Une contribution d’Amina Mohamed(*) – Construisons l’Afrique de nos rêves !

Mme Amina Mohamed : «L'Afrique est un carrefour mondial de l'innovation». D. R.

En septembre 2016, j’ai été désignée par le président de la République du Kenya, H. E. Uhuru Kenyatta, pour être candidate au poste de président de la Commission de l’Union africaine. Pour moi, cette nomination est un appel à contribuer au destin de l’Afrique, à déployer mes compétences professionnelles et managériales et ainsi que mon expérience pour concrétiser l’agenda africain. Je considère cette désignation comme un honneur et j’espère sincèrement que les chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique, lors de leur examen au sommet de l’Union africaine en janvier 2017, me donneront l’occasion de servir mes compatriotes africains et de contribuer à instaurer la prospérité, une paix durable et la stabilité en Afrique. Depuis cette nomination, une équipe de campagne, soutenue par les pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est, a visité plus de 40 pays africains. Elle a rencontré des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des diplomates, des membres de milieux d’affaires et de jeunes et vieux Africains. La campagne a également bénéficié du soutien d’un certain nombre de professionnels africains provenant de tout le continent. Ces rencontres ont été chaleureuses. Elles ont renforcé ma détermination à servir notre patrie, l’Afrique.

Je rédige donc cette lettre pour exprimer ma gratitude pour les messages de soutien et les bons conseils que j’ai reçus de tout le continent et qui ont cristallisé ma vision pour l’Afrique. J’écris aussi cette lettre pour vous inviter à me rejoindre dans le voyage qui nous mènera à la réalisation du destin de l’Afrique. Un destin qui ne peut être forgé que par l’action collective et l’apport de chacun d’entre nous.

En traversant le continent, j’ai rencontré l’esprit authentique de notre peuple, sa générosité, sa chaleur, sa bonté, sa résilience et son optimisme. Bien que cette beauté et cette diversité soient si attachantes, notre population ne peut pas connaître sa profondeur en raison d’un manque de liens capable de faciliter le mouvement des personnes, des biens, des services et des capitaux.

Les interactions entre notre peuple et surtout entre nos jeunes sont une dette que nous devons aux générations actuelles et futures. Nous devons porter et transmettre le rêve des Pères fondateurs de ce continent qui ont reconnu la force de la collaboration et du dialogue pendant leurs plus jeunes années. Leur interaction, aidée par la quête intellectuelle et le rêve d’une Afrique libre et digne, nous a apporté la libération, la liberté et l’indépendance politique. Beaucoup ont payé le prix ultime pour nous accorder la liberté dont nous profitons aujourd’hui.

Aujourd’hui, les possibilités de croissance et de prospérité de l’Afrique sont réelles. Nous représentons le deuxième plus grand marché de consommateurs au monde dont la croissance est la plus rapide. Il recèle une main-d’œuvre qui connaît également une croissance rapide. Nous sommes un carrefour mondial de l’innovation, du talent entrepreneurial et de la créativité. Les jeunes africains tirent parti des ressources disponibles pour imaginer des solutions transposables à certains des défis urgents auxquels nous sommes confrontés. En résumé, nos jeunes sont notre monnaie. Ce siècle est le leur. C’est aussi le siècle de l’Afrique ! Pour exploiter leur potentiel, nous devons collaborer à la fois politiquement et économiquement. Nous devons travailler en partenariat et favoriser l’intégration pour catalyser les synergies et mettre en valeur la diversité et le potentiel de l’Afrique.

Au-delà des efforts qui doivent être entrepris au sein de nos différents pays africains, des solutions communes résident dans notre sagesse collective consacrée par l’Acte constitutif de l’Union africaine. Notre priorité doit être accordée à notre peuple : donner aux gens de véritables opportunités de croissance, de prospérité et de dignité. C’est un devoir sacré qui ne peut être accompli que collectivement. Il s’agit de ne laisser personne derrière.

Un leader n’est pas celui qui fait les plus lointains progrès sur le front, mais plutôt celui qui amène tout le monde à la destination souhaitée. C’est l’approche que nous devons adopter pour construire l’Afrique de nos rêves. Cela doit être notre vision et notre action pendant que nous nous embarquons pour cette nouvelle année. C’est ainsi qu’il convient d’agir pour façonner le destin commun de la mère Afrique et le destin du peuple africain. Notre patrimoine, notre histoire, nos opinions africaines et nos valeurs partagées peuvent et doivent éclairer notre approche pour résoudre nos défis les plus pressants. Rejoignez-moi pour créer la destinée africaine dans le cadre de la Commission de l’Union africaine.

«Les mots de l’an dernier appartiennent à la langue de l’année dernière et les mots de l’année prochaine attendent une autre voix.» (T.-S. Eliot, Quatre Quatuors)

Bonne Année, 2017. Vive l’Afrique !

Amina Mohamed
(*)
Ministre des Affaires étrangères du Kenya et candidate au poste de présidente de la Commission de l’Union africaine

 

Comment (26)

    Anonymous
    15 janvier 2017 - 17 h 17 min

    L Afrique se démarque hélas
    L Afrique se démarque hélas de tous les autres continents, livrée à elle meme et surtout à d anciennes puissances occupantes, qui continuent à l exploiter et y faire la pluie et le beau temps, en faisant et défaisant des régimes en fonction de leurs intérets.

    Je pense que l Afrique a non seulement les moyens, c est un continent très riche en sous sol, mais qu il a également la matière grise pourvu que les gouvernements y mettent du sien pour encourager aider toutes les énergies et favoriser du coup la synergie permettant à l Afrrique de décoller et connaitre également son heure de gloire.




    0



    0
    benchikh
    15 janvier 2017 - 15 h 14 min

    Libérons nos esprits ,et
    Libérons nos esprits ,et apprenons les sacrifices ,travaillons ensemble sérieusement pour que rien nous arrêtes ,prenons ensemble des décisions politiques loin de la manipulation des pays coloniales malades,changeons nos bien entre nous, nous serons les pays les plus riches sur terre.Nous sommes avec vous Madame Amina.




    0



    0
    Ziryab
    15 janvier 2017 - 2 h 10 min

    Sincèrement je m’en fous
    Sincèrement je m’en fous complètement de son combat. Etant un fervent partisan d’un espace maghrébin, L’Afrique ne me concerne, personnellement, ni de près ni de loin. On a rien en commun avec l’Afrique. à part la géographie et encore, tout le reste nous sépare…. culture, langue, cuisine,musique, patrimoine historique…..etc. Cette mondialisation destructrice va finir par gommer la diversité au profit d’un monde métissé et monochrome au gout fade




    0



    0
      l'algérien africain
      15 janvier 2017 - 8 h 04 min

      si vous aviez visité le sud
      si vous aviez visité le sud de notre pays et encore plus les contrées subsaharienne vous en serez tombé amoureux




      0



      0
      W19 - TP
      15 janvier 2017 - 9 h 51 min

      Un marocain en filature, de
      Un marocain en filature, de nouveau. Le Maroc n’apportera rien a l’Algerie, si ce n’est le bordel. L’Afrique est bien plus importante que la relation pourrie avec le Maroc. L’Algerie c’est l’Afrique et la Mediterranee. On attend patiemment la sortie de la ligue arabe criminelle




      0



      0
      Lyes Oukane
      15 janvier 2017 - 22 h 27 min

      @ Ziryab ///  » … gommer
      @ Ziryab ///  » … gommer la diversité au profit d’un monde métissé et monochrome … » . J’ai lu et relu cette fin de phrase ,au moins cinq fois et je ne l’ai pas comprise . Si n gomme la diversité ce n’est plus un monde métissé et si c’est un monde métissé il ne peut être monochrome ( une seul couleur ) . Le début de ton commentaire est du même tonneau  » … on n’a rien de commun avec l’Afrique …  » Jusqu’à preuve du contraire ,toute l’humanité a pour creuset notre continent . A moins que tu prétendes venir d’une autre planète , tu es bel et bien fils d’Africain . Comme nous tous .




      0



      0
    un citoyen lambda
    14 janvier 2017 - 21 h 54 min

    Que Dieu vous prête longue
    Que Dieu vous prête longue vie Madame et bon courage dans votre noble mission.Oui VIVE L’AFRIQUE
    GOD BLESS YOU Madam and good luck in your noble mission. GOD SAVE AFRICA




    0



    0
    SI BACHIR BACHA ESSKIKDI
    14 janvier 2017 - 19 h 55 min

    Madame, vous representez cet
    Madame, vous representez cet espoir que de nombreux dictateurs n ont pu semer dans cette terre africaine!
    Vous representez l avenir de nombreux jeunes africains a qui on a brise tous les reves!
    « travaillez madame c est le fond qui manque le moins…. » vous serez le symbole par qui les mutations s’opereront
    vous serez la fille de cette grande AFRIQUE VICTIME meurtrie DE CES NOMBREUX PERES DE NATIONS QUI N AVAIENT JAMAIS EXISTE! VOUS SEREZ UNE NOUVELLE PAGE D UN NOUVEL HORIZON POUR TOUS LES EXCLUS DE CE CONTINENT! vous serez cette AFRIQUE DE NOS REVES A TOUS!!!




    0



    0
    Laetizia
    14 janvier 2017 - 19 h 18 min

    Bravo! en tant que femme
    Bravo! en tant que femme aspirant à la présidence de l’union africaine, vous êtes l’incarnation du renouveau et de l’ambition ! ne prenez surtout pas exemple sur votre compatriote binational le président US sortant , mister Obama et ne vous laissez pas pervertir par les riches! Bonne chance et très bonne année riche de succès!




    0



    0
    Anonymous
    14 janvier 2017 - 17 h 23 min

    PAUVRE FEMME NAIVE …CETTE
    PAUVRE FEMME NAIVE …CETTE DAME A ETE MANIPULEE PAR LES DICTATEURS AFRCAINS …




    0



    0
      Lili
      14 janvier 2017 - 18 h 28 min

      Et toi qui te manipule? Et
      Et toi qui te manipule? Et pourquoi pas une femme de conviction ? Dans sa lettre elle parle de générosité et de partage. L avenir de l Afrique peu t il se passer des femmes?




      0



      0
        RABEH
        15 janvier 2017 - 12 h 28 min

        PAUVRES ABRUBITS … AVANT DE
        PAUVRES ABRUBITS … AVANT DE DIRE DES CONNERIES ESSAYEZ DE VOUS RENSEIGNER AU MOINS … EST CE QUE VOUQ SAVEZ QUE C EST UNE SOMAMIENNE D ORIGINE ????




        0



        0
          Lili
          15 janvier 2017 - 18 h 16 min

          Et donc ????????????
          Et donc ???????????? Développe au lieu d insulter!




          0



          0
      Thidhet
      14 janvier 2017 - 19 h 50 min

      Plutôt la naïveté que la
      Plutôt la naïveté que la fange, la putréfaction, le déshonneur et la lâcheté dans lesquels mohamed 6, sans doute l’homme le plus pourri du continent africain, a plongé l’ensemble du peuple marocain. Cela dit, la cause Sahraouie, puisque c’est cela qui vous fait sortir du trou dans lequel vous êtes tapis comme des rats, est en train de triompher grâce à la jeune génération de femmes et d’hommes politiques africain dont fait parti cette élégante et très respectable dame.




      0



      0
    MANDELA
    14 janvier 2017 - 14 h 25 min

    Madame je vous dédie ce poème
    Madame je vous dédie ce poème :
    **************************************
    NELSON MANDELA
    **********************
    Il mène un combat contre l’Apartheid
    Sans demander aux étrangers de l’aide.
    Emprisonné plus d’un quart de siècle
    Et ce, au milieu de son peuple !
    Préfère la prison, dans son pays,
    Que s’exiler à l’étranger
    Et vivre en toute tranquillité
    Dans un somptueux palais.
    Après une héroïque lutte ;
    Il arrive au but !
    Ce grand héros, fils de l’Afrique,
    A été élu, d’une manière démocratique,
    Président de la République.
    Lors de la réception de son investiture ;
    Il invite ses geôliers, avec plaisir ;
    Et les reçoit avec le sourire.
    Il assume un seul mandat ;
    Uniquement pour réconcilier les Noirs et les Blancs.
    Heureux et souriant !
    Il remet le flambeau à son suivant !
    A travers l’Histoire de l’Afrique
    C’est une personnalité unique
    Aux idéaux honorifiques.
    Les humains du monde entier
    Rendent hommage à sa sagesse et à sa bonté.
    Il a été, chaleureusement, récompensé,
    Par le « Prix Nobel de la Paix » !
    Y-t-il un homme, aujourd’hui,
    Qui ose se comparaître à lui :
    Le militantisme, dans la durée ;
    Le sacrifice sans contrepartie ;
    Un seul objectif : LA LIBERTE !
    Un seul alternatif : LA DEMOCRATIE !
    Ah ! Nelson Mandela, vous avez émerveillé,
    Par votre bravoure et votre dignité,
    Les humanistes du monde entier !
    Mes hommages et mon respect !
    L’Afrique, M. Le Président, vous l’honorez !
    Aux nobles Africains, vous êtes un exemple concret !
    Grâce à l’Histoire, vous ne serez jamais oublié !




    0



    0
    Mouhouche
    14 janvier 2017 - 14 h 22 min

    Mme Mohamed, voilà plus de
    Mme Mohamed, voilà plus de deux mille ans que notre ancêtre Aguellid Massinissa s’est attelé à instaurer le premier état Africain avec pour devise  » l’Afrique aux Africain  », à un moment où certains Français qui tiennent des discours méprisants à notre égard, n’étaient même pas encore entrés dans l’histoire et aujourd’hui, aprés plus de deux mille ans de luttes et de résistance contre divers envahisseurs pour maintenir le lien sacré avec nos racines et notre sang, voilà qu’une nouvelle race, encore, dite civilisée, nous frappe dans le dos, avant d’occuper nos terres, travestir notre histoire et inscrire dans ses manuels scolaires, pour mieux nous dominer, que nous, nobles Africains du nord, fiers Amazighs, sommes venus d’ailleurs, d’Asie, de la péninsule Arabique, que cette terre ne nous appartient pas. Les carnassiers d’Europe et d’Asie, les impérialistes occidentaux, sionistes et wahabo-bathistes qui leur ont tendu la perche, ont fait de notre sous continent nord Africain, une province moyen-orientale pour nous diviser et continuer de nous dominer. Nous ne sommes ni occidentaux, ni orientaux, nous sommes des Africains. Toutes les conditions sont réunies chez nous pour être le continent le plus prospère. Il nous suffit juste de retirer nos émigrés de France pour que ce pays coule en une semaine avec effet domino alentour. Nous n’avons pas encore conscience de notre puissance. L’Afrique aux Africains.




    0



    0
    Saadsaid dz
    14 janvier 2017 - 13 h 24 min

    De notre cote vous souhaitons
    De notre cote vous souhaitons très bonne chance pour l’épanouissement de l’Afrique et BONNE ANNÉE 2017 INCHAALLAH.




    0



    0
    UMERI
    14 janvier 2017 - 13 h 07 min

    Tant que le franc C F A, sera
    Tant que le franc C F A, sera la monnaie unique de la majorité des pays africains, vous n’échapperait pas des griffes de la France coloniale. Ce n’est qu’un vœux pieux. Khadafi a essayé de créer une monnaie purement africaine, il l’ a payé de sa personne et la Libye détruite par un pervers nommé Sarkozy et son chien B H L. Quant a vous chère Amina, on vous souhaite bonne chance.




    0



    0
      Thidhet
      14 janvier 2017 - 19 h 57 min

      Le franc CFA monnaie de la
      Le franc CFA monnaie de la majorité des pays africains? Non, il ne s’agit que d’une petite poignée de pays dont les responsables politiques demandent la permission de la France avant d’aller aux toilettes. Il s’agit du Bénin,
      Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Sans oublier le Maroc, bien sûr, dont l’économie est une sorte de WC de l’économie française.




      0



      0
    5colonne
    14 janvier 2017 - 12 h 08 min

    Pauvre femme, totalement a
    Pauvre femme, totalement a côté de la réalité, maladie ,guerre civil, colonisé, richesse exploité par les occidentaux, et dictateur mis en place et soutenu par les occidentaux elle va juste profité des avantages c’est tout et des discours preparer par leur maitre




    0



    0
      Thidhet
      14 janvier 2017 - 20 h 00 min

      Je parie que tu n’as pas fait
      Je parie que tu n’as pas fait exprès de mettre le pseudo 5colonne que tu utilises généralement pour commenter l’actualité algérienne comme si tu étais… algérien.




      0



      0
      Un ALGERIEN lambda mais vigilant
      14 janvier 2017 - 21 h 58 min

      le bureau des pleurs est
      le bureau des pleurs est fermé à 16honn. RETROUSSES tes manches et travailles et remets au placard ta scie qui ne découpe l’air de le haine. . Laisses le bonne âmes travaillées.




      0



      0
    AMEL
    14 janvier 2017 - 12 h 07 min

    VIVE L’AFRIQUE. VIVE L’UNION
    VIVE L’AFRIQUE. VIVE L’UNION AFRICAINE, ET tous mes souhaits et veux de réussite à ma soeur AMINA MOHAMED. L’ Afrique effectivement, compte en son sein d’énormes ressources, en particulier HUMAINES , dont les compétences, la volonté, l’honnêteté, l’engagement , la vigueur et aussi la jeunesse, lui permettront sans aucun doute de réaliser ses rêves. Je doute fort , chère soeur AMINA , que l’UNION AFRICAINE puisse trouver autre candidat que vous pour cette noble et délicate mission. En outre, votre beau sourire ne gache rien et contribue déjà donner espoir et confiance aux AFRICAINS. Je vous souhaite pleins de succès et me permet de vous donner un seul conseil :  » N’OUBLIER JAMAIS , JAMAIS, JAMAIS, les humiliations qu’ont faites subir aux AFRICAINS durant de très longues périodes , l’esclavage, le colonialisme, le racisme, le fascisme, le sionisme et l’impérialisme. BONNE ANNEE et MEILLEURS VEUX DE REUSSITE.




    0



    0
    anonyme
    14 janvier 2017 - 11 h 59 min

    Construisons une Afrique loin
    Construisons une Afrique loin des pressions Française.
    La France empêche le développement de l’Afrique pour des raisons que vous savez très bien.
    L’Afrique va mieux sans la France.




    0



    0
    Anonymous
    14 janvier 2017 - 11 h 56 min

    bonne chance Mme
    bonne chance Mme




    0



    0
    W19 - TP
    14 janvier 2017 - 11 h 52 min

    On adhere ! L’Afrique aux
    On adhere ! L’Afrique aux africains.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.