Palestine : l’AFPS appelle à agir contre la colonisation

L'UE doit dire non à l'extension accélérée de la colonisation. D. R.

La France et les pays de l’Union européenne (UE) doivent dire «non» à l’opération de «blanchiment» et à l’extension «accélérée» de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens, a appelé mercredi à Paris l’Association France Palestine Solidarité (AFPS). «La France et les pays de l’UE qui ont soutenu la résolution 2334 du Conseil de sécurité doivent aujourd’hui dire non. Non à cette opération de ‘‘blanchiment’’ et à l’extension accélérée de la colonisation, crime de guerre au regard de la 4e Convention de Genève», a affirmé l’association dans un communiqué parvenu à l’APS.

Le 6 février, une loi a été adoptée en Israël «légalisant» le vol des terres au profit des colonies qui n’étaient pas jusqu’ici officiellement reconnues par l’Etat hébreux, rappelle-t-on. Une mesure que l’AFPS considère comme «un feu vert et un encouragement donné à la frange la plus extrême des forces au pouvoir en Israël». «Elle est une provocation et un défi lancé à toutes les nations comme à l’opinion mondiale», a-t-elle ajouté, critiquant l’attitude de l’UE qui avance l’argument d’une absence de consensus en son sein pour reporter le conseil d’association prévu pour le 28 février «dont l’objet pouvait aboutir à un ‘‘rehaussement’’ de fait des relations UE-Israël».

Pour cette association, qui milite pour les droits du peuple palestinien, aucun Etat européen «ne doit s’abriter derrière des divergences entre pays membres pour fuir ses responsabilités» devant cette situation qui réclame des réactions «urgentes». «La France, qui avait réuni en janvier à Paris 70 pays pour rappeler les paramètres d’une solution politique sur la base de la coexistence de deux Etats, ne peut se borner à répéter mécaniquement sa condamnation de la colonisation, alors que les faits accomplis sur le terrain la minent chaque jour un peu plus», a-t-elle affirmé, l’appelant à «prendre des mesures politiques à la hauteur de la gravité de la situation». «Elle peut et doit interdire l’entrée sur son territoire des produits et services issus de la colonisation. Elle peut et doit immédiatement cesser toute relation commerciale avec les colonies israéliennes en Palestine occupée», a-t-elle recommandé.

Dans une déclaration mardi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a condamné l’adoption de cette loi «visant à légaliser des milliers de logements construits sur des terrains privés palestiniens en Cisjordanie», estimant qu’elle «pérennise notamment l’existence de dizaines de colonies et avant-postes en voulant leur donner une base juridique pour leur développement futur». Pour le chef de la diplomatie française, cette loi «constitue une nouvelle atteinte à la solution des deux Etats, dont 75 pays et organisations internationales ont rappelé à Paris le 15 janvier qu’elle seule apportera une paix juste et durable au Proche-Orient» et «risque d’aggraver encore les tensions dans la région».

R. I.

Comment (3)

    5colonne
    9 février 2017 - 22 h 21 min

    Pauvre palestine, vous etes
    Pauvre palestine, vous etes seul monde tout les pays arabes vous ont trahi , pire encore les finances indirectement , PEUPLE ALGERIEN AVEC VOUS




    0



    0
    VERITES
    9 février 2017 - 21 h 05 min

    Il y en a quatre: 1 ) Les
    Il y en a quatre: 1 ) Les Palestiniens doivent absolument adopter d’autres méthodes. a / oublier l’existence des USA, puisqu’ils sont ses pires ennemis, et se tourner résolument vers les Pays membres de l’ O.N.U. et mener campagne sérieuse pour la reconnaissance de l’ Etat de Palestine, par plus de Pays . b / confier ses dossiers importants et urgent au TPI, à LA CPI et aux ONG non contaminés par la juiverie-sioniste. 2 ) Couper tous contacts et toutes formes de coopération avec l’ennemi qui s’avèrent au fil du temps des reliques inutiles des fumeux « accords d’Oslo » . 3 ) compter d’abord et avant tout sur eux-mêmes et lancer l’intifadha permanente étant donné que l »état fantôche dit israéel » a dépassé toutes les bornes et est décidé à exterminer tout le Peuple Palestinien. 4 ) L’EUROPE (il est inutile de parler des USA CAR LEUR CANCER JUIF-SIONISTE A ATTEINT LE STADE TERMINAL ) est au bord du gouffre et tarde (comme hypnotisée !) à se réveiller et à comprendre que les juifs, devenus sionistes de plus en plus convaincus d’être le SEUL  » peuple élu de Dieu » et que par conséquent, tous les autres peuples (surtout chrétiens même non pratiquants et dévoyés par la juiverie et ses médiats ) ne sont que des batards, qu’il est licite (pour un « peuple élu de Dieu » ) de tromper, coloniser pervertir, pousser vers la faillite ici bas et l’enfer de l’au-delà.




    0



    0
    moskosdz
    9 février 2017 - 20 h 11 min

    Les islamo-fascistes ont
    Les islamo-fascistes ont toujours prétendus qu’ils ne sont pas au pouvoir pour combattre Israël,mais quand il s’agit de semer le chaos en Syrie,Irak ou Libye etc..ils se rassemblent pire qu’une meute de chiens,dont leur maître n’est qu’Israël lui même sans qu’ils le sachent.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.