Libye : l’Algérie réitère sa position pour un règlement politique

Abdelkader Messahel. New Press

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a réitéré, ce dimanche, à Alger la position constante de l’Algérie pour un règlement politique de la crise libyenne, en rappelant ses efforts continus loin de toute ingérence extérieure, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

A l’issue d’une audience accordée à une importante délégation libyenne représentant le commandement de l’opération «Al-Bounian El-Marsous», composée notamment d’officiers supérieurs et conduite par son porte-parole, le général Mohamed Al-Ghasri, Messahel a réaffirmé «la position constante de l’Algérie pour un règlement politique de la crise en Libye. Le ministre, a ajouté la même source, a rappelé les efforts continus de l’Algérie, «loin de toute ingérence extérieure», pour le règlement de cette crise.

La visite de la délégation libyenne, qui s’inscrit dans le cadre des concertations sur les derniers développements de la situation en Libye, notamment sur les plans politique et sécuritaire, fait suite aux différentes rencontres en Algérie de responsables politiques, de parlementaires et autres représentants libyens, à la lumière des efforts de l’Algérie sur la voie d’un dialogue inter-libyen, lit-on également dans le communiqué. «L’entretien a porté en particulier sur les voies et moyens visant au renforcement du dialogue inclusif, dans le cadre de la dynamique de la solution politique consensuelle et de la réconciliation nationale», a précisé le texte.

Pour leur part, les membres de la délégation libyenne, qui ont fait un exposé sur les opérations militaires et la libération de la ville de Syrte, ont salué «le rôle actif et constant de l’Algérie en faveur de la solution politique dans le cadre de l’accord politique libyen du 17 décembre 2015». «A cet effet, Messahel a salué les succès enregistrés dans la lutte antiterroriste à Syrte, à Benghazi et dans d’autres localités de Libye», a conclu le communiqué.

R. I. 

Comment (2)

    !
    6 février 2017 - 10 h 39 min

    Et encore une fois on se fera
    Et encore une fois on se fera volé la vedette !!




    0



    0
    anonyme
    5 février 2017 - 17 h 50 min

    Chers Libyens,

    Chers Libyens,
    La seule solution pour sauver ce qui peut être sauver est la réconciliation intra-libyenne.
    Vous devez suivre les conseils de la diplomatie Algérienne.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.