Incapable de franchir la frontière algérienne, Mokhtar Belmokhtar se «recycle» en Libye

Belmokhtar est considéré comme l’une des principales sources de problèmes en Libye. D. R.

Le gouvernement de l’Est libyen, non reconnu par la communauté internationale, considère le groupe de Mokhtar Belmokhtar comme l’une des principales sources de ses problèmes. Le quotidien panarabe Asharq Al-Awsat rapporte dans son édition de mardi que le chef terroriste, ou ce qui reste de son groupe, a joué un rôle important dans l’unification des rangs des djihadistes libyens. Pour la publication paraissant à Londres, il serait parvenu à convaincre les éléments d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), de Daech et des milices pro-Frères musulmans de combattre sous le même étendard les unités dirigées par le maréchal Khalifa Haftar.

Selon Asharq Al-Awsat, qui cite des sources anonymes proches des terroristes de la région, c’est également Mokhtar Belmokhtar qui aurait persuadé les chefs respectifs de Daech, d’Aqmi et des Brigades de défense de Benghazi (BDB) d’attaquer, au début de ce mois de mars, le Croissant pétrolier libyen que contrôlaient les troupes de l’Armée nationale libyenne (ANL). Selon les échos recueillis par le journal arabe, l’alliance entre tous ces groupes terroristes n’a pas résisté au temps en raison, dit-il, d’importantes rivalités entre Mokhtar Belmokhtar et ses alter ego de Daech et des milices proches des Frères musulmans. C’est l’une des raisons qui feraient d’ailleurs qu’ils aient été chassés, hier, facilement par les hommes de Khalifa Haftar du Croissant pétrolier.

Le journal panarabe croit savoir que la finalité de Mokhtar Belmokhtar, en attaquant les sites pétroliers de Rass Lanouf et d’Al-Sidra, n’est pas de mettre uniquement la main sur le pétrole mais de faire progressivement de l’ex-Jamahiriya une base arrière pour tous les groupes terroristes de la région. Son but est de reconquérir toute l’Afrique du Nord, comme il avait tenté de le faire lorsqu’il activait en Algérie durant les années 1990. La même source doute cependant de la capacité du chef terroriste à réaliser son objectif dans la mesure où il est plus âgé et probablement beaucoup moins écouté qu’avant. Ils sont décrits lui et ses éléments comme des hommes épuisés, âgés et finissants.

Les informations données par Asharq Al-Awsat contredisent les informations de nombreux experts du terrorisme en Afrique du Nord, qui soutiennent que l’ancien fondateur du GSPC et du groupe Al-Mourabitoune est mort en Libye en automne dernier dans un raid franco-américain. C’est d’ailleurs de cette façon qu’ils expliquent la récente décision de ses anciens lieutenants de se liguer avec deux autres groupes terroristes du Sahel de même obédience. Cette union avait été annoncée le 2 mars dernier dans une vidéo par le chef terroriste malien Iyad Ag Ghaly. Le nouveau mouvement, lié à Al-Qaïda, est baptisé «Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans» et est dirigé par Ag Ghali. Cette coalition est formée d’Ansar Dine dirigé par Iyad Ag Ghaly, d’Al-Mourabitoune dont le chef était Mokhtar Belmokhtar et de «l’Emirat du Sahara», une branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) opérant dans le nord du Mali.

Amadou Koufa, le chef peul des «Katibas du Macina», mouvement actif dans le centre du Mali, fait partie des chefs djihadistes visibles dans la vidéo avec, au centre, Iyad Ag Ghaly devant un ordinateur portable. Les trois autres sont, selon des spécialistes, des dirigeants d’Al-Mourabitoune : Elhacen Al-Ansari, Yahya Abou El-Hamame et Abou Abderrahmane Assanhaj. De son vivant, Mokhtar Belmokhtar aurait certainement pris la tête du nouveau groupe et n’aurait jamais accepté de passer un deal avec Daech, une organisation qu’il considère comme un ennemi mortel. Une question alors se pose d’elle-même : qui a intérêt à maintenir vivant Mokhtar Belmokhtar ?

Khider Cherif

Comment (15)

    Benoual
    17 mars 2017 - 10 h 12 min

    Ce Mokhtar Belmokhtar a été
    Ce Mokhtar Belmokhtar a été donné pour mort maintes fois, mais il est toujours vivant, il est protégé par des services « ennemis » qui l’utilisent pour déstabiliser et semer la mort en Algérie et dans la région. Je trouve impensable et inadmissible qu’on ait laissé ce terroriste sévir aussi longtemps. Personnellement je crois que Aqmi et Qaïda sont des succursales terroristes à la solde de services secrets étrangers, Mokhtar Belmokhtar est protégé jusqu’à ce que le feu de la guerre reprenne sur le sol algérien, à ce moment là Mokhtar Belmokhtar aura à rendre de grands services à ses commanditaires. Comme par enchantement Mokhtar Belmokhtar arrive à commettre des attentats en Libye, au Mali, en Côte d’Ivoire, et aller prendre le thé en Mauritanie dans la tribu de sa femme sans être inquiété!! Comment un individu aussi recherché peut-il se déplacer et traverser sereinement les frontières s’ils n’avait pas les soutiens et les garanties qui lui ouvrent les routes??




    0



    0
    amel
    16 mars 2017 - 20 h 40 min

    « il serait parvenu à
    « il serait parvenu à convaincre les éléments d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), de Daech et des milices pro-Frères musulmans de combattre sous le même étendard » Le pire des malheur est celui qui réussi à te faire rigoler.
    Et je n’ai pas besoin de dire pourquoi cette phrase me fait rigoler, tout véritable algérien comprendra … même un terro, jute le fait d’être algérien réussi à unifier … allez c’est une blague.




    0



    0
    Bouzid
    16 mars 2017 - 15 h 43 min

    La situation en Lybie n’est
    La situation en Lybie n’est elle pas deja ainsi confuse pour ajouter a cette confusion un article d’un journal qui cite des sources anonymes? De plus attribuant une telle stratégie à un voleur de poules ? Respectons et soyons solidaires de ce pays pour l’aider à rester entier et mettre en échec les vautours qui veulent le dépecer….




    0



    0
    HANNIBAL
    16 mars 2017 - 12 h 08 min

    Depuis quand la paix peut
    Depuis quand la paix peut regner quand il y a immixtion du mokhnaz les fameux accords de skhirat, au mar »ok le résultat est la et bien entendu la paix par un roi en guerre au Sahara Occidental dont il va finir de se faire jeter dehors qu’il gouverne sa peuplade de fosssiles rempants risé »e du monde




    0



    0
    Tarik ou Chemin
    16 mars 2017 - 10 h 14 min

    A quoi çà sert de défier et
    A quoi çà sert de défier et de provoquer ce sanguinaire Mokhtar Belmokhtar en écrivant qu’il est « d’incapable de franchir la frontière algérienne » . je me le demande ! On le défier dans quel but ???




    0



    0
      amel
      17 mars 2017 - 10 h 02 min

      il est vrai qu’il est trop
      il est vrai qu’il est trop vieux pour prendre les défis … surtout que , ki kane 3la didano déjà, il a préféré fuir l’algérie. L’anp l’attend de pied ferme pour le pecho bien comme il faut.




      0



      0
    moskosdz
    16 mars 2017 - 8 h 04 min

    Preuve sur image:aux yeux de
    Preuve sur image:aux yeux de la pègre islamiste,toute destruction,désolation,mort et tristesse sont une réussite.PS toute autre commentaire posté en mon nom ou sous anonymat ne peut émaner que du milieu makhnéziste pilulant comme des rats sur ce site.




    0



    0
      Pinson
      16 mars 2017 - 9 h 16 min

      Ta place est en psychiatrie
      Ta place est en psychiatrie perroquet




      0



      0
      Thibert
      16 mars 2017 - 11 h 58 min

      Moskosdz toujours à côté de
      Moskosdz toujours à côté de la plaque.aucune évolution.deguerpi de ce site.




      0



      0
        moskosdz
        17 mars 2017 - 9 h 10 min

        +Thibert//12:58//Premièrement
        +Thibert//12:58//Premièrement arrête de voler les pseudonymes des autres,secondo apprend tout d’abord à rédiger correctement un texte de 9 mots,troisièmement tu pue le Maknèz en différé.




        0



        0
    Anonymous
    16 mars 2017 - 7 h 44 min

    l’Algerie est menacée tant qu
    l’Algerie est menacée tant qu’elle ne met pas fin à ce terroriste wahabiste qui est bien localisé et qui jouit de complicités connues




    0



    0
    LE MANIPULÉ
    16 mars 2017 - 7 h 01 min

    JUSTEMENT ILS VEULENT QUE
    JUSTEMENT ILS VEULENT QUE VOUS RAISONNEZ COMME CA, IL EST MORT DEPUIS TRES TRES LONGTEMPS




    0



    0
    5colonne
    16 mars 2017 - 6 h 45 min

    BEN MOKTAR EST MORT DEPUIS
    BEN MOKTAR EST MORT DEPUIS BIEN LONGTEMPS TOUT LE RESTE C’EST MASCARADE LA DGSE ET CIA S’AMUSE AVEC NOUS EN NOUS PRENANT POUR DES IDIOT , POUR JUSTIFIER LEUR PRESENCE AUX SAHEL , MALI , NIGER LIBYE ET CHEZ NOUS BIEN SUR ET PILLER. TRANQUILLEMENT




    0



    0
      Namara
      16 mars 2017 - 11 h 27 min

      ils ont une grande station d
      ils ont une grande station d’écoute sur les hauteurs de TAM. La NSA and CIA sont bien là chez nous…. on ne cache pas le soleil avec un tamis. Ce Benmokhtar n’est qu’un épouvantail comme ont été beaucoup de chose bien avant. El faham yafham




      0



      0
    le Clairvoyant
    16 mars 2017 - 6 h 03 min

    Ce Brigand (Belmokhtar)
    Ce Brigand (Belmokhtar) mérite bien la mort par liquidation surtout qu’il a causé beaucoup de préjudices à la nation et d’être en intelligence avec l’ennemi de l’Algérie ( le Maroc et le Qatar ) dans l’affaire de site gazier de Ain Amenas et l’enlèvement de diplomates Algériens au Mali..l’état doit le traqué et l’abattre comme un animal sauvage pour rendre justice au victimes de cette pourriture . Un commandos des services spéciaux fera l’affaire que ce soit en Libye ,au Maroc ou ailleurs ….il faut l’abattre à tout prix !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.