Réfugiés, terrorisme, investissements : les Allemands se rapprochent d’Alger

Angela Merkel avec le président Bouteflika lors de sa dernière visite à Alger en 2008. New Press

La chancelière allemande Angela Merkel effectuera à partir de demain, lundi, une visite officielle de deux jours en Algérie. La chancelière se réunira le premier jour avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal et sera reçue le mardi par le président Bouteflika. Selon un communiqué rendu public ce matin par la présidence de la République, les entretiens entre le président Bouteflika et Mme Merkel, dont c’est la deuxième visite en Algérie, après celle effectuée en 2008, permettront aux deux parties de «procéder à un échange de vues notamment sur les relations entre l’Algérie et l’Union européenne ainsi que sur la situation au Maghreb, au Sahel et au Moyen-Orient», précise le communiqué. L’Allemagne est impliquée au Mali où elle compte des troupes au sein de la Minusma.

La visite de Mme Merkel «ne manquera pas de donner également un élan supplémentaire à la coopération, au partenariat et aux échanges entre l’Algérie et l’Allemagne», souligne la même source. Pour allier l’acte à la parole, la visite de la chancelière allemande sera marquée par la tenue de la 6e session de la Commission mixte de coopération algéro-allemande et du forum d’affaires entre les entreprises des deux pays, ajoute le communiqué.

Les questions migratoires devraient également être abordées. Le gouvernement d’Angela Merkel exerce actuellement des pressions sur les gouvernements du Grand Maghreb pour accueillir leurs ressortissants expulsés d’Allemagne, et ce, suite aux différentes attaques terroristes commises sur le sol allemand. La chancelière allemande, qui prône une coopération plus étroite avec les pays d’Afrique du Nord pour limiter les mouvements de réfugiés à travers la Méditerranée, entend ainsi obtenir à l’occasion de cette visite plus de garanties d’Alger pour l’accélération du processus de rapatriement des ressortissants algériens en situation irrégulière en Allemagne.

Au-delà, c’est le volet économique qui devrait se tailler la part du lion lors de cette visite, car il sera question d’étudier les possibilités de booster la coopération algéro-allemande. La chancelière allemande sera d’ailleurs accompagnée d’une forte délégation d’hommes d’affaires et de ministres, dont celui de l’Economie, et en parallèle aux rencontres politiques et diplomatiques, un forum d’affaires réunira les dirigeants d’entreprises des deux pays le lundi à l’hôtel El-Aurassi.

Plusieurs domaines de coopération ont été identifiés, mais les opérateurs allemands sont, dit-on, encore frileux à l’idée d’investir en Algérie tant que le cadre réglementaire n’est pas vraiment en leur faveur. Selon leurs déclarations, la règle 51/49 appliquée aux investissements étrangers ne distinguant pas nettement secteurs stratégiques et secteurs non stratégiques a découragé les entreprises allemandes, notamment les PME/PMI. Donc, l’enjeu pour les autorités algériennes sera de convaincre les opérateurs allemands que leurs hésitations sont infondées et qu’ils peuvent faire de bonnes affaires en Algérie.

Plus de 220 entreprises allemandes sont, rappelle-t-on, implantées en Algérie, notamment l’entreprise Siemens, et la Deutsche Bank vient d’ouvrir une antenne en Algérie. Les exportations algériennes vers l’Allemagne sont constituées notamment des hydrocarbures (pétrole et gaz), tandis que ses importations sont dominées par les biens d’équipement. Du matériel mécanique, des pompes et des tubes en acier pour les pipelines sont produits en Allemagne et exportés vers l’Algérie.

L’Allemagne et l’Algérie coopèrent aussi dans la production d’hélium, un gaz rare dont l’Algérie est l’un des plus grands producteurs et qui sert notamment dans l’industrie spatiale et la production de la fibre optique. Les regards seront certainement braqués aussi vers le projet de fabrication d’automobiles du voiturier Volkswagen implanté à l’ouest du pays.

Le volume des échanges bilatéraux entre l’Algérie et l’Allemagne a, rappelle-t-on, enregistré en 2014 environ 5,1 milliards d’euros et il n’a pas connu d’évolution notable entre 2015 et 2016. L’Allemagne a importé de l’Algérie pour un montant de 2,5 milliards d’euros et a exporté pour un montant d’environ 2,6 milliards d’euros vers l’Algérie. Selon l’agence Reuters et le site d’informations allemand «Deutsche Welle», il y aurait eu également la signature d’un important contrat d’armement entre l’Algérie et l’Allemagne. Les exportations en armement de l’Allemagne à destination de l’Algérie auraient atteint durant la période de janvier à septembre 2016 plus de 4,029 milliards d’euros.

Au cours de l’année 2015, l’essentiel des échanges extérieurs de l’Algérie reste toujours polarisé sur les partenaires traditionnels. En 2015, la Chine avec 8,22 milliards de dollars, la France 5,42, l’Italie 4,82, l’Espagne 3,93 et l’Allemagne 3,38 milliards de dollars.

Khider Cherif

Comment (43)

    Anonymous
    20 février 2017 - 13 h 42 min

    Si on suit – maladroitement
    Si on suit – maladroitement – , nos sentiments, nos émotions, et nos coeurs dans une vision à court terme
    Les français (malheureusement) superficiels (mélange d’hypocrisie de cynisme, et d’arrogance),
    Moins fiables,
    Changeants d’humeurs, retournants en situations,
    et ….. surtout, n’oublions pas, très dominateurs de leurs partenaires
    (cherchant désesperemment à devenir « leader » européen dans tout les domaines
    (nostalgie et complexe napoléoniens)
    Seraient toujours les favoris,…..?!

    Si on pense logiquement,par raison, et par interets,  » vers l’atelier ou vers l’usine de l’Europe,qu’est l’Allemagne »
    Dans une vision à moyen,et à long termes
    Les allemands plus concrets, plus disciplinés, plus respectueux, mesurés, sobres, sages, reflechis, profonds, Et fiables seraient les favoris !!

    A nous, algériens, de choisir lequel de ses deux partenaires est le plus fiable
    La conclusion n’est pas aussi difficile que ça

      mhd dz
      20 février 2017 - 14 h 32 min

      On choisit l,Allemagne sans
      On choisit l,Allemagne sans aucun doute et qu,ils(frenchis) aillent tous au diable!

      Anonymous
      20 février 2017 - 17 h 07 min

      Malgré toutes les « tares » des
      Malgré toutes les « tares » des français tu n’as aucun pouvoir de choisir un autre pays comme principal partenaire. la raison est toute simple : l’actuel pouvoir est totalement inféodé à la France, lui qui part à Paris quemander la bénédiction de Fafa pour les mandats successifs.

    Leroy
    20 février 2017 - 12 h 47 min

    La chancelière pourra
    La chancelière pourra apprécier de visu l’évolution de l’état de la gouvernance de l’Algérie depuis sa visite de 2008 (illustrée par la photo de la poignée de mains) avec celle qu’elle effectue en cette année 2017 quand elle rencontrera l’actuel président en exercice !
    Par ailleurs, votre article trouble mes maigres connaissances en arithmétique. Je lis que : « L’Allemagne a importé de l’Algérie pour un montant de 2,5 milliards d’euros et a exporté pour un montant d’environ 2,6 milliards d’euros vers l’Algérie ». (…), et que, selon l’agence Reuters et le site d’informations allemand «Deutsche Welle»,  » les exportations en armement de l’Allemagne à destination de l’Algérie auraient atteint durant la période de janvier à septembre 2016 plus de 4,029 milliards d’euros ». Sépariez vous par hasard les -exportations d’armements des autres produits exportés pour ne pas les additionner au 2,6 milliards d’euros ?

    Ghyles
    20 février 2017 - 12 h 32 min

    L Algérie devrait délaisser
    L Algérie devrait délaisser la France au profit de l Allemagne et coopérer dans tous les domaines culturel economique industriel…etc… et à la clef un transfert de technologie avec la 1ere puissance européenne serait tres bénéfique pour l Algérie…Car avec la France il n y a pas de gagnant-gagnant et ne voit pas l Algérie comme un partenaire mais plutot dans le role dominant et dominé prenons un exemple tout simple ces jours ci l ancien ministre Estrosi chef de région paca veut faire pression sur l Algérie pour lui imposer d acheter toute sa production de pommes afin de renflouer les caisses des agriculteurs français de la région paca qui ne peut être en rien bénéfique pour l Algérie…Voilà un aperçu des relations…Le futur de l Algérie est la cooperation avec l Allemagne Pour le développement et la modernisation du pays…Car avec la france nous faisons que du surplace….

    mhd dz
    20 février 2017 - 11 h 41 min

    J,espère une grosse moisson
    J,espère une grosse moisson de contrats!

    amitou
    19 février 2017 - 20 h 44 min
    Anonymous
    19 février 2017 - 19 h 15 min

    L’avenir de l’économie
    L’avenir de l’économie algérienne est dans la coopération stratégique diverse, et profonde avec l’Allemagne,
    La 1ère puissance économique européenne, et la 4ème au monde après les U.S.A, la Chine, et le Japon
    Usine Cirta de Constantine avec les fameux moteurs, et tracteurs allemands Deutz du consortium allemand de Cologne (Koln)
    Klockner Humboldt Deutz (K.H.D), Moissonneuses-batteuses Claas montées à Sidi Belabbes
    Usine Daimler Benz Mercedes à Tiaret, les centrales de Sonelgaz concues, et montées par SIEMENS
    Les Scanners allemands, et les divers matériels médicales SIEMENS (prononcez ZIMENS), BOSCH,etc,….. sont allemands
    Les fameux et meilleurs camions au monde de la firme (Maschinen Augsburg Nurnberg = M.A.N)
    Sont allemands, à coté des Mercedes, Volvo suédois (qui a absorbé …..Renault trucks en 2001)
    Et Scania suédois absorbé par le groupe Volkswagen
    La science, la technologie, l’industrie, le nombre, et la qualité des brevets déposés
    C’est incontestablement: l’Allemagne (Deutschland uber alles, Germany over all: slogan concret, et non… creux)

    L’économie, le droit, sciences politiques, philosophie, la gestion, le commerce, l’administration, la littérature,
    Un peu de médecine: la palme revient incontestablement à la France la dominatrice culturelle de nos élites
    Dirigeantes
    Le complexe du petit colonisé (mal compris?!, pensée complexe d’Albert Camus) redoublant d’arrogance
    De révolte, de division , de tiraillement, et de coupure envers sa propre société
    Qu’il a vu naitre, c’est dommage pour l’Algérie, et pour son pauvre peuple

    HASSINA HAMMACHE Ing Expert
    19 février 2017 - 18 h 47 min

    Elle va nous ramener avec
    Elle va nous ramener avec elle un peu d’ Einstein du temps du militant pour un désarmement atomique et aussi un peu d’Emmanuel Kant ʺ De tout ce qu’il est possible de concevoir dans le monde, et même en général hors du monde, il n’est rien qui puisse sans restriction être tenu pour bon, si ce n’est seulement une bonne volonté.ʺ et bien sur des contrats en énergie solaire, l’Allemagne est bien la première en production européenne d’électricité photovoltaïque. Nous souhaitons la bienvenue à La chancelière allemande Angela Merkel

      akjoune
      19 février 2017 - 19 h 42 min

      elle est là pour que l
      elle est là pour que l algerie accepte ses ressortissants sans papiers qui refusent de revenir en algerie

        Anonymous
        19 février 2017 - 20 h 48 min

        ya el 3agoune ferme la un peu
        ya el 3agoune ferme la un peu !

          Anonymous
          19 février 2017 - 21 h 53 min

          Anonymous (non vérifié)

          Anonymous (non vérifié)
          19 Feb 2017 – 21:48
          hada semitou el 3agoune……….l’autre semitou ZIBL
          alor enta chiyat kbir ….ya plus de 80000 algeriens que merkel veut qu ils rentre en algerie
          elle ne viens pas en algerie pour des investissements ou cooperation wela yahzanoune
          SELLAL NA PAS LE CHOIX ….IL VA ACCEPTER ET SIGNER POUR QUE TOUS SE BEAU RETOURNE AU BLED

          Anonymous
          20 février 2017 - 3 h 13 min

          enta prostituée mokoko rkhi.
          enta prostituée mokoko rkhi..ss dégage d’ici !

          Anonymous
          20 février 2017 - 3 h 21 min

          espèce de prostituée mokokos
          espèce de prostituée mokokos avec vous tout n’est pas bon puisque vous en mourrez de jalousie fils de touristes

        algerien
        20 février 2017 - 4 h 29 min

        oui
        oui

        algerien
        20 février 2017 - 4 h 34 min

        se sera le sujet principal
        se sera le sujet principal

        emshish
        20 février 2017 - 10 h 21 min

        Les 3 quarts sont MOKOKO.
        Les 3 quarts sont MOKOKO.

    CHIBL
    19 février 2017 - 16 h 22 min

    Angela Merkel sera reçue par
    Angela Merkel sera reçue par Bouteflika, elle sera assise a gauche de l’écran et lui a droite le bouquet de roses au milieu, elle sortira parler aux journalistes et elle dira qu’elle a eu des discussions APPROFONDIES avec le président et qu’elle a écouté tres attentivement ses conseils et elle louera sa clairvoyance.comment dit- on TBAHDILA en allemand?

      Anonymous
      19 février 2017 - 20 h 48 min

      qu’as tu ZIBL ?
      qu’as tu ZIBL ?

        CHIBL
        19 février 2017 - 21 h 22 min

        ya pas plus zible que toi
        ya pas plus zible que toi sale chien de marocain, fils de touriste

          Anonymous
          20 février 2017 - 3 h 15 min

          donc tu confirmes que tu es
          donc tu confirmes que tu es mokoko prostituée, car je te l’ai dit dans un autre article et tu utilisais un autre pseudo ya rkhi…ss

      Le clairvoyant
      19 février 2017 - 23 h 55 min

      ooh , c’est la honte ! .. Ooh
      ooh , c’est la honte ! .. Ooh, das ist die Schande !

    Kenza
    19 février 2017 - 15 h 45 min

    Je voudrais bien savoir où en
    Je voudrais bien savoir où en est le projet  » Desertec » en partenariat avec l’Allemagne….peut-être, s’il est à l’arrêt, sera t-il question de le relancer?

      CHIBL
      19 février 2017 - 16 h 41 min

      Madame Kenza le projet
      Madame Kenza le projet DESERTEC est un projet mort né,il aurait coûté 400 milliards de $?aucune société ou etat n’investira une telle somme dans des pays instables,le gardiennage des installation coutera aussi cher que le projet.la plus part des sociétés constituant le consortium DESERTEC ont quittés le dit consortium (HSH Nordbank,Bosch,Munich Re,Deutsche Bank, Siemens…etc.)

        ELMAURO
        19 février 2017 - 18 h 52 min

        Il a été abandonné mais par
        Il a été abandonné mais par pour les motifs que vous citer.renseigner vous avant de dire des inepties.

      moskosdz
      19 février 2017 - 19 h 32 min

      +Kenza//16:45.Le projet
      +Kenza//16:45.Le projet DESERTEC a été annulé à cause de l’état colonial Marocain qui voulait l’installer sur le territoire Sahraoui afin de tenir les pays Européens en Chantage.

      amitou
      19 février 2017 - 20 h 37 min

      Le projet DESERTEC doit etre
      Le projet DESERTEC doit etre remis sur la Table,et l Allemagne doit donner le feu vert a ce grand projet,et c est a ce moment qu on jugera la sincerite des Allemands,l economie ecologique de notre pays dependra en premier lieu du projet DESERTEC en cooperation avec les Allemands.Nous achetons pour plus de 15 milliards de dollards de produits Allemands,mais les Allemands bloquent le projet DESERTEC.Une question a poser a Mme Merkel.
      Notre strategie doit etre du domaine DONNANT_DONNANT,

    Algerien pur et dur
    19 février 2017 - 15 h 34 min

    Rapprochement? Pas si sur
    Rapprochement? Pas si sur tant que la grande Allemagne continue d’ecouter la petite france.

      Anonymous
      20 février 2017 - 11 h 14 min

      Bien vu! D´une part la France
      Bien vu! D´une part la France se sent redevable à la France et accepte son parasitage des relations algéroallemandes. D´autre part, les Allemands ne connaissant pas bien les Algériens demandent les avis de Francais qui, évidemment noircissent les traits pour saboter. Et finalement, quand un projet est réalisé, ils mettent des Francais comme directeurs, pensant ainsi que les Francais connaissent mieux notre mentalité et que nous sommes serviles aux Francais.

    Quebec
    19 février 2017 - 15 h 28 min

    L’Algérie DEVRAIT considérer
    L’Algérie DEVRAIT considérer l’Allemagne comme son PREMIER partenaire économique !!! l’Algerie devrait faire participer les Allemands à la gestion de la majorité de ses usines…..et faire entrer dans le capital des grands groupes publics des sociétés allemades qui sont à la pointe dans leur domaine…..Il ne faut pas avoir peur des Allemands ….Meme s’ils recherchent leurs intérêts (ce qui es évident) ils ne TRAHIRONT jamais les Algériens comme le font les français qui construisent des usinettes avec un hangar pour monter des voitures dont personne ne veut et choississent d’autres pays pour investir des milliards d’euros …..il faut prendre exemple sur les l’Armée algérienne qui a choisit l’Allemagne pour monter une industrie militaire ……Pourquoi ne pas appliquer cela à tous les secteurs économiques Algériens ???? Historiquement, les Allemands n’ont jamais eu d’attitude NEGATIVE envers l’Algérie……c’est un peuple qui tient parole quand il s’engage !!

      md seghir
      19 février 2017 - 19 h 43 min

      tu raison mon ami.
      tu raison mon ami.

    BAH BAH BAH BAH BAH BAH
    19 février 2017 - 15 h 08 min

    Futur (non vérifié)

    Futur (non vérifié)
    19 Feb 2017 – 15h52
    (( L’Algérie à besoin des armes secrètes des Allemands non connu du grand public ! )) Tu nous prend vraiment pour des cons yal HAGOUNE .
    Les allemands vont nous donner leurs armes secrète pour qu’ont les utilisent ensuite contre eux comme dans un conte de fées de Rambo la cocluche.
    Dis plutôt que les armes qu’ils nous vendrons seront piègés pour nous pété dans le PIF.
    Va vendre ta salade ailleurs par exemple chez nos voisins de l’ouest.

    lehbilla
    19 février 2017 - 14 h 56 min

    c’est peut être l’occasion de
    c’est peut être l’occasion de réactiver Desertec à notre profit. Les sans papiers en Allemagne en attente d’expulsion peuvent alors servir de monnaie d’échange.

      Anonymous
      20 février 2017 - 9 h 09 min

      quelle drole de proposition:
      quelle drole de proposition: tu échanges des hommes et des femmes émigrés contre un projet économique! Des hommes, des femmes se sont sacrifiés depuis 1830 pour retrouver la Dignité dans ce pays et toi, tu « penses » comme l’esclavagiste wahabite: tu échanges des humains contre un projet matériel! Et tu te crois patriote…Nous sommes vraiment mal parti avec une telle mentalité.

    Futur
    19 février 2017 - 14 h 52 min

    L’Algérie à besoin des armes
    L’Algérie à besoin des armes secrètes des Allemands non connu du grand public !!

      simply me
      19 février 2017 - 16 h 19 min

      les « armes secrètes des
      les « armes secrètes des Allemands non connu du grand public!! » sont la compétence, le sérieux et l’amour du travail (bien fait) !!

        Admin
        19 février 2017 - 19 h 35 min

        Sur quel ECHLON ?
        Sur quel ECHLON ?

          simply me
          19 février 2017 - 20 h 54 min

          l’idéal A TOUS LES ÉCHELONS!
          l’idéal A TOUS LES ÉCHELONS! mais, faute de mieux au moins sur les points stratégiques pour commencer, exemple l’éducation et la formation car c’est la base de tout! il faut juste la volonté et la sincérité et laisser le temps faire le reste!

      TARZAN
      19 février 2017 - 20 h 25 min

      tu dis n’importe quoi, armes
      tu dis n’importe quoi, armes secrets???? comme si l’algérie ne pense qu’aux armes, tu n’es pas algériens

      Le clairvoyant
      20 février 2017 - 0 h 11 min

      Quelles armes secrets possède
      Quelles armes secrets possède t’il l’Allemagne ? . Il faut lire de temps en temps les livres d’histoire mon gars pour ne pas resté inculte. Je te rappel une chose que l’Allemagne et la japon ont signé une charte de non développement de leurs arsenal militaire à la fin de la second guerre mondial. L’armée allemand ne possède même pas le droit d’intervenir dans les conflits militaire hors l’Allemagne sauf pour les cas humanitaire (Afghanistan,somalie,le Mali..ect)

    TARZAN
    19 février 2017 - 14 h 39 min

    ça me rappelle une pièce de
    ça me rappelle une pièce de théatre du merhoum Abdelmalek Bouguermouh: EL MAHGOUR et les répliques du grand père « VIVE L’ALLEMAGNE » et « L’ALLEMAGNE YA L’ALLEMAGNE »

    amitou
    19 février 2017 - 13 h 28 min

    Herzlich Willkommen sehr
    Herzlich Willkommen sehr geehrte Frau Merkel.

    Une visite importante pour booster la cooperation avec l Allemagne,aux entreprises Algeriennes d imposer le gagnant gagnant et surtout le transfert de technologie par l ouverture de centre de formations professionnelles geres par un staff technique Allemand,car ils sont les champions dans ce domaine.Mme Merkel discutera certainement du probleme des refugies qui lui pose enormement de problemes a sa popularite qui degringole surtout qu elle sera confrontee aux elections au mois de septembre et qu elle risque de perdre au profit de Martin Schulz du parti socialiste et ex president du parlement Europeen.Mme Merkel a besoin de l Algerie pour resoudre ce gros probleme des refugies,mais en aucun cas nous Algeriens n accepterons d installer des camps de refugies en Algerie,par contre nous reprendrons nos citoyens Algeriens qui auraient pus etre deja radicalises en Europe et qui auraient peut etre du sang sur les bras ayant combattus en Syrie et en Irak.Donc le probleme des refugies Algeriens doit etre tres bien etudie et controle minutieusement sur place en Allemagne par nos services speciaux en collaboration avec les services Allemands de la BND,qui savent tout ce qui se passe sur la scene Salafiste tres active en Allemagne,surtout le groupe autour de Pierre Vogel.la radicalisation a grande echelle en Allemagne meme sous les yeux des services Allemands.regardez avec quelle liberte il s exprime,un homme sur la voix du Führer https://www.youtube.com/watch?v=SCiknFiR_nQ L Allemagne est une grande democratie,on peut defendre son point de vue avec liberte en s exprimant dans le respect des lois Allemandes BGB,mais il faut bannir toute forme d extremisme,liberte d expression oui,mais pas liberte de haine et de radicalisation,ce que je ne comprends pas et n arriverait jamais a comprendre cette liberte accordee aux extremistes Salafistes en Allemagne…ceci me rappelle les annees Nazis qu on doit candamner avec force.Il faut le rappeler a Mme Merkel….Apropos de Pierre Vogel,un ancien boxeur,il a ete forme en Arabie Saoudite pendant 3 ans et marie a une marocaine.A moins qu il soit manipule par des services allemands a denoncer.

      Anonymous
      19 février 2017 - 15 h 27 min

      En effet amitou: le secret de
      En effet amitou: le secret de la suprématie de la qualité des produits allemands est leur formation professionnelle, unique au monde. L´Algérie devrait, avec l aide des Allemands, construire des centres de formations pilotes qui devraient etre, par la suite copiées dans toute l Algérie. Ces centres devraient acceuillir des bacheliers techniques ou scientifiques comme élèves pour une formation mixte théorique et pratique étalée sur deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.