Tunisie : alerte à la bombe à bord d’un avion de Tunisair

La Tunisie est actuellement le premier exportateur de terroristes au monde. D. R.

La compagnie aérienne Tunisair a été alertée qu’une passagère qui devait prendre un vol en provenance de l’aéroport de Tunis-Carthage et à destination de Barcelone s’apprêtait à commettre un attentat, a annoncé le ministère de l’Intérieur tunisien. Le ministère a confirmé dans un communiqué que les unités de sécurité avaient évacué tous les passagers et la personne soupçonnée, et fouillé l’avion entièrement, sans trouver aucun objet suspect. Les bagages ont également été contrôlés minutieusement, selon le communiqué. Le ministère a indiqué que l’avion avait pu décoller normalement et que les unités de sécurité continuaient à enquêter sur la suspecte.

La Tunisie est actuellement le premier exportateur de terroristes au monde. Plus de 5 000 de ses ressortissants sont partis dans les zones de combat en Irak, en Syrie et en Libye. Plus de 800 sont rentrés au pays. Lors d’une séance plénière organisée hier, vendredi 23 décembre, à l’ARP, Hédi Majdoub, ministre de l’Intérieur, a indiqué, dans sa réponse aux députés que son département détient toutes les informations sur les 800 terroristes tunisiens de retour des zones de conflits. Il a aussi des détails sur ceux qui sont encore dans les foyers de tensions, a-t-il encore dit. M. Majdoub a fait savoir que le chiffre de 800 terroristes de retour des zones a été avancé par son prédécesseur. Et, à l’évidence, parmi les terroristes tunisiens, un certain nombre sont susceptibles de frapper partout, y compris en Tunisie. L’attaque de Berlin a remis la Tunisie sous la lumière et rappelé sa situation de grande fragilité face au terrorisme.

Pour endiguer le retour au pays de ces terroristes, les forces de sécurité intérieure préconisent de déchoir de leur nationalité les terroristes tunisiens. Dans un communiqué rendu public hier, le syndicat de la police tunisienne a alerté quant aux conséquences sur la sécurité de leur pays d’un éventuel retour massif de terroristes tunisiens actuellement engagés au Proche-Orient. «Le retour en Tunisie des terroristes en provenance des foyers de tension est alarmant et peut conduire à la somalisation du pays», a averti ce syndicat, non sans appeler le gouvernement tunisien à prendre des mesures «exceptionnelles» pour éviter le pire.

K. C.

Comment (5)

    Anonymous
    26 décembre 2016 - 22 h 54 min

    on dirait bien que les bus
    on dirait bien que les bus pleins de sales cafards qui ont quitté alep arrivent en tunisie, notre pays doit rester vigilant leur cible c’est nous sinon je ne comprends pas comment les autorités tunisiennes auraient accepté qu’ils rentrent chez eux tranquillement ! ils ont sûrement conclu un accord sur notre dos!il faut blinder les frontières ! autre chose , la tunisie devrait aussi s’inquiéter de « cadeaux empoisonnées » qui portent dans leurs ventres ces milliers de tunisiennes qui sont allées servir de p…. pour les terroristes, quelle vocation ! c’est vrai qu’elles sont championnes les tunisiennes, pour montrer leurs nibards au moment des « festivals du cinéma »… cinéma porno crado sûrement ! décidément les arabes ne connaissent que les extrêmes la violence et le tapin! ils n’entendent rien à la grâce à l’élégance et au débat d’idées!




    0



    0
    KESKISSIQUE
    26 décembre 2016 - 20 h 53 min

    ET VOICI ET VOILÀ ÇA COMMENCE
    ET VOICI ET VOILÀ ÇA COMMENCE, ON CHASSE L’EI DE SYRIE ET IL VIENT S’IMPLANTER EN TUNISIE. MAIS POURQUOI EST CE QU’ON A AUTORISÉ CES VIRUS DU MAL À QUITTER ALEP ENTOURÉS DE VIEILLARDS ET D’ENFANTS? À QUOI JOUENT CES PUISSANCES DU MAL ET À QUOI RÉPONDENT CES RECYCLAGES AU QUOTIDIEN??? AU PASSAGE JE TIENS À SALUER LES EFFORTS DIPLOMATIQUES DE NOS DEUX MINISTRES POUR LEURS SYNTHÈSES EFFICACES SUR LES SITUATIONS PROBLÉMATIQUES À TRAVERS LE MONDE ET SURTOUT AU PROCHE ORIENT ET AU MAGHREB. CHAPEAU BAS MESSIEURS ET BONNE CONTINUATION!!!




    0



    0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 19 h 30 min

    Détenir toutes les
    Détenir toutes les informations sur eux ne les empêchera pas de commettre l’irréparable le mieux c’est de les arrêter pour avoir combattu dans les rangs d’ une organisation terroriste. Ces gens qui choisissent la violence n’ont pas leur place chez nous, après les avoir repérés c’est une grave erreur que de les laisser se fondre dans la masse.




    0



    0
    Quenelle
    26 décembre 2016 - 17 h 58 min

    Quand leurs barbares
    Quand leurs barbares reviendront chez eux et commenceront à opérer ce qu’ils savent le mieux faire, organiser des attentats et assassiner, ce pays viendra encore, comme si de rien n’était, demander notre aide salvatrice . Et nous , magnanimes leur porteront secours. Pourquoi je dis ça ?!
    Parce que je ne peux m’empêcher de penser à ce qu’ils nous faisaient lors de la  » décennie noire  » quand mes compatriotes menacés , quelques dizaines, partaient se réfugier chez eux ! Le Maroc aussi n’a pas été tendre !
    Non, ça ne s’oublie pas !




    0



    0
    Moskosdz
    26 décembre 2016 - 12 h 37 min

    Rectificatif:c’est le royaume
    Rectificatif:c’est le royaume de la drogue qui détient le record du monde de premier pays exportateur de terroristes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.