Deux policiers agressés par des citoyens aux Issers

Barrage de police. D. R.

Jeudi dernier, des automobilistes formant un cortège ont agressé deux policiers en manquant d’ôter la vie à l’un d’entre eux, si ce dernier n’avait pas été sauvé par un médecin de passage. Cela s’est passé en plein barrage de la police aux Issers, dans la wilaya de Boumerdès. De nombreux citoyens indignés par la scène de violence ont dénoncé l’incivilité qui discrédite l’autorité de l’Etat. Il est environ quinze heures quand les klaxons, les cris qui fusent à travers les carreaux des voitures et la musique de fête se font entendre à l’approche du barrage filtrant qui jouxte l’ancien commissariat des Issers. Deux policiers, éloignés l’un de l’autre d’une cinquantaine de mètres, organisent la circulation. La tête du cortège dépasse le premier, positionné au carrefour et arrive bruyamment au niveau du second agent de police posté au milieu du barrage. Là, le policier demande aux automobilistes de fermer les portières ouvertes des voitures et aux fêtards sortant dangereusement leur corps des fenêtres de s’asseoir correctement. Rien d’offensant de la part de l’homme de loi qui ne fait que son «boulot» raconte Samir, un jeune homme qui attendait un transport commun à quelques pas.

Malheureusement, les accompagnateurs de la mariée ne sont apparemment pas de cet avis. Ils protestent et chahutent le policier en profitant du nombre et de l’ambiance tonitruante du cortège. L’agent de l’ordre public insiste sur le respect des consignes de sécurité qu’il vient d’exiger et les chauffeurs élèvent la voix lui reprochant de bloquer le convoi joyeux. Excités, voilà que des individus encerclent rapidement le policier, l’empoignent et lui portent des coups. Selon des témoins oculaires, au moins trois personnes auraient frappé le fonctionnaire de police avant que son collègue ne vienne lui porter secours en tentant d’apaiser les esprits.

Saïd, un vieux monsieur qui marchait le long du trottoir arrive en même temps que le deuxième policier au niveau du barrage. «Le deuxième policier a réussi à calmer les agresseurs en libérant le cortège. Il a demandé au chauffeur de l’un des véhicules de rester garé pour prendre les coordonnées. J’écoutais l’échange de propos. Il a signifié au chauffeur du fourgon qu’il fallait que les agresseurs s’expliquent à leur retour du cortège. C’est à ce moment-là que le véhicule a démarré en trombe, accrochant le policier par son rétroviseur et le traînant sur plusieurs mètres. J’étais effrayé. Le corps du policier a roulé par terre et s’est immobilisé. J’ai cru qu’il était mort. Une voiture s’est arrêtée en sens inverse et un médecin en est descendu. Je l’ai vu accomplir des gestes d’urgence et le policier a été emmené inconscient à l’hôpital.»

Renseignements pris, on apprend que les deux policiers ont tous deux plus de vingt jours d’incapacité totale de travail. Des arrêts-maladies relatifs à leurs blessures mais ne rendant certainement pas compte de la gravité du préjudice moral. Selon des indiscrétions, c’est toute l’équipe de la Sûreté urbaine qui est en état de choc. Un tel déferlement de violence sans aucune raison. «On s’est battus pendant des années contre les bavures policières, aujourd’hui on assiste impuissants à des bavures citoyennes. C’est scandaleux, et cela risque de remettre en question la communion de la police républicaine et des citoyens qui ont combattu ensemble, aux côtés des autres corps de sécurité, le terrorisme», nous déclare un élu municipal.

Quelques jours après l’agression, les coupables sont toujours en liberté malgré leur audition au commissariat. Point d’arrestation, ni de mandat de dépôt. La police accuse le coup avec dignité et sagesse en respectant le nouveau code de procédure pénale. Il faudra attendre l’audience devant le juge pour que les auteurs de cette brutalité imbécile répondent de leurs actes. Ils encourent une peine de cinq ans de prison pour avoir transformé leur fête en un cauchemar pour deux policiers.

Maya Loucif

Comment (41)

    Mlaoua
    1 décembre 2016 - 16 h 57 min

    Ce comportement nous
    Ce comportement nous renseigne des conséquences du laxisme, qui a régné chez nous.L’état et tout ce qui le symbolise ne représente rien dans l’esprit de certains jeunes.On y affiche un mépris.Penser à désobéir à un policier signifie refuser d’obéir à la loi de son pays,qui est un acte grave.Penser à l’agresser physiquement est un acte encore plus grave.Mais que pourra faire la police quand l’école et les parents n’ont pas réussi à inculquer aux enfants le devoir du respect des symboles de l’état et de son autorité? Emprisonner ces jeunes excités au moindre mouvement n’est pas toujours la meilleure solution, alors qu’il faut agir en amont pour ne pas y arriver, sinon nos prisons seront pleines mais sans arriver au but: recevoir une bonne éducation.Le cas qui est arrivé peut se répéter, surtout que le comportement de ces jeunes excités n’est pas nouveau durant la majorité des cortèges de fêtes.La télévision,la presse,l’école,les parents doivent tous participer pour sensibiliser nos jeunes et éviter le recours à la violence.




    0



    0
    T'ZAGATE
    1 décembre 2016 - 11 h 04 min

    Cher @abdellahsidi (non
    Cher @abdellahsidi (non vérifié) 30 Nov 2016 – 23:06 , je suis absolument d’accord pour punir ces comportements de fous dans les cortèges de mariage sur nos routes et nos autoroutes, pour les youyous, les hurlements et les derbouka après 10 heures du soir, pour les pétards et fumigènes etc… etc… Mais sache mon ami internaute que l’Etat (c’est-à-dire chez nous le pouvoir) ne ferra rien du tout surtout depuis la chute du pétrole ! Le pouvoir craint que son mur de soutènement ne cède sous la pression populaire ! D’ailleurs, il a déjà reculé sur l’obligation de terminer les bâtisses inachevées depuis des lustres. On va rester avec le non respect du permis de construire et des plans, avec des bâtisses hideuses et affreuses sur plusieurs étages, éternellement en brique, non cimenté, sans même une couche de chaux et avec les éternelles sorties de « ferrailles en attentes » pour encore longtemps ! Quand le pétrole sera à 130 dollars le baril pendant 4 ou 5 ans (Inchaa Allah comme on dit toujours chez nous) alors peut-être, je dis bien peut être, que le pouvoir deviendra un peu plus téméraire et pourra avoir le courage de prendre quelques décisions en direction du respect de la citoyenneté, du respect de la loi dans un pays qui se voudra civilisé et policé ! Pour l’instant, les mentalités, les comportements et la culture de la grande majorité du peuple algérien et de beaucoup de nos dirigeants et de ce qu’on appelle les « élus » sont restés dans un état tribale végétatif et régressif. On a le Smartphone, le portable, la télé, les antennes paraboliques, les 4/4 et les porches et le BMW mais le civisme, le respect de l’autre, la culture et l’éducation il faudrait repasser un jour ………. » Inchaallah….. et …si Dieu le veut » !!! La médiocrité multi-facettes a pris ses racines, çà va être dure de redresser tout çà !!




    0



    0
    Anonymous
    1 décembre 2016 - 9 h 55 min

    Alors,vous voyez bien qu’on a
    Alors,vous voyez bien qu’on a de la chance de vivre en Algérie! En France nous (noms musulmans) bénéficions du coefficient 4 : 4 fois moins de chance de trouver un travail et 4 fois plus de chance de finir en prison,devant la justice française,pour un même délit:Pierre prendrais 2 ans de prison et Mohamed 8 ans (« grâce » à son coefficient 4),et si vous ne me croyez pas:faites vous même vos recherches!




    0



    0
    abdellahsidi
    30 novembre 2016 - 22 h 06 min

    Aujourd’hui c’est les
    Aujourd’hui c’est les autorités demain c’est les citoyen en présence de leur famille, mes chéres amis il est temps de mettre les choses aux points, arriver a agresser les autorites du pays pour une mise en securité des passagers C’EST GRAVE,des sanctions exemplaires doivent etre prise dans les plus bref delais, le blocage des routes W et autoroute par les cortéges doit mettre un terme y compris les fumigénes, les explosifs, et les klaxons en nocturne l’etat et le citoyen doivent mettrent fin a ces comportement d’irreflechis. Sincérement il est temps que chacun prend ses responsabilités sinon c’est l’anarchie.




    0



    0
      Pat
      30 novembre 2016 - 22 h 31 min

      Le frère du marié a écopé
      Le frère du marié a écopé hier devant le tribunal de Bordj Ménaiel de 18 mois de prison ferme, son complice 12 mois de prison ferme aussi.
      Le chauffeur qui a traîné le deuxième policier en démarrant brutalement, a été condamné à 18 mois de prison ferme.
      Un quatrième larron a été relaxé.




      0



      0
    " un citoyen?"
    30 novembre 2016 - 21 h 50 min

    J’ai vu de mes propres yeux
    J’ai vu de mes propres yeux un pauvre jeune policier agent de circulation se faire réprimander et même humilier par son supérieur à Tipaza pour avoir oser contrôler la femme d’un haut cadre de la wilaya qui venait d’effectuer un dépassement dangereux évitant de peu d’écraser un quinquagénaire à moto. la loi de la jungle طاڨ علي من طاڨ




    0



    0
      El-Hef
      1 décembre 2016 - 10 h 38 min

      L’Algérie d’EL IZZA OUA EL
      L’Algérie d’EL IZZA OUA EL KARAMA et ARFA3 RASSEK YA BA




      0



      0
    Prison ferme
    30 novembre 2016 - 21 h 36 min

    Moi j’aurais enfermé tout
    Moi j’aurais enfermé tout cette racaille en garde à vu en attendant leurs amères sentance !!!
    En revanche ce sont la des citoyens, imaginé si c’étaient des terroristes ?
    Il va falloir sérieuseument revoir les moyens en place de la police Algérienne car c’est inèxusable ce genre d’amateurisme !! Develloper plus d’efficasité aux moindre faut pas, de l’outillage moderne, des caméras dans chaque quoin de rue afin d’avoir leurs plaques, et enfin plus de méthode rapide pour le renfort et interpellation !!




    0



    0
    un citoyen lambda
    30 novembre 2016 - 20 h 20 min

    c’est la permissivité de l
    c’est la permissivité de l’état qui a conduit à cette situation.Les gens empêchent la circulation sur des routes nationales sans que l’état leve le petit doigt, des chauffards grillent le feu rouge , le stpo ,la ligne continue et se font saisir leur « PERMIS DE TUER » mais des interventions par ci et par là et hop on remet les papiers au CRIMINEL qui sournoisement fusille du regard le « ¨POVRE » policier qui avait pourtant fait que son devoir .un EX conseiller au BIG BOSS du pays tire 6 balles sur son voisin qui a eu »l’outrecuidance de stationner sa voiture dans la ruelle ou »Missiou liconsilié a décrété propriété privée!Les exemples on peut en citer des milliers , des centaines de milliers. Résultat des courses ,l’autorité de l’état représentée le Policier et le Gendarme a foutu le camps de ce pays. Le jour où même le premier ministre ne pourra pas intervenir pour que l’on rend le PERMIS DE CONDUIRE à son neveu qui vient de griller le feu rouge et insulter au passage le policier qui a fait son travail,le jour où un SAADANI ne bloque pas 130 passagers d’un vol d’ AIR COUCOU et ce pour permettre à sa limousine de venir le prendre sur le tarmac de l’aéroport , ce jour là les fêtards nuptiaux feront dans le frocs à la vue du policier. « La peur du gendarme est le commencement de la sagesse » dit un proverbe. ( Le gendarme représente dans cette métaphore la justice).




    0



    0
      el milia kvayl
      30 novembre 2016 - 21 h 41 min

      Avant de pointer la
      Avant de pointer la permissivité de l etat ,pointez donc du doigt la permissivité de la societe algérienne qui ne vit que de ses droits,aussi incomplets soient ils,mais jamais de ses devoirs.
      C est toujours de la faute aux autres ,l etat en tete.
      A titre personnel je ne participe jamais aux cortèges en raison de l ensauvagement de notre jeunesse.
      De plus quel culot vous avez quand on sait que les moindres règles sont systématiquement contestées Qui crie à la violence de notre police et de notre armée?qui entend-on sur des chaines étrangères à pester contre notre état quand il agi de manière musclée?ceux-là même qui s offusquent qu’il n emploierait plus la force….




      0



      0
    New kid
    30 novembre 2016 - 18 h 09 min

    Law & order en Algérie est
    Law & order en Algérie est dégénérescent comme sa justice ! Les abus de certains portant un uniforme sont pervers envers le public, tout comme tous ceux qui ont des « ktaff » que l’on appelle des « beni amiss » ou proche du pouvoir. Ces despotes rejettent toute autorité car cette injustice les innocentera à tout jamais. Sauf qu’ils iront aux enfers ou Lucifer les encornera de sa fourche, leur papa consumé par les flammes ne pourra venir a leur rescousse! (…)




    0



    0
    yagoubi
    30 novembre 2016 - 16 h 51 min

    Regardez en Europe et en
    Regardez en Europe et en Amérique comment les flics tabassent les fauteurs de trouble avec en sus des peines de prison.Chez nous, le flic ou le gendarme est malmené .




    0



    0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 15 h 56 min

    Que dire alors du « dipiti »
    Que dire alors du « dipiti » qui a giflé un gendarme lors d’un contrôle dans un barrage du coté de Hoceinia dans la wilaya 44.




    0



    0
    99, la Trahison
    30 novembre 2016 - 15 h 21 min

    C’est les pauvres policiers
    C’est les pauvres policiers qui seront sanctionnés et mutés à DEBDEB dans la wilaya d’ILLIZI pour avoir entravés les réjouissances d’un « Kemkoum » bien placé du clan bouteflika




    0



    0
    W19 - TP
    30 novembre 2016 - 14 h 46 min

    SI les faits sont reels,
    SI les faits sont reels, alors c’est inadmissible ! Ils sont fous. Ces policiers ne font que leur travail. Ces « citoyens » za3ma sont dingues.




    0



    0
    Zagalo
    30 novembre 2016 - 14 h 31 min

    Lodsque le citoyen constatera
    Lodsque le citoyen constatera que Chakib, Saidani ,Ghoul …. sont en prison, il respectera la loi.




    0



    0
      hami
      30 novembre 2016 - 15 h 24 min

      Cher ZaGalo Bien dit!!!!!!

      Cher ZaGalo Bien dit!!!!!!
      D’une manière générale,ces policiers sont victimes du zèle et de la Hogra gratuite et de la répression de leurs collègues à travers le pays.
      Cet incident ne devrait pas être pris à la lég`re par les autorités.C’est un signe qui annonce une rupture entre le citoyens et la police qui a bien montré qu’elle est présente pour réprimer plutôt que protéger le citoyen.
      à l’interieur du pays ,le citoyen est livré à lui-même ,alors que la police avec ses grands moyens reste invisible.
      Par contre lors d’un mécontentement populaire,elle sort comme par enchantement po
      Malheuresmement c’est cela la réalité que vit le citoyenur réprimer,arréter.Lorsque de citoyens sont agressés,volés,menacés par des bandes maffieuses,point d’agents!!!




      0



      0
    Chelieth
    30 novembre 2016 - 13 h 54 min

    Si les faits reportes par l
    Si les faits reportes par l’article sont vrais, on devrait parler de voyous pas de citoyens. Le status de citoyen est bien defini et se merite.




    0



    0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 13 h 10 min

    Ces voyous auraient du être
    Ces voyous auraient du être arrêtés immédiatement et traduits devant le procureur puisqu’il s’agit d’un flagrant délit. Le minimum qui puisse leur être infligé c’est une peine de cinq années de prison ferme pour délit de fuite et coups et blessures volontaires sur agent dans l’exercice de ses fonctions. C’est le prix de leur insolence nauséabonde.




    0



    0
      Anonymous
      30 novembre 2016 - 15 h 25 min

      Et si ces voyous sont
      Et si ces voyous sont protégés par quelqu’un de la présidence ou des taggarins (comme ce qui s’est passé l’été dernier du coté de Chlef) ??????




      0



      0
    DERBOUKA
    30 novembre 2016 - 13 h 01 min

    Chers lecteurs d’ Algérie
    Chers lecteurs d’ Algérie Patriotique, ces fous des cortèges de mariages, ces criminels de la route, ces voitures où on voit des passagers assis sur les fenêtres des voitures à 120-130 kms à l’heure et qui vocifèrent dans un vacarme de chants, de derboukas et de klaxons eh bien c’est devenu un droit constitutionnel que se sont accordés ces écervelés ! Même les parents, hommes ou femmes, sont de la partie ! C’est un monde en folie, c’est un peuple en délire, c’est un peuple qui perd la raison !! Nota Bene : Savez-vous que même dans les villes de France on voit des cortèges de mariage algérien avec des passagers assis sur les fenêtres de voiture avec des drapeaux algériens !! Moi, j’aurai aimé plutôt dans ces cas là des cortèges pédestres juste avant l’entrée de la mairie sur quelques mètres avec un orchestre et des chants traditionnels et çà aurait plus d’effet et de sympathies, de couleurs vis à vis de la population en générale. Les autorités françaises ont certes durci la réglementation sur ces comportements dangereux sur la route (cortèges trop bruyant et positions dangereuses sur les fenêtres des voitures etc..) mais arriveront-ils à corriger toutes ces incivilités,ces délires des français de « chez nous » ou de « là-bas » … et tout çà rien que pour un mariage !!?




    0



    0
      Midou
      30 novembre 2016 - 16 h 27 min

      @DERBOUKA.( et tout çà que
      @DERBOUKA.( et tout çà que pour un mariage!!?) et qui finira illico presto par un divorce.




      0



      0
      Anonymous
      1 décembre 2016 - 9 h 46 min

      @DERBOUKA: dans les villes de
      @DERBOUKA: dans les villes de France on voit des cortèges avec les drapeaux suivant:Algérie,Maroc,Tunisie,Turquie et je peut ajouter qu’ils leur arrivent de bloquer le route (même l’autoroute!),je crois bien que ça doit être dans les gênes de ces individus,vu que même ceux ayant grandit en France se comportent comme leur cousins d’Afrique,les scientifiques devraient se pencher sur la question.
      Ah oui j’oubliais,il y a aussi le fait de se garer « à la sauvage » j’ai vu les même types de comportement des deux cotés de la Méditerranée,genre se garer volontairement devant une sortie de garage ou de propriété,bloquer la sortie de véhicules déjà garés,faire un « barrage » pour s’arrêter discuter avec son pote (et surtout ne pas les klaxonner!),bref,d’après mon vécu je peut vous dire qu’il s’agissait à 99% de personnes typées « Afrique du nord »,le pire dans tout cela c’est qu’ils ont très souvent une solution facile pour se garer correctement quelques mètres plus loin. Les français ont un AJER KBIR en nous supportant!




      0



      0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 12 h 38 min

    C’est une dictature « ping
    C’est une dictature « ping-pong »,un coup le hagar c’est la kaskita,un coup le hagar c’est le mouwatan!




    0



    0
    BISKRA
    30 novembre 2016 - 12 h 05 min

    AVANT 1991, le port des
    AVANT 1991, le port des casque est obligatoire et on ne trouve aucun individu sur véhicule moteur à deux roues sans le casque.
    Depuis les années noirs, les citoyens ne sont plus éduqués avec la saleté dans les roues par les citoyens, les règles de conduite n’existe plus.
    sans compter les problèmes de corruption administrative, il faudrait que l’armé de ALN frappe un coups de pieds sur la fourmilière et de remettre sur les rails les bases de la nation Algérienne du 01 novembre 1954 suivi par Boumedienne.




    0



    0
    droits et devoirs
    30 novembre 2016 - 11 h 37 min

    aux USA pour beaucoup moins
    aux USA pour beaucoup moins que ça : les agresseurs seraient déjà dans l’après résurrection !!!
    les droits sont garantis , les devoirs aussi !!!!




    0



    0
    icialG
    30 novembre 2016 - 11 h 32 min

    APPLIQUER LA LOI
    APPLIQUER LA LOI




    0



    0
    FLN canal Historique
    30 novembre 2016 - 8 h 24 min

    On ne comprend pas pourquoi
    On ne comprend pas pourquoi les policiers algériens portent des armes de service ? Ils auraient se servir pour crever les roues et immobiliser les agresseurs Ils se pourrait qu’ils soient des terroristes. Voilà pourquoi il ne fallait pas lever l’état d’urgence. Ce qui est sûr dans cette affaire c’est que les agresseurs ne sont pas une population lambda. Le pauvre citoyen ne peux même fixer des yeux un policier.




    0



    0
      koi ?
      30 novembre 2016 - 11 h 35 min

      c’est quoi le rapport en un
      c’est quoi le rapport en un état d’urgence , et d’une bande de malfrats qui s’en est pris à des policiers en tenue ?
      donc sur votre raisonnement ….la majorité des pays devraient être en état d’urgence !!! lol
      et l’économie dans tout cela ????
      votre solution est du raffistolage , il faut changer en profondeur le systéme de l’ECOLE ( je ne parle pas des murs d’une école ) , je parle du concept de la trabya dans notre pays en particulier !!!




      0



      0
        Gaalou
        30 novembre 2016 - 16 h 20 min

        Pourtant il y a bien dans le
        Pourtant il y a bien dans le programme scolaire TARBIAA ISLAMIA ….




        0



        0
          oui biensur
          30 novembre 2016 - 20 h 07 min

          tarbiya al islamiya !!!
          tarbiya al islamiya !!! laquelle ?
          celle qui leur parle des accéssoires d’une religion au lieu de parler du coeur de cette méme religion !!!
          les accéssoires : hijab quelle couleur ?, siwak quelle taille ? , la barbe en rouge ou au hénné ? la bague en argent je la mets où : main droite ? ou bine main gauche c’est mieux ? ….etc
          c’est à dire on leur apprend ce qui n’est méme pas vérifié et méme plus vérifiable !!!
          une autre grande preuve : dans l’école on nous a toujours appris que l’islam c’est 5 pilliers !!!!
          et les autres piliers écrits dans le Coran , on en fait quoi ? la justice ( Al 3adl ) , al sidk …une centaine !!! bref




          0



          0
    dramatique
    30 novembre 2016 - 8 h 23 min

    chaqu’une des deux parties
    chaqu’une des deux parties dira de l’autre ce qu’elle voudra dire !
    bien sur qu’on doit souhaiter prompt rétablissement aux policiers et que les agresseurs soient traduits en justice .
    mais est-ce la solution au méga drame que l’on vit ?




    0



    0
    c'est indigne
    30 novembre 2016 - 8 h 20 min

    personnellement et excusez
    personnellement et excusez moi d’avance svp : je fais toujours un « t’fou » quand je vois des « moins que rien  » sortant leurs tétes vides des voitures , klaxonant intenssivement sans se soucier des autre , faisant des queues de poisson et autres débilités ….
    ce que je veux dire : COMMENT VOULONS NOUS REBÂTIR avec des « poins que rien pareils  » UN PAYS DÉJÀ Ruiné par la mauvaise gestion tous azimuts ?
    et si j’étais président …..je les embarquerais ( pas au commissariat ) , mais dans un bateau , je dirai que c’est un bateau qui va en australie …..puis une fois au beau milieu de l’océan …. » OUVREZ LA TRAPPE , BON APPETIT LES REQUINS !!!! hahahahah  » .
    vous allez me dire : oui mais pourquoi ça ????
    ma réponse est que : on ne peut pas faire d’une Ane , un cheval de course ! ( le probléme est génétique ) , à moins que vous leurs changez d’ADN !!!
    bref , notre situation dans le pays mérite une bibliothéque de gros livres pour pouvoir décrire ce qui se passe .
    en faite : et comme j’aime à le dire : dans l’univers il y’a deux planétes habitées : LA TERRE , ET L’ALGERIE ! lol




    0



    0
    Amar
    30 novembre 2016 - 7 h 41 min

    Mais ça se passe comme ça au
    Mais ça se passe comme ça au pays de l’anarchie.
    Quand vous voyez des vendeurs clandestins de boissons alcoolisées payer des redevances à des représentants de la loi et bien ça donne aussi ça.
    Quand vous voyez un moutard sans casque, alors que ce dernier est imposé par la loi, passer devant plusieurs barrages sans être inquiété ça donne aussi ça.
    Quand vous voyez des vendeurs de tout et de n’importe quoi sur la bande d’arrêt d’urgence mais ça donne ça
    Quand vous voyer des conducteurs de cercueils roulants avec un enfant sur les genoux traversant plusieurs barrages sans que personne ne lui fasse la remarque ça donne ça.
    Quand vous voyez les clôtures de sécurité de l’Automouth Est / Ouest sans que personne ne réagisse ça donne aussi ça
    Le pays sans loi ni foi, il est l’image du système et de sa mafia.




    0



    0
    Toz
    30 novembre 2016 - 6 h 55 min

    La police républicaine et
    La police républicaine et garante des droits des citoyens très jolie blague.




    0



    0
      Kassaman
      30 novembre 2016 - 8 h 58 min

      Peut-être pas dans ton pays
      Peut-être pas dans ton pays effectivement…




      0



      0
        Anonymous
        30 novembre 2016 - 9 h 57 min

        Kassaman quand on vient de la
        Kassaman quand on vient de la frontière ouest ça fait un peu ridicule comme pseudo quand on sait qui vous êtes…




        0



        0
    benchikh
    30 novembre 2016 - 6 h 54 min

    Si c’était aux USA ,ils
    Si c’était aux USA ,ils seront morts ces agresseurs ,là-bas il te donne ta liberté et en parallèle une balle dans ta tête si tu oses bouger de ta place, la loi est stricte,et chez nous, on leur donne un croissant et une tasse de café ,et en plus, surtout il ne faut pas le toucher .




    0



    0
    moussa
    30 novembre 2016 - 6 h 43 min

    Il faut juger ces ouled el
    Il faut juger ces ouled el harka avec une peine maximale, ces phénomènes sont monnaie courante, il n’y a plus d’autorité d’état
    leblad sabet avec un invalide au sommet de l’état




    0



    0
      Aldjazairi
      30 novembre 2016 - 16 h 05 min

      Il faut alors se poser la
      Il faut alors se poser la Question « incroyable » : et si le Pourrissement est « decreté » par ceux qui vivent dans leur …….Planete « Club des Lapins » . Vous pouvez retorquer que le Chaos ne les arrange pas . Mais avez vous remarqué que lorsque la societé civile , les Syndicats ( je ne parle pas du Club UGTA) s organisent pour revendiquer une action en faveur de la Societe Algerienne , ces memes Policiers USENT ET ABUSENT de la Violence ILLEGITIME et ILLEGALE . Alors que les Voyous sont tout simplement INVISIBLES à leurs Yeux .




      0



      0
    Anonymous
    30 novembre 2016 - 1 h 29 min

    Par contre une manifestation
    Par contre une manifestation pacifique des syndicats se terminent par des ocups de matraques et des gardes à vues musclées..
    Donc en résumé : la police de Hamel ( le chouchou de bouteflika) consiste à terroriser les paisibles et les pacifistes et à se montrer conciliant avec les violents et les hors la loi..
    C’est exactement ce qui se passe dans l’impunité de la délinquance en col blanc ( khellil, ghoul, saidani, etc…) et contre les entraves aux opposants politiques qui veulent juste exercer leur mandat..Comme dirait Lhadi en enfonçant des portes ouvertes : Y’ a quelque chose de pas normal…

    p.s : Bien entendu mes souhaits sincères de prompts rétablissements aux 2 agents lâchement agressés.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.