Une nouvelle tentative de déstabilisation déjouée grâce à la vigilance des citoyens

Les émeutes de janvier 2011. New Press

Malgré les échauffourées à Béjaïa entre manifestants et forces de l’ordre, malgré les scènes de saccage et de vandalisme, on peut se réjouir que les Algériens, dans leur ensemble, ne soient pas devenus les moutons du web. Parce qu’il faut le dénoncer haut et fort, les incidents de la capitale des Hammadites ne sont pas sans lien avec la folle rumeur de grève générale et de fin du monde annoncée et relayée par les réseaux sociaux, sans que personne n’ait le courage d’en assumer l’initiative. Dans les villes et villages, les citoyens les plus militants, les plus jeunes, les plus rebelles n’ont cessé de s’interroger mutuellement afin d’identifier les promoteurs d’une action nationale de tous les dangers. Sur Facebook, très nombreux ont été les internautes qui ont exprimé leurs doutes, voire leurs soupçons vis-à-vis d’un mot d’ordre de grève émanant de nulle part et confondant différents leitmotivs, de la critique de la loi de finances de 2017 à d’autres considérations politiques farfelues dont ne voulons pas faire ici la publicité.

Si bien que les Algériens, qui ont acquis une méfiance viscérale à l’endroit des panurges en tous genres, ont refusé dans leur écrasante majorité de répondre à l’appel anonyme qui aspirait à embraser le pays. Remake de l’année 2011, au moment des révoltes curieusement synchrones des «printemps arabes», l’Algérie vient de déjouer encore une fois une tentative de déstabilisation grâce à la perspicacité de sa société civile vaccinée contre les insurrections importées.

Cependant, le satisfecit ne doit surtout pas distraire la vigilance des autorités en ces temps de réelle crise économique qui érode chaque jour davantage le pouvoir d’achat des ménages. Il ne suffit pas de justifier la flambée des prix ni de promettre des jours meilleurs aux millions de citoyens qui bouclent difficilement leurs fins de mois. Un dispositif d’aide direct aux plus vulnérables face à la cherté de la vie doit compenser le rétrécissement des subventions accordées par les transferts sociaux.

Talon d’Achille des pays jalousement souverainistes, le front social mérite tous les sacrifices, au même titre que la défense nationale, et il revient à notre gouvernement d’éviter que des articles comme celui du jour, dépêche bavarde de l’AFP, ne puisse pas se réjouir ironiquement de la «misère» de 30 couples d’In Salah en Algérie, mariés collectivement «pour cause de pauvreté».

Ils sont malheureusement légion à attendre au virage l’Algérie, attaquée hier parce que trop riche et trop arrogante, à laquelle ils souhaitent sans plus se cacher, faillite et famine. La main étrangère qui tapote sur les claviers des réseaux sociaux et pousse à l’émeute existe, quoi qu’en pensent les sceptiques. L’autre main, bien algérienne, qui signe les notes ministérielles, les lois et les décrets, doit tout faire pour la neutraliser. Sans quoi, les complices ne seront pas à chercher chez les gens du peuple…

Maya Loucif

Comment (145)

    Anonymous
    5 janvier 2017 - 18 h 15 min

    bravo pour la lucidité de
    bravo pour la lucidité de votre article




    0



    0
    Le Direct .
    4 janvier 2017 - 22 h 05 min

    Je lance un Appel Fort à
    Je lance un Appel Fort à tous Les Algériens et Algériennes d’êtres très très très Vigilants et très très très Unis pour contrer et stopper cours , nos ennemis Haineux , Racistes et Xénophobes qui sont connus par tout Le Monde ( Sarkozy – Bhl – Hollande , m6 , sionisme pour ne citez que cela ) , il faut que Le Peuple Algérien doit montrer à ces Déchets Humains , et au Monde entier que la progéniture des Martyrs de la guerre D’Algérie sont là pour défendre et sécurisé Notre Algérie à tout jamais .TAHYA EL DJAZAIR .




    0



    0
    Nasr
    4 janvier 2017 - 17 h 05 min

    Arrêtez de parler de kabyle
    Arrêtez de parler de kabyle et Kabylie,vous êtes Algériens,il faut chasser cette obsession de kabyle. L’Algerie passe avant tout,on a un pays riche seulement il faut travailler à s’affranchir de cette gouvernance,et mettre des gens propres,honnêtes ,compétents qui travaille avec tout le monde ,combattre la corromprions qui nous range ,le régionalisme de tlemcen,on est une république pas une monarchie pour installer sa famille dans les hautes sphères de l’état,inciter les gens à travailler la terre la seule richesse qui nous assure l’autosuffisance alimentaire pour ne plus dépendre de l’extérieur puis le reste vindra seul,let l’industrialisation abandonnée alors que des usines sont désertées,construites dans les années 70 combien coûteraient elles aujourd’hui.boutef parle de la décennie noire de feu chadli mais lui il a fait perdre une occasion en or pour sortir le pays du sous développement.quel gachis?




    0



    0
    benchikh
    4 janvier 2017 - 16 h 23 min

    qu’on applique les lois
    qu’on applique les lois sévèrement si on veut préserver la république,qu’on les barricades dans le désert leur parent ils ont n’ont plus besoin de ces délinquants.




    0



    0
      Anonymous
      4 janvier 2017 - 17 h 41 min

      Si on l’avait appliquer déjà
      Si on l’avait appliquer déjà à tous les escrocs impunis qui gravitent autour de ce régime…Les appartements de saidani cela ne te choque pas ? L’affaire khellil bedjaoui ? L’autoroute est ouest la plus chère du monde ? Etc..etc…Ce qui arrive à bejaia est du pain béni pour les escrocs
      On le sait tous




      0



      0
        benchikh
        5 janvier 2017 - 17 h 08 min

        je suis d accord avec vous ,
        je suis d accord avec vous , c est la mafia qui fait pousser ces jeunes malheureux pour faire pression et ensuite ces t eux qui sont servis les premiers on vit l injustice.




        0



        0
    ALGERIEN Libre
    4 janvier 2017 - 15 h 23 min

    Sans cautionner le
    Sans cautionner le gouvernement. Il existe bel et bien un plan de déstabilisation du pays… La Russie a ouvertement avertie l Algérie l année passée….C est à nous Algériens d être vigilants et de faire capoter les plans diabolique Mais essayons de remédier ou bien réparé les graves FAUTES commises justement par ce SYSTÈME. Commençant par ce que nous avons actuellement en main comme info pour Analysez la situation du BLED: A titre de rappel; depuis son accession au pouvoir suprême ; Monsieur Bouteflika a finalement BRADER la base industrielles laissées par Feu Boumediene en mettant en place des PHILOSOPHES ou TECHNOCRATES comme Ministres ( Sans expérience réel du terrain) et a lancer soit disons une « ÉCONOMIE DE Marché » Dire ; Plutôt de Bazar avec pour but de casser la machine «Industrielles Étatique » et économique pour ouvrir la porte au « NOUVEAU COLON » où ils ont bénéficier de TRÈS LARGE MOYENS mis à leur disposition par les Banques ( Plusieurs Milliers de Milliards Dinars et et même en $ 0nt été distribué » SANS CONTRE PARTIE ni GARANTIE »). A mon humble avis, la base industrielle laissé par Feu H. Boumediene , il fallait seulement la mettre à niveau et faire gérer ces EPE par des compétences avéré; Pour cela, les chinois nous donnent des leçons dans ce domaine de gestion Étatique mais malheureusement il se sont mis en tète que seul l’importation des biens régleras tous les problèmes économiques immédiat du bled et du peuple ( Avec les $ FRAIS qui arrivaient à GOGO de la vente du Pétrole/Gaz) mais finalement il a installer « L’IMPORTATION » à outrance avec un BUT ; pour maquiller les évasions des DEVISES dans des Banques OFF SHORT avec des affairistes (Prédateur) de tout bord en ayant en tète leurs enrichissement « UNIQUEMENT PERSONNEL » sans se préoccupé de ce que peut produire comme retombés de leurs actions NÉFASTES ou du sort réservé à leur peuple ni de l’économie qu’ils vont laissés après EUX??? QUEL GÂCHIS !!!!! Et maintenant ils pensent mettre en place pour renflouer les caisses avec de nouveaux IMPÔTS pour l en 2017 sans pensé aux conséquences que cela peut produire sur la société en GÉNÉRAL ??? Finalement çela s’appelle de la démagogie tout simplement ou fuite en AVANT !!!!Celui vivra verra ???




    0



    0
      pragma19
      4 janvier 2017 - 17 h 55 min

      Désolé mais, pour se qui a
      Désolé mais, pour se qui a était construit par feu Boumediene à était détruit par Feu Chadli tout à était vendu au Da ramzi l’importation c Chadli sans barrière l’hem taa Dzair c Chadli la destruction de l’enseignement c aussi Chadli le terrorisme c Chadli sa nous a ramené des années en arrière même l’aakliya fezdet.




      0



      0
    Mohamedz
    4 janvier 2017 - 14 h 26 min

    Ca ne sera pas la derniere
    Ca ne sera pas la derniere tentative de déstabilisation surtout quand on sait 1/- que le fils du Glaoui H2 est pres a dechirer l’Algerie pour pouvoir maintenir sa colonisation du Sahara occidental, 2/- les ennemis de l’Algerie de l’interieux sont nombreux ( Ferhat Mehenni du Mak- Amar Saidani ce traitre de tunisien- Mohcine Belabbes du RCD- Wahid Bouabdellah ce maroki d’origine, le salafiste Mokri du Hamas etc…etc…etc.) et sont tous au service soit du Marokistan., soit de la france neo=-colonialiste- soit de l’Arabie Yahoudite

    Et donc Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-Vigilence-




    0



    0
    Kardach
    4 janvier 2017 - 14 h 24 min

    L’objectif des instigateurs
    L’objectif des instigateurs de cette violence foudroyante et soudaine était d’amener les forces de l’ordre à faire usage d’armes à feu, et faire couler le sang parmi les émeutiers, ce qui pourrait transformer l’émeute en révolte locale, puis régionale et en fin nationale, exactement comme en Tunisie.




    0



    0
    Makhloufi
    4 janvier 2017 - 14 h 17 min

    Je supose que si le mouvement
    Je supose que si le mouvement n;a pris que dans la wilaya de Bejaia c’est parce que et comme tout le monde le sait, le Mak est fortement implante dans cette wilaya. Par consequent ce mouvement n’est nullement social mais purement politique et donc on doit rester tres vigilent tout en esperant que la justice jouera son role.

    Pour preuve cette ville a connu le meme mouvement au sujet des vacances scolaires meme si la mesure visait a se conformer aux regles internationales.

    Donc on doit rester tres vigilents et ne plus dire que c’est un mouvement sociale du mouvement que bcp d’Algeriens des autres wilaya subissent les meme effets sociaux mais ne sont pas pres a bruler leur pays pour faire plaisir a nos ennemis notamment le roitelet M6




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.