L’Algérie et la Tunisie renforcent leur coopération sécuritaire

Sellal a affirmé que les relations unissant les deux pays étaient excellentes. D. R.

La coopération entre l’Algérie et la Tunisie se porte bien. Elle devrait aller encore mieux à l’avenir au vu des nombreux accords signés cet après-midi à Tunis par les deux pays à l’issue des travaux de la 21e session de la Grande commission mixte algéro-tunisienne coprésidée par le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le chef du gouvernement tunisien, Youcef Chahed. Les deux responsables ont, en effet, paraphé pas moins de huit accords de coopération et mémorandums.

Le premier accord porte sur la coopération dans le domaine sécuritaire qui a été signé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, et son homologue tunisien, Hédi Majdoub. Le deuxième document paraphé est un mémorandum d’entente dans les domaines du contrôle de la qualité des marchandises et de la protection du consommateur signé par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune, et le ministre tunisien de l’Industrie, Zied Ledhari.

Les autres accords et mémorandums ont été signés par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et le Secrétaire d’Etat auprès du ministre tunisien des Affaires étrangères, Sabri Bachtobji. Il s’agit, entre autres, d’un mémorandum d’entente portant sur la création d’une commission culturelle mixte et du programme exécutif de l’accord de coopération dans le domaine de l’emploi pour les années 2017 et 2018. L’autre document signé est un procès-verbal relatif à l’échange des instruments de ratification de la délimitation des frontières maritimes entre l’Algérie et la Tunisie.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette 21e session de la Grande commission mixte algéro-tunisienne, M. Sellal a affirmé que les relations unissant les deux pays étaient «excellentes» à tous les niveaux, notamment dans le domaine sécuritaire qui vient de se conforter par un accord supplémentaire à la faveur de la présente session. Dans le cadre du développement de cette relation sécuritaire, l’Algérie, a-t-il dit, a mis son expérience en matière de réconciliation nationale à la disposition des frères tunisiens.

Compte tenu du rôle du citoyen dans la lutte contre le terrorisme, le Premier ministre a mis en avant l’impératif d’améliorer les conditions de vie des populations de la bande frontalière. Il a annoncé à ce propos des projets communs, notamment celui concernant l’approvisionnement en gaz algérien de la ville tunisienne de Sakiet Sidi Youcef. «Nous avons convenu de lancer un projet pour le raccordement de Sakiet Sidi Youcef au gaz algérien», a-t-il dit, se félicitant de l’impact positif d’un tel projet sur toutes les régions de la bande frontalière.

M. Sellal a indiqué, par ailleurs, que sa visite lui a permis de réaffirmer le soutien de l’Algérie à la Tunisie. «Il est temps pour les deux pays de développer une vision géostratégique commune dans la région englobant les aspects économique et sécuritaire», a-t-il soutenu. «La sécurité et la quiétude doivent être rétablies dans le Sahel et nous devons conjuguer nos efforts dans ce sens et procéder de même graduellement avec la question libyenne», a encore préconisé M. Sellal. Il a réaffirmé que «la seule solution envisageable en Libye est la politique consensuelle libyenne», relevant la responsabilité du Conseil de sécurité dans cette crise.

Le chef du gouvernement tunisien, Youcef Chahed, s’est, pour sa part, félicité du niveau de coordination sécuritaire entre son pays et l’Algérie, soulignant que les deux pays avaient réalisé ensemble beaucoup de succès dans la lutte contre le terrorisme. Il a précisé que par la signature de l’accord sécuritaire, les deux pays, qui sont confrontés aux mêmes défis, ont mis l’accent sur l’importance du renforcement de la coordination. L’accord permettra aux deux parties de renforcer les échanges d’expérience et d’expertise au service de la coopération sécuritaire, a-t-il déclaré.

M. Chahed a précisé que la rencontre d’aujourd’hui avait permis de rappeler les relations historiques entre l’Algérie et son pays et d’aborder nombre de questions, notamment la sécurité, l’économie, le développement des régions frontalières et le tourisme, soulignant l’attachement de son pays à créer les conditions pour réserver le meilleur accueil aux touristes algériens qui ont sauvé les précédentes saisons touristiques en Tunisie grâce à leur forte affluence.

Khider Cherif

Comment (6)

    Nasser
    10 mars 2017 - 15 h 09 min

    ces « ACCORDS » ne sont que des
    ces « ACCORDS » ne sont que des déclarations d’ intentions et n’engagent , que celui qui veut bien les tenir, alors au vue des derniers événements je doute sur celui de la Tunisie, mais dans la mesure ou nous sommes en mesure de deviner les intentions de notre voisin et bien nous ne devons rien nous interdire car l’ union fait la force.




    0



    0
    Bouabsa
    9 mars 2017 - 21 h 12 min

    Posez la question aux
    Posez la question aux Tunisiens s’ils soutiennent la cause juste du peuple Sahraoui. En fonction de leur réponse vous comprendrez mieux quels sont réellement leurs amis. Le reste c’est du BLA BLA.




    0



    0
    Z'HIRA
    9 mars 2017 - 20 h 42 min

    WALLAH QUE J’AI UNE ENVIE
    WALLAH QUE J’AI UNE ENVIE FOLLE DE RIRE ! MAIS ALORS, MOURIR DE RIRE ! MAIS ALLAH GHALAB : MANISH TAYGA….. YA WEDDY RAHOUM DAYRINE NA : tunes WEL maroc BASH i LATIWNA WI HABLOUNA ! OU KINE TIBOU i TIHOU AÂLINA MAÂ LOKHRINE…… C’EST DEUX VOISINS – HISTORIQUEMENT – ONT TOUJOURS ÉTÉ DES LÂCHES VIS A VIS DE L’ALGÉRIE CAR TOUS LES DEUX TRAVAILLENT POUR L’EMPIRE….. OUVRONS L’OEIL ET LE BON ! NE FAIRE CONFIANCE A PERSONNE !




    0



    0
    Hamidou
    9 mars 2017 - 20 h 27 min

    on l a vu l acceuil de nos
    on l a vu l acceuil de nos algériens en Tunisie qd tous les touristes occidentaux vous ont fait défaut ; on a vu aussi l interdiction des pommes de terres algériennes en Tunisie ; on a vu aussi la taxe de 30 dinars tunisiens aux algériens( pays freres) ; on a vu Sarkosy avec Rachida Dati les anti algériens invité chez vous crachant sur votre voisin Algerien ; on a vu tt les sionistes du mossad qui ont le champ libre chez vous et chez le voisin marocain ; on a vu aussi la base americaine et l entrée à l otan que vous vous prepariez à faire avec l invitation de votre president chez Obama ; Nous les algériens et algériennes ; on n en a assez vu avec vous… on est pas dupe . On est obligé de mettre nos soldats a vos frontières sinon on serai envahi par les daechiens tunisiens de partance ou de retour des conflits syriens et lybiens et irakiens. Que gagne l Algerie avec ses voisins?????? kedal que des problèmes et coups de couteaux dans le dos!




    0



    0
      Anonymous
      9 mars 2017 - 21 h 40 min

      J’ai passé mes vacances en
      J’ai passé mes vacances en Tunisie et j’ai été très bien reçu je salue leur professionnalisme j’ai suivi laccueil réservé par les tunisiens aux anti algérien et ils étaient loin d’être chaleureux ,le mossad est partout même chez nous la preuve ghardia et leur agents noir africain, la base de lotan saches que chaque pays est souverain .grâce à leur infrastructures les algérien peuvent prendre des vacances et échapper aux stress du quoditien j’ai côtoyer des barbus algérien accompagné de leurs femmes et enfants au milieu des occidentaux passer du bon temps alors sache que rien n’est parfait que les algérien savent prendre soin d’eux même et ce n’est pas un infiltré qui comme toi qui mettra la fitna entre nos deux pays. Le Maroc rêve de l’ouverture des frontières pour pouvoir capter lces millions de touristes et inonder notre pays de ces produits agricoles de sa drogue et de ces prostituées




      0



      0
        Hamidou
        10 mars 2017 - 1 h 32 min

        Anonymous 22: 40
        Anonymous 22: 40 /premièrement je suis algerien j y suis né; ensuite tu me reproches d etre un infiltré alors que je ne relate que les faits mon cher ; demolie les avec des bons arguments ; pas avec des spéculations ; tu n es pas le seul à avoir été en Tunisie ; cest leur premiere economie n oubli pas que tu paies un service au meme titre que les touristes occidentaux ; le’ Mossad en Algerie à Gardaia c est incident du à des conivences extérieures « et probablement interieur selon les autorités algeriiennes ; ils ne sont pas installé en permance comme en tunisie et au maroc on este bien daccord ; pr finir les barbus ont droit aux bonheurs et aux joie de la vie et il y en a pas qu en Algerie rassure moi? d apres toi en tunisie un pays musulman le barbu serai proscrit des piscines et des hôtels et ne devrai pas se melanger avec les occidentaux ; je comprends pas ;je vois pas le rapport et je ne vois pas ou tu veux en venir; ca devrait pas te choquer puisque ca choque pas les touristes occidentaux??? ???enfin j aime mon pays et mon peuple avant tout comme tout a chacun et c est respectable ; donc stp je suis tout sauf un nationaliste mais j ai droit d etre un partisan et patriote de mon pays comme le Français l americain ou le tunisien ou marocain ; on a pas le droit ; on est tt de suite accusé de tt les maux alors que c est legitime chez lers autres n est ce pas? donc tu dois etre surement tunisien ou marocain pr reagir de cette maniere en m insultant d infiltré et de vouloir mettre la fitna entre les deux pays ; c est une accusation d abruti ; je te le redis j ai relaté que des faits qui se sont passé entre les deux pays ; j invente rien donc prend pas ton cas pr une generalité.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.