Un proche de Ferhat Mehenni claque la porte

Ferhat Mehenni, président du MAK. D. R.

La vague de défections au sein du mouvement séparatiste dirigé par Ferhat Mehenni, Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) se poursuit. Ainsi, après la démission, en novembre dernier, du président de l’organisation locale du mouvement, Bouaziz Aït Chebib, et de toute sa structure, suite à un bras de fer qui a duré plusieurs mois, sur fond de divergences sur les méthodes d’action, le conseiller à la communication de Ferhat Mehenni vient d’annoncer sa démission.

Cet activiste est catalogué proche de l’aile dite «modérée», incarnée par Aït Chebib, qui a fini par céder face au courant «radical» représenté par un noyau de militants très actifs dans les structures régionales et aussi dans les circuits associatifs et les réseaux sociaux et qui reprochait à l’ancienne direction sa «mollesse» et son «universalisme». Ce que le mentor du mouvement confirmera plus tard, en menaçant de créer sa propre milice en Kabylie, qui sera chargée des tâches de police dans les villages.

Dans une lettre adressée aux cadres de l’organisation, et dont nous détenons une copie, ce journaliste de formation qui a, entre autres, participé à la création de l’organe officiel du MAK, Siwel, explique les motifs de sa décision mais préfère éviter le clash avec la direction. «Après mûre réflexion, écrit-il, j’ai décidé de retrouver mon indépendance politique. Une décision difficile mais qui permet d’avoir du recul et d’agir en conséquence, particulièrement quand on sait que nos jugements peuvent être faussés par notre implication émotionnelle.» Et d’enchaîner : «En tant que démocrate, je pense que c’est la meilleure manière d’assurer la pérennité du débat contradictoire et d’élever les responsabilités au-delà des ego. Chacun a essayé d’apporter un plus à la cause kabyle, souvent dans l’anonymat, pour la faire avancer sur des bases solides en évitant de reproduire les réflexes des partis. Bien évidemment, cela n’excuse pas nos erreurs, même si la nature de ce combat en exige sa part», conclut le cadre démissionnaire du MAK.

Rabah A.

Comment (67)

    islam
    13 mars 2017 - 0 h 12 min

    Allah le Très Haut dit : « Ô
    Allah le Très Haut dit : « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. » (S49/V13). Que veut dire entre-connaissiez dans ce verset et à qui s’adresse t-il ?
    L’imam Ibn Kathir dans son commentaire a dit : « Allah a créé, à partir des être humains, des nations et des tribus pour qu’ils se reconnaissent, ainsi on dit : celui-ci est le fils d’un tel et il est de telle tribu… »
    L’imam Chawkani dans son livre Fath Al Kadir a dit : « Le but de la reconnaissance réside dans le fait que chacun peut-être connu par sa propre généalogie et ne peut pas être affilié à une ascendance qui n’est pas la sienne. Allah a ainsi créé les humains dans ce but, et non pas pour qu’ils s’enorgueillissent de leur généalogie, de leur famille, de leur nation ou de leur tribu et prétendent qu’elle est supérieure à une autre. Car ceci relève du chauvinisme, de l’époque de l’ignorance où on glorifiait les ancêtres. La supériorité d’une personne sur une autre ne l’est que par la piété. »
    D’après Sahîh Muslim, selon Abû Hurayra (), le Messager d’Allah () a dit : « Allah ne regarde pas vos apparences et vos biens, mais Il regarde vos cœurs et vos actes. »5 D’après le Musnad de l’imam Ahmad, selon Abû Dhâr al Ghifarî (), le Prophète () lui a dit : « Sache que tu n’es pas mieux qu’un blanc ou un noir sauf si tu le dépasses en piété.
    (Empressez-vous vers le pardon de Votre Seigneur ; le Paradis, large comme les cieux et la terre, a été prévu pour les gens pieux. Ceux qui dépensent dans l’aisance et la difficulté, qui retiennent leur colère, et qui pardonnent aux gens. Allah aime les bienfaisants).10Il a dit également : (Les gens dominés par la crainte de leur Seigneur. Ceux qui croient aux Versets de Leur Seigneur. Ceux qui ne vouent pas d’associés à Leur Seigneur. Ceux qui dépensent de leurs biens alors queleurs cœurs sont remplis de crainte à l’idée de retourner vers Leur Seigneur. Ceux-làs’empressent à faire le bien, et ils sont les premiers)




    0



    0
    kabyle et fier
    27 février 2017 - 10 h 42 min

    on n’effacera pas d’un coup d
    on n’effacera pas d’un coup d’éponge tant de décennies de souffrance, de discrimination, de meurtre et d’injustice à l’encontre d’un peuple qui a toujours une mémoire la nôtre, encore fraîchement meurtrie, nous interdit d’oublier les crimes commis contre la kabylie de 1949 à 2001 en passant par 1963 et 1980 rien ne pourra résoudre le problème kabyle sans justice et réparation pour tous les crimes commis contre la kabylie




    0



    0
      Algérien Patriote
      27 février 2017 - 12 h 04 min

      et surtout marocain agent du
      et surtout marocain agent du makhzen et « honteux de l’avouer ».




      0



      0
    anonyme
    26 février 2017 - 18 h 15 min

    Certains mélange tout soit
    Certains mélange tout soit ils le font volontairement ou ils sont vraiment naïvent.
    Ce que vous dites de désagréable sur l’islam et les musulmans en généralisant sur ce que font les saoudiens Qatarie et autres cousins de ces derniers.
    En insultants les autres musulmans qui n’ont absolument rien a voir avec le takfirisme wahabites.
    Les autres musulmans enfants des peuples musulmans qui subissent ce que font les wahabismes.
    C’est que ces accusations à l’emporte pièce sur tous ceux et celles qui disent Allah kbar.
    Les accusateurs sont repérer et sont ciblés dans ce qu’ils disent.




    0



    0
    Mokrane
    26 février 2017 - 16 h 02 min

    Pour moi tous les gens qui
    Pour moi tous les gens qui ont prete allegeance aux ennemis de l’Algerie (Maroc- France) sont des traites a la declaration du 1er Novembre 1954, Point barre




    0



    0
      simba
      26 février 2017 - 18 h 31 min

      Moi kabyle ; ayant vecu 40
      Moi kabyle ; ayant vecu 40 and ne kabylie.j air comprises one chose: les kabyles sont comme un gateau de chocolat.tu left divises aisemment ne autant de parts que tu veux.le pouvoir d Alger l a compris depuis tres long temps.souvenez vous: MCB1,MCB2…..FFS, RCD et main tenant MAK…MAK de LInterieur….etc..etc….lisez .lisez l histoire …




      0



      0
    Raïs Dahman
    26 février 2017 - 14 h 10 min

    Quand j’étais adolescent j’ai
    Quand j’étais adolescent j’ai beaucoup entendu le chanteur Ferhat, j’ai même assisté à son récital, mais depuis il m’a beaucoup déçu, il a beaucoup changé durant les années 90, il s’est égaré et est devenu ivre de régionalisme stérile et débile, comme d’autres se sont égarés dans l’intégrisme religieux. J’espère qu’il retrouvera ses esprits




    0



    0
    Algérien
    26 février 2017 - 13 h 58 min

    Je suis d’une petite ville
    Je suis d’une petite ville des Aurès, El Hadj Lakhdar le compagnon de Mustapha Ben Boulaid avant de mourir il avait demandé à ce que Saïd Sadi ne mettra jamais les pieds dans les Aurès, n’en parlons pas de Ferhat Mhenni.
    Il y a beaucoup de Kabyles qui vivent parmi nous qu’on considère comme compatriotes Algériens comme ceux originaires d’autres régions.




    0



    0
      droit de reponse AURES
      26 février 2017 - 14 h 44 min

      @Algerien : je suis aussi d
      @Algerien : je suis aussi d’une petite ville des Aurès , précisément Mtoussa près de Khenchela et je peux dire le contraire . premièrement Hadj Lakhdar n’a pas les opinions politiques de Ben Boulaid , et le grand chef nationaliste algérien Ben Boulaid n’est pas anti-kabyle au contraire… Durant la revolution les révolutionnaires des Aures ont appelé le colonle Amirouche pour arbitrer leurs conflits ..signe de fraternité et de confiance .. d’autre part Hadj Lakhdar (s’il a dit ca , contre Said Sadi il faut vérifier ) ce n’est aussi pas le bon dieu des Aurès , et cette région n’est pas sa propriété pour interdure qui il veut .. Deuxièmement , tu veux insinuer que les Chaouias sont CONTRE leur vrais frères les kabyles et en sous -entendus pour les saoudiens ou quoi ??? .. c’est archifaux .. Malgré le retard populaire de notre région en matière de revendication berbériste , il y a un sentiment national profond pour notre identité et d’appartenance berbère et il n’ y a qu’ à entendre Aissa El Jarmouni et les autres chanteurs chaouis pour le percevoir .. Mais c’est vrai que le séparatisme du MAK est mal vu par les gens des Aurés , mais pas pour des raisons arabistes , loin de là , mais pour des raisons nationales purement algériennes et berbères pour l’unité nationale .. Troisièmement , l’idée de diviser les berbères ( chaouias contre kabyles ) pour régner : cette politique ca ne marche plus et il y a beacoup d’algériens des Aurès qui ne tombent pas dans ce piège .. les kabyles sont nos frères et gare à celui qui les touche .. vous parlez de Hadj Lakhdar , moi je vous parle du Colonel Chaabani , quand Ben Bella lui a demandé d’aller tuer des kabyles en 64 , celui-ci il a refusé .. Et je vous parle du Colonel Si El Haoues mort la main dans la main avec des militants kabyles .. donc il y a plusieurs opinions dans les Aurès : les pro-kabyles et les pro-saoudiens … il y a un proverbe chaoui : chaque mouton est accroché par sa queue




      0



      0
        Algerien
        26 février 2017 - 22 h 20 min

        Saïd Sadi est aussi
        Saïd Sadi est aussi régionaliste et pro Maroc la preuve sont parti n’a jamais soutenu le peuple Sahraoui c’est dans ce sens que El Hadj Lakhdar ne voulait pas le voir dans la région et non pas parce qu’il est Kabyle, je peux te dire que Ferhat Mhenni ne mettra jamais les pieds dans notre région et il le sait, il sera mieux chez ses frères Marocains du Rif , arrête de parler Kabyles Arabes etc c’est hors sujet, en Algérie il n’y a que des Algériens.

        Tu dois savoir que Abbassi Madani est Kabyle né à Sidi Okba et s’il est chez les Arabes de Qatar ce n’est pas parce qu’il était Arabe, donc sois cohérent.




        0



        0
          Amazigh Sahraoui
          4 mars 2017 - 21 h 09 min

          Legitimer des arnakeurs, a l
          Legitimer des arnakeurs, a l’image de votre regime illegitime, est le pire qu’on puisse faire aux Populations Sahraoui, que les impostures qui parlent en leur nom ont deja decide’ de NOYER DANS UNE JOOMLOOKIA ARABIA… comme la votre – NON MERci !Non aux impostures royales ou joomlookiennes…

          Le besoin naturel est clair et concerne toute la region. La solution est de demolir les etats laisse’s derriere par la colonisation, pour laisser place a des Etats Souverains, dans une Confederation, et un seul Gouvernement Federal, SOUMIS a UN CONGRE’ de SENATEURS ET REPRESENTANTS SOUVERAINS, d’un parlement dynamic…Vous verrez que les populations, elles, n’ont pas de probleme d’integration, que les regimes eux ont – a cause des RENTES !!!




          0



          0
        jughurta
        3 mars 2017 - 23 h 01 min

        C’ est gentil quand tu dis « 
        C’ est gentil quand tu dis  » les Kabyles sont nos frères, que personne ne les touches » . Sache que nous sommes des guerriers de tout temps de tout heure et de toutes épreuves avec une bravoure exceptionnel, c’ est brave de ta part MAIS cela peut paraitre comme une insulte pour des orgueilleux hommes aussi. Je tenez a te le dire awma. Salam.




        0



        0
      Yousef
      26 février 2017 - 21 h 34 min

      Moi je comprend pas pourquoi
      Moi je comprend pas pourquoi dire la kabyle ou le peuple kabyle esque on est différent des autres peuples mais en quoi qu’elle différentest entre un algerien du sud du nord ou de l’ouest les chinois il son 1 milliards il se pose de problème il travailles dur pour leur avenir de leur enfants et nous on se déchire pour se lui qui mieux que l’autres on est rien perché comme un oiseau sur la montagne de jurbura




      0



      0
    AKSOUS
    26 février 2017 - 13 h 52 min

    ATTENTION , même si le MAK a
    ATTENTION , même si le MAK a choisi une fausse option ( le séparatisme kabyliste ) , il demeure un mouvement prometteur que les nationalistes algériens berbères ne doivent pas sous-estimer ou rejeter à 100 % …POURQUOI ? , d’abord c’est un mouvement intrinsèquement algérien , donc pas dangereux en lui-même , il est malgré tout issu d’une problématique nationale algérienne ( le berbérisme algérien démocratique des années 80 lui -même en droite ligne du mouvement national de la guerre de libération ) , d’autre part le MAK est enraciné populairement dans une région algérienne la Kabylie , il ne vient pas d’une métropole extérieure comme certains mouvements mercenaires dont l’enracinement est au Caire , à Doha , Istambul ou à Riad ou comme jadis des groupuscules attachés à Moscou ou Baghdad etc.. le MAK est pur sang algérien …Ensuite le MAK dispose d’une structure militante kabyle très importante qualitativement ( ses militants issus de la Kabylie une région qui a été le berceau du nationalisme algérien , et dont les enfants ont des aptitudes militantes de lutte déjà dans leurs familles toutes révolutionnaires 54 ) donc une ressource humaine militante de qualité qui peut servir la cause nationale algérienne berbère … et le MAK est aussi bien implanté à l’échelle internationale dans les pays occidentaux pour la lutte internationale et la communication planétaire .. conclusion , les nationalistes algériens berbères ne doivent pas tomber dans le piège de la division et rejeter le MAK catégoriquement … Au contraire le MAK est un potentiel militant important dans la grande Cause nationaliste algérienne berbère contre l’Empire Ommeyade qui veut nous dominer et contre ses mercenaires .. si Ferhat Mehenni veut changer d’option , prendre en charge la vraie lutte Berbère et kabyle et avoir des responsabilités nationales et internationales dans ce grand mouvement algérien et universel , il en a le droit , tout le monde le suivra




    0



    0
      Anonymes
      26 février 2017 - 18 h 17 min

      Qu’est ce que tu racontes????
      Qu’est ce que tu racontes?????




      0



      0
      Malek
      4 mars 2017 - 13 h 54 min

      Le MAK pause de vrai
      Le MAK pause de vrai question aux probleme algerien mais propose de mauvaise solution car son projet est une impasse et demontre vraiment son amateurisme politique avoir et proposer un projet politique revêt un caractere de responsabilité et de clairvoyance chose malheureusement fait defaut au leadeur de se mouvement
      Qu’es que le peuple kabyle ?
      Yaqu’un seul peuple mes frères oui avec différents parle




      0



      0
    moskosdz
    26 février 2017 - 13 h 20 min

    Après avoir été tant soutenu
    Après avoir été tant soutenu par l’entité juive Marocaine ainsi que les Israéliens dans l’espoir de prendre revanche sur l’Algérie à cause de son soutien à la Palestine et le Sahara occidental,paraît que cette crapule de Ferhat Mehenni a été aussi lâché par proxénètes juifs dû à leur faux calcul,le Mak n’a fait que germer dans la tête des berbères du RIF et du grand Souss l’idée de se détacher de l’état colonial Marocain.




    0



    0
      Moh Réalisme
      26 février 2017 - 15 h 33 min

      La propagande du FLN a très,
      La propagande du FLN a très, très, très bien formaté votre cerveau




      0



      0
        Anonymous
        26 février 2017 - 23 h 41 min

        A supposer que ce que tu dis
        A supposer que ce que tu dis là soit vrai, dis-nous alors, toi, par qui donc es-tu formaté? Laisse-moi deviner: par le Massad; par le makhzen; par la DGSE? Dans les pays dits développés, on n’a jamais vu reprocher à quelqu’un qui aime viscéralement son pays, son histoire et son intégrité. Le plus étonnant est que ce sont ceux-là même qui ciblent notre pays et et font tout pour le discréditer.




        0



        0
    Arris sonda
    26 février 2017 - 12 h 58 min

    ce problème de Kabylie
    ce problème de Kabylie risque de gangrener toute la nation (Algérie) à force de polluer l’actualité : alors au grands maux, les grandes décisions: délimitons cette contrée caillouteuse,dressons du grillage et mettons tous les  »macaques » dedans dans l’espoir de voir quelques touristes égarés venir les contempler ! c’est la solution finale !!!!!




    0



    0
      Un Passant
      26 février 2017 - 13 h 54 min

      @Arris sonda

      @Arris sonda
      hchouma allik ya akhi , tu parles là de gens (insenn) , il ne faut pas se laisser emporter emotiovement a cause de ces debiles de separtistes robotisés par la france , ferhat m’henni n’a en fait AUCUN support en kabylie , les gens vaquent a leurs occupations et comme tous les autres algeriens de toutes les willayas , ils trainent avec eux leurs chkaratt de problemes
      alors mon frere moderes tes propos et presentes tes excuses a moins que tu ne sois un troll marroki
      PS: je ne suis pas berberophone




      0



      0
      Adel
      26 février 2017 - 13 h 56 min

      tu es bédouin attaché aux
      tu es bédouin attaché aux frères musulmans au solde d’Israël. les fils d’Arris Rjel 3lik (…).




      0



      0
        99, la Trahison
        26 février 2017 - 18 h 46 min

        Arris sonda, un pur produit
        Arris sonda, un pur produit d’imbécilité et d’ânerie baathiste du parti FLN, il ne faut pas lui en vouloir sa cervelle ne peut donner plus que le bout de son nez




        0



        0
    @lgé[email protected]
    26 février 2017 - 12 h 34 min

    Il y a un proverbe qui disait
    Il y a un proverbe qui disait, :  » Les loup ne se mangent pas entre entre eux « , sauf que ce proverbe ne s’applique pas sur les gens du MAK..comme je connais très bien leur mentalité et comment ils fonctionnent, quand ils sont pas d’accord entre eux, ils sont capables de tout, et je sais de quoi je parle, leur désaccord finit toujours par un déchirement qui vire parfois à la violence..Ça commence au début par une animosité aiguë et puis une jalousie maladive, ça se poursuit par une haine viscérale, les concernés, s’entre-déchirent avec des coup tordus, projections des rumeurs, mensonges, complots, sabotages etc…, tous les coups sont permis pour que l’un d’eux élimine l’autre et quand le jour  » j  » arrive pour se séparer, les paroles sont d’une rare violence, les insultes vulgaires sont légion et parfois ils ont l’air de voyous….ils finiront par détruire tous qu’ils ont construit après plusieurs années de labeur. Voila le descriptif du comportement de ces gens quand ils sont pas d’accord, alors qu’est ce que on imagine s’ils seront au pouvoir pour diriger la prétendue et chimérique de cette république kabyle..




    0



    0
      AZALIM
      26 février 2017 - 12 h 53 min

      Notre cause est juste, la
      Notre cause est juste, la Kabylie ne peut accepter son arabisation forcée par la régence d’Alger en toute impunité. L’indépendance (ou l’autonomie) de la Kabylie s’impose d’elle-même. Un territoire, un peuple, une langue, une culture et des valeurs propres. « Les kabyles ne sont pas meilleurs que les arabes, ils sont différents” .Nous ne partageons pas grand-chose avec nos voisins arabes, à part la religion. Le combat pour la libération de la nation kabyle n’a pas besoin de racisme, d’insultes ou d’anathèmes. Les kabyles doivent vivre légitimement sous la direction d’un gouvernement kabyle au sein d’un Etat kabyle autonome ou indépendant, c’est notre droit absolu.L’hystérie qui s’empare de certains kabyles égarés et algériens formatés anti-peuple kabyle est révélateur de leur profond désarroi devant la justesse de notre cause. Un peuple doit-il accepter sans réagir son arabisation forcée au 21ème siècle ? Un peuple doit-il vivre sous la domination d’un autre peuple dont il ne partage ni la langue, ni la culture, ni les valeurs, ni les aspirations ? Ces élites formatées, insensibles au drame kabyle sont mal à l’aise avec le discours des indépendantistes kabyles. Elles évitent à tout prix le débat public contradictoire, de peur d’être mises à nu et humiliées, démocratiquement. Leurs seules armes, les sarcasmes, l’anathème, la diffamation et les amalgames. Nous devons rester sereins mais radicaux dans notre discours, face à un Etat ethnocidaire, de non-droit, arrogant, autiste, despotique et anti-amazigh…C’est la force tranquille du MAK/GPK qui les rends fous et aux abois !La force tranquille du MAK face à l’hystérie de ses opposants désemparés.




      0



      0
      Ifri
      26 février 2017 - 20 h 25 min

      Tout à fait d’accord. Ça
      Tout à fait d’accord. Ça finira comme le MCB




      0



      0
    zineb
    26 février 2017 - 12 h 29 min

    l’élan de ferhat mehenni me
    l’élan de ferhat mehenni me fait penser à l’adolescent qui veut se soustraire de l’autorité familiale pour s’affirmer: tantôt , il fugue, tantôt,il gesticule et entre dans une crise de nerfs. nous t’observons, nous avons pitié de toi. vous jouez de votre condition pour vous réaliser, mais ça passera: la demeure familiale est toujours ouverte.




    0



    0
    Moustache
    26 février 2017 - 12 h 08 min

    De DÉFECTION en défection, il
    De DÉFECTION en défection, il finira bien par rester seul et apparaître sous sa vraie nature: une DÉJECTION de ses maîtres français et de leurs sous-fifres marocains




    0



    0
      Awernâd
      26 février 2017 - 13 h 23 min

      L’anti-makisme primaire a
      L’anti-makisme primaire a encore de beaux jours devant lui.
      Un patrite kabyle a écrit sur un site anti-kabylste:
      « Drôle d’analyse, elle n’est en fait qu’un vieux cliché, une vielle rengaine ressortie des placards quand les vrais arguments manquent, un vieux cliché que nos ennemis brandissent à chaque fois que le peuple kabyle ose dénoncer les injustices qu’il subit quotidiennement, une vieille rengaine du kabyle ennemi de l’intérieur qui servirait les intérêts des étrangers contre l’arabité et l’islamité. Ils avaient dit la même chose de Ouali Benai, d’Amar Ould Hamouda, de Mammeri…et maintenant c’est le tour de Ferhat Mhenni, il focalise aujourd’hui, à lui tout seul, toutes leurs caricatures et leurs insultes. Le but étant toujours le même : dénigrer la lutte et le combat d’un peuple pour sortir du joug colonial arabo-islamique. Pour ce Monsieur (et pour beaucoup d’autres), c’est souffre et tais toi. Le peuple kabyle devrait courber l’échine et dire AMEN à ceux qui le dominent, qui le maltraitent, qui lui dénient le moindre des droits, qui planifient sa disparition et son effacement de la surface de la terre, qui le stigmatisent, qui le marginalisent, qui lui font subir le pire apartheid (pas seulement culturel et linguistique)…
      Non Messieurs, la lutte du peuple kabyle est la réponse au génocide ethnique planifié par les partisans de l’arabo-islamisme à notre égard, c’est la réponse à l’apartheid atroce instauré depuis 1962 (et même avant) à l’ égard de tout ce qui est kabyle, c’est une réponse au racisme anti-kabyle devenu le socle du régime algérien, à la stigmatisation de la Kabylie et à sa marginalisation économique et culturelle…la liste est longue des humiliations que le peuple kabyle ne cesse de subir dans cette Algérie qui ne se définit qu’arabo-arabe au mépris de l’histoire et du bon sens.
      La haine du kabyle est la doctrine officielle de l’Algérie, le régime la maintient, l’alimente et la pérennise, il n’est plus possible pour nous de rester passif ou de s’enfermer seulement dans le culturo-culturel. Une telle haine, une telle stigmatisation et une telle manipulation dégénéreront tôt au tard à des manifestations violentes et de masses à notre égard, il est donc du devoir de tout kabyle digne de ce nom de préparer la protection de nos enfants, de notre peuple contre les agressions et le génocide que nos ennemis fomentent et préparent.
      L’Algérie est un état raciste et oppresseur, seule son autodétermination protégera le peuple kabyle, pérennisera son existence et préservera nos enfants de la clochardisation voulue et tant espérée par nos ennemis. Il n’est plus possible de confier notre avenir et celui de nos enfants à ceux qui n’ont que haine et que mépris envers tout ce qui est kabyle. » Cette réflexion sans appel signée Farid Atoui est à méditer par tous les kabyles endormis ou indécis.




      0



      0
        Moustache
        26 février 2017 - 19 h 17 min

        Anti makak, oui et fier de l
        Anti makak, oui et fier de l’être. Cee connard qui se trouvait « par hasard » dans l’avion d’Air France, « par hasard » détourné la veille du réveillon par des « terroristes » puis détourné par la France sur Marseille où les « terroristes » n’eurent aucune chance » et furent abattus par le GIGN. Quand les otages dont ton larbin furent libérés, l’Agité fut le premier à venir devant les caméras pour déclarer « Vive la France ». Alors tais-toi et disparait espèce de renégat, traitre à ce » pays dont les héros comptent parmi eux Aît Hamouda qui, s’il était encore de ce monde, tirerait une rafale de mitraillette sur ton héro




        0



        0
          Anonyme
          26 février 2017 - 19 h 32 min

          Bien répliqué à ce traitre,
          Bien répliqué à ce traitre, autre forme de déjection de la même puanteur que Ferhat




          0



          0
          AGAWA
          28 février 2017 - 21 h 27 min

          A Dadda Moustache.Faute d
          A Dadda Moustache.Faute d’arguments on verse dans l’insulte et la diffamation.C’est l’arme des lâches et des faibles d’esprit. Pour ta gouverne,sache que les AiT Hamouda et autres martyrs de la guerre d’indépendance,ne sont pas sacrifiés pour remplacer la peste coloniale française par le choléra arabo-islamique.
          « HEUREUX LES MARTYRS QUI N4ONT RIEN VU ! »




          0



          0
    Anonymous
    26 février 2017 - 11 h 48 min

    Vive l’unité, et la
    Vive l’unité, et la solidarité de tout le peuple algérien, et la paix en Algérie
    Il faut de la modération, du pragmatisme, de la sagesse, et du sens de responsabilité pour faire un tout
    Les exemples de tolérances, de justice, de transparence, et de démocratie qui ont réussi:
    Les U.S.A, les pays européens démocratiques, tolérants, pacifiques,
    Et non…..extrémistes, jusqu’à devenir petit à petit carrément xénophobes
    (malheureusement pour certains individus (une petite minorité) à courte vision , et pas pour tous)

    Notre mal profond depuis 1962 : c’est le manque de justice, de transparence, de démocratie, et d’un état de droits




    0



    0
      Amnagh
      26 février 2017 - 12 h 33 min

      Nous sommes plus de 8
      Nous sommes plus de 8 millions de kabyles et nous n’avons jamais songé à fonder notre propre Etat. D’où nous vient cette malédiction, cette cécité politique ? Pourquoi des kabyles refusent la libération de leur patrie, la Kabylie, et préfèrent vivre sous le joug d’un autre Etat hostile à l’identité, à la langue et à la culture kabyle ? Quel est ce raisonnement absurde qui consiste à s’opposer à sa propre libération ? En Algérie, il ya deux projets de société antinomiques et deux peuples:les kabyles et les algériens. Ce sont les hommes politiques algériens et kabyles aliénés qui ont voulu gommer cette réalité au nom de l’indivisibilité de l’Algérie, sur le dos du peuple kabyle. L’Algérie Etat artificiel et archaïque est condamné à la dislocation car il repose sur des bases fausses donc fragiles:
      -Algérie terre arabe : Faux.
      -L’arabe officiel langue des algériens: faux !
      -Élections propres et honnêtes : faqu !
      -Un million et demi de martyrs: faux !etc…
      Ce pays appelé Algérie est un tigre en papier, ses jours sont comptés, c’est pour ça qu’il faut éviter que la Kabylie ne soit entraînée dans le naufrage inéluctable de l’Algérie.Cet Etat repose sur deux piliers:
      1) la force des baïonnettes,
      2) la séduction/corruption de certains segments de la société.
      Qui sème le vent récolte la tempête !




      0



      0
        Anonymous
        26 février 2017 - 12 h 51 min

        ‘Nous’ sommes plus de huit
        ‘Nous’ sommes plus de huit millions de kabyles….non tu es Amnagh assis devant ton ordinateur….deux peuples ? non ya habibi il y a dix peuples ne formant qu’UN PEUPLE…




        0



        0
          Amnagh
          26 février 2017 - 13 h 32 min

          Je suis derrière mon
          Je suis derrière mon ordinateur et à chaque mensonge je répondrai par deux vérités.N’en déplaise aux aigris et aux négateurs de tout bord; les kabyles forment un peuple à part entière et la Kabylie est une Nation, n’en déplaise aux partisans d’une Algérie indivisible sur le dos du peuple kabyle.Nous sommes un peuple sans Etat et une nation sans souveraineté: Deux graves anomalies que les patriotes kabyles s’attellent à réparer…pacifiquement.




          0



          0
          Anonymous
          26 février 2017 - 13 h 56 min

          Toi t »es un comique….le
          Toi t »es un comique….le pétrole-gaz n’est pas en Kabylie…alors t’as bon dos mon ami…ton bavardage a été conçu à Tel Aviv ou Tel Aviv sur seine ou encore Tel Aviv sur la Tamise..




          0



          0
          Yousef
          26 février 2017 - 21 h 44 min

          Toi tu est kabyle mai plutôt
          Toi tu est kabyle mai plutôt un sujet qui travaille pour un roi que tout le monde connaît ses intérêts




          0



          0
    amel
    26 février 2017 - 11 h 25 min

    Nos responsables du passé ont
    Nos responsables du passé ont été trés trés mal conseillés; à moins que leur cécité n’aie été la cause, puisque ce sont eux qui ont créé le MAK. Je me rappelle encore de ferhat dans les année 70; certes c’étaiit un jeune fièr de sa culture kabyle, mais il était surtout conscient que seule la réconcilation de l’algérien avec sa culture d’origine allait permettre son émancipation, la libératon de ses facultés intellectuelles dans l’acceptaton de soi. Et non dans l’admiraton et la subordinaton aux autres. Ces autres qui étaent bien nombreux, antagonistes et se disputaent le droit de faconner l’âme algérienne comme bon leur semblait. Lui a dit trés tôt non! nous sommes fiers d’être algériens et être algéren se suffit sans les béquilles qu’on essaye de lu imposer. Car il se sentait algérien en se sentant kabyle à l’époque.
    Moi-même j’ai commencé à douter lorsque, dans les années je crois débt 80 – si ce n’est fin 70 – des citoyens algériens, nés à alger, n’ayant jamais connu la kabylie bien avant l’occupation francaise, ayant habité des hutttes dans les bois lorsque leurs terres à alger ont été saisies par le colon pour les besoin de son armée, ont été « emmené! » en kabylie sous prétexte qu’ils parlaient kabyle. alors ces gens ont résisté pendant des générations à l’occupant colonial, restés tout prés de leur « patrie » dans des huttes en roseau, et une dizaine d’années aprés l’indépendance, ce que ls colons n’ont pas fait, les autorités algériennes l’ont fait!!! halluciinant!




    0



    0
      AGAWA
      26 février 2017 - 13 h 00 min

      Il y a quelques années le
      Il y a quelques années le renégat Ouyahia traitait le MAK de mouvement virtuel qui n’existe que sur le net. Aujourd’hui le MAK inquiète et affole les chiens de garde du système qui a ruiné l’Algérie. La radicalisation du discours kabyle est amplement justifiée par la politique criminelle d’arabisation des kabyles par cet Etat archaïque et despotique. Le nationalisme kabyle est en marche et il est vain d’espérer un retour aux thèses algérianistes suicidaires et indéfendables. La Kabylie s’est épuisée pendant des années dans des luttes stériles visant à démocratiser l’Algérie, en oubliant ses propres intérêts. Cette stratégie, unique au monde, a montré ses limites et son irréalisme. La réalité est têtue: en Algérie qu’on le veuille ou pas il ya deux peuples(les kabyles et les arabo-algériens) et deux projets de société antinomiques, le projet démocratique et celui de l’arabo-islamisme. Aux élites kabyles indécises, anti-séparatistes, anti-autonomistes, de nous dire comment arrêter cette machine infernale d’arabisation/bédouinisation de la société kabyle. Quelle est votre alternative ? Le FFS et le RCD ont lamentablement échoué avec leur stratégie “nationale” sans issue qui a réussi l’échec.Ils n’ont réussi ni à protéger la Kabylie ni à démocratiser l’Algérie !




      0



      0
        amel
        26 février 2017 - 19 h 20 min

        le MAK est un accident de
        le MAK est un accident de parcours, un bâtard qui est venu au monde à cause du bordel des responsables au pouvor qui se sont succédés. Je n’en veux pas. Je n’en veux qu’au système, je n’en veux pas à ceux qui l’ont mis au monde. Mais je ne le laisserait jamas détruire l’algérie et dieu merci, je suis une des 99% des algériens qui n’en veulent pas. alors ghir abrad. Même en addmettant que je m’en foutte « du reste de l’algérie » qui ne manquera pas de partir en miettes s’il y a une cecession de la kabylie, je sais que nous n’auront jamais la paix tant que « nos voisins » auront la mierda chez eux. Alors abardou. on n’en veux pas du MAK; il nous a été impoosé.
        Ceux qui croient que la france les aimes, n’ont qu’à vore les theses de doctorat de cette france à l’époque colonialle qu a voulu débarquer lles kabyles au liban et les remplacer par des druzes et des hindous!!!!
        Hacha sidi rabbi igh imen3ane!




        0



        0
        Anonymous
        26 février 2017 - 19 h 22 min

        AGAWA = AZWOU = agent du
        AGAWA = AZWOU = agent du makhzen qui sévit sur ce site sous le pseudo de Anonymous et qui insulte tous les patriotes qui dénoncent l’ennemi héréditaire de l’Algérie. Je vois quee tel le caméléon, tu t’adaptes à l’actualité en choisissant ce pseudo qui n’est autre que le patronyme de l’Algérien qui vient d’être nommé par Israël directeur de Viber.




        0



        0
          Omar.F
          3 mars 2017 - 21 h 49 min

          Tu vois des agents partout
          Tu vois des agents partout toi,des que t’es à cours d’arguments,tu te lances dans les insultes,les amalgames etc…je t’en veux absolument pas ,t’es juste un produit de ce système ,une hchicha talba maicha ,mais tu sais quoi ? T’es commentaires à un dinar ne font que renforcer nos convictions que le divorce avec toi est indispensable ….je n’ai pas de haine envers toi mais je ne veux plus vivre avec toi.




          1



          0
    bylka de paris
    26 février 2017 - 11 h 14 min

    Les pederaste du MAK sont
    Les (…) du MAK sont majoritairement à Paris et Marseille surtout la région parisienne.
    (…)
    il se sert du MAK pour créer une guerre civile entre arabe et kabyle en Algérie, pour donner l’occasion à l’OTAN d’intervenir et de installer le MAK au pouvoir vu qu’il soutient Israël.
    déjà les kabyles algérien de souche ne se laissera jamais avoir avec nos frères arabe algérien et nos frères chaoui algérien on arrivera à exterminer cette vermine du MAK et de ses partisans qui se trouve en Kabylie ou en France.
    vive l’Algérie




    0



    0
      El hadj Montréal
      26 février 2017 - 12 h 54 min

      IL YA AUSSI À MONTREAL6
      IL YA AUSSI À MONTREAL6




      0



      0
    amzigh ahrur
    26 février 2017 - 11 h 06 min

    Non à l’aventurisme du MAK !
    Non à l’aventurisme du MAK ! Parlons-en ! Le MAK a débuté par l’autonomie, idée réalisable, mais il
    a fini, sous pression de ses adhérents radicaux, par une idée irresponsable et irréaliste, l’autodétermination (terme trompeur pour masquer l’autre terme plus choquant « indépendance »). Mais ce mouvement s’est-il jamais demandé comment l’on obtient une indépendance
    ? Pour une autonomie régionale, une lutte politique peut suffire pour l’arracher. Des exemples existent dans le monde entier. Le pays basque en est un. Mais qu’en est-il d’une indépendance ? Y a-t-il un seul pays au monde qui a arraché son indépendance politiquement
    ; autrement dit sans l’usage des armes ? Vous penserez sans doute à l’Inde. Oui, l’inde a obtenu son indépendance grâce à la politique de non-violence qu’a mené Gandhi contre le colonisateur britannique. Mais y a-t-il des affinités entre le cas kabyle et le
    cas indien ? Non, il n’y en a aucune. La Kabylie fait géographiquement partie de l’Algérie ; l’Inde se situe à des milliers de kilomètres de l’Angleterre. La Kabylie fait face à un régime autochtone dont font partie des Kabyles ; l’Inde faisait face à un colonisateur
    étranger. Farhat mène un mouvement non-rassembleur (vous n’avez qu’à voir son acharnement contre les Kabyles arabisants ou de foi musulmane) ; Gandhi était une personnalité charismatique qui a réuni autour de lui tous les Indiens pour faire une force politique
    redoutable. Donc, finalement, il n’y a aucune ressemblance entre le cas kabyle et le cas indien sur laquelle l’on peut assoir cette indépendance. Donc comment le MAK pense-t-il pouvoir arracher l’indépendance de la Kabylie ? Il ne le dit jamais. Il jette l’os
    aux Kabyles et ceux-ci (pas tous heureusement) se l’arrachent naïvement sans chercher à savoir de quoi il est fait, ni comment le bouffer, ni encore et surtout les conséquences de sa consommation. L’indépendance d’une région, messieurs les Kabyles qui guettent
    à des milliers de kilomètres de la Kabylie, s’arrache uniquement par la force ; autrement dit par les armes. On parlera alors de guerres de sécession comme c’était le cas des USA ou plus récemment du Darfour. Est-ce ça que vous nous voulez ? Est-ce ça que
    vous nous préparez ? Et le plus ridicule encore est que le MAK fait des alliances contre-nature. Tantôt il cherche soutien auprès de Fafa, oubliant que la France est le plus grand ennemi des Amazighs, tantôt il le cherche auprès de M6, oubliant que le roi
    du Maroc ne fait qu’instrumentaliser la cause kabyle pour se venger du régime algérien qui soutient le Polisario, et tantôt il le cherche auprès des Sionistes, oubliant que ceux-ci ne font également qu’exploiter les Kabyles contre les Arabes, les ennemis des
    Juifs. Alors, messieurs les Kabytchous indépendantistes, êtes-vous vraiment pour la sauvegarde de la Kabylie ?




    0



    0
      Amnagh
      26 février 2017 - 12 h 36 min

      Le MAK n’est pas tombé du
      Le MAK n’est pas tombé du ciel, il est le résultat du mépris et de l’arrogance du système en place, envers le peuple kabyle, soumis à une politique criminelle de dépersonnalisation depuis 1962.Moi-même j’étais algérianiste, j’étais au RCD, j’ai longtemps cru au père Noel, c’est à dire une Algérie démocratique plurielle et plurilingue.2001 a marqué la fin de mes illusions, un fleuve de sang nous sépare de l’Algérie. Comment peut-on appeler un kabyle qui nie l’existence du peuple kabyle, SON propre peuple? Un aliéné ? Un égaré ? Un renégat ? Dites-moi kabyles algérianistes pourquoi vous êtes contre vous-mêmes ? D’où vous vient cet auto-suicide, cette auto-flagellation, cette honte de soi ?




      0



      0
        Anonymous
        26 février 2017 - 13 h 05 min

        t’as profité d’un stage à Tel
        t’as profité d’un stage à Tel Aviv ‘comment agiter la langue et diviser’




        0



        0
    nation
    26 février 2017 - 10 h 39 min

    Oui c’est vrai toutes les
    Oui c’est vrai toutes les rivières finissent par rejoindre leur fleuve …le combat est très clair ou bien une Algérie Berbère qui sort d’un processus anticolonial de libération national, et dont la Base de ce mouvement se trouve dans le MCB kabyle , mozabite , Chaouia, Touareg , Chenoua etc..et même les restes du mouvement nationaliste et démocratique qui vont être décantés et obligés de rejoindre ce cours historique inéluctable ou bien l’Algérie sera sous la domination, des pays du Golfe notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite et rentrera en résistance pour des dizaines d’années comme au temps de la France avec les drames et des répressions .. l’Algérie n’est pas différente des autres pays musulmans qui connaisent cette crise historique de la mémé nature et de la, même ampleur .. Le mieux pour ,les algériens c’est de revenir à leur histoire et leur identité et de commencer leur développement économique et leur prospérité dans l’unité nationale ..les algériens ont essayé l’idéologie baathiste raciste et dictatoriale et l’idéologie wahabiste islamiste terroriste , théocratique et califale des saoudiens et des frères musulmans égyptiens ; mais c’est un échec cuisant ; elles les ont ruinés et ils tournent en rond comme tous les pays arabes et musulmans qui sombrent dans le désastre des guerres civiles, de la destruction et des massacres .. Tout pays doit aller vers sa vérité historique et identitaire pour pouvoir avancer … L’Algérie doit prendre son vrai cap politique et son vrai Etre historique qui l’ont libérée du colonialisme français : La Libération Nationale contre tous les empires …Sans cette voie , notre pays est perdu …le MAK seul , n’est pas une réponse, il doit rentrer dans les rangs d’un mouvement national algérien berbère




    0



    0
    abchiche arezki
    26 février 2017 - 9 h 18 min

    Réponse a rayes el fellousse
    Réponse a rayes el fellousse
    ce mouvement indépendantiste kabyle ,est une bénédiction pour le peuple kabyle pour retrouver sa dignité face a des arabo-baathistes qui ont voulus nous exterminer et nous assimiler .Il fut un temps et ça continu ou un irakien,un palestinien,un syrien ,un saoudien n’importe quel arabe est considéré mieux qu’un kabyle,un mozabite ou un touarègue alors le sursaut kabyle et espérons le, y’aura a l’avenir proche un sursaut mozabite et touarègue pour leurs dignités sur la terre de leurs aïeuls,quand a ces détracteurs de FERHAT et son mouvements ce ne sont que des harkis de nouvelle generation qui ont vendu leurs dignités pour une place au soleil de la nomenclature arabo-baathiste comme jadis leurs grand parents et arrières grand parents.




    0



    0
      rachidk
      26 février 2017 - 10 h 31 min

      Encore un descendant des
      Encore un descendant des zouaves serviteurs des anciens colons français qui veut complexer tous nos compatriotes kabyles, cupidité et ambitions politiques oblige.https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1654907054748978&set=a.1654906938082323.1073741858.100006890982590&type=3




      0



      0
      RAYES EL BAHRIYA
      26 février 2017 - 18 h 56 min

      AU HARKI DE LA 25 E HEURE,

      AU HARKI DE LA 25 E HEURE, LISEZ MOI BIEN AVANT D’OSER L’IRREPARABLE.

      QUAND LES RAYES EL BAHRIYA AVAIENT LA MAÎTRISE DES MERS ET DES TERRES MÉDITERRANÉENNES ; LES ZOUAVES DE L’ESPÈCE DE PISSES AU LIT , ITSVECHICHEN GOUSSOU, SENTAIENT LE PUTOIS , ET MANGEAIENT LE BELLOUT/ LE GLAND DU CHÊNE SAUVAGE.

      RAPPELONS LES AMNÉSIQUES QUE CE FER RAT MENNI , DU MAKAK VIS SUR LE DOS DU CONTRIBUABLE FRANÇAIS QUI LUI ALLOUE LA PENSION DU R.M.I , QUI LE CONFIRME DANS IGHIMMI, UN STATUT DE QUEMENDEUR DE LA MIE DE PAIN EN FRANCE. DIRE QU’IL VEUT FAIRE DE LA KABYLIE ET DES KABYLES DE SERVICE BIEN SURE , DES SUPER CITOYENS , LUI QUI GLANE DES STRAPONTINS EN FRANCE.
      JE LUI RAPPEL QUE MÊME SON PARRAIN LE MAROC , LE MAKHZEN DU ROITELET M.106 LUI A DONNE UN GRAND COUP DE PIEDS DANS LE DERRIÈRE DE CE KAVILE DE PACOTILLE.
      JE RAPPEL AUX MAKAK DE LA 25 E HEURES , QUE LE DRS AVAIT DÉMANTELÉ VOTRE RÉSEAU D’ESPIONS SERVILES COMME DES SERPENTS AU MOSSAD ISRAÉLIEN DANS LE MZAB QUE VOUS AVEZ VOULU METTRE A FEU ET A SANG.
      LA KABYLIE EST PARTIE PRENANTE DES ALGÉRIENS ET LE CŒUR MÊME ET L’ALGÉRIE EST DANS LE CŒUR DE LA KABYLIE.

      CONTRE VENT DES MARRÉES NOUS TIENDRONS TÈTE AUX TRAÎTRES DE LA 25 E COLONNE , QUI VEULENT TRAHIR LE LÈGUE DE NOS CHOUHADA MORTS POUR UNE ALGÉRIE PLURIELLE , RICHE ET MODERNE ET CITOYENNE ET RÉPUBLICAINE.

      EN TOUT CAS LE MONDE , LES ALGÉRIENS VOUS ONT JETÉS AUX OUBLIETTES DE L’HISTOIRE COMME ON JETTERAI LA CHAROGNE AUX CHAROGNARDS.

      MOI JE DIT KASSAMAN BINAZILAT AL MAHIAKT , ENCORE ET POUR TOUJOURS.
      JE SUIS ALGÉRIEN ….FIER ET NOBLE DE CŒUR ET D’ÂME.




      0



      0
    LUTTE
    26 février 2017 - 8 h 56 min

    le MAK est voué à l’échec
    le MAK est voué à l’échec parce que sa vision est fausse idéologiquement, pauvre stratégiquement et stérile politiquement … Ferhat Meheni a mis le berbérisme dans une impasse régionaliste mortelle ..MAIS cela a permis aussi une décantation et dégagé une refonte du projet nationaliste berbère en Algérie dont les germes sont là et qui tôt ou tard portera ses fruits …la lutte est désormais universelle tant qu’elle est nationaliste et algérianiste contre le projet impérial arabo-wahabiste saoudien et ses mercenaires .. Les données de cette lutte Historique ne concerne pas que la Kabylie comme base d’avant -garde du nationalisme algérien berbère , mais toute l’Algérie et au-delà : l’Afrique du Nord et sur tous les fronts planétaires de la Lutte Internationale , avec toutes les alliances que cela suppose , et jusqu’à la victoire de la nation algérienne berbère et l’émancipation des peuples berbères et leur libération nationale de la domination Ommeyade impériale …Echec du MAK et retour aux fondamentaux : Etoile nord -africaine et front algérien berbère de libération nationale contre la domination arabo-wahabiste saoudienne en Algérie et au Maghreb




    0



    0
      AMZARUG
      26 février 2017 - 12 h 41 min

      La Kabylie est à la croisée
      La Kabylie est à la croisée des chemins, le choix est entre la séparation ou la disparition. Le peuple kabyle n’a aucune chance de survie sans un Etat kabyle libre. En réalité nous n’avons pas de choix, c’est soit la séparation ou la soumission à l’Etat arabo-islamique, c’est à dire à terme notre disparition en tant qu’entité kabyle/amazigh. Une séparation à l’amiable, sans heurts, sans haine et de façon ordonnée et démocratique. Ceux qui continuent à espérer une Algérie démocratique, rêvent debout ! L’Algérie sera libre et démocratique quand …le sel fleurira. Ceux qui pensent le contraire sont soit des naïfs, des entêtés, des inconscients ou des clients du système arabo-algérien.
      Le FFS et le RCD avec leurs stratégies “nationale” sont condamnés à subir la dictature de la majorité électorale arabe à chaque élection législative ou présidentielle. Car la fracture en Algérie est ethnique, culturelle, politique, idéologique et civilisationnelle. Deux projets de société, deux peuples:les kabyles et les arabes. Ceux qui prétendent le contraire sont des négateurs et des menteurs !
      Vive la Kabylie libre !




      0



      0
    ALI EL FELLAG
    26 février 2017 - 8 h 41 min

    LE CORBEAU QUI SE PREND POUR
    LE CORBEAU QUI SE PREND POUR UN CANARI;réveil toi monsieur mehenni; tu es manipulé et tu t’appartiens aux nouveaux harkis encore plus dangereux de la guerre de libération




    0



    0
    bougamouss
    26 février 2017 - 8 h 20 min

    Enfermez ce traître de Mhenni
    Enfermez ce traître de Mhenni et son Makaque de Mak!!




    0



    0
      amel
      26 février 2017 - 19 h 28 min

      l faut commencer par enfermer
      l faut commencer par enfermer d’abord cceux qui sont responsables en premier lieu de ce qui a causé la création du MAK. Chadli a encouragé les islamistes pour faire taire les kabyles et les obliger à oublier qui ils sont, alors addaw da3wat achar et vous savez ce qui est arrivé. Je ne suis pas d’accord avec ferhat, mas je ne suis pas d’accord pour qu’il sot le seul à servir de bouc émissaire pour la bordélisation de l’algérie.
      Nous ne sommes pas comme celà, soit tout le monde doit être puni, soit personne.




      0



      0
    Anonyme
    26 février 2017 - 8 h 19 min

    Surtout des Clandestins
    Surtout des Clandestins Marocaines du Rif qui roulent pour les services Marocains.




    0



    0
    Rayés El bahriya
    26 février 2017 - 7 h 26 min

    Ce mouvement Makak charrie en
    Ce mouvement Makak charrie en lui des obédiences
    hétéroclites , dont des grecs de souche, des kabylies , des
    Anciens hommes de pailles des ultras OAS, réfugiés en
    Espagne , très connu ici et à l’étranger, des receleurs, des
    Oukazes du système, parasitaire de la chaîne des kabyles
    Ultras outrès amerik du nord dont le cacanada .
    Des transfuges du RCD, des travailleurs en noir qui ont une
    Haine noir contre notre Algérie, des nostralgique pieds noirs
    De l’Algérie française, des trotskystes leninstes rompus des
    Rouages de l’administration. …etc…etc….des kabyles
    miséreux d’esprits vomissant haine noir contre le kabyle
    Citadin moderne et algerianiste patriotes.
    Voilà en somme ces zouaves d’ alma.
    Aux suivants. ….vont vont
    Aux suivants. …..!!!!




    0



    0
      Anonymous
      26 février 2017 - 8 h 51 min

      Je suis aussi anti-mak que
      Je suis aussi anti-mak que toi, mais ton analyse et simpliste et fausse. A l’origine ce mouvement qui demandait l’autonomie régionale était issue du mouvement démocratique et après plus de 45 ans de lutte avait compris qu’avec ce régime baathiste et autiste, il n’avait aucune chance d’arrêter le dictate arabophile et sectaire imposé par 4% d’arabe (dexit l’étude du national géographic institute sur la cartographie génétique de la planête). Ce mouvement est peut-être maintenant infiltré, mais ils sont plus victime qu’autre chose.




      0



      0
      Mourad
      26 février 2017 - 8 h 54 min

      Vive le mak, digne
      Vive le mak, digne représentant de la kabylie rebelle et combattante éternelle il saura dorénavant combattre tout et toutes les traîtres de ce mouvement au non d un pseudo patriotisme algeriianniste utopiste..vive ferhati , un digne héritier d’un kabyle rebelle combattant pour son naïf , un véritable montagnard kabyle fidèle a ses valeurs contrairement aux pseudo-citadins indignes et complexes. Mourad.




      0



      0
        Zegher
        26 février 2017 - 14 h 37 min

        Mak a ete enfanté par la
        Mak a ete enfanté par la france, aidé et financer , c’est juste un levie pour israel, les pauvres ils essayent de creer un Rwanda bis avec ces esprit faible et tribal d’un autre age facile a manipuler. heureusement que la majorité ont des cerveaux , pas des ariouls qui suivent comme des moutons




        0



        0
      Thidhet
      26 février 2017 - 9 h 41 min

      « Kabyles miséreux crachant
      « Kabyles miséreux crachant leur haine du Kabyle citadin »? Tu veux dire que les séparatistes tels que Ferhat et sa clique se recrutent surtout parmi les affreux habitants de nos villages? Et toi je suppose que tu es un pur et splendide produit du rafinement urbain. Et si je te dis que l’une des plus grandes sources de nos malheurs n’est autre que l’exode rurale et tout ce qu’elle a engendré comme déracinés sans repères, sans valeurs et sans foi ni loi? Et si je te dis aussi qu’à chaque fois que notre pays se retrouve face au danger, ce sont les hommes et les femmes de l’Algérie profonde qui, les premiers, font le nécessaire pour le sauver? Je ne te connais pas, alors je te laisse voir par toi même à quel groupe tu peux t’identifier le plus. Bien que tes propos soient, en ce sens, très éloquents.




      0



      0
      Anonymous
      26 février 2017 - 9 h 55 min

      Avec des propos pareils, j
      Avec des propos pareils, j’aurais préféré te savoir du côté des ennemis de l’Algérie. D’ailleurs, au fond c’est le cas car un type comme toi serait incapable de sacrifier ne serait-ce qu’un misérable dinar pour son pays. Pire encore, les simples d’esprit de ton genre sont souvent des traitres potentiels. PS: je ne suis pas Kabyle et, pour reprendre ton vocabulaire fleuri, je vomis les petits excités semi-alphabétisés de ton genre.




      0



      0
      Yeoman
      26 février 2017 - 11 h 14 min

      Il faut sortir un peu du
      Il faut sortir un peu du cybercafé et aller prendre de l’air frais. Bien sûr il ne sert à rien de te demander d’aller te cultiver un peu diluer ton ignorance crasse.




      0



      0
      Anemlay
      26 février 2017 - 13 h 12 min

      Diaboliser le MAK pour
      Diaboliser le MAK pour délégitimer le noble combat qu’il mène contre l’Etat archaïque et despotique d’Alger, est une attitude idiote, stupide, haineuse, mais sans effet sur sa détermination à aboutir pour arracher le doit à l’autodétermination du peuple kabyle.
      C’est la politique criminelle de dépersonnalisation du peuple kabyle et l’échec consommé des partis « kabyles » (FFS et RCD) avec leur stratégie algérianiste sans issue et suicidaire, qui a donné naissance au MAK. Ce dernier a tiré les leçons de la stratégie d’effacement et d’accouplement avec l’Algérie, qui a lamentablement échoué face à un pouvoir autiste, aveugle, arrogant et irresponsable devant les revendications légitimes du peuple kabyle.
      Pourquoi le MAK suscite tant de haine et d’hystérie chez la plupart des algériens et de certains kabyles ?
      Pourquoi le MAK provoque le désarroi et le malaise chez les élites algériennes, qui perdent les pédales et la raison à l’évocation de l’autonomie ou de l’autodétermination de la Kabylie ?
      D’abord, il y a la rupture radicale avec la stratégie algérianiste des politiques kabyles (FFS, MCB, RCD et Arouchs) qui ont réussi l’échec total. Aujourd’hui, les nationalistes kabyles se concentrent, à juste titre, sur la défense des intérêts supérieurs de la Kabylie. La nature du régime algérien est l’affaire des arabo-algériens.
      Ensuite le MAK défends une cause juste et noble inattaquable sur le plan des principes démocratiques, du droit, international ,de la morale et de la politique. En appelant un chat un chat, le MAK a brisé TOUS les tabous qui étouffaient la question kabyle en suspend depuis 1962.
      Malgré le black-out et l’hostilité maladive des médias algériens, malgré un environnement hostile aux idées neuves et révolutionnaires, le MAK a déjà gagné en imposant le débat sur le destin de la nation kabyle.
      Faute d’arguments sonnants et trébuchants vous versez dans le sarcasme,le mensonge et les clichés éculés.
      Ssi Rayes,demande aux kabyles ni plus ni moins que de se fondre dans le moule arabo-islamique pour faire de nous de bons kabyles. Faqu !
      Vive le MAK,vive la Kabylie libre !




      0



      0
      Yidhir
      26 février 2017 - 20 h 10 min

      Ras El Bahria..une pièce à
      Ras El Bahria..une pièce à conviction à verser, dans un éventuel procès contre le crime « ethnocide » commis et toujours en cours des mercenaires, venus du Maroc en 62, contre la Kabylie.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.