Vivement demain !

Par Rabah Toubal – Décidément, les classes politiques se ressemblent sur les cinq continents et la cupidité et la corruption ne sont pas l’apanage de certaines d’entre elles.

Des rois et des présidents, qui ont accaparé leurs pays respectifs et pris en otage leurs peuples, aux pique-assiettes, la palette est riche et variée.

Pouvoir et argent ont toujours fait bon ménage, seuls les dupes et les hypocrites s’étonnent de cette complicité établie sur et dans le dos des peuples incurablement naïfs ou résignés.

Sans aucun doute, le vent de contestation et de remise en cause des schémas traditionnels d’organisation politique, fondée sur le système des partis politiques, est en train de souffler sur tous les continents afin d’extraire les pays des mâchoires avides de la politique politicienne imposée par les professionnels de la politique, que seules leur carrière et leur ambition insatiable intéressent et préoccupent.

Certes, la résistance des hommes politiques sera forte et farouche, car il y va de leurs intérêts et privilèges accumulés au fil de leur longue carrière, voire de leur survie, mais l’exploit réalisé par Donald Trump, «l’iconoclaste, l’antisystème», aux Etats-Unis d’Amérique pourrait être réédité dans d’autres pays, assurément au profit des peuples de ces pays.

En tout état de cause, ce genre de sursauts salutaires permettra aux pays qui les opèrent pacifiquement de se débarrasser des figures antédiluviennes et de leurs protégés, obligés et serviteurs zélés, et qui polluent leur paysage politique, car elles sont responsables de nombreux échecs et drames qu’elles leur ont fait subir par leur conception archaïque, cupide et obstinée de la vie publique.

R. T.

Comment (3)

    Bachir
    16 mars 2017 - 13 h 20 min

    Oui, vivement la fin du
    Oui, vivement la fin du calvaire à la fois pour Bouteflika et pour le peuple algérien mené en bateau par les voyous qui s’imposent à lui de force.




    0



    0
    Zaid
    16 mars 2017 - 10 h 22 min

    ça ne va pas être facile avec
    ça ne va pas être facile avec les séniles et débiles qui considèrent l’Algérie comme le butin d’une guerre qu’ils n’avaient même pas faite. L’exemple de Boutef est révélateur de cet esprit apocalyptique.




    0



    0
    Makhlouf
    16 mars 2017 - 10 h 06 min

    Archétype du pique-assiettes
    Archétype du pique-assiettes : François Fillon, dont les scandales défraient actuellement la chronique en France.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.