Crise au FFS : Rachid Halet accuse Chérifi, Laskri et Salima Ghezali

Rachid Halet, lors d’un meeting du FFS. New Press

Actualisé – Dans une longue déclaration rendue publique mardi, Rachid Halet, membre de l’instance présidentielle du FFS, dénonce ce qu’il qualifie de «putsch» au sein de son parti, exécuté contre lui, selon lui, par trois membres de cette instance. Il cite : Chérifi Mohand Amokrane, Ali Laskri et Aziz Balloul, avec le soutien du coordinateur du comité d’éthique, Karim Balloul, et d’une conseillère de l’instance présidentielle, en l’occurrence Salima Ghezali, qui a, selon Halet, joué un rôle «très actif» dans le putsch alors qu’elle n’est pas militante du parti. 

Le député de Tizi Ouzou affirme que la décision prise à son encontre par le biais de la commission de médiation et règlement des conflits est «nulle et sans portée politique ou juridique aucune». «Pour exécuter cette machination, écrit-il, les putschistes ont actionné la commission de médiation et de règlement des conflits qui a siégé en commission de discipline. Cette commission a été saisie illégalement par les trois membres putschistes qui se sont constitués en instance dans l’instance présidentielle et ont exercé des pressions intolérables, contraires à l’éthique et honteuses sur certains membres de la commission.» Il dénie à cette commission le droit de se saisir d’un dossier disciplinaire concernant un membre de l’instance présidentielle. 

Rachid Halet explique que ce dossier est basé sur «des accusations mensongères et sans aucune consistance» et que les faits qui lui sont reprochés «relèvent du débat politique au sein du conseil national et du parti en général, si ce n’est de l’opinion publique». Et d’enchaîner : «Les putschistes qui se sont érigés en direction parallèle m’accusent de travailler contre le parti mais, en fait, ils se sont constitués en noyau de désunion et de déstabilisation du parti.»

Le signataire de la déclaration appelle les militants à ne pas céder au chantage, à l’unité et à la stabilité. «Des centaines de militants, dira-t-il encore, ont pu constater de leurs propres yeux la volonté des putschistes de saboter et de faire échouer coûte que coûte les activités nationales du parti, tant qu’ils n’ont pas encore les mains libres et une mainmise complète sur les instances du parti.» Il accuse les «putschistes» de chercher un pouvoir «sans partage» et «sans limites» sur l’appareil du parti et de s’être constitués en «police politique» au sein de l’appareil et de «stériliser» toutes les énergies et les initiatives. 

Plus grave encore, l’auteur de la déclaration estime que ces détracteurs au sein du parti cherchent à contrôler les échéances électorales à venir, pour «récompenser leurs clientèles, assurer leur hégémonie sur le prochain congrès du FFS et monnayer leur soutien à l’occasion de la succession du chef de l’Etat en 2019». «Sinon, explique-t-il, comment comprendre qu’un sénateur du FFS puisse jouer le facteur de Bouteflika auprès de Hollande ? Sinon comment comprendre qu’on puisse se rendre impunément au siège de l’Otan dans une mission officielle du Parlement, vu la position critique et constante du FFS à l’égard de l’Otan ?»

Rachid Halet conclut sa déclaration en affirmant que «la neutralisation et le départ de cette clique constituent l’alternative nécessaire et salvatrice pour le parti et, peut-être, pour le mouvement démocratique en Algérie, le consensus national et l’Etat de droit». 

La commission de médiation prononce l’exclusion de Halet

Dans un communiqué laconique diffusé cet après-midi et signé par son premier secrétaire, la commission nationale de médiation du Front des forces socialistes (FFS) s’est prononcée, comme attendu, pour l’exclusion de Rachid Halet, membre de l’instance présidentielle du parti. Ladite commission dit se référer à l’article 88 du règlement intérieur du parti, mais sans expliquer les griefs qui sont retenus contre ce membre de la direction.

R. Mahmoudi 

Comment (14)

    MELLO
    7 décembre 2016 - 22 h 44 min

    Une déclaration qui montre
    Une déclaration qui montre que ce cadre (rachid Hallet) est indiscipliné , il ne respecte pas la déontologie partisane. Sinon comment comprendre sa réaction suite à sa suspension par une commission de discipline que lui même a crée de par sa position au directoire. Ce cadre (rachid hallet) a souillé la mémoire de feu Hocine AIT AHMED , pour avoir démenti, pratiquement, les déclarations de celui-ci sur la proposition de Khaled NEZZAR de prendre la présidence après l’arrêt du processus électoral en 1992.
    Rachid Halet a affirmé que l’ancien ministre de la Défense avait dit à l’époque « qu’il y aurait un processus politique après l’interruption du processus électoral et qu’Aït Ahmed pouvait jouer un rôle et qu’il aurait une place de premier plan ». « À ce propos, la proposition de Nezzar était suffisamment imprécise pour que chacun l’interprète à sa manière. Il était légitime pour Aït Ahmed de comprendre qu’il s’agissait d’une proposition de présidence du HCE. Mais ce n’était pas forcément la présidence », indiquait M. Halet.
    Alors que dans une interview, Hocine Aït Ahmed affirmait que Nezzar a proposé la présidence à Aït Ahmed et qu’il a refusé. http://www.tsa-algerie.com/20151224/video-ait-ahmed-explique-pourquoi-il-a-refuse-le-poste-de-president-propose-par-nezzar/
    Ali Haroun qui était une des personnes clés du régime algérien après la démission de Chadli Bendjedid, les militaires dont Khaled Nezzar, ministre de la Défense, cherchaient un homme historique pour remplacer le président démissionnaire à la tête de l’État. Ali Haroun confirme le refus d’Aït Ahmed : « À partir du moment où Aït Ahmed a dit ‘je refuse’, on est restés les bras croisés. Belkaid et moi avons pensé à Boudiaf »
    Alors Mr HALLET où est la discipline du parti et pourquoi ne pas l’avoir dit du vivant de H. AIT AHMED ?




    0



    0
      Anonymous
      8 décembre 2016 - 18 h 42 min

      le député RACHID HALET ne
      le député RACHID HALET ne figure parmi les dipités sur cette vidéo
      ( voir sur YouTube !!! هل هاذ المخلوقات هم من يمثلون الشعب حقيقة) .
      Que reste-t-il du combat et de la déontologie politique véhiculée par Hocine Ait AHMED?




      0



      0
    dave
    7 décembre 2016 - 16 h 49 min

    vous avez fait détester la
    vous avez fait détester la politique aux algériens à cause de vos querelles puériles. tout le temps en train de vous accuser les uns et les autres et des fois vous critiquez le pouvoir sans pour autant donner des solutions. il faut préciser que tous les projets sont bloqués en kabylie à cause de votre parti qui veut toujours avoir le dernier mot même s’il fallait détruire les communes. tout le temps en train d’accuser le pouvoir de ne pas lacher le pouvoir or, vous faites exactement la même chose dans vos partis de carton. dans nos communes kabyles, vous avez vendu le foncier à vos amis qui vous en élu. en gros avec le temps on se rend compte que vous êtes le frère jumeau du FLN




    0



    0
    hacene
    7 décembre 2016 - 10 h 59 min

    J’avoue être surpris par
    J’avoue être surpris par cette décision d’exclusion. Je m’attendais à ce qu’on demande des explications aux deux cadres qui ont commis deux actes de trahison. Au lieu de cela, on vient d’exclure un des cadres les plus surs et les plus anciens du parti. Nous n’allons pas nous taire. Nous exigeront des explications. Quelques soient les griefs retenus contre Hallet, ils ne peuvent pas; connaissant l’homme, aussi graves pour valoir son exclusion.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    7 décembre 2016 - 10 h 27 min

    Pimo EN ce qui concerne
    Pimo EN ce qui concerne Salim .G
    (Point G) pour rentrer dans la boîte
    De pandore f.f.s elle a dû faire 19 fautes
    Et le maître fantôme de l’opéra lui en a dit
    Eh bien maintenant il te faudra une 20e.
    Quand à cherifi…c’est connu de par sa souche
    Marre à moustique il a toujours mangé du
    cirage pour briller auprès du régime Chadli
    Et autres. C’est une seconde nature être zélé serviteur de ses maîtres du moment.
    Laskri c’est connu de réputations son ancien
    Avait livré les moujahiddines aux militaires
    Coloniaux lors de leur traversée de la ligne
    Électrifiée Challe à l’Est.
    Docteur Hallet tu as été livré aux 3 hyènes
    Du parti collabo du PS et pfis et de sainte idiot
    De Rome.
    Parti alibi des ninikistes.




    0



    0
    Jewdy10
    7 décembre 2016 - 8 h 38 min

    Chacun son tour.Halet à
    Chacun son tour.Halet à contribué à l’exclusion des anciens cadres fondateurs qui avaient attiré l’attention sur la conséquence des décisions anti démocratiques prises (imposées) lors 1er congrès du parti.Les crises internes succéssives vécues depuis, témoignent de la justesse de la position de ces anciens cadres.A l’époque déjà ,on parlait déjà du cabinet noir où les Bahloul et les autres parents du leader Ait Ahmed jouaient un rôle prépondérant.




    0



    0
      Anonymous
      7 décembre 2016 - 18 h 00 min

      Affirmatif, la famille ( 1989
      Affirmatif, la famille ( 1989 et plus) à fait énormément de mal à beaucoup de cadres du parti, maintenant le ffs est « véndu » au plus offrant . Halet se défendre à « tout seul »  » yétchath boby




      0



      0
    waw waw
    7 décembre 2016 - 8 h 25 min

    En réalité nous assistons
    En réalité nous assistons aujourd’hui a des répliques du séisme de 2012.Souvenons nous dans quel condition le FFS avait opté pour la participation aux élections législatives .Halet et consorts avaient tout fait pour faire avaler la décision de la participation. Ils annonçaient à l’époque le risque de dislocation et de désordre national. Le FFS est en état de décomposition avancé, un véritable cadavre politique !




    0



    0
    BAHRI
    7 décembre 2016 - 5 h 04 min

    Le FFS sera dorénavant un
    Le FFS sera dorénavant un parti comme tous les autres .Il emargera au mangeoire et ils seront nombreux .Donc il n y aura plus d’exception .Que la paix soit sur toi Ya Da L’Hocine .




    0



    0
    HASSINA HAMMACHE
    6 décembre 2016 - 20 h 43 min

    HASSINA HAMMCHE ANCIENNE
    HASSINA HAMMCHE ANCIENNE SECRETAIRE NATIONALE ET ANCIENNE MILITANTE FFS QUI A DÉMISSIONNÉ DU PARTI.
    Avant hier c’était l’enterrement de HAMMACHE ALI soigneur de l’USMA fils d’un des martyres FFS de 1963, il est aimé par tous les citoyens d’EL BIAR et les supporteurs de l’USMA et tous les sportifs d’EL BIAR vous pouvez lire sur lui sur le site de l’USMA .
    Comme par hasard il habite le quartier JEAN JAURES à EL BIAR .
    Je viens de rentrer de la veillée du 3ième jour de sa mort.
    paix à ton âme et que le dieu t’accueillera en son vaste paradis.




    0



    0
      jewdy10
      7 décembre 2016 - 15 h 49 min

      Paix à son âme et
      Paix à son âme et condoléances à sa famille.




      0



      0
    muhand
    6 décembre 2016 - 20 h 27 min

    Et oui Mr Halet en politique
    Et oui Mr Halet en politique il n’y a pas d’amis . Pour de vils de bas intérêts ces gens s’entretuent sans scrupule. Vous venez de découvrir , trop tard, qu’au FFS il ‘ y a des divergences de point de vue pourtant c’est une constante dans ce parti. Où sont les 1er secrétaires , les fondateurs du parti ? Tous Limogés y compris , ou plutôt, surtout du vivant d’Ait Ahmed . Donc ce qui se passe au parti est une suite logique surtout que derrière cette cabale il y a des législatives qui pour certains dans le parti sont le moyen de se voir proposé un strapontin de député dans des quotas déjà distribués aux partis qui veulent participer à cette mascarade. Dissolver votre parti dans ces partis du système que vous soutenez depuis toujours sans oser le dire ainsi au moins vous n’aurez pas tout perdu. Ps : je parle à ceux qui savent que c’est à eux que je m’adresse.




    0



    0
    Anonymous
    6 décembre 2016 - 18 h 57 min

    De grâce arrêtez de vous
    De grâce arrêtez de vous entretuer au moins par respect a la mémoire de dda l hocine vous représentez le dernier espoir pour beaucoup d algériens




    0



    0
    Anti-chitta
    6 décembre 2016 - 17 h 26 min

    Le Dr Halet a accusé Laskri,
    Le Dr Halet a accusé Laskri, Cherifi et Baloul le neveu d’Ait Ahmed




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.