Ould Abdelaziz à Mohammed VI : «Il faudra payer plus pour entrer en Mauritanie !»

Mohamed Ould Abdelaziz. D. R.

Les plates excuses présentées par le roi Mohammed VI au président Mohamed Ould Abdelaziz au lendemain de l’impair commis par Hamid Chabat, le secrétaire général du parti Istiqlal, qui avait déclaré le 24 décembre dernier au cours d’un meeting que la Mauritanie «était une terre marocaine», ressuscitant ainsi l’idée du «grand Maroc», n’ont visiblement pas réussi à calmer Nouakchott. Les Mauritaniens sont encore très remontés contre le Maroc et veulent que cela se sache. Les premiers à payer au prix fort les imbécilités historiques et autres errements de Hamid Chabat, actionné par le palais, sont les grands transporteurs marocains de marchandises. Nouakchott a décidé, depuis quelques jours, d’alourdir sensiblement les taxes dont ils doivent s’acquitter pour entrer en Mauritanie ou pour tout simplement traverser le territoire mauritanien afin de se rendre en Afrique de l’Ouest. De nombreux médias marocains rapportent que cette taxe est passée de 440 000 Ouguiyas (1 130 euros) à 637 000 Ouguiyas (1 635 euros) par camion gros porteur, soit une hausse 505 euros d’un coup. Les camionneurs marocains doivent également s’acquitter obligatoirement, tous les mois, de 36 000 Ouguiyas de frais de visa.

Les autorités mauritaniennes justifient officiellement les hausses des taxes d’entrée et de transit de leur territoire par la nécessité d’entretenir les tronçons autoroutiers empruntés par les transporteurs marocains, selon les médias mauritaniens. La grande proximité de leur décision avec l’incident provoqué par Hamid Chabat amène cependant à penser qu’il s’agit bien là d’une mesure de rétorsion destinée à rappeler autant à Hamid Chabat qu’à Mohammed VI que la Mauritanie n’est pas une province marocaine et que les Mauritaniens ont les moyens de mettre un terme au juteux business qui les lie avec l’Afrique de l’Ouest.

La thèse des représailles tient la route d’autant que les hausses dont se plaignent les camionneurs marocains interviennent quelques jours à peine après que plusieurs médias ont signalé un blocage de plusieurs heures de marocains à Nouadhibou. La cause ? Officiellement, la faute incomberait à un bug informatique qui a, pour ainsi dire, rendu impossible le traitement des voyageurs… en provenance du Maroc. C’est, du moins, l’explication fournie par les médias mauritaniens. Les autorités mauritaniennes n’ont, quant à elles, pas jugé utile de communiquer sur la question. Mais leur message aux Marocains est clair. «Ne vous amusez plus à nous embêter ou gare à vous», semblent-ils leur dire. C’est que les Mauritaniens sont autant connus pour leur sens de l’hospitalité que pour leur rancune tenace.

L’incident causé par Hamid Chabat intervient, rappelle-t-on, alors que les relations se sont déjà considérablement distendues ces dernières années entre les deux pays. Signe de cette crise : cela fait plus de quatre ans que la représentation diplomatique mauritanienne à Rabat est sans ambassadeur. Au fur et à mesure que la crise avec le royaume s’est aggravée, la chancellerie s’est vidée peu à peu de ses diplomates. En février dernier, l’ambassade avait même enregistré le départ de son premier conseiller.

Khider Cherif

Comment (39)

    BOUARIF- AURES
    11 janvier 2017 - 20 h 44 min

    L’incident provoqué par Hamid
    L’incident provoqué par Hamid Chabat, « qui détient bien son nom des sionistes, qui dit ce que suit,, (chabbat, sabbat, shabbat), amène cependant à penser qu’il s’agit bien là d’une mesure de rétorsion destinée à rappeler autant à Hamid Chabat le Sioniste qu’à Mohammed VI l’Emir des Juifs du Maroc, et non pas de nos frères les vrais Marocain sous l’humiliation et le mépris, que la Mauritanie n’est pas une province Marocaine !, et que les Mauritaniens ont les moyens de mettre un terme au juteux business du KIF qui maintient le Royaume en survie, qui les lie avec l’Afrique de l’Ouest , le reste de l’Afrique et du pseudo Monde Arabe soldé aux Occidentaux, sous le couvert de l’Arabie TAYHOUDITE !
    Les Marocains par crainte de se frotter aux lions d’Algérie, ils tentent la passe avec ce pauvre et paisible peuple Mauritanien, l’Algérie est et restera le cauchemar des Marocains le restant de leur vie et de leur existence, l’Espagne grignote peu à peu et morcelle ce royaume en perte de vitesse, lorsque, en interpellant l’histoire, le seul pays au Monde qui brade ses filles aux plus offrants ? LA NOUVELLE QUI EST 0 LA MODE AU Maroc ? Les Marocains rabatteurs vendent leurs femmes aux Italiens à 12 000 €, moyennant 2 000 € pour le Marocain rabatteur e, par femme mariée par un faux mariage, uniquement pour avoir ses papiers et beaucoup plus, si elle obtient la nationalité Italienne, c’est la cerise sur le gâteau !, regardez où ils sont arrivés les Marocains et leurs femmes, ayant déjà amassée les Pétrodollars du Golf. A la vitesse où il vat le Maroc, le Roi solde toutes les valeurs de brave peuple Arabo-musulman !!!
    Cordialement : Un Algérien de ses Montagnes des Aurès, vive le Peuple Algérien sans distinction aucune !!!




    0



    0
      H'mida
      11 janvier 2017 - 23 h 46 min

      Bravo mon frère pour votre
      Bravo mon frère pour votre commentaire. Je suis entièrement d’accord avec vous. Ces minables marocains à leur tête le roi jalousent tt le monde. J’espère que notre frontière ne sera jamais rouvertes. One trop three Viva l’Algerie.




      0



      0
        tcharmil
        12 janvier 2017 - 8 h 42 min

        trop blablabla Pendant ce
        trop blablabla Pendant ce temps, des milliers de personnes viennent de tous les coins de l’Afrique dans nos pays ce qui se passe Algériens et marocains sont obligés d’émigrer et où !!! en europe ou usa canada qui sont les gens stupides de nos pays




        0



        0
    Anonymous
    11 janvier 2017 - 14 h 46 min

    Les braves mauritaniens
    Les braves mauritaniens doivent montrer aux usurpateurs marocains qu’ils sont maîtres chez eux. Les marocains font tout pour piétiner la souveraineté mauritanienne comme celle des sahraouis, El M’kharba doivent recevoir une bonne leçon d’histoire et de dignité humaine.




    0



    0
    MoskosDZ
    10 janvier 2017 - 22 h 28 min

    Selon certaines sources,les
    Selon certaines sources,les gendarmes Mauritaniens ont arrêté récemment un routier Marocain transportant à bord de son camion toute une usine de fabrication de fausses monnaies Mauritaniennes,le Maroc a été pointé du doigt dans cette affaire.




    0



    0
      Anonymous
      11 janvier 2017 - 8 h 30 min

      J’ai cherché partout cette
      J’ai cherché partout cette info mais elle est introuvable (n’existe pas). peux tu nous poster un lien vers cette « source » connue de toi seulement.




      0



      0
        Anonymous
        11 janvier 2017 - 14 h 20 min

        si c’était un Algérien, tu
        si c’était un Algérien, tu serais le premier à dire bravo et ramener cette « source », mais là non, ce serait de la propagande, mokoko de m




        0



        0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 19 h 23 min

    Si la Mauritanie reconnait la
    Si la Mauritanie reconnait la RASD, elle mettrait d’une pierre deux coups fin à toutes les manigances marocaines, mais surtout, elle établirait physiquement la RASD comme pays barrage aux plans expansionniste du Grand Maroc une fois pour toute. La RASD s’occupera de protéger les frontières nord de la Mauritanie




    0



    0
    dahman
    10 janvier 2017 - 18 h 19 min

    se sont les consommateurs
    se sont les consommateurs mauritanien,sénégalais et maliens qui vont payer




    0



    0
      Salem bey
      10 janvier 2017 - 18 h 58 min

      Payerr quoi ??
      Payerr quoi ??




      0



      0
      Jean_Boucane
      10 janvier 2017 - 20 h 07 min

      Ils ne vont rien payer car
      Ils ne vont rien payer car les produits vont être remplacé par d’autres si ils ne sont plus competitifs… tel est la loi du business




      0



      0
        anonymos
        12 janvier 2017 - 8 h 52 min

        nord afrique va payer cette
        nord afrique va payer cette querelle entre eux, et pour certains qui est le meilleur qui est leur intelligence de nos pays qui luttent entre eux et d’autres mangent notre pain vive nord afrique




        0



        0
    amel
    10 janvier 2017 - 17 h 37 min

    El hamdou lillah kachf koul
    El hamdou lillah kachf koul 3ayb.
    elli kh. ta7t attalj iybanou fessa7el.




    0



    0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 17 h 31 min

    Les services secrets
    Les services secrets marocains, et les agents du Makhzen travaillent depuis des années en Mauritanie
    Avec des cartes d’identité , et des passeports mauritaniens identifiés par leurs nombreux déplacements,
    En France, en Espagne, au Sénégal,
    Et au Maroc via l’Espagne l’opportuniste (les interets économiques:peche,…) et source des problèmes de la région
    Et la France (partout, soucieuse, qui ne dort pas) protectrice néo-colonialiste (Renault, Peugeot,…..) du Maroc




    0



    0
    Mlk
    10 janvier 2017 - 17 h 08 min

    Maroc première place
    Maroc première place boursière d’afrique des ports et aéroports tournés vers le monde allié des pays du golf nouveau pays industriel agricole aéolithique et électrique avec une porte d entrée sur l europe.Je crois sincerement que les mauritanien fond de la mauvaise gouvernance et se suicide.Pourtant notre roi au grand coeur(sinon il reglerais le problème du sahara par les armespas une balle tirée.)vous tends les bras mais même ca vous ne comprenez pas.




    0



    0
      mhd bouira
      10 janvier 2017 - 18 h 38 min

      Billevesées.
      Billevesées.




      0



      0
      Mahmoud
      10 janvier 2017 - 18 h 56 min

      (Lol) Tu dois aussi preciser
      (Lol) Tu dois aussi preciser que ta narco-monarchie est 1er producteur et exportateur mondial en matiere de Hashich et de prostitution juvenile.




      0



      0
      Anonymous
      10 janvier 2017 - 22 h 01 min

      Rien n’appartient aux
      Rien n’appartient aux marocains
      Ils sont les esclaves des bédouins qui violent les jeunes marocaines avec la complicité du makhnez
      Ça me fait rire quand je lis ces âneries
      Les marocains ne vivent que grâce à la prostitution et Zetla




      0



      0
        TTR
        11 janvier 2017 - 18 h 50 min

        le commentaire de milk me r
        le commentaire de milk me r’appelé le film les visiteur jacouille la fripouille et son sire MDR




        0



        0
        Anonymous
        12 janvier 2017 - 12 h 49 min

        oui c’est une vérité rien n
        oui c’est une vérité rien n’appartient aux marocains. Les khalijis ont transformés le marokistan en bordel a ciel ouvert pour tous types de sexe et il y a aussi les nasranis ; dernierement le makhnez a recensé 50.000 français résident dans leur patelin ils ont tout acheté ce sont les maitres : hotels ; industries , riyadhs ,agroalimentaire ,agriculture jusqu’a l’epicier du coin des fois en association avec les fassis corrompus qui ne laisse rien au peuple a part leurs yeux pr pleurer et leurs fesses a offrir aux touristes pr qlques euros ! pour les Rifains qui vivent dans la misère totale ils les ont poussés a la culture du hachich pr etouffer leurs voix et en meme temps une epée de damoclès sur leur tete et à la moindre revendication ils sont taxés de trafiquants de drogue pr les mettre au cachot .A voir aussi les femmes  » mules  » du coté de Ceuta elles sont 25.000 a traverser chaque jour la frontiere avec l’espagne pr un salaire misérable de 8 dirhams pr le compte des pontes maroquis ! et j’en passe




        0



        0
      Saad
      11 janvier 2017 - 13 h 16 min

      Mlk ! Tu as l’habitude de
      Mlk ! Tu as l’habitude de regarder les films Spaghettis ! Votre roi est un grand acteur ?
      Ahh les minables Mauritaniens ne sauront comment se deffendre devant le roi Dago…
      Il leur faut un Tarik Ibnou Zyad pour les protéger !




      0



      0
      Anonymous
      11 janvier 2017 - 15 h 48 min

      Au Maroc, seules la
      Au Maroc, seules la soumission et la drogue proviennent du génie des marocains, tout le reste est l’œuvre des étrangers bienfaiteurs du Maroc et de leurs financements.




      0



      0
    mouatène
    10 janvier 2017 - 16 h 11 min

    l’Union Africaine doit créer
    l’Union Africaine doit créer une cour ou un tribunal égal à la cpi ou au tpi. parce que la cpi et le tpi sont typiquement européens. pourquoi ? et bien les américains s »en balancent car ils interdisent à ces deux institutions de poursuivre tout américain. les européens sont les décideurs. les africains sont toujours les auteurs et bons à juger et à condamner. les asiatiques et les latinos semblent écartés du monde judiciaire. donc aux décideurs de l’ UA de nous expliquer pourquoi n’y a t’il pas d’institution judiciaire à son échelon pour poursuivre toute personne ou institution qui contreviendrait aux lois internationales. juridiquement elle en a le droit d’en créer sauf si  » POLITIQUEMENT » elle n’en a pas ce droit.




    0



    0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 13 h 33 min

    Mauritanie – Maroc : Mohamed
    Mauritanie – Maroc : Mohamed Ould Abdelaziz ne veut rien oublier .

    La visite de Benkiki, pour tenter de désamorcer la crise entre les deux pays après les propos du voyou Chabat sur « la marocanité de la Mauritanie » s’est mal terminée.

    Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a accueilli froidement l’émissaire du Roitelet M6. Il s’est exprimé en des termes très durs lors de l’audience qu’il a accordée à Benkiki et qui a duré 45 minutes au lieu des deux heures prévues initialement.

    Ould Abdelaziz a dit à Benkiki son agacement et celui des Mauritaniens quant aux déclarations du voyou Chabat et de « certains hommes politiques marocains immatures qui créent des crises entre les pays ».

    Il a dénoncé les hommes politiques qui, par « leurs déclarations ou leurs initiatives, autant infondées que maladroites, créent des tensions inutiles entre les pays ».

    Benkiki a lu un communiqué devant les micros et les caméras des médias officiels à Nouakchott, et a tenu à rassurer les autorités du voisin du Sud sur la ligne politique adoptée par la diplomatie du Makhnez. Une fois son texte lu, il a refusé de répondre aux questions des journalistes mauritaniens présents dans la résidence du chef de l’Etat à Zouirate.

    L’envoyé du Roitelet M6 n’a été accompagné à l’aéroport pour rentrer au Maroc par aucun membre du gouvernement mauritanien, et a été juste salué par le wali de Zouérate et un responsable militaire. Avant de repartir, bredouille, il laissé sur place le ministre marocain délégué aux affaires étrangères Nasser Bourita.

    L’envoyé spécial du Roitelet M6 en Mauritanie, Nasser Bourita, est logé dans les locaux de l’ambassade du Maroc à Nouakchott, ambassade à laquelle il a interdit l’accès, y compris aux ressortissants marocains.

    Selon des sources du journal mauritanien Alakhbar, Nasser Bourita attend le retour à Nouakchott du président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, qui est en vacances dans le nord du pays, pour discuter avec lui des derniers développements de la situation politique en Gambie.

    Entre autres points qui seront abordés par le ministre marocain, la réunion de la haute commission mixte qui ne s’est pas réunie depuis 2013.

    La crise entre les deux pays ne date pas d’hier. Cela fait plus de quatre ans que la représentation diplomatique mauritanienne à Rabat est sans ambassadeur. Une chancellerie qui, au fur et à mesure que la crise avec le Makhnez s’aggrave, se vide de ses diplomates. En février dernier, l’ambassade avait enregistré le départ de son premier conseiller, et de son chargé d’affaires deux années auparavant.

    Malgré les « excuses plates » présentées « au président, au gouvernement et au peuple mauritaniens » à part la declaration du voyou Hamid Chabat, les relations entre les deux pays, en particulier autour de la question du Sahara occidental ne cessent de descendre au plus bas niveau. Le voyou Chabat n’en est pas à sa première bourde diplomatique. Avant de s’attaquer à la Mauritanie, il s’en est violemment pris à l’Algérie en 2015.

    Ce voyou avait alors affirmé que « ce pays (l’Algérie,) est colonialiste dans la mesure où il occupe Tindouf, Hassi-Messaoud et Béchar, ainsi que d’autres provinces qui sont, à l’origine, marocaines ». Il a ajouté que l’Algérie « était considérée par le gouvernement français comme étant la deuxième région de France ».

    A l’inverse de la Mauritanie, le Roitelet M6 n’avait pas réagi, au même titre que le ministère des Affaires étrangères du Majhnexz, l’autre voyou dit Mezouar qui s’est muré dans un silence complice.

    A l’approche du sommet de l’Union africaine (UA), qui doit se tenir ces jours-ci à Addis-Abeba, où la Narco-Monarchie entend faire passer en force son adhésion à cette organisation panafricaine comme une lettre à la poste, selon ses dirigeants, cette affaire risquait de faire voler en éclats tout le tapage médiatique fait autour de la solidarité avec les pays africains vantée par ces derniers à longueur de colonnes.

    Toute la stratégie diplomatique mise en place par le Regie Makhneziste ces derniers mois s’est aujourd’hui enrayée du fait du grain de sable nommé le Sieur Chabat.




    0



    0
    Med Benhamou
    10 janvier 2017 - 13 h 17 min

    Le Maroc, puni par Mohammed
    Le Maroc, puni par Mohammed Ould Abdelaziz .

    La presse propagandiste du Makhzen a beau crier que le Maroc a signé la réconciliation avec la Mauritanie pour dissimuler la vérité. Les faits sont là et leurs poids est lourd.

    Le président mauritanien n’est pas dupe. Il sait pertinemment que les agissements et déclarations du chef du parti Istiqlal. le sieur Hamid Chabat sont télécommandés par le palais. Par conséquent, Mohamed Ould Abdelaziz a décidé de punir l’arrogance marocaine en augmentant sensiblement les taxes sur les véhicules transporteurs marocains qui traversent le territoire mauritanien afin de se rendre en Afrique de l’Ouest. De nombreux médias marocains rapportent que cette taxe est passée de 440 000 Ouguiyas (1 130 euros) à 637 000 Ouguiyas (1 635 euros) par camion gros porteur, soit une hausse 505 euros d’un coup. Les camionneurs marocains doivent également s’acquitter obligatoirement, tous les mois, de 36000 Ouguiyas de frais de visa.

    Les relations entre le Maroc et la Mauritanie se sont gravement détériorées depuis la tentative d’assassinat du président mauritanien en 2012. Certaines sources attribué l’acte aux services secrets du Makhnez.




    0



    0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 13 h 12 min

    Au Marokistan, la police
    Au Marokistan, la police protège les viols commis par les amis du Roitelet M6.

    La police du Regime Makhzeniste aurait refusé systématiquement d’entendre les victimes et menacé de les arrêter pour « prostitution » si elles décidaient de porter plainte contre le chanteur marocain Saad Lamjarred.

    Lors de l’émission « 1 dîner, 2 cons », qui passe uniquement sur le Web, l’une des participantes a déclaré qu’elle possédait des informations sur plusieurs viols commis au Marokistan par le chanteur dont les frais de justice ont été pris en charge par le Roitelet M6 et par consequent par le contribuable marocain.

    Saad Lamjarred a été décoré par le Roitelet M6 en 2015 et mis en examen et placé en détention provisoire à Paris vendredi 28 octobre pour viol aggravé et violences volontaires aggravées sur une jeune femme de 20 ans.




    0



    0
    Fayçal Ché
    10 janvier 2017 - 13 h 09 min

    En faisant abstraction de la
    En faisant abstraction de la comédie politique animée par Chabat et les clowns du Makhzen, Il me semble que Nouakchott gagne bien en retour. Ce qui me mène à penser que cette hausse des taxes douanières allées de toutes manières avoir lieu en 2017 et que le Palais à Rabat en a profité pour faire assassiner Chabat d’une part, se positionner pour Nouakchott d’autre part et bien évidement bloquer encore plus la formation du gouvernement sensé émaner des élections législatives d’octobre 2016.

    Je ne sais pas d’ailleurs si les DGED a des cadres suffisament efficaces pour proposer ce genre de scénarios et je suis sûr que ça vient de leur task force de conseillers du Mossad.




    0



    0
      LeJusticier
      11 janvier 2017 - 22 h 32 min

      Je pense que tu te fais trop
      Je pense que tu te fais trop d’illusions… Chabat est ingérable, puis ils ont couru dans tous les sens pour régler ce probleme…




      0



      0
    Fouedz
    10 janvier 2017 - 12 h 56 min

    Finalement le denominateur
    Finalement le denominateur commun entre l’Entite Sioniste du Moyen Oirent (Israel) et celle d »Afrique du Nord (le Maroc) se resume a ces trois (03) points : 1/- Ces deux Entites Sionistes ont des problemes avec l’ensemble de leurs voisins, La Mauritanie, le Sahara oiccdental, l’Algerie et l’Espagne pour l’Entite Sionsite du Maroc, et le Liban, la Syrie, l’Egype pour l’Entite Sioniste dite :Israel ». 2/.- Ces deux Entites Sionistes ont toujours fait de l’expensionisme leur seul strategie diplomatique sur la base de considerations pseudo-historiques (Grand Israel – Grand Maroc) au detriment du Droit International. 3/- C’est exclusivement ces deux Entites Sionistes qui n’appliquent jamais les Resolutions du Conseil de Securite de l’ONU (19 Resolutions sur le Sahara occidental pour le Maroc et 33 Resolutions sur la Palestine pour Israel) et ce, grace a la protection de leurs tuteurs que sont les USA et la France.




    0



    0
    aqil2
    10 janvier 2017 - 12 h 19 min

    Le névrosé, habitué à la
    Le névrosé, habitué à la protection des grandes puissances notamment la France et les États-Unis, il s’imagine qu’en faisant valoir le bien-fondé de la crédible de son plan d’autonomie en ajoutant quelques retouches par-ci par-là et beaucoup de magouilles agrémentées de corruptions et de pédophilie, il réalisera LE GRAND MAGHREB sous souveraineté de sa grasse majesté, Émir Elmaztouline. mais il en est autrement, ces dernieres années, ses plans s’écroulent un après l’autre et les claques de plus en plus franches et précises… que des véritablement ébranlés successives; ça va de la perte du contrôle de sa marocanité sur le Sahara occidental, qu’il occupe illégitimement à la perte de ses souteneurs qui l’abandonnent l’un après l’autre, et surtout quand les Yankees lui ont clarifié leurs positions, à savoir ce territoire est à décoloniser et ne reconnaissent en rien une quelconque souveraineté territoriale « QADHIA WATANIA »; là les amis, bouffi a attrapé une GROSSE fièvre. Et quand l’administration américaine lui a fait savoir que l’Algérie n’est en rien partie prenante au conflit, c’est les crises épileptiques qui s’ajoutent à la grosse fièvre et c’est dans cet état qu’il est à l’heur qu’il est.




    0



    0
    Lotfi ALN
    10 janvier 2017 - 10 h 41 min

    Les mauritaniens ne sont
    Les mauritaniens ne sont pas débiles ! Ils savent que c’est une mise en scène orchestrée par le maki zen , avec dans le rôle du soldat sacrifié : shabat !
    Ce dernier ne peut bouger un doigt sans la bénédiction du roi fainéant .




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    10 janvier 2017 - 10 h 19 min

    Fermer le maroc c’est pour
    Fermer le maroc c’est pour quand.
    Quand les bâtardes de el glaoui le caïd de la françe seraient
    Balayées de la terre marocaine.
    Ça c’est une autre facette d’un système féodal inféodé à la
    Clic des lyautey l hommophile qui a fait de Marrakech son
    Nouveau sodome et gomorrhe.
    Triste pays colonisé par des arabes arriérés.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    10 janvier 2017 - 10 h 02 min

    La position de la Mauritanie
    La position de la Mauritanie ne sera jamais claire tant que ce pays refuse encore d’ouvrir une Ambassade de la RASD a Nouakchott. C’est aussi simple que cela




    0



    0
    Moroccoleaks
    10 janvier 2017 - 9 h 55 min

    La décision de la Cour de
    La décision de la Cour de justice de l’UE sur le Sahara occidental est « contraignante ».

    La décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 21 décembre dernier, selon laquelle l’accord agricole entre l’UE et le Maroc ne sont pas applicables au Sahara occidental, est « contraignante » pour l’Union européenne et ses États membres, a affirmé lundi à Bruxelles Nicholas Westcott, directeur exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord au Service européen de l’action extérieure (SEAE), rapporte Reuter.

    « C’est un arrêt de la CJUE qui doit être respecté », a déclaré de son côté le président de la Commission des affaires étrangères Elmar Brok lors d’un échange avec Nicholas Westcott. « Nous sommes dans un État de droit et le premier principe de l’État de droit est d’appliquer les décisions de justice. »

    L’eurodéputé slovène Ivo Vajgl a invité le Parlement européen à réfléchir à « la meilleure manière de respecter » cette décision de la CJUE, soulignant que « le Maroc occupe illégalement le Sahara occidental » et « viole les droits de l’homme dans ces territoires ».

    L’eurodéputée espagnole Teresa Giménez Barbat, insistant également sur la nécessité d’appliquer la décision, a appelé les autres eurodéputés à « ne pas perdre de vue que le Maroc occupe illégalement le Sahara occidental » et « exploite également illégalement ses ressources naturelles ».

    Dans son arrêt du 21 décembre dernier, la CJUE juge qu’ »il est exclu de considérer que l’expression territoire du Royaume du Maroc, qui définit le champ territorial des accords d’association et de libéralisation, englobe le Sahara occidental et, partant, que ces accords sont applicables à ce territoire. »

    « L’arrêt de la CJUE est contraignant pour l’UE et ses États membres. Nous vivons dans un État de droit et nous devons respecter toute décision prise par la justice », a expliqué Nicholas Westcott.

    Le haut fonctionnaire a insisté sur la nécessité de « veiller à ce que la décision soit appliquée correctement ». Il a affirmé « qu’une étude sur l’impact de la décision de la CJUE » était « en cours de réalisation » et serait « présentée, le moment venu, devant la Commission » des Affaires étrangères au Parlement européen.

    La Commission européenne est « en train d’examiner de façon précise les argumentaires de la CJUE » et « ses implications sur le plan juridique pour appréhender ses conséquences », selon Nicholas Westcott.

    L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, a salué les déclarations « claires » de M. Westcott, qui ne « souffrent d’aucune ambiguïté » et « confirment le bien-fondé de l’analyse que nous avions faite de l’arrêt de la CJUE du 21 décembre 2016 ».

    « Il est clair que, tant dans sa présentation que dans ses réponses aux questions des parlementaires européens, le représentant de Mme Mogherini a veillé scrupuleusement à ne pas dénaturer l’arrêt de la Cour de justice de l’UE qu’il estime, à raison, juridiquement contraignant, s’imposant à l’UE et à ses États membres qui seront amenés immanquablement à veiller à son application, soulignant par la même occasion que le principe d’État de droit implique le respect des décisions de justice, ce à quoi l’UE ne peut se soustraire, au risque de se déjuger », a ajouté M. Belani.




    0



    0
    HANNIBAL
    10 janvier 2017 - 9 h 18 min

    L’usurpation les marokins
    L’usurpation les marokins vont enfin la comprendre qu’une
    parole de chabat va éclaicir les relations du royaume des zombies , avec son voisin
    Mauritanien en espece sonnante et trébuchante se croire en terrain conquis c’est finit qui par la meme Ould Abdelaziz ne va pas lui céder un pouce de Lagouira le pressing continu le Polisario a Guerguerat et guelta zemour 2107 s’annonce etre l’annus horribilis
    pour joufflu VI sa majesté va de déboire en déboire en plus de voir des ennemis partout devient une paranoia de ce régime factuel imposé par Lyautey qui ne tient
    d’aucune légitimité est une menace existencielle pour toute la région par son trafic de drogue dont sa seigneurie est le premier exportateur de cette matière , joufflu VI peut broyer son pain noir au risque de l’avaler et le vin est tiré il faut le boire jusqu’a la lie le royaume des ténèbres est dans le noir avec un roi éclairé pourquoi
    ne réclame t’il pas les présides occupés Ceuta et Melila pendant qu’on y est qui occupent pas moins de 50 000 femmes Mules entrant et sortant de ses présides quand meme on voit la que la vie est bien rose dans ce royaume enchanté .!!!




    0



    0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 8 h 04 min

    fermer l’ambassade algérienne
    fermer l’ambassade algérienne au maroc : c’est pour quand ? ce serait parfait




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      11 janvier 2017 - 18 h 43 min

      Oui, crever l’abcès pour que
      Oui, crever l’abcès pour que le meilleur puisse advenir, chose impossible avec une monarchie qui pousse à l’anarchie, Les Rois, Dieu Lui Même, Le Vrai Roi, de l’univers, les abhorre, l’humain n’est-il donc pas assez mâture pour s’émanciper, se laver de ces ignorances, et débilités, de passer à l’étape suprême où Dieu Seul conszerve Son Titre de Roi, que seuls des Maudits, (Prométhée), osent lui refuser, et qui finissent mal comme tous les Maudits… Oui ce serait parfait de mettre les Marocains au pied du mur, face à l’abcès qui est purulent ! LA ILAHA/ILLA ALLAH, c’est pourtant tout le monde dit musulman qui le proclame, le jeu monarchique est en 2017 plus qu’obsolète, tous les « jeux » sont obsolètes, La Terre est dans un état qui exige une mue de la part de ses occupants humains, eux seuls !




      0



      0
    Thidhet
    10 janvier 2017 - 7 h 59 min

    Voilà. Les mauritaniens ont
    Voilà. Les mauritaniens ont compris qu’avec des gens prêts à tout pour une petite poignée d’argent, il suffit de viser le portefeuille pour faire mouche.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.