Trafic de drogue à Marseille : fournisseurs marocains, main-d’œuvre algérienne

Les Marocains ne sont pas en première ligne dans la revente de la drogue à Marseille. D. R.

Les nouvelles à propos de meurtres à Marseille deviennent de plus en plus fréquentes. La dernière est celle reprise en boucle par les chaînes d’information françaises concernant un homme d’une cinquantaine d’années qui a été tué par balles, ce jeudi à midi, dans le quartier du nord de la ville. Les connaisseurs du «milieu» à Marseille savent qu’il s’agit de tueries entre revendeurs de drogue, et ceux qui s’entretuent pour le «territoire» sont algériens.

Si aucun Marocain ne figure parmi les victimes de ces règlements de compte récurrents dans la cité phocéenne, c’est tout simplement parce que les Marocains ne sont pas en première ligne sur le territoire, expliquent les observateurs. Ils sont les fournisseurs de drogue à des trafiquants, originaires des banlieues françaises, qui effectuent des voyages réguliers au Maroc et sont chargés de ramener, en transitant par l’Espagne, la résine de cannabis par centaines de kilos, si l’on se fie aux communiqués qui sanctionnent les saisies opérées lors des perquisitions en France.

Les véritables «gros bonnets» ne sont pas sur le terrain, contrairement aux délinquants algériens à qui est confiée la tâche de livreurs de cannabis. Medhi Remadnia est un Algérien présenté comme un «gros bonnet» du trafic de drogue à Marseille. Il a été tué le 7 février dernier à Allauch, à la périphérie de la ville, de «cinquante balles de Kalachnikov», précisent les médias français pour montrer l’importance de cet individu. Mais, en réalité, dans la «hiérarchie» de l’organisation mafieuse, il était bien plus bas. Il a constitué, avec d’autres malheureux Algériens, pris dans l’engrenage du «milieu» marseillais, à la fois la main-d’œuvre et la victime du Maroc et ses extensions en France.

Il y a quelques semaines, dans le Journal du Dimanche, des élus marseillais ont plaidé pour la légalisation du trafic de cannabis. La série de règlements de compte meurtriers qui secouent Marseille pourrait servir de prétexte à une telle démarche. Pour l’année 2016, le bilan s’est élevé à 29 morts à Marseille et dans ses environs. L’année 2017 continue la série : le 7 février, Medhi Remadnia a été tué à l’arme automatique ; le 16 février, une fusillade a éclaté entre des véhicules sur une autoroute à l’ouest de Marseille, faisant un mort ; et aujourd’hui, un homme a été tué par balles dans le nord de Marseille par deux hommes arrivés à sa hauteur en scooter. La police parle, sans hésiter, de la piste du trafic de drogue

Les observateurs du «milieu» marseillais notent que la drogue rentre en France avec une facilité déconcertante, ce qui laisse supposer que les livreurs bénéficient d’aide logistique et même, pensent-ils, d’une couverture politique dans ce pays. Il ne fait de doute pour personne que la drogue qui circule à Marseille provient du Maroc, un pays qui demeure en tête des gros producteurs de résine de cannabis dans le monde. Les rapports établis par les organisations internationales spécialisées dans la lutte contre le trafic de drogue classent le Maroc comme premier fournisseur de cannabis de l’Europe. Le Maroc est également impliqué dans un trafic important de cocaïne provenant d’Amérique du Sud à destination de l’Europe. Les fortunes qui sont brassées par ce trafic sont «blanchies» et versées dans les comptes des «donneurs d’ordre» proches du Makhzen et bien protégés.

Houari Achouri

Comment (56)

    twingo
    24 février 2017 - 19 h 56 min

    Soi-disant ils sont musulmans
    Soi-disant ils sont musulmans nos frères algérien ? Est-ce que l’islam autorise la vente de drogue .!?
    pourquoi ressembler à C marocain assez clébard vendeur de drogue toxicomane.
    le but n’était pas d’arriver en France pour avoir une meilleure vie, pourquoi ne pas chercher un travail comme ils ont fait les anciens.
    parce que la plupart préfère la débauche sexe drogue et alcool business coup de couteau .
    un bon musulman même sans papier il vit très bien en France ou même en europe parce que il est sincère et il continue à respecter son créateur à travers la prière les invocation et la patience.
    pour moi il mérite la vie qu’ils ont ils sont dans le haram c’est bien fait pour leur gueule il mérite pas mieux que d’être les esclaves de ces chiens de Marocains droguer homosexuel toxicomane.
    plus personne ne respecte la religion tout le monde court derrière le côté facile de la vie est diabolique




    0



    0
    L'INCONNU
    24 février 2017 - 19 h 32 min

    Nous les algériens par la
    Nous les algériens par la faute de ceux qui nous gouvernent nous sommes sur le bouton PAUSE pendant que les autres sont sur PLAY en mode très rapide.
    Les dinosaures qui nous gouvernent sont en déphasage avec ce qui se passe ailleurs dans le monde.
    Ceux qui nous gouvernent sont sur leur espace compte bancaire à faire les calculs des rentes de leurs affaires sur le dos du peuple.




    0



    0
      co5
      24 février 2017 - 19 h 54 min

      parle pour toi le mokoko, par
      parle pour toi le mokoko, par pour les algériens.




      0



      0
      Dady
      25 février 2017 - 17 h 51 min

      tu portes bien ton nom « l
      tu portes bien ton nom « l’inconnu », ou plutôt tu dois étre juste un « illégitime » mokoko qui chies dans ton froc et tu sens ta m…………..chez les autres.
      ca empestes le makhnez !!




      0



      0
    Le Tlemcenien
    24 février 2017 - 18 h 43 min

    toujours en nom de la
    toujours en nom de la « fraternité »




    0



    0
    Mi_Sion
    24 février 2017 - 17 h 35 min

    En somme, après la mission
    En somme, après la mission « civilisatrice » de La France, la mission « civilisatrice » du Roi, bref les Algériens n’ont aucune mission ???




    0



    0
    Anti Rifain
    24 février 2017 - 17 h 23 min

    J’ai plusieurs fois démoli
    J’ai plusieurs fois démoli des rifains ils n’ont que de la gueule mais rien dans les bras.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.