John Kerry pessimiste sur le processus de paix au Proche-Orient

John Kerry. D. R.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a défendu mercredi la solution à deux Etats, «seule voie possible» pour la paix entre Israéliens et Palestiniens et la démocratie dans l’Etat hébreu, tout en admettant qu’on en était loin. Cette vision a été aussitôt dénoncée comme «biaisée» par le Premier ministre israélien.

La solution à deux Etats est «en grave danger», a prévenu M. Kerry, qui doit quitter ses fonctions le 20 janvier. Il s’exprimait à Washington dans un grand discours exposant la vision de l’administration du président sortant Barack Obama sur le Proche-Orient.

L’adoption d’une résolution à l’ONU vendredi condamnant les colonies israéliennes, sur laquelle les Etats-Unis n’ont pas opposé de veto – une première depuis 1979 – a provoqué la colère de l’Etat hébreu. Elle «visait à préserver la solution à deux Etats», a expliqué M. Kerry.

Mais «si le choix est celui d’un seul Etat, Israël peut être soit juif soit démocratique – il ne peut pas être les deux – et il ne sera jamais vraiment en paix», a noté M. Kerry. Car «comment Israël peut-il concilier son occupation perpétuelle avec ses idéaux démocratiques?», a fait valoir le secrétaire d’Etat. «Quiconque réfléchissant sérieusement à la paix ne peut ignorer la réalité de la menace des colonies sur la paix», a-t-il ajouté.

Selon le dirigeant américain, ces deux Etats devraient suivre le tracé des frontières de 1967 – avant la guerre des Six jours – en procédant à «des échanges de territoires équivalents» issus d’un consentement mutuel. Israël serait alors reconnu comme un «Etat juif» et Jérusalem comme capitale des deux Etats, a indiqué M. Kerry.

Le chef de la diplomatie américaine a accusé Israël de mener «un projet exhaustif pour s’approprier des terres en Cisjordanie qui empêche toute implantation des Palestiniens là-bas». La politique des colons «est en train de décider de l’avenir d’Israël. Leur objectif déclaré est clair: ils croient en un seul Etat, le grand Israël», a-t-il dénoncé.

R. I. 

Comment (7)

    salim samai
    2 janvier 2017 - 10 h 40 min

    La nouveaute…je crois!
    La nouveaute…je crois! Kerry a mentionné 3 ou 4 fois EXPLICITEMENT (et je n´ai lu que 50%) « IL Y VA DES INTERETS des USA! »
    Je crois que c´est FONDAMENTAl dans la DOCTRINE politique US et la perception de la Relation US-Israel!

    TOUS LES MEDIA DEFORMENT.
    Le dernier exemple fut celui de la Conference de Presse d´Obama avant son dfepart pour Hawai. Rien que la Cyberataque…alors qu´en fait ilne l´a mentionnee que comme UNE BANALITE bien qu´il fut severe vis a vis de Putin et de la Russie sur d´autres themes!

    Il faut que les Media Algeriens INTERPRETENT eux memes les Anglo-Saxons sans passer apr le Relais Francais!




    0



    0
    DIVERSIONS
    30 décembre 2016 - 18 h 22 min

    Mr Kerry, vous vous réveillez
    Mr Kerry, vous vous réveillez trop tard; c’est à dire à quelques jours de votre fin de fonctions, alors que vous avez dormi pendant des années. En plus vous trouvez le moyen de vous réveiller à moitié, voire à seulement faire semblant de vous réveillez.Un peu comme d’ailleurs votre président (… de service, usurpateur d’un prix nobel !), qui a attendu huit longues années avant de se réveiller totalement . En effet même quand il a fait semblant de se réveiller, il n’a pas osé voter pour la dernière résolution du conseil de sécurité, mais seulement s’abstenir. Ainsi donc, vous vous êtes donné le mot pour révéler au monde votre vraie nature impérialo-sioniste, esc lavagiste, colonialiste et raciste en ayant tous les deux recours à votre arme favorite : LA MANOEUVRE DE DIVERSION ! Le Président lui, s’est abstenu au lieu de voter carrément pour, afin de ne pas se renier auprès de tous les fumiers dont il fait partie intégrante : les dirigeants de l’occident créateurs ou descendants directes des créateurs de l » état fontôche dit « israél, cause des ruines de l’Humanité en attendant la pire : LA TROISIEME GUERRE MONDIALE ; sachant du reste que cette résolution » non contraignante ne fera ni chaud ni froid au voyou natenyahou, qui finit par croire à cette blague de « peuple élu de Dieu » à force d’être soutenu, protégé, dorloté, par tout l’occident impérialo-sioniste et ses valets. Quand à vous Mr Kerry, votre dernière cartouche est truffée de shoots en touche et autant dire de MANOEUVRES DE DIVERSION, pour ne pas renier votre vraie nature tout en jetant quelques graines à picorer à toutes les victimes de l’impérialo-sionisme dont vous êtes le serviteur . Vous dites « quiconque réfléchissant sérieusement …… » donc en invitant votre protégé le voyou natenyahou à être ce « quiconque » alors que vous savez parfaitement que vous avez affaire à un raciste hors paire , dirigeant d’une entité unique en son genre, se croyant « élue de Dieu » mais surtout créée, installée, soutenue, protégée, par votre occident perverti et qui est allé dans ses folies, jusqu’à accepter les humiliations, l’ingratitude et tous les dépassements du monstre qu’il a créé sur terre. Vous dites aussi « la politique des colons » ( juifs s’entend), décide de l’avenir d’israél  » de qui vous moquez-vous, Mr KERRY ? EN FAIT, COMME VOUS LE SAVEZ SI BIEN AINSI QUE VOS COMPLICES ET CONGENERES de l’occident pourri, Ce ne sont pas les colons juifs, mais plutôt l' »état fantôche » créé par vous et vos semblables, qui décide de l’avenir du monde à commencer par ses créateurs, les USA, L’EUROPE, l’AMERIQUE DU NORD, qui sont déjà colonisés, par le monstre, par AIPAC , CRIF et autres lobbys interposés, et qui ont déjà perdu une bonne partie de leurs souveraînetés, puisque l' »état fantôche » contrôle leurs centres de décisions, parlements, congrès et autres institutions. Vous dites enfin :  » leur objectif déclaré c’est le grand israél ». Là aussi, vous vous moquer du monde et de l’intelligence ! Là c’est un grand  » TOZ !  » qui convient ! L' »état fantôche » Mr Kerry , n’a que faire du petit ni même du « grand israél » ça c’est l’Histoire ancienne. Actuellement, vu le temps et les innombrables « succès » remportés par votre protégé, le « grand israél » dont vous parlez n’est qu’un petit port d’attache, un QG, un musée qui abrite des reliques comme la SCHOA et les archives importantes sans plus . L’OBJECTIF déclaré Mr Kerry, réveillez-vous et arrêtez de nous divertir, c’est la domination du monde à commencer par ses chers créateurs et protecteurs, puisqu’ils croient sûrement à la blague du « peuple élu de Dieu » donc qui sont mûrs pour la suite, et prêts à continuer à accompagner leur créature encore plus loin dans ses prétentieuses folies. En conclusion Mr Kerry, vous êtes aussi un mauvais analyste, car vous pensez qu' »un peuple élu DE DIEU TOUT PUISSANT » va se contenter d’un insignifiant « grand israél » lui qui est issu de la cuisse de Jupiter !




    0



    0
    Raouf
    29 décembre 2016 - 14 h 02 min

    (Israël serait alors reconnu
    (Israël serait alors reconnu comme un «Etat juif» et Jérusalem comme capitale des deux Etats, a indiqué M. Kerry)
    Non,non et non une capitale ne peut appartenir a 2 états, dans ce cas la la résolution de 1967 qui condamne l’occupation de Jerusalem n’a aucune valeur. Nous avons attendu tout ce temps pour ce resultat? El KOUDS EST A NOUS ET NOUS SEULS et nous ça veux dire tout les Musulmans. El KOUDSOU LANA comme dit la chanson.




    0



    0
    Lotfi magh
    29 décembre 2016 - 13 h 26 min

    A la fin de son mandat , il
    A la fin de son mandat , il vient de déclarer ce qu’il devait dire et mener comme politique étrangère du moyen orient au début de sa prise de fonction, trop tard maintenant , peut etre qu’il manquait de courage face au puissant lobby juif aux états unis , peut etre qu’il aurait fait un bon candidat démocrate à la présidentielle américaine à la place de hillary clinton. Bill clinton a tout de meme essayé de rapprocher les points de vue entre palestiniens et israéliens durant ses deux mandats à la maison blanche pendant les années 90 alors qu’à l’époque israel possédait des dirigeants négociateurs et modérés , ishak rabin a bien payé le prix . En dehors de ça , israel est en position de force , aucun président américain ne le fera reculer sur ces décisions , le lobby juif en amérique est trés puissant et à tout les niveaux : politique , médiatique , industriel , économique , militaire etc etc . Ces pauvres palestiniens vont peut etre etre les victimes de l’existence humaine , les israéliens ne quitteront pas les lieux et ils n’accepteront jamais l’idée des deux états à moins d’un miracle , sinon cette histoire restera telle quelle , soufflera le chaud et le froid jusqu’à la fin des temps .




    0



    0
    salim samai
    29 décembre 2016 - 12 h 04 min

    Voila la RECOMPENSE de Maman
    Voila la RECOMPENSE de Maman America apres tant de gateries, de baisers et de caresses toujours balayés et pardonnes avec tous les pretextes et diversions du monde de l´Holocauste á l´Antisemitisme comme si Israel seule au monde souffrait de discrimination et « Lovait » tout le monde!

    Apres les « Arabes Bedouin », « l´Arab Street », le « Nigger Obama », la « France Antisemite », le reste du monde « Ne connaissant pas »; voici venu le tour maintenant des aristocrates Anglo Saxons! Secretary Kerry, les USA, la G.B et la N.Zelande sont maintenant PUBLIQUEMENT INSULTÈS! Et pourtant ce furent les fers de lance de la defense de toutes les gateries Israeliennes nourricieres de tous les EXTREMISMES et tous les TERRORISMES!

    A ecouter et á voir hier ses representants sur CNN on ne peut avoir que ces reflexions: SENILE, PARANOIAQUE, IRRATIONNEL, RETOUR d`AGE! Israel a sombré dans le neant invoquant « 4000 ans d´ hsitoire » et « Seule Democratie de la Region »!
    La France etait aussi une Democratie en 1958, les USA en 1962, le Portugal avant 1975 et l´Allemagne en 1940!




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    29 décembre 2016 - 11 h 15 min

    Ce diplômé de Yale University
    Ce diplômé de Yale University aux States, du rite freemasonry
    322 des Skull and bones fondée en 1832, a secret society.
    Il est de cette obédience comme à l’image de Georges walker
    Bush président of U.S.A.
    ils étaient de la même promotion.
    Les skules and bones sont les insignes de cette société
    Secrète dont les fondateurs avaient exhumés les squelettes
    Du chef indigène des amérindiens Geronimo.
    C’est des pourfendeurs de la mémoire des indiens ont
    Déplacé l’ossuaire de ce grand chef et les avaient cachés
    dans un caveau tenu secret au sein même de ce temple
    Maçonnique jouxtant la Yale University.
    Donc c’était pour la petite histoire de ce John Kerry, de la
    Loge maçonnique des S&B.




    0



    0
    TheBraiN
    29 décembre 2016 - 9 h 15 min

    La seule nouveauté , et qui
    La seule nouveauté , et qui veut dire pas mal de choses, c’est que Kerry ait parlé d’un seul état pour tous (juifs et arabes) en Palestine .
    C’est , en effet, la seule solution crédible et fiable et les Palestiniens seraient bien inspirés (je parle de la soit-disant autorité Palestinienne) de remettre les « clefs » à l’occupant et de le laisser se « démerder » avec ses citoyens de seconde zone et ses bantoustans .
    Nos frères Palestiniens doivent suivre le chemin des Sud-Africains et allier lutte armée légitime avec un combat « politique » pour l’égalité des droits entre juifs et non-juifs dans un même pays qui deviendra , par la logique des choses, un état arabe multi-confessionnel appelé par …… « Palestine » .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.