L’ambassade américaine à Al-Qods serait une «agression»

Le grand mufti d’Al-Qods Muhammad Ahmad Hussein. D. R.

Le grand mufti d’Al-Qods a prévenu vendredi le président élu Donald Trump qu’un éventuel transfert de l’ambassade des Etats-Unis en Israël à Jérusalem constituerait une «agression» contre tous les musulmans.

«La promesse de déplacer l’ambassade n’est pas seulement une agression contre les Palestiniens, mais aussi contre tous les Arabes et tous les musulmans, et ils ne laisseront pas faire en silence», a dit le grand mufti Muhammad Ahmad Hussein dans son prêche de la prière hebdomadaire sur l’esplanade des Mosquées.

Le grand mufti, en charge des lieux saints musulmans d’Al-Qods, y compris la mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l’islam situé sur l’esplanade, s’exprimait devant 30 000 fidèles, a indiqué la fondation religieuse qui administre le site.

M. Trump a promis pendant sa campagne électorale de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Il romprait ainsi avec la politique historique des Etats-Unis qui est aussi celle de la très grande majorité de la communauté internationale. De nombreuses voix se sont élevées contre l’effet que pourrait avoir un tel transfert, le secrétaire d’Etat américain sortant John Kerry parlant du risque d’une «explosion absolue dans la région».

«Le transfert de l’ambassade violerait les textes et les normes internationales qui reconnaissent Jérusalem comme une ville occupée» par Israël, a dit le grand mufti sur l’esplanade des Mosquées, révérée par les juifs comme le mont du Temple et située à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem occupée par Israël depuis 1967 et annexée depuis 1980.

R. I. 

Comment (7)

    ANONYME
    4 mars 2017 - 16 h 49 min

    Il faut chasser ce mufti.

    Il faut chasser ce mufti.
    Les Israéliens n’oublient le rôle joué par son prédécesseur lors de la seconde guerre mondiale.
    En jouant le rôle de supplétif des SS, ils se sont discrédités au yeux de l’humanité.
    Ils payent aujourd’hui.




    0



    0
    Mediane
    15 février 2017 - 13 h 12 min

    Que fait notre président du
    Que fait notre président du comité Al Quods ?
    Que dite notre président du comité Al Qods. ?
    On attend des nouvelles de sa majesté roi du royaume de l’empire chérifien !




    0



    0
      lahcen
      3 mars 2017 - 8 h 45 min

      Le roi du maroc est l’ami
      Le roi du maroc est l’ami intime des sionistes .Pour le moment, il agresse les Sahraouis alors que l’Espagne occupe la moitié de son pays .Je me demande pourquoi les Palestiniens ne réagissent pas .




      0



      0
    Imazighen
    14 janvier 2017 - 20 h 32 min

    Il faut lancer une pétition
    Il faut lancer une pétition de mise en garde contre Trump sur les réseaux sociaux.




    0



    0
    mohamed le kabyle
    14 janvier 2017 - 12 h 07 min

    Que tout le monde soit
    Que tout le monde soit tranquille. ni DAECH, ni el-nosra, ni al-qaeda ni les saoudiens … etc ne bougeront pour libérer AL-AQSA ils bougeront uniquement pour détruire les pays musulmans. Nous les algériens connaissons mieux que quiconque les vraies intentions de ces groupes terroristes




    0



    0
    Anonymous
    14 janvier 2017 - 10 h 42 min

    C’est le président D.Trump
    C’est le président D.Trump qui décide et non pas le grand muphti d’el Qods ou quelqu’un d’autres.




    0



    0
    Anonymous
    13 janvier 2017 - 16 h 51 min

    Allah protège El Qods!!! que
    Allah protège El Qods!!! que Dieu protège la première qibla des musulmans ! si Trump s’avise d’abonder dans le sens des sionistes destructeurs et affabulateurs inventeurs d’un passé sur le dos des palestiniens, ce sera une guerre ouverte dans le monde entier! et ni daesh ni nosrah ni qaradaoui n’empêcheront les musulmans sincères de se soulever contre l’ignominie sioniste!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.