Maroc : le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Abdelilah Benkirane. D. R.

Le roi du Maroc Mohammed VI va désigner au plus vite un nouveau Premier ministre, en remplacement de Abdelilah Benkirane qui n’est pas parvenu à former une majorité après cinq mois de négociations, a annoncé mercredi soir le cabinet royal.

«Pour dépasser la situation d’immobilisme actuelle, le roi a décidé de désigner une autre personnalité politique du PJD en tant que nouveau chef du gouvernement, dans le délai le plus proche», indique un communiqué.

Le Parti justice et développement (PJD), dont M. Benkirane est le secrétaire général, a remporté les législatives d’octobre 2016. A la tête du gouvernement depuis 2011, M. Benkirane avait été reconduit par le roi dans ses fonctions au lendemain du scrutin.

R. I. 

Comment (41)

    Lghoul
    17 mars 2017 - 10 h 24 min

    Le roitelet a transformé le
    Le roitelet a transformé le maroc en vrai « royaume des interdits ». De la drogue a la prostitution en passant par la pédophilie. Comment un peuple pourra accepeter un tel sort et, sans rougir, continuer a idolatrer et se transformer en baise main heureux ? Les dictionnaires du monde doivent revoir les synonymes du mot « bonheur ».
    J’au l’impression que tout ce qui vient de la bas est devenu une malédiction …




    0



    0
      slimane
      17 mars 2017 - 12 h 08 min

      arrête parler d’eux! ! tu
      arrête parler d’eux! ! tu parle que de sexe drogue pédophilie etc…
      la seule malédiction c’est ta frustration on dirait des commentaires du blokk identitaire ou je ne sais quel site raciste français.
      personne ne ta rien demandé occupe toi .de tes affaires
      Tu ne représente pas chaab El Jazairi mais juste un courant de pensé
      extremiste qui ne représente que toi même. Il faut arrêter de vivre par procuration derrière sa tv et dire ana faham….




      0



      0
        Ziad Alami
        17 mars 2017 - 13 h 06 min

        @slimane

        @slimane

        Ton post pue tellement le Makhnez que je te conseille d’aller te laver si tu veux que ton commentaire passe mieux.




        0



        0
        Lghoul
        17 mars 2017 - 15 h 26 min

        Pour rappel, la séxualité n’a
        Pour rappel, la séxualité n’a rien de commun avec vendre son corps pour de l’argent sinon, eh bien si votre état de faits vous plait bon courage dans vos aventures. Tu dois etre certainement de l’entourage du mekhzen car j’ai peut etre touché au vrai problème: La dégradation du cadre de vie et la pauvreté massive causées par le roitelet ont poussé les gens a vendre leur corps pour survivre et ca vous derrange d’etre découverts comme étant la source des maux de votre peuple.
        Pour les assommer encore plus – comme si la pauvreté ne suffit pas – pour qu’ils ne se rendent pas compte de leur condition, vous leur donnez de la drogue a gogo. vous comettez des crimes contre un peuple ou crimes contre l’humanité.




        0



        0
    Nobody Paris
    16 mars 2017 - 22 h 42 min

    ROYAUME CHERIFIEN ou MAROC ou
    ROYAUME CHERIFIEN ou MAROC ou MAKHZEN TU EST DEVENU UN LUPANAR. (Lupanar n’est autre qu’un « bordel » en latin Lupanar est un synonyme de maison close, établissement offrant le service de prostitué(e) ).




    0



    0
    Chris Coleman
    16 mars 2017 - 17 h 44 min

    Appel à la libération de tous
    Appel à la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis des prisons marocaines.

    MADRID – L’eurodéputée Paloma Lopez et vice-présidente de l’intergroupe du Sahara occidental au niveau du parlement européen a appelé à « la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prisons marocaines », à l’occasion du nouveau procès des prisonniers de « Gdeim Izik » prévu lundi prochain à Rabat.

    Paloma Lopez a, dans une déclaration à l’APS, souligné qu »‘à partir du parlement européen, nous lançons un appel pour que tous les prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prisons marocaines soient libérés ». Elle a par ailleurs mis l’accent sur la présence nécessaire des observateurs internationaux dans ce nouveau procès « puisque depuis le début du processus, toutes les garanties judiciaires ont été violées » et appelle donc les observateurs internationaux à être présents dans ce nouveau procès pour « dénoncer toutes les irrégularités ».

    Paloma a en outre dénoncé « la détention arbitraire et la torture des prisonniers comme confirmé par le comité contre la torture de l’ONU et l’absence d’une procédure régulière puisque la défense n’a pas encore été en mesure d’accéder à toutes les accusations et n’est pas autorisée à s’exprimer librement dans le procès ».

    L’eurodéputée espagnole a tenu, a-t-elle ajouté, à exprimer, une fois de plus au nom du groupe des parlementaires européens soutenant la cause sahraouie, « la solidarité avec le peuple sahraoui qui lutte pour son indépendance », conformément au droit international qui prévoit « la tenue d’un référendum d’autodétermination qui permettra au peuple sahraoui de décider de son avenir ».

    Paloma Lopez et d’autres membres de la gauche unie espagnole assisteront lundi, au Maroc au nouveau procès des 24 prisonniers sahraouis connus sous le nom « groupe de Gdeim Izik » à titre d’observateurs internationaux.

    La Coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui (Ceas-Sahara) avait dénoncé jeudi dernier dans un communiqué, l’illégalité du procès des prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik, qui doit se tenir le 13 mars courant, exigeant leur « libération immédiate et inconditionnelle ».

    Elle compte à ce titre, organiser lundi en fin d’après midi, une manifestation devant l’ambassade du Maroc à Madrid.

    Après des décennies d’occupation du Sahara occidental par le Maroc, « les droits les plus élémentaires du peuple sahraoui continuent d’être violés et ce procès en est une preuve », avait-on souligné avant de noter que « ce procès a été dénoncé par des observateurs internationaux et des organisations de défense des droits de l’Homme qui ont signalé les irrégularités et le manque de garanties procédurales ».

    Par ailleurs, l’Union nationale de la femme sahraouie (UNFS) a appelé mercredi, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme, la communauté internationale à « intervenir en urgence pour sauver la vie des prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prisons marocaines ». L’UNFS avait tenu à rappeler, à l’opinion internationale, « que les violations des droits fondamentaux des Sahraouis par l’occupant marocain se poursuivent et que le peuple sahraoui continue de subir toutes les formes de répression et de violence ».

    Les 24 prisonniers politiques sahraouis avaient été injustement condamnés en 2010 par un tribunal militaire marocain à de lourdes peines allant de 20 ans à la perpétuité. Le procès en appel des prisonniers politiques sahraouis de « Gdeim Izik » prévu le 26 décembre dernier à Rabat a été reporté une première fois au 27 janvier 2017 puis au 13 mars courant.




    0



    0
    Moroccoleaks
    16 mars 2017 - 15 h 09 min

    Département d’Etat américain:
    Département d’Etat américain: Le Maroc est le principal pourvoyeur de drogues en Algérie.

    Le département d’Etat américain a pointé du doigt dans son rapport annuel le Maroc d’inonder l’Algérie en quantités de drogue, soit par voie terrestre ou maritime, tandis qu’il a salué les efforts de l’Algérie en matière de la lutte contre le blanchiment d’argent grâce à un contrôle bancaire renforcé.

    Dans son rapport 2017 sur le trafic de drogue et les crimes financiers dans le monde, le département d’Etat a réalisé que le blanchiment des capitaux était «infime» en raison d’une réglementation rigoureuse en matière de contrôle des changes. Le rapport soumis mercredi dernier au Congrès américain évoque le contrôle renforcé exercé par le secteur bancaire, constitué essentiellement de banques publiques.

    «L’Algérie a fait des progrès significatifs pour aligner son dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent aux standards internationaux», est-il relevé dans le même document. Le département d’Etat est revenu sur le rapport de la Cellule de traitement du renseignement financier (CTRF) de 2016 faisant état de 125 affaires -transmises à la justice- liées aux soupçons d’infraction à la législation des changes et aux mouvements des capitaux.

    «Cette activité accrue de la CTRF révèle que l’Algérie s’efforce d’améliorer son dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent», note-t-on dans le même document.

    A noter qu’il a été mentionné que l’Algérie est principalement un pays de transit pour le trafic de drogues provenant du Maroc en direction de l’Europe et du Moyen Orient, affirmant que le Maroc est le principal pourvoyeur de drogues en Algérie.

    En outre, il est révélé que le fait d’avoir renforcé le contrôle au niveau des frontières terrestres, fermées officiellement depuis 1994, a poussé les narcotrafiquants à emprunter les routes maritimes entre l’Algérie et le Maroc, ce qui s’est traduit par des saisies importantes opérées par la garde côtière algérienne et la Gendarmerie nationale.

    A cet effet, il est utile de souligner que les autorités algériennes ont renforcé les capacités des services des douanes à détecter les nouvelles substances psycho-actives au niveau des ports et aéroports et actualisé leur réglementation en matière de saisie de stupéfiants et de contrôle de la production des opioïdes et les psychotropes.

    Le rapport relève aussi les efforts déployés par le gouvernement pour lutter contre la consommation de drogues à travers l’investissement dans les programmes de sensibilisation et de prévention et la création de centres de désintoxication.




    0



    0
    Mustafa
    16 mars 2017 - 14 h 02 min

    Ce « Benxit » est une insulte a
    Ce « Benxit » est une insulte a la democratie de la part d’une predatrice famille allaouite venue de la Peninsule arabique pour ridiculer le peuple marocain.




    0



    0
      Thidhet
      16 mars 2017 - 16 h 09 min

      Tu ne vas quand même pas nous
      Tu ne vas quand même pas nous faire croire que le Maroc a été une démocratie jusqu’ici? De plus quel peuple et quelle insulte? Cela fait des décennies qu’ils sont réduits à la servitude, à la culture de la drogue, à la prostitution et apparemment ça leur convient parfaitement. Quant au parallèle que tu veux établir avec le Brexit, ça me fait un peu rougir de honte.




      0



      0
    ALI
    16 mars 2017 - 13 h 59 min

    POURQUOI LE SITE AP NE VEUT
    POURQUOI LE SITE AP NE VEUT PAS NOUS DONNER LES RAISONS QUI ONT MOTIVE L’ANNULATION PAR LE MAKHZEN DE SA FOIRE ANNUELLE RELATIVE A LA TENUE DE CRANS MONTANA QUI ETAIT PREVUE DU 16 AU 21 MARS DANS LA VILLE DE LAAYOUN SOUS COLONISATION ?

    EN TOUS LES CAS MOI J’AI AU MOINS TROIS RAISONS QUI EXPLIQUENT CETTE RECULADE




    0



    0
      Mokrane
      16 mars 2017 - 14 h 17 min

      Je soutiens votre observation
      Je soutiens votre observation qui a son importance notamment dans le dossier de decolinisation du Sahara occidental surtout que les positions ont changé de facon significative et en particulier a la faveur de l’Arret de la CJUE.




      0



      0
      BabElOuedAchouhadas
      16 mars 2017 - 14 h 41 min

      Non non je crois que cette
      Non non je crois que cette foire de Crans Montana est maintenue mais pas dans la ville occupee de Dakhla mais dans un paquebot (Raphsody) de la compagnie Grandi Navi Veloci (GNV) qui va etre transformer en hôtel flottant pour accueillir les quelques participants a cette foire et mouillant dans les eaux internationales en face du Sahara occidental.

      Ce subterfuge vise a eviter a la narco-monarchie d’autres condamnations de la part de la Communaute internationale quant a cette colonisation du Sahara occidental.

      A noter que cette compagnie va accueillir les participants le premier jour et effectuera le second jour la remontée des eaux territoriales en face du Sahara occidental vers Casablanca pour la cloture de cette kermess prevue pour le 21 mars, selon le dernier communiqué des organisateurs.




      0



      0
    Le Rifain
    16 mars 2017 - 13 h 44 min

    Apres le communiqué du Palais
    Apres le communiqué du Palais, normalement dans une vraie democratie, le PJD est de fait dans l’oppositione et par consequent le refus du PJD de participer à un gouvernement sans Benkirane s’inscrirait dans cet meme logique démocratique

    Malheureusement et comme on est dans une Monarchie bananiere tout restera possible.




    0



    0
    Madjid
    16 mars 2017 - 13 h 34 min

    Un despote qui humilie un
    Un despote qui humilie un pseudo-parti ntegriste salafist-wahabite Un facon de dire aux marocains que la peste est meilleure que le Cholera.




    0



    0
    Messaoud
    16 mars 2017 - 13 h 29 min

    En tant que patron d’un Parti
    En tant que patron d’un Parti sorti majoritaire des legislatifs du 7 Octobre Benkirane aurait du demissionner avant de se faire ejcter comme un mal-propre et ce, des le moment ou le Roitelet avait imposé a la tete du Parlement une personne d’un parti de l’opposition (PAM) connu pour ses relations etroits avec le Palais et que le Gouvernement n’etait meme pas encore constitue et mis en place comme le veut la deontologie dans les systemes democratiques.

    Une autre facon de dire que la vile bassesse de ces barbus est pire que toutes les tyranies des feodales monarchies arabes et dont le Maroc est un prototype par excellence.




    0



    0
    Mouloudeen
    16 mars 2017 - 13 h 12 min

    L’intention derrière cette
    L’intention derrière cette décision est de prouver que le chef du gouvernement n’a aucun pouvoir, et que ceux qui ont les commandes sont en dehors des institutions soit disant démocratiques




    0



    0
    Ahmed Abbou
    16 mars 2017 - 13 h 09 min

    A vrai dire et depuis 2011,
    A vrai dire et depuis 2011, il était clair que le Roitelet n’avait pas vraiment une intention de passer à une vraie démocratie, mais seulement des preudo-réformes de surface pour calmer la rue a la faveur des evenements du « Prinptems arabe » et ou la population tait sortie en masse pour exiger une vraie democratie ou le Roitelet ne peut pas gerer le pays. Par consequent la constitution de 2011 n’est en vérité pas démocratique ni dans le fond ni la forme




    0



    0
      AOMAR
      16 mars 2017 - 13 h 17 min

      MORALITE LE FILS DU GLAOUI H2
      MORALITE LE FILS DU GLAOUI H2 A UTILISE BENKIRANE ET SES BARBUS POUR DEPASSER LES GROSSES REVENDICATIONS POPULAIRES DE FEVRIER 2011 MENEES PAR LE M20 ET AINSI IL A PU EVITER A LUI ET A SA FAMILLE CE QU’ONT SUBIT LES BEN ALI ET MOUBAREK ET LEURS FAMILLES

      IL NE FAUT PAS SORTIR DE SANT CYR POUR COMPRENDRE CELA A MON AVIS




      0



      0
    Le Rifain
    16 mars 2017 - 12 h 37 min

    Le pauvre de Benkirane qui
    Le pauvre de Benkirane qui transpire sur la photo. Certainement qu’il pensait que grace a son dernier « baise-main » fait a son Roitelet M6 allait lui assurer son soutien a la tete du Gvt. Cela prouve qu’il ne connait pas suffisamment la nature du systeme Makhzeniste surtout quand on sait que son parti de barbus n’a pas soutenu le peuple du Rif lors de l’assassinat par broyage du jeune Mouhcine Fikri a El Hoceima.




    0



    0
    moskosdz
    16 mars 2017 - 10 h 28 min

    Dans un pays où un parti
    Dans un pays où un parti politique de référentiel islamique »soit-disant »sous les ordres d’un homosexuel qui tente vaille que vaille de légaliser la drogue,franchement,on ne sait même pas si l’on devrait rire ou en pleurer avec cette appellation de Justice et développement.PS:toute réponse me concernant sous anonymat ou utilisant mon pseudo ne peut émaner que milieu makhnéziste,la filouterie c’est son travail.




    0



    0
      Rachid Djeha
      16 mars 2017 - 12 h 54 min

      C’est cela aussi le paradoxe
      C’est cela aussi le paradoxe du Regime Makhneziste




      0



      0
    Hellali
    16 mars 2017 - 9 h 47 min

    Pauvre pays et pauvre peuple
    Pauvre pays et pauvre peuple sous la botte d’une predatrice famille venue de la Peninsule Arabie




    0



    0
    ALI
    16 mars 2017 - 9 h 42 min

    A LA LIMITE ON PEUT SE
    A LA LIMITE ON PEUT SE DEMANDER A QUOI PEUT SERVIR UN GOUVERNEMENT DANS UNE MONARCHIE BANANIERE DU MOMENT QUE LE CHEF DE GOUVERNEMENT ISSU DES URNES NE DECIDE DE RIEN DU TOUT




    0



    0
    RasElHanout
    16 mars 2017 - 9 h 34 min

    En termes de respect du droit
    En termes de respect du droit humain, de gouvernance, d’efficacite et de rendement, si le Maroc etait une entreprise selon le standard international, il aurait ete en faillité et mis la cle sous le paillasson depuis belle lurette




    0



    0
    Hafraoui
    16 mars 2017 - 9 h 21 min

    L’Islamiste Benkirane s’est
    L’Islamiste Benkirane s’est fait ejecter parce qu’il parait il n’a pas ete en mesure de realiser ses deux principaux engagements envers les sujets du Roitelet M6 a savoir : Eradication de la prostitution et de la corruption qui sont semble-t’il les principaux fleaux de ce pays avec le Hashich




    0



    0
    Sam
    16 mars 2017 - 9 h 02 min

    Depuis quand une
    Depuis quand une narcomonarchie est considéré comme une démocratie ?
    Inutile de relayer leurs propagande, personne n’est dupe
    La seule vraie démocratie dans la region c’est la glorieuse patrie des moudjahdines . Grâce au sacrifice de millions de martyres, nous sommes le seul peuple libre en afrique
    Longue vie a bouteflika, que dieu lui offre un cinquième mandat. J’irais voter aux prochaines élections et j’espère que vous tous aussi
    1.2.3 viva l’Algérie




    0



    0
    Pseudo
    16 mars 2017 - 8 h 40 min

    Merci pour cet article
    Merci pour cet article




    0



    0
    NATION
    16 mars 2017 - 8 h 19 min

    Le Maroc et la Lybie vivent
    Le Maroc et la Lybie vivent les dernières heures de l’agression omeyyade contre les peuples berbères , de tous ces soubresauts , sortira inéluctablement une nouvelle conscience historique qui mettra fin à l’oppression séculaire qu’ont vécu ces peuples sous les califes , les despotes et les rois …Même si l’Agression Omeyade se renouvelle actuellment sous les formes wahabistes du salafisme et des frères musulmans dans les pays d’Afrique du Nord , sous l’impulsion financière et théologique des monarchies arabes du Golfe aidées par leurs tuteurs occidentaux ,juifs et américains , la conscience nationaliste berbère travaille à contre -courant de cette vague impériale et suit son cours souterrain dans l’être le plus profond de ces peuples ….les conflits du moyen Orient , et notamment la guerre mondiale judeo-arabe sous couvert de guerre religieuse contre le monde perse , va déterminer les accélérations qui cristalliseront le mouvement du nationalisme berbère et son entrée dans le concert des nations ….les jours de la monarchie alaouite anachronique sont comptés au Maroc plus vite que les berbères au Maroc s’affranchiront de leur arriération politique séculaire et poseront comme ceux d’Algérie et de Lybie le problème de la république militaire nationale ; seul régime qui convient à l’émancipation de ces peuples …Pour cela le gouvernement algérien ne doit pas retarder la prise de pouvoir du Marechal Hafter en Lybie et doit employer la carte afro- berberiste autour de ses frontières pour étouffer les velléités monarchistes marocaines dans la profondeur stratégique algérienne dans les pays du Sahel




    0



    0
    HANNIBAL
    16 mars 2017 - 8 h 16 min

    Le roi va nommer Moulay Omar
    Le roi va nommer Moulay Omar Benhammad, professeur universitaire et docteur en études islamiques et accessoirement vice-président du mouvement le MUR pour ne pas brusquer les

    lignes politique du royaume et les tendances accumulées depuis la création de ce lupanar appelé mokhrib qui est devenu un bordel géant ou tout s’entremele dont les méfaits de ses
    ouailles a l’étranger tel qu’ambassadeurs consuls sportifs chanteurs ont été élevés dans la luxure et en ont fait un modèle de gouvernance dans ce havre de lucre dont le PJD c’est fait le chantre de cette mascarade de la démocratie makhnazienne ou tout est permis sauf que benkoku n’avait pas son mot a dire avec sa majesté ou les humeurs du roitelet qui lui meme illégitime prime sur tout sauf dans une monarchie féodale tyranique le semblant de 1er ministre de facade malgré son applat ventrisme est poussé vers la porte de sortie et ce depuis l’avenement de Trump le roi reflechit surtout que les mar »oki de daesch doivent rentrer au royaume des paradoxes et remettre de l’ordre laisse a penser que le roi est tellement fatigué d’avoir silloné l’Afrique pour de maigre resultat il ne peut cacher son mensonge plus longtemps a sa peuplade indigente et avide de touristes seule occupation rentable pour ces mendigots indifférents a la vie politique ils suivent leur roi visionaire donc benkoku peut laisser la place libre sa presence a été invisible a fait de lui un figurant de 2ém classe suivre ce lien bonne journée !!

    http://www.bladi.net/adultere-personnalites-mur,46129.html




    0



    0
      Anonymous
      16 mars 2017 - 10 h 40 min

      Et la ponctuation?????!!!!!
      Et la ponctuation?????!!!!!




      0



      0
    Thidhet
    16 mars 2017 - 7 h 35 min

    Premièrement, on s’en fout.
    Premièrement, on s’en fout. Deuxièmement, le mot gouvernement dans ce vaste b…l à ciel ouvert n’a absolument aucun sens. Troisièmement, notre seul et unique soucis concernant ce grand terrain vague jonché de charognes et infesté de charognards est de savoir comment fermer nos frontières le plus hermétiquement possible et, surtout, de garder l’œil bien ouvert. Tout le reste n’est qu’hypocrisie et perte de temps et d’énergie.




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2017 - 5 h 55 min

    Une chose est certaine ce ne
    Une chose est certaine ce ne sera que du plat réchauffer .




    0



    0
    Alilapointe59
    16 mars 2017 - 1 h 31 min

    C du au tonne de canabis
    C du au tonne de canabis perdu, qui l’a viré ce FDP, bonobo6 commence à paniquer. Ce n’est pas pour rien que se gros TARBA des cons, reste en france. Je sais même pas pourquoi AP nous donne cette information. Qu’ils changent leurs roi se peuples de prostitué…




    0



    0
    Med Benhamou
    16 mars 2017 - 0 h 02 min

    SELON LE SITE PROPAGANDISTE
    SELON LE SITE PROPAGANDISTE DU MAKHNEZ TEL QUEL QUI RECONNAIT ENFIN CERTAINES VERITES ENFIN. APPRECIEZ :

    Plusieurs migrants subsahariens ont été reconduits par les autorités marocaines vers la frontière algérienne, dans le no man’s land qui sépare les deux pays.

    34 personnes de nationalités camerounaise, guinéenne, ivoirienne, malienne et sénégalaise, ont été arrêtées et refoulées entre le 2 et le 10 mars 2017, selon un communiqué publié ce mardi par le Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants (Gadem). Elles seraient actuellement bloquées dans le no man’s land entre le Maroc et l’Algérie. 12 enfants feraient partie du groupe selon la même source.

    L’un des migrants, qui dit vivre à Oujda depuis un an, affirme au Gadem avoir été interpellé par les forces auxiliaires le 2 mars 2017 à un arrêt de bus de la ville. Il aurait ensuite été conduit à la gendarmerie royale pour un contrôle d’identité puis transporté dans « un camp près de la frontière » dans lequel il est resté trois jours avant d’être refoulé vers le no man’s land. Selon le communiqué, les forces de l’ordre auraient pris son passeport et ses effets personnels. « Je n’ai pratiquement rien mangé depuis 8 jours et je me bats pour trouver de l’eau », a-t-il déclaré au GADEM.

    Une autre personne interrogée par l’ONG raconte avoir été arrêtée le 8 mars tandis qu’il se rendait au travail. Après avoir passé deux jours dans une première caserne, il aurait été conduit avec quinze autres personnes le vendredi 10 mars 2017 à la zone frontalière. « Les forces auxiliaires les ont abandonnés à 10 mètres des grillages et les ont sommés, parfois à coup de bâton, d’aller du côté algérien », rapporte le communiqué.

    Toujours selon la même source, ces personnes auraient été victimes de violences physiques sur place. « Des personnes ont été battues à coup de bâton aux bras, à la tête ou aux jambes. Trois d’entre elles auraient des blessures graves aux jambes. Pour deux autres, c’est le bras qui aurait été touché. Un des migrants dit avoir été « tailladé avec des lames tranchantes » au visage », relate le communiqué. « Parmi nous, il y a 14 blessés, dont 3 gravement », affirme l’un des témoins interrogés par le Gadem.

    Six à sept personnes appartenant à ce groupe venaient de déposer une demande de régularisation dans le cadre de la seconde phase de l’opération lancée en décembre 2016, affirme le communiqué qui rappelle que certains étaient installés au Maroc depuis longtemps.

    Ces arrestations interviennent dans un contexte de renforcement de la répression contre les personnes en migration dans les régions de Tanger-Tétouan et Nador depuis début 2017 rappelle enfin le communiqué, ajoutant que ces personnes sont les « victimes collatérales » d’un système censé « protéger le Maroc des menaces terroristes » et de « lutter contre la criminalité transfrontalière ». Pour l’heure, aucune communication officielle ne précise les circonstances de cette opération.




    0



    0
    Ahmd Abbou
    15 mars 2017 - 23 h 45 min

    Si les barbus du PJD etaient
    Si les barbus du PJD etaient des hommes ils devraient refuser la decision du roitelet mais comme c’est des agneaux comme tout marocain qui se respecte alors ils vont s’applatir pour lecher les babouches de l’auto-proclame Emir El Mouminine.




    0



    0
    Moroccoleaks
    15 mars 2017 - 23 h 32 min

    Le Marokistan refoule
    Le Marokistan refoule violemment des migrants africains vers l’Algérie.

    Les autorités du Regime Makhneziste ont refoulé des migrants alfricains en usant de la violence pour les reconduire vers le pays voisin l’Algérie.

    Ces migrants au nombre de 34, dont 12 mineurs, ont été arrêtés entre le 2 et le 10 mars par les autorités de la ville d’Oujda (Nord est du Maroc) avant de les emmener à la frontière avec l’Algérie.

    Selon le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et des migrants (Gadem), lors de cette reconduite aux frontières algériennes, les migrants de nationalités camerounaise, guinéenne, ivoirienne, malienne et sénégalaise, ont été victimes de « violences ». Il est ainsi fait état de « coups de bâton aux bras, à la tête ou aux jambes. »

    Et à en croire la même association, ces migrants se trouveraient aux frontières du Maroc avec l’Algérie « sans eau ni nourriture ».

    Une quinzaine d’associations dont le Gadem, n’ont pas manqué de réclamer « l’arrêt immédiat des violences aux frontières autant du côté marocain » tout en appelant à la réadmission des personnes refoulées sur le territoire marocain.




    0



    0
      Thidhet
      16 mars 2017 - 7 h 48 min

      Oui, et les médias
      Oui, et les médias occidentaux qui n’ont pas eu d’autre choix que de rapporter cet énième acte d’extrême violence commis par le Maroc à l’encontre de personnes dont le seul crime est d’avoir rêvé d’une vie meilleure pour leurs enfants, ces médias donc, n’ont pas trouvé mieux pour édulcorer la chose que d’ajouter que les militaires algériens auraient lancé… des pierres à ces migrants. Il fallait bien faire passer la sauvagerie et la lâcheté des milices armées de Mouh 6 qui, selon ces mêmes médias, n’ont pas hésité à se servir de leurs armes. En attendant, le soi-disant roi du Maroc continue de jouer les sauveurs de l’Afrique. Et nos responsables se taisent comme des filles apeurées, laissant passer un millième mensonge proféré à propos de l’Algérie. Avec tous mes respects pour certains cadr s de l’état comme Belani ou encore Lamamra, (Miss t’murthiw) qui tentent de sauver ce qui peut l’être.




      0



      0
    Kamel
    15 mars 2017 - 23 h 26 min

    Marokistan : Le terrorite
    Marokistan : Le terrorite Benkiki perd son bras de fer avec le Predateur M6.

    Le guignol Abdelilah Benkirane n’est plus le chef du gouvernement désigné par le Fils du Glaoui H2. En effet, cinq mois après les législatives et son incapicite a former un Gvt le roitelet M6 a décidé de décharger le leader du Parti la justice et du développement (PJD) sans menagement meme si ce pays est sorti majoritaire des urnes,




    0



    0
    Bennani
    15 mars 2017 - 23 h 19 min

    A quoi peut servir un
    A quoi peut servir un Gouvernement au Marokistan puisque tout se decide par le fils du Glaoui HE qui a droit de vi ou de mort sur tout ses sujets.
    Certainement pour le decor et donner l’illusion a sa peuplade de schrizophrenes qu’elle vit dans une democratie.




    0



    0
    Ziad Alami
    15 mars 2017 - 23 h 14 min

    Une peuplade d;esclave
    Une peuplade d;esclave incapable de dire a leur roitelet que c’est au partie majoritaire de designer son SG. C’est aussi cela le paradoxe maroki ou personne ne peut dire un mot meme si le roitelet pietine la constitution comme c’etait le cas ou il a designe le president du Parlement issu d’un Parti dit d’opposition sans que les barbus du PJD ne puissent dire quoique ce soit.




    0



    0
    AZIZ
    15 mars 2017 - 23 h 10 min

    UNE VRAIE DEMOCRATIE
    UNE VRAIE DEMOCRATIE BANANIERE OU UN ROITELET AUTO-PROCLAME EMIR EL MOUMININE QUI AGIT EN VRAI « CHEF D’ETAT » SANS JAMAIS AVOIR ETAIT ELU. CA NE SE PASSE QUE DANS LES FEODALES MONARCHIES ARABES COMME CELLES DU GOLFE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.