Crise libyenne : l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte se concertent

Le président du Conseil présidentiel libyen à Alger, en octobre dernier. New Press

L’Algérie, l’Egypte et la Tunisie s’emploient actuellement à sortir le dossier libyen de l’impasse. Le représentant spécial du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes en Libye, le Tunisien Salah-Eddine Jamili, a annoncé cette semaine la décision de dirigeants des trois pays de consacrer un sommet à la Libye afin de rechercher les voies et moyens de réconcilier les gouvernements rivaux de Tripoli et Tobrouk. Selon la même source, l’idée de tenir un tel sommet a été avancée par le président tunisien, Béji Caïd Esebsi, et aurait eu l’assentiment d’Alger du Caire. La démarche est également soutenue par la Ligue des Etats arabes dont les membres travaillent également au rapprochement des points de vue des différents belligérants libyens.  

Le lieu et la date de ce sommet ne sont pas encore arrêtés. Le représentant spécial du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes en Libye a toutefois indiqué que les trois pays travaillent actuellement d’arrache-pied pour réussir ce rendez-vous. D’autres sources affirment que des délégations algérienne, égyptienne et tunisienne se sont rencontrées plusieurs fois au Caire pour convenir d’une feuille de route. La délégation égyptienne était conduite par le chef d’état-major de l’armée égyptienne, le général de corps d’armée Mahmoud El Hidjazi. 

Des contacts ont été également entrepris avec des représentants de partis politiques et de notables de tribus libyens. Selon les échos de ces réunions, un consensus concernant la nécessité de réviser l’accord de Skhirat commence à se dégager. Le représentant spécial du secrétaire général de la Ligue arabe a indiqué, par ailleurs, que le sommet que prévoient de consacrer l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte à la Libye sera précédé d’une réunion entre les ministres des Affaires étrangères de ces trois pays.  

Les observateurs expliquent que la décision d’Alger, du Caire et de Tunis d’essayer de «jouer» collectivement s’expliquent par leur crainte de voir la crise libyenne déborder sur leurs territoires respectifs dans le cas d’une confrontation directe entre les milices de l’ouest du pays et l’Armée nationale libyenne (ANL) qui contrôle actuellement une grande partie de l’est de la Libye. La crainte est d’autant plus grande que des éléments laissent penser que l’ANL, dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, devrait bientôt passer à l’offensive pour récupérer des positions tenues par la coalition de milices Aube de Libye. Les pays de la région redoutent également que le dossier libyen finisse par être l’otage de rivalités entre les Occidentaux et la Russie. 

Alors que les Occidentaux soutiennent le gouvernement d’entente nationale reconnu par la communauté internationale, Moscou a récemment affiché un clair soutien au maréchal Khalifa Haftar. Pour les Russes, le commandant en chef de l’ANL a un rôle central à jouer dans le règlement de la crise libyenne et est digne d’être soutenu dans la mesure où il combat le terrorisme. Entre Moscou et le général Khalifa Haftar, les contacts sont d’ailleurs réguliers. 

La dernière rencontre en date a eu lieu mercredi 11 janvier sur le porte-avions russe Amiral-Kouznetsov au large de Tobrouk. Le navire est en Méditerranée, de retour de Syrie, pour retrouver son port d’attache dans le nord de la Russie. L’enjeu annoncé : combattre le terrorisme au Moyen-Orient. C’est le ministre de la Défense russe lui-même, Sergueï Choïgou, qui s’est entretenu avec le maréchal Khalifa Haftar. L’entretien s’est fait par vidéoconférence. Une fois revenu à terre, le maréchal Khalifa Haftar a rencontré, sur une base militaire de Tobrouk, le chef d’état-major russe, Valéri Guérassimov.

Khider Cherif

Comment (17)

    Anonymous
    15 janvier 2017 - 12 h 36 min

    LES MEDIAS TUNISIENS ONT
    LES MEDIAS TUNISIENS ONT BEAUCOUP ECRIT SUR LES EVENEMENTS DE BEJAIA …ALORS UN PEU DE CE QUI SE PASSE CHEZ EUX …SVP




    0



    0
    pro gouvernement
    14 janvier 2017 - 20 h 35 min

    L’exemple de la Libye devrait
    L’exemple de la Libye devrait servir d’alerte pour le peuple algérien arrêter de cracher dans la soupe et de critiquer vos gouvernement même un président malade vous ne le lâchez pas comme si vous étiez supérieur aux autres aujourd’hui personnellement je suis fier de mon gouvernement et j’espère qu’il restera jusqu’à la fin des temps en Algérie pour ne pas que l’Algérie tombe entre les mains de traître qui cherchent à la déstabiliser de l’intérieur sans oublier de l’extérieur la Libye vivait très bien sous Kadhafi aujourd’hui je suis sûr et certain que le peuple libyen regrette le colonel Mouammar Kadhafi message aux algérien le seul pays du Maghreb qui critique son pays c’est bien le peuple algérien qui se sont pas arabes vive l’Algérie et respect à notre gouvernement que Dieu bénisse notre armée et ses dirigeants longue vie à l’Algérie
    l’Égypte et la Tunisie ne sont pas apte à combattre le terrorisme contrairement à l’Algérie qu’il a réduit à néant et j’espère profondément que nos services secrets extérieurs irons à battre tous ces pseudos musulmans terroristes qui sont protégés est hébergé par l’Angleterre et la France comme à l’époque de Boumédiène qui a liquidé tous les traîtres du MNa




    0



    0
    Alerte !!
    14 janvier 2017 - 19 h 28 min

    Ghardaia: Un réseau d
    Ghardaia: Un réseau d’espionnage au profit d’Israël démantelé.

    Written on 13/01/2017
    Yakine A

    Selon Ennahar tv, du matériel d’espionnage ainsi que des moyens de communication ultrasophistiqués ont été saisis lors d’une opération des services de sécurité de la wilaya de Ghardaia, visant à démanteler un réseau d’espionnage au profit d’Israël.

    Constitué de ressortissants issus de pays africains subsahariens, une source policière affirme qu’ils ont tous été arrêtées ont été mises sous mandat de dépôt.

    « C’est un réseau composé de ressortissants africains issus principalement du Libéria, Mali, Éthiopie et autres nationalités, qui était en relation avec des personnes établies à l’étranger », indique la source sans donner plus de détails.




    0



    0
    Bison
    14 janvier 2017 - 16 h 07 min

    Le seul véritable patriote
    Le seul véritable patriote qui peut sauver la Libye à l’ instar de al Sissi en Égypte est bien le maréchal Haftar!! Et comme la confrérie et les souteneurs de cette confrérie des frères musulmans aux abois et donc dans le désespoir de prendre tout le pouvoir ils sont entrain de manœuvrer pour les lui coller aux fesses, aux fesses de Haftar sous pretexte fallacieux d’ union et de réconciliation nationales qui doit réunir soi disant toutes les parties antagonistes!! Permettre aux freres musulmans de mettre un pied à l’ étrier et ils s’ occuperont de mettre le deuxième et au final prendre le pouvoir par la combine et de l’ interieur ( et après plus de partage, partager c’ est haram pour eux)!!! J’ espère que Haftar ne cèdera pas aux chantage pour le bien de la Libye et du voisinage!!! On entend tellement des ragots comme quoi Haftar, pour le salir, est agent de de X et Y et par contre on entend jamais ou plutot plus jamais parler des frères qui sont arrivés, et partout où ils arrivent au pouvoir, sur le dos des blindés de l’ occident ! ! En fait, la propagande contre Haftar est la même contre al Sissi!! Vous imaginez belhaj et Abdel Jalil en Libye; Ghannouchi en Tunisie; Benkirane et la outmanie au Maroc; …il ne manquera plus que Djabellah, menasra et mokri chez nous et la boucle est bouclée ! !




    0



    0
    Kahina
    14 janvier 2017 - 15 h 35 min

    moumou-hachcich est sûrement

    moumou-hachcich est sûrement en train de pondre des pierres. Ses daech vont chômer si la Libye retrouve le calme.
    Espérons que la Libye sortira du gouffre que la France et ses alliés lui ont creusé.




    0



    0
    Anonymous
    14 janvier 2017 - 13 h 01 min

    C’est l’autoproclamé général
    C’est l’autoproclamé général Hafter qui attise le feu en Libye sur ordre de ses maîtres occidentaux.




    0



    0
    amel
    14 janvier 2017 - 11 h 31 min

    les libyens devraient se
    les libyens devraient se bouger les fesses et que ca saute avant que ceux qui sont en train de cracher sur des caillous et les retournent (ou encore un autre jeu d’enfant, de remuer le petit doigt et de chanter  » thadadachthw thassay9af arebbi adh yaghyi wiy9af » ou toute autre prière n’arrivent à leurs souhaits de se remplr les poches en vendant des armes. Chacun doit laisser de son côté un peu … tant qu’ls ont encore quelque chose à laisser, sinon tout partira.
    Je me rappelle cette caricature de said mekbel allah yarhmou de 1992: chadli assis sur une chaise et qui dit au chef du fis: « na7i yaddak 3al koursi walla na7ar9o » et l’autre lui répond « a7ar9o 3la rouhek, ana mwalef no93ad fellard »
    Alors wella mwalfine you9a3do fellard qu’ils le fassent tous tout de suite avant qu’ils ne soient détestés en plus par le monde entier.




    0



    0
    Anonymous
    14 janvier 2017 - 8 h 45 min

    et surtout refuser d
    et surtout refuser d installer des camps de refugies refoules d Europe,c est ce que planifie Mme Merkel et veut imposer aux Etats du sud de la mediterrannee comme la Tunisie.Refus categorique au retour des terroristes sur nos territoires :Voila ce qu a declare un depute Europeen.

    Angela Merkel a imposé ses visions à l’Union européenne qui ensuite s’est mis à genoux devant Erdogan pour lui donner six milliards d’euros en échange d’une politique de maintien des migrants en Turquie. Et ensuite, l’Union européenne, veut accorder à Erdogan, sans négociation, sans aucune approbation des peuples d’Europe, le fait que les Turcs soient exemptés de visas pour aller en Europe.

    David Cameron a declare : «Il faudra attendre l’an 3000 pour voir la Turquie adhérer à l’Union européenne»

    C’est-à-dire la régulation de l’immigration en amont, en particulier par l’organisation des centres d’accueil des migrants aux frontières de l’Europe et non dans l’Europe. Et d’autre part, une politique de diminution considérable de l’immigration en France, il y a aujourd’hui 250 à 300 000 personnes qui entrent en France. Je suis convaincu qu’il faut descendre à 40 ou 50 000 par an, en se limitant aux seuls réfugiés. A condition que le traitement administratif de la question des réfugiés se fasse dans des délais très courts, et que l’on s’assure de la possibilité de faire retourner dans leur pays d’origine .




    0



    0
    Jean_Boucane
    14 janvier 2017 - 4 h 59 min

    A terme, je pense que l
    A terme, je pense que l’Algerie devrait absorber la Tunisie… cela peut vous paraître farfelue aujourd’hui mais je suis convaincu que cela se faire plus rapidement que prévue… les tunisiens commencent déjà à vouloir devenir algerien




    0



    0
      Anonymous
      14 janvier 2017 - 8 h 17 min

      On ne devient pas Algériens !
      On ne devient pas Algériens ! On naît algériens




      0



      0
      Bouzorane
      14 janvier 2017 - 9 h 02 min

      A terme, il faut que nos
      A terme, il faut que nos services de renseignement réussissent à canaliser les hordes sauvages terroristes en libye, pour les orienter vers l’egypte…. L’egypte doit devenir une destination privilégiée et paradisiaque pour les terroristes ….Une haute destination de djihad et de martyre!… Comme ça, la lybie sera débarrassée du terrorisme et servira de zone tampon pour l’Algérie… Nos frontières seront ainsi définitivement sécurisées….. cela est aussi de l’intérêt de la tunisie… Il ne sert à rien d’impliquer les egypchiens…Nous n’arriverons à rien avec ces fourbes qui ne cessent de comploter contre nous et contre les lybiens….Comme dit un proverbe bien de chez nous : il faut les manger au déjeuner avant qu’ils nous mangent au diner !




      0



      0
        Jean_Boucane
        14 janvier 2017 - 10 h 05 min

        Pourquoi tu veux qu’on envoit
        Pourquoi tu veux qu’on envoit les terroristes en Egypte… en grand nombre des terroristes en Lybie sont des mokokos donc il faut les aider à rentrer chez les mokokos afin de voir leur roi Mimi6…




        0



        0
      HANNIBAL
      14 janvier 2017 - 10 h 33 min

      Jean_Boucane (non vérifié)

      Jean_Boucane (non vérifié)
      14 Jan 2017 – 05:59 . Est ce qu’ils ne sont pas plus plutot dans les faits et coutumes de notre voisin de l’Ouest le violoncelle et son arc des pays en décadence de moeurs doivent rester loin de nous comme la peste et le choléra autant ramener des Chinois pour peupler le sud eux au moins sont rester fidèles a Confucius !!!!!




      0



      0
    BOUARIF-AURE
    14 janvier 2017 - 2 h 43 min

    Puisque les Lybiens font
    Puisque les Lybiens font cnfiance aux occidentaux et aux SIONISTES Sarkozy et son frère de sang BHL, pourquoi, nous dépensons autant d’énergie et d’argent, puisque le pétrole Lybien profite aux occidentax, peine perdue pour les pays arabes, les arabes, n’ont jamais confiance dans la bonne foie des Arabes où des Berbères que nous sommes, le sida qui contaminé le monde Arabo-Musulman est à nos frontière, ne faiteent jamais confiance à ces traitres sionistes qui ont embrassé le drapeu Lybien pendant que des Lybiens sont assassinés par les Sionistes et les Minicules Etat microcosmes du Moyen Orient !!!
    Cordialement: Un Algérien de ses montagnes des Aurès sous la neige et l’aire pure !!!




    0



    0
    profiler
    14 janvier 2017 - 0 h 05 min

    Le jeux d’échec…. la russie
    Le jeux d’échec…. la russie mène le jeux, le nouvel ordre mondial ne ce fera pas sans la russie. les usarabisioniste ont fait trop de dégâts, ils déstabilise des nations souvraine, détruise des pays, déchire des peuples pour leurs propres intérêts. cela ne peux plus durée. la russie ne veux plus de ce désordre, elle doit faire le maximum pour la stabilité mondiale. Les yankee ont perdue, mais le sionisme et coriace il s’accroche la où il peux, pour arriver à ses fins.le président Poutine, n’a pas finie sa partie d’échecs.l’occident père ces cavalier, à chaque avancer russe. Ils ont voulue joué contre le reste du monde, alors qu’il assume leur échec. chaque jours qui passe, la russie et ces alliés, ce renforce contre c’est états qui soutient, et armes les terroristes. Le rouleau compresseur russe fait repartire ces terroristes d’où qu’ils sont venus, enfin pour quelques uns d’entre eux. l’histoire donnera réson aux pays, et peuples, qu’ils lutte vraiment contre le terrorisme. Et les États complice, aurons des comptes à rendre face à l’humanité. et que cela soit écrit dans les livres d’histoire, pour les générations futures.




    0



    0
    DZ
    13 janvier 2017 - 23 h 01 min

    Sur cette initiative il faut
    Sur cette initiative il faut que ce soit l’Algérie en tête et le leader !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.