Réponse sèche des Marocains à l’appel de Lakhdar Brahimi à l’ouverture des frontières

Lakhdar Brahimi. New Press

Fatiha Daoudi, intellectuelle marocaine qui plaide – comme l’ensemble de ses compatriotes sujets de Mohammed VI – pour l’ouverture de la frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc en manipulant l’opinion internationale par une approche socio-sentimentale, s’apitoyant sur la «séparation des familles» des régions limitrophes, vient de lancer un camouflet à notre ancien ministre des Affaires étrangères, en répondant sèchement aux «avances» de Lakhdar Brahimi. Fatiha Daoudi, qui se rit de l’«angélisme» de l’expérimenté diplomate algérien, a répondu dans une tribune parue dans le Huffington Post Maghreb-Maroc. «Non, M. Brahimi, il ne peut y avoir d’apaisement politique entre l’Algérie et le Maroc sans la résolution de l’affaire du Sahara !», tranche la militante, qui se livre à un cours d’histoire révisionniste sur l’origine du contentieux entre le royaume chérifien et l’Algérie.

«Elle (l’Algérie, ndlr) devrait aussi remettre en cause son aide au Polisario sous le slogan ronflant du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et qui n’a pour conséquence que la pénalisation de notre région. Force sera aussi pour le Maroc de rectifier, sur le plan international, sa position dans cette affaire et d’affirmer haut et fort qu’il n’y a pas de litige entre lui et le Polisario, mais bien avec l’Algérie», affirme l’auteure de l’article commandé à partir de Rabat.

A quelques semaines du rendez-vous crucial de l’Union africaine, en son siège dans la capitale éthiopienne, annonçant une offensive de l’imposteur marocain qui veut imposer son adhésion pour neutraliser le front africain contre sa politique coloniale sur le Sahara Occidental, Lakhdar Brahimi a tendu la joue aux gifles d’un Makhzen qui ne l’a pas raté. Maladresse d’un aîné au tempérament ramolli par le poids des ans ou résignation mystérieuse d’un Algérien retourné ? Le discours démesurément conciliateur de Lakhdar Brahimi inflige une humiliante fin de non-recevoir de la part des Marocains, plus arrogants que jamais.

Lakhdar Brahimi avait émis le vœu d’une normalisation des relations algéro-marocaines, estimant que les frontières devaient être rouvertes. Algeriepatriotique s’était alors interrogé si l’ancien bras droit du Secrétaire général de l’ONU ne servait pas d’intermédiaire pour le compte de Rabat auprès du président Bouteflika qui le reçoit en audience régulièrement. Usé par tant d’échecs dans les complexes tentatives de résolution des contentieux internationaux, comme celui de la crise en Syrie qui l’a poussé à démissionner, Lakhdar Brahimi a-t-il accepté de promouvoir le renoncement au droit international en échange de la construction maghrébine ?

Reste à souhaiter que le message du Makhzen démasque les promoteurs zélés de l’ouverture des frontières, illustres responsables politiques du passé ou ambitieux politiciens missionnés par Rabat ou Paris.

Maya Loucif

Comment (171)

    mouatène
    10 juillet 2017 - 21 h 00 min

    Monsieur Brahimi bonsoir. en tant que citoyen algérien qui a admiré votre parcours politique, permettez moi de vous suggerer la meilleur chose qui puisse vous arriver maintenant. la retraite monsieur Brahimi, et pas autre chose. car vraiment il est temps, avant qu’il ne sera trop tard. l’age peut jouer des tours.

    mess belba
    24 juin 2017 - 14 h 06 min

    pour peu qu’il change de denomination
    abondonner republique arabe sahraoui qui deviendra republique du Rio de Oro. ou de saguia el hamra il obtiendra son independance sûr.
    tout ce qui s’affuble du mot arabe est voué a l’echec garantie.

    Koulidji
    2 janvier 2017 - 18 h 17 min

    Tant mieux .Tant que les
    Tant mieux .Tant que les frontières sont fermes je serais tranquille .Il faut qu’elles soient plus hermétiques .Totalement hermétiques y compris par le ciel.

    Hachemi
    2 janvier 2017 - 17 h 23 min

    Non! Mme Fatiha Daoudi! Nous
    Non! Mme Fatiha Daoudi! Nous ne mendions pas la réouverture de frontières que vous avez vous-même fermées! Qu’attendre d’une pareille réouverture à part un afflux plus massif de cannabis et une alimentation de vos marchés frontaliers en carburants et produits subventionnés! De plus, vous subordonnez la réouverture (qui ne profiterait qu’à vos sombres desseins) à une capitulation sur le droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination! Alors, à mon sens, il faut fermer la frontière de la manière la plus hermètique qui soit! Il faudra attendre des temps meilleurs pour que le rêve d’un Maghreb uni se réalise!… En attendant, tempérez vos ardeurs, et gardez vous de vous ériger en donneur de leçons!…

    salimalger
    1 janvier 2017 - 23 h 14 min

    Algériens Tunisiens
    Algériens Tunisiens Marocains Mauritaniens Lybiens tous des Frères.
    Un jour Incha Allah Ont fera un seul et grand pays et la clé de tout cela ces L’Algérie et le Maroc.
    Un Pays à 100 millions d’habitants et sans frontières,
    comme ça il n’y aura plus de divisions entre nous.
    Les Marocains ne nous déteste pas tous.
    Le Maroc doit se tourner sincèrement vers L’Algérie et réciproquement.
    IL est temps de se pardonner les uns les autres.
    Les Marocains sont nos frères.
    Nous devons nous parlez.
    L’avenir est très important aussi, imaginez seulement une minute la fusion de nos 5 grand pays

      NIET
      2 janvier 2017 - 4 h 20 min

      Tu veux en plus imposer tes
      Tu veux en plus imposer tes rêves aux autres, ce que tu appelles de tes vœux, c’est de nous imposer ta vision, c’est de la dictature vieux, imposer ce qu’ils ne veulent pas. Depuis quand on pousse les gens à vivre ensemble quand ils en n’ont pas envie ? Si on doit voir la mentalité marocaine chez nous, c’est du suicide. Pas envie. Pas envie du tout. Ton rêve vieux, c’est pour nous un cauchemar. Garde tes rêves vieux et fume-les. Pas envie de ton délire. Les marocains sont TES frères, pas les nôtres. NOS frères sont les Algériens, Capisce ?

      nordine al jazairi
      2 janvier 2017 - 7 h 15 min

      et ce grand pays sera un
      et ce grand pays sera un royaume peut être et nous aurons un émir al mouminine juste
      personnellement je suis contre va travaillé et surveille les frontières de ton pays avec le Maroc
      enfin si tu es algérien ,mais je doute fort

    Salim
    1 janvier 2017 - 20 h 19 min

    PIB Algérie 2010 =158. 969 –
    PIB Algérie 2010 =158. 969 – PIB Maroc 2010= 103. 482
    PIB Algérie par habitant 2010= 4.435,43 – Maroc 2010= 3.248,95
    —————————–

    PIB Algérie 2012 5337 – Maroc ?

    C’est les chiffres qui parlent pas radio trottoir.

      Mdrrr
      3 janvier 2017 - 4 h 58 min

      Je vous signal que nous
      Je vous signal que nous sommes en 2017!!!!

    Sprinkler
    1 janvier 2017 - 16 h 53 min

    Mtactac (01 Jan 2017 – 01:02)
    Mtactac (01 Jan 2017 – 01:02) ! D’abord merci pour ce lien (http://fr.le360.ma/politique/rapprochement-maroco-mauritanien-lalgerie-menace-de-represailles-101907) qui exalte la  » M’khnez Touch  » (ce don de transformer un échec cuisant en une victoire éclatante…). Cette faculté de faire de l’or avec de la merde hachakoum – savante alchimie gastrique dont seul Glaoui III a le secret – se conjugue avec une paranoïa collective qui se traduit par des crises de démence aiguës telles qu’elles s’illustrent sous la plume névrosée d’Amyne Asmalal de  » Le 360  » qui nous apprend, qu’ulcérée par le soudain rapprochement maroco-mauritanien, l’Algérie menacerait de recourir à des représailles ! Bien que dans un rare moment de lucidité,  » Le 360  » (tour de taille de Bouffi VI), sous la signature d’un certain Mohammed Boudarham, concède que la  » visite de BENNE QUI BROIE  » s’est mal passée « …Les médias du Couchant reconnaissent tout de même que leur premier ministre n’a été « reçu » par le président mauritanien que 45 minutes au lieu des 2 heures prévues…Juste le temps de se faire remonter les bretelles et resserrer la ceinture…Avant d’être renvoyé fraîchement au pied du Trône de Bouffon VI avec un collier de thé vert au…cou, un présent lourd de sens que la « M’khnez Touch » n’aura pas l’intelligence de prendre pour un encouragement à abandonner la culture du cannabis pour le thé…Plante aux mille vertus qui n’a rien à envier au haschich dont le politicien en « herbe » Hamid Chabat a appelé à la légalisation pour finir de lui donner toute sa place dans l’économie du royaume qui en tire déjà de substantiels profits ( 12 milliards d’euros par an, 12 % du PIB)…Ce n’est donc pas demain que le Maroc renoncera à la narco-agriculture…Un Hamid Chabat dont on dit que l’un des rejetons aurait écopé de trois ans de prison ferme pour détention et trafic de…cocaïne ! Pas étonnant que le daron, baron de l’Istiqlal, veuille dépénaliser la culture et le commerce du cannabis…Le fiston a de qui tenir. Au royaume où l’absurde et le ridicule, la fanfaronnade et le cocasse président à la diplomatie, il est dit qu’un « Nasser Bourita, ministre délégué aux Affaires étrangères, restera sur place quelques jours pour une série d’entretiens avec les responsables mauritaniens » (dixit « Le 360 »). Rompu aux pires affronts « BENNE QUI BROIE » a beau se faire souffler dans les bronches par son hôte mauritanien, il n’en laissera pas moins son « délégué de ministre » (un demi- ministre en quelque sorte, Mezouar étant trop occupé à accrocher le Maroc au train de l’UA …) pour dit-on redonner de « l’élan » à ces relations bilatérales que Chabat a « revisitées » à sa manière…Nasser Bourita en « préposé au replâtrage » après la diarrhée « Chabatique » se dit dans le langage « diplomatique » que la « M’khzen Touch » œuvre à la consolidation des liens entre ces deux pays que tout sépare, finalement…Non décidément, l’année 2016 pour le Commandeurs des Invertébrés n’a été qu’un long chapelet d’échecs et d’humiliations, que ses obligés de plumitifs médiatiques ont égrainés comme autant de succès devant une Afrique médusée par ce roi qui tresse ses déboires en victoires et une Europe qui vient de lui asséner le coup de grâce en excluant le Sahara Occidental de tous les contrats commerciaux que le royaume a paraphés avec elle…Si ce n’est pas une reconnaissance explicite d’indépendance qu’est-ce donc ? Les mauritaniens ne seraient que les victimes collatérales de la bile anti-algérienne qui ronge le M’khnez depuis plus de 50 ans et qui impute toutes ses déconvenues à la « main de l’Algérie » pour se soustraire à sa triste condition de résidu du colonialisme français pour lequel encore une fois il joue le rôle d’Âne de Troie en Afrique… Vestige vivant du Moyen-Âge, le régime archaïque marocain est à la fois une énigme et un « défi » à l’entendement ! Face à ce « défi » et cette ceinture de feu dont ses ennemis héréditaires l’ont ceinte, l’Algérie ne peut que s’armer et se préparer au pire des scénarii : la guerre ! Elle sera féroce, dévastatrice, et le Maroc en sera la « tête-de-pont » comme il le fut lors de la vague terroriste qui a failli emporter l’Algérie en hébergeant quelques « éminences grises » du futur « laboratoire » auquel nous vouait l’innommable et incendiaire Hassan II puisse-t-il rôtir en enfer ! Je suis de ceux que n’habite plus le doute de cette issue fatale et qui sont persuadés de l’inéluctable : la guerre ! Elle est à nos portes. Elle ne sera pas frontale…Elle germera de nouveau de l’intérieur, de nos « entrailles », avant que des « hordes djihadistes » surgissant de toutes parts ne s’abattent encore sur nos terres « impies » pour y « propager la bonne parole »…Les « bonnes consciences » de la « Communauté internationale » convoqueront alors leurs « chœurs humanitaires » et leurs trompettes « droit-de-l’hommistes » embouchées, comme les Syriens par le « Printemps arabe », nous seront « soufflés », âmes et biens…Au risque de passer pour un oiseau de mauvais augures, cette guerre en gestation qu’on nous « promet » depuis quelques années ne viendra que du…Couchant. Si en 2016 l’Algérie a consacré 13 milliards de dollars au renforcement de son arsenal militaire puisse-t-elle le multiplier par deux en 2017, car comme dit l’adage, « qui veut la paix, prépare la guerre ! ».

    Pour finir sur une note d’optimisme, à AP et à ses lecteurs Algériens et d’ailleurs, je souhaite une année 2017 heureuse et prospère.

      ammmar
      1 janvier 2017 - 17 h 43 min

      hamdoulilah que quelqu’un a
      hamdoulilah que quelqu’un a travers son exposé est sans aucun doute un connaisseur duquel je dois absolument chercher ses commentaires pour apprendre ,j’ai tt le temps cette vision des choses au sujet de nos relations avec ce royaume de ts les malheurs,j’ai tt le temps alerte mes compatriotes algeriens en essayant de les sensibiliser a se preparer et se tenir prets au pire avec ce demoniaque voisin marocain,et la je vais plus m’arreter de dire q une guerre horrible aura bel et bien lieu entre nos deus pays le moment ou les proxenetes du maroc l’auront decide,tous derrieres notre armee qui doit absolument renforcer ses moyens et s’armer sans s’arreter nous sommes condamnes pour de multes raisons a une dher des dhers strategique horrible malheureusement mais qu’on doit gagner par ts les moyens et sacrifices et qques soient la force de ceux qui vont soutenir leur cerer prostituée marocaine,et on la gagnera a coup sur ca c’est une certitude mme si nous laisserons la moitié de notre effectif de 40millions,ttes nos generations futures,leur sort dependera de l’issue de cette guerre inevitable

      anti-khafafich
      1 janvier 2017 - 17 h 58 min

      bonne année ! comment osent t
      bonne année ! comment osent t il parler de rapprochement alors que le fanion de liautey n’apparaît pas dans la salle de réception à coté de celui de la Maurétanie !? c’est plutôt une humiliation transformée en un rapprochement grâce à la formule du glaoui comme tu le dis.

      Khlass
      1 janvier 2017 - 19 h 45 min

      Quelque chose a changé chez
      Quelque chose a changé chez les Algériens, y compris dans la diaspora algérienne. ils n’acceptent plus qu’on leur dise : on aime le peuple algérien, mais pas l’État algérien. L’État algérien, c’est nous, c’est le peuple algérien. Ils ont tout essayé avec le « qui tue qui ? » pour nous dresser contre notre pays, contre notre armée, les uns contre les autres. Ils ont tout essayé mais ce qui s’est passé en Syrie a révélé que l’Algérie, son État, son armée, son peuple ont vécu un vrai laboratoire politique satanique. Maintenant que nous le savons, maintenant que c’est claire, nous resterons dans la voie droite et avec l’aide de Dieu ils vont tous se casser les dents pour ce qui nous concerne. L’état algérien c’est le peuple algérien, madame Daoudi. l’État c’est nous et nous garderons les frontières fermées.

        DZDZ
        2 janvier 2017 - 0 h 14 min

        EXACT !!

        EXACT !!

    Rachid
    1 janvier 2017 - 11 h 24 min

    Pan sur le bec, comme dirait.
    Pan sur le bec, comme dirait…

    mhd bouira
    1 janvier 2017 - 10 h 15 min

    Meilleurs voeux et bonne
    Meilleurs voeux et bonne année a tout les Algériens(e).

      W19 - TP
      1 janvier 2017 - 16 h 57 min

      Pour toi aussi frangin. Pour
      Pour toi aussi frangin. Pour ta famille, tes projets et pour nous tous.

        mhd bouira
        2 janvier 2017 - 6 h 21 min

        Amine mon frère
        Amine mon frère

    NESS ELGHORBA
    1 janvier 2017 - 9 h 48 min

    vous avez un visage de parler
    vous avez un visage de parler de l ouverture de la frontier ya MKHANEZ….notre frontier restera fermer point a la ligne……………..tous mes respect MR le minister algerien lakhdar brahimi….tape sur youtube l ambassade d algerie attaque au maroc………et après cette video dis moi vous sentiment pour l algerie ……….encore une fois tous mes respect MR le minister algerien lakhdar brahimi……….. tahya el djazair tahya eldjech et alah yerham chouhada et chouhadete dyana………et vous les algeriens que vous avez la famille au maroc en a des avions et des aeroports je suis vraiment desole……mon grand pere LARBI BEN MHIDI ET LE PETIT OMAR ET ALI LAPOINTE et tous nous chouhada et chouhadate il sont morts pour moi pour mon drapeau je vous pardonne jamais,,,,,,,,,,,,,

    HANNIBAL
    1 janvier 2017 - 9 h 31 min

    BONNE ANNEE A TOUS !! le
    BONNE ANNEE A TOUS !! le texte de la soit disant plumitive est un aveux de plus
    de cacher la misére d’un royaume en perdition avec ses 40% d’analphabètes !!

    Anonymous
    1 janvier 2017 - 7 h 47 min

    Boumedienne reviens ! Ils
    Boumedienne reviens ! Ils sont devenus fous !

    Omria
    1 janvier 2017 - 7 h 21 min

    On a failli l’oublier : une
    On a failli l’oublier : une belle année à nos soldats, à notre armée. Dieu vous garde. NOUS T’AIMONS VAILLANTE ANP, NOUS T’AIMONS.

    nordine al jazairi
    1 janvier 2017 - 6 h 51 min

    je me pose toujours cette
    je me pose toujours cette question pourquoi le président reçoit ce monsieur plus que les autres quelle conseille apportera je pense que les fonctionnaires du M A E et à leur tète laamamra peuvent conseiller la présidence algérienne et L’ONU .el ibrahimi est devenu barani pour nous du passé

    Mohandz
    1 janvier 2017 - 5 h 44 min

    Côté marocain la frontière
    Côté marocain la frontière est officiellement ouverte et c’est le maroc qui demande à l’Algérie d’ouvrir côté algérien .

    Benhabra brahim
    1 janvier 2017 - 2 h 49 min

    Cette histoire de « remise en
    Cette histoire de « remise en fonction » du poste frontalier entre nous et le maroc n a rien a voir ,mais alors rien,rien a voir avec le ministere des ae!!….Un poste frontalier est sous l autorite du ministere de l interieur(paf et rg) mais aussi du ministere des finances(douanes)!!…..Que ce soit L. Brahimi ou R. Lamamra ou A. Messahel,en quoi ca les concerne??!!…Mais vu l etat des choses actuelles,je crois que c est le ministere de la defense qui s en occupe…….illa mazzal ma fhemtouche??…….C est le Gnrl Gaid Salah qui s en occupe elli …!!..BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2017 A TOUTE L EQUIPE D ALGERIE PATRIOTIQUE ET TOUS LES COMMENTATEURS(algeriens.. marocains…et autres).

    Anonymous
    1 janvier 2017 - 0 h 21 min

    pour quelqu’un qui est rompu
    pour quelqu’un qui est rompu aux arcanes des dessous des cartes de la politique ,notamment étrangère il a reçu une gifle qu’il mérite. IL EST GRAND TEMPS qu’il prenne sa rtraite et laisse la place aux jeunes loup de notre MAE ( il en regorge) .il faut s’avoir quitter la table au bon moment ( je lui conseille d’écouter la chanson de KENNY ROGERS » the gambler ».
    ceci dit , je profite pour souhaiter à tous mes compatriotes et lecteurs de ce site une bonne année 2017

    Mtactac
    1 janvier 2017 - 0 h 02 min

    C’est des fous, les mecs
    C’est des fous, les mecs pètent les plombs. Lisez cet article, ils sont devenus fous. Benkirane s’est fait jeté comme une zebala. Et la presse marocaine parle de rapprochement entre la Mauritanie et le Maroc et …. tac tac que l’Algérie aurait menacée de représailles. Ils sont complètement flingués, complètement tarés. http://fr.le360.ma/politique/rapprochement-maroco-mauritanien-lalgerie-menace-de-represailles-101907 – Et si toutes ces sorties marocaines étaient pour pousser les pays limitrophes à guerre, il est dangereux leur chichon, ils sont out.

      Jean-Boucane
      1 janvier 2017 - 5 h 56 min

      Laisse tomber la presse
      Laisse tomber la presse marocaine est folle… ils racontent que des bobards et tous leurs echecs ils le maquillent pour dire que c’est la faute de l’Algerie… apres on a plein d’hysterique marocains qui viennent dans nos sites nous raconter des bobards farfelues… jai limite de la peine pour les mokokos

    NIET
    31 décembre 2016 - 23 h 50 min

    FRONTIÈRES FERMÉES.
    FRONTIÈRES FERMÉES. FRONTIÈRES FERMÉES. FRONTIÈRES FERMÉES.

    hocine
    31 décembre 2016 - 23 h 47 min

    Un PANTIN chevrotant qui
    Un PANTIN chevrotant qui croit que l’Algerie des preux se deculotera.Dieu du ciel on est descendu bien bas par la grace du clan des makhzenistes en embuscade dans les arcanes du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.