L’UGTA dénonce des «agressions aux relents néocolonialistes»

Sidi Saïd, tripartite
Abdelmadjid Sidi-Saïd, secrétaire général de l'UGTA. New Press

L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) s’élève contre les attaques multiples contre l’Algérie. Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui et signée par son secrétaire général, Abdelmadjid Sidi Saïd, la centrale syndicale a vivement dénoncé les «voix» qui, épisodiquement, «s’élèvent pour prédire des jours sombres pour notre pays ».

«Ces agressions tendancieuses, alimentées et portées par des milieux nostalgiques, expriment sans aucun doute des relents néocolonialistes à des fins spéculatives sur la force de stabilité et de paix de notre pays qui dérange leurs desseins», écrit-on dans cette déclaration par laquelle l’UGTA réitère son engagement pour la préservation de la stabilité et le maintien de la paix sociale. «Notre pays, malgré cette animosité, a constamment démontré la solidité de ses institutions républicaines et de la confiance de notre peuple à la paix et à la stabilité. L’Algérie, forte de ses convictions, a également toujours joué un rôle circonspect et sérieux dans la stabilisation de la région», poursuit-on. Pour la centrale syndicale, qui affiche fièrement son appui à l’action gouvernementale et son soutien au chef de l’Etat, «notre pays ne peut en aucune façon être atteint par ce déferlement de délires alimentant des fantasmes et des nostalgiques dévoyés». 

«Ces penseurs ignorent la réalité présente de notre pays», estime cette organisation syndicale, tout en soulignant que «l’Algérie qui, seule, a mené il y a plus de deux décennies sa propre guerre contre le terrorisme et l’extrémisme violent, dont elle en est sortie victorieuse, s’est engagée résolument dans le processus démocratique garantissant la stabilité du pays, le fonctionnement normal de ses institutions, la relance de son économie pour son développement durable et le progrès social».

La centrale syndicale insiste sur la cohésion sociale et sur la confiance qu’a le peuple en ses dirigeants. «La consolidation du processus démocratique, la construction du développement de notre pays, la confrontation de la paix, de la stabilité et de la sécurité dépendent, non de ces agitateurs mais de notre solidité interne par la confiance de notre peuple en son président, Abdelaziz Bouteflika, et par la vigilance permanente de notre peuple et de ses forces vives, de notre armée et de nos services de sécurité», conclut l’UGTA.

Sonia Baker

Comment (20)

    Raouf
    22 décembre 2016 - 15 h 20 min

    L’Union générale des
    L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) (en arabe الاتحاد العام للعمال الجزائريين) est le seul syndicat actuellement reconnu par les pouvoirs publics algériens

    En effet, la confédération a été fondée le 24 février 1956 par Aïssat Idir, Mohamed Flissi (frère de Lâadi Flici son nom a été modifié pendant la guerre d’Algerie) , Ben Khedda,Benaissa Atallah  » Abane Ramdane , Hassen Bourouiba et Tahar Gaïd; dans la mouvance du Front de Libération Nationale Algérien.(sources wikipedia).
    Regardez les noms des membres fondateurs de l’UGTA, ce sidi machin d’ou est ce qu’il sort?




    0



    0
    Anonymous
    22 décembre 2016 - 14 h 08 min

    Le F.L.N, l’UGTA et son
    Le F.L.N, l’UGTA et son emporté, et impulsif secrétaire voient loin, manoeuvrent et préparent l’après 2019,…..
    Le 5ème mandat,….. » pour sortir l’Algérie de sa grave crise économique,financière, et sociale »
    « Dans paix, la stabilité, et l’union,….?!. », « et parachever, ainsi, la construction des institutions du pays,….?!. »




    0



    0
    Raouf
    22 décembre 2016 - 11 h 31 min

    c’est tout simplement un
    c’est tout simplement un kabyle de service a l’instar de sellal,ouyahia…etc.(…)




    0



    0
    Anonymous
    22 décembre 2016 - 11 h 14 min

    le secrétaire général de l
    le secrétaire général de l Union des Gourmand et des Trafiquants Algérien (UGTA) et porte parole du régime de corrompus au pouvoir;se réveil et défend ses alliés de toujours;n’est pas les pauvres travailleurs certains exploité sans assurance; ni leurs droits respecté;des ingénieurs et des cadres hautement qualifie payé a peine 18 000 DA par mois;le prix d’un repas de monsieur si said;pour ce monsieur tout va bien au pays du roi soleil l’ami intime de ce dernier;comme il a déclarer un haut gradé l’algérie est a nous et nos enfants et petits enfants; quand aux reste;soit partir loin ou subir les caprices de nos maitres ni foi;ni loi




    0



    0
    ANTI RAPPORTEUR
    22 décembre 2016 - 8 h 55 min

    il ( sidi makrout ) est le
    il ( sidi makrout ) est le seul à ne pas savoir que TOUT LE MONDE sait qu’il est là juste pour rapporter …..




    0



    0
    Lghoul
    22 décembre 2016 - 8 h 39 min

    Quand ce type intervient et
    Quand ce type intervient et ose encore parler de « nécolonialisme » ou « d’impérialisme » ou des « droits des travailleurs », j’ai une envie folle de prendre d’abord deux boites entières – pas deux comprimés – de Rahmat Rebbi et aller tout droit a la Clinique de Belahmar pour avoir un massage cervical de 48 heures juste pour me sentir a l’aise avec mon « moi » car les djins sont visibles a l’oeil nue en 2017.




    0



    0
    Le Dinos_Or Said
    22 décembre 2016 - 8 h 30 min

    Est-ce que de nos jours EN
    Est-ce que de nos jours EN 2016 La Météo fait des « Prédictions », ou une lecture ? On peut LIRE l’avenir, Demain, le Demain socio politique, mais ce préhistorique, ce dinosaure de l’Indépendance ne sait pas que les Dinosaures ont été balayés de la scène… IL FAUT changer de maires, de chefs de dairas, de walis, de ministres, IL FAUT accepter la loi, la règle des mutations vitales, Ton Ennemi, Monsieur Le Dinosaure, ne fait que lire la situation périmée de Ton Pays, voire de Toi Même car que fait Un Dinosaure en Algérie EN 2016, mais admettons ! Alors dis nous pourquoi les tiens ont disparu, Tu es un survivant, fais nous profiter du malheur des tiens, alors tu seras Un Dinos_Or, exceptionnel !




    0



    0
    noel
    21 décembre 2016 - 23 h 56 min

    voila un charlatant de la
    voila un charlatant de la politique qui nous fait la leçon et brin,, ?




    0



    0
    Moskosdz
    21 décembre 2016 - 21 h 57 min

    à peine que le patron de l
    à peine que le patron de l’UGTA a lâché un mot pour sensibiliser les Algériens,les narcotrafiquants de l’ouest sont déjà à l’œuvre,quand on est lâche,traître et rusé,le voisin est à craindre automatiquement.




    0



    0
      ALILOU
      22 décembre 2016 - 7 h 54 min

      « l’UGTA » ?
      « l’UGTA » ? HAAAAAAAAAAAAAAHAAAAAAAAAAAAAAA. Je meurre de rire !
      Le policier en civil au milieu des travailleurs ? L’anti travalleurs ?
      A vous de trouver ya si Moskodz !




      0



      0
    Lghoul
    21 décembre 2016 - 21 h 42 min

    Laissez moi rire s’il vous
    Laissez moi rire s’il vous plaît car je n’ ai rien à dire.
    Regardez le: Tout ce que voud voyez est faux !




    0



    0
    anonyme
    21 décembre 2016 - 19 h 09 min

    sidhoum said anti
    sidhoum said anti colonialiste ?
    rien que ça ?
    on peut penser que l’épée de Damoclès (dossier khalifa ) est toujours au dessus de sa tete !




    0



    0
    Alilapointe59
    21 décembre 2016 - 18 h 56 min

    Il y en a qui n’ont pas
    Il y en a qui n’ont pas compris qu’il parlent pour c lâches comme certains commentaires que je vient de lire. Malheureusement pour vous le peuples est derrière c institutions, et encore plus avec l’armée. Celui qui n’aime pas sont pays, c’est un harki. Vouloir instaurer une fitnas entre algérien c n’est de la traîtrise et ils mangeront des pierres en enfers rejoindre bonobo6 satan2 iblis5… Pharaons et j’en passe.




    0



    0
      LOL
      22 décembre 2016 - 8 h 53 min

      vous devriez revoir votre
      vous devriez revoir votre psychiatre pour revoir les doses de vos médicaments car là vous presentez typiquement le syndrome du Delirium .
      allez-y ….ne perdez pas votre temps sinon vous risquez de rentrer dans la démence ….




      0



      0
      ali59 au paradis !
      22 décembre 2016 - 15 h 12 min

      monsieur est certain qu’il
      monsieur est certain qu’il est de ceux qui iront au paradis ….hahahahahahahah
      vous étes généreux , merci !!!!!
      yakhi kebch yakhi !




      0



      0
    muhand
    21 décembre 2016 - 17 h 43 min

    Et si y a sidi Said tu t
    Et si y a sidi Said tu t’elevais contre les attaques miltuples que subissent les algeriens de la part du système avec qui tu cohabitent sans scrupule ni honte ? Tu es l’incarnation de la bêtise humaine, j’ai honte honte de vivre dans le pays qui a enfanté des Abbane des Boudiaf, des Krim, des Lotfi, des Djaout et de bien d’autres hommes. Que laisseras – tu pour les nouvelles générations? Elles parleront de toi comme on parle aujourd’hui de tous ces traîtres harkis qui pensait que l’Algérie n’accèdera jamais à son indépendance et qui épousée la cause de l’algerie française. Honte à toi. !




    0



    0
    Vourourou
    21 décembre 2016 - 17 h 30 min

    Ton président est vomis par
    (…) ton message ne fera aucun effet sur le peuple algérien, aucun ne te crois ni les travailleurs ni le petit peuple et même tes proches collaborateurs. En conclusion, tu es entrain de pisser dans le sable.




    0



    0
    El-Hef
    21 décembre 2016 - 15 h 43 min

    Ya SIDHOUM $aid ,il n y a pas
    Ya SIDHOUM $aid ,il n y a pas pire néocolonialisme que celui instauré par le pouvoir FLN depuis 1962 y compris L’UGTA qui ose faire es rapports préfabriqués pour licencier des syndicalistes.




    0



    0
      Erdt
      21 décembre 2016 - 22 h 10 min

      Et j’oublie pas qu’il nous
      Et j’oublie pas qu’il nous insultés. : » inaldineyematyemahoum »! a l’adresse de ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui.




      0



      0
    achenfir oufir
    21 décembre 2016 - 15 h 18 min

    ce vieux hiboux ne représente
    ce vieux hiboux ne représente que sa propre personne.il se met à plat ventre devant said bouteflika.il est vomi dans le monde du travail c est un narcissique et anti ouvriers. il est la honte de l ugta pleure oh aissat idir bien aimé ….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.