Licences d’importation de véhicules : aucune décision pour 2017

Abdessalem Bouchouareb, ministre de l'Industrie et des Mines. D. R.

Le comité interministériel chargé de définir le quota d’importation des véhicules neufs au titre de l’année 2017 ne s’est pas encore réuni et aucune décision donc n’a encore été prise, a affirmé dimanche à Alger le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb. «La décision n’a pas été prise jusqu’à maintenant pour la simple raison que le comité ne s’est pas réuni par rapport aux licences d’importation des véhicules», a déclaré le ministre à la presse en marge de la journée d’étude sur la numérisation de la radiodiffusion de la télévision et de la radio.

A ce propos, il a rappelé que les licences d’importation des véhicules relevaient d’«une décision d’un comité présidé par le Premier ministre», tout en ajoutant qu’une réunion de ce comité va se tenir prochainement.

Interrogé également sur les informations circulant sur les réseaux sociaux et rapportées par des médias, selon lesquelles l’usine de montage des véhicules Hyundai (Tiaret) de la société Tahkout Manufacturing Company (TMC) livrerait des véhicules qui n’ont pas été assemblés en Algérie, M. Bouchouareb a fait savoir que le Premier ministre Abdelmalek Sellal va dépêcher une inspection mixte comprenant l’Inspection générale des finances, l’Inspection générale des douanes et l’Inspection générale de l’industrie ainsi que les représentants de l’Enacta (Etablissement national de contrôle technique automobile), qui vont se déplacer ces jours-ci sur le site (de l’usine), «et on verra ce qu’il y a lieu de faire».

Dans ce sens, il a également relevé que «TMC a signé un engagement et un cahier des charges, et la première inspection a donné un résultat positif».

Le ministre a avisé avoir signalé, il y a quelques semaines, que «ceux qui s’inscrivent dans l’activité de montage des véhicules seront observés et les conséquences seront tirées au cas où il y aurait des défaillances».

R. E.

Comment (18)

    Anonymous
    8 avril 2017 - 14 h 10 min

    Licences d’importation de
    Licences d’importation de véhicules : aucune décision pour 2017
    Licences d’importation de véhicules : le talon d’Achille, la faille, et la faiblesse de l’économie algérienne
    Licences d’importation de véhicules : Sources d’enrichissement d’une nouvelle classe d’affairistes parasitaires
    De services, sans aucune production de richesses matérielles
    (ateliers, laboratoires,usines,…..)




    0



    0
    MOMO
    27 mars 2017 - 17 h 52 min

    BOUCHOUAREB DEVRAIT JOUER
    BOUCHOUAREB DEVRAIT JOUER DANS TOM ET JERRY .PAUVRE ALGERIE ELLE NE MERITE PAS CA.AUCUNE VISION DU FUTUR .TOUT ES MENSONGES MAUVAISE FOI .DES LOIS QUI NE SERVENT A RIEN .LES INVESTISEURS NE COMPRENENT RIEN A RIEN .DOMAGE CAR LA FAILLITE ARRIVE.




    0



    0
    Lghoul
    27 mars 2017 - 14 h 49 min

    « Les licences d’importation
    « Les licences d’importation de et de et de …  » et quoi encore ? Qui a besoin de voitures, c’est a dire a payer 200 millions ? Qui a de tells économies si ce n’est vos trabendistes et co ?Parlez nous plutot d’hopitaux, d’universités, de pouvoir d’achat du citoyen et de la justice pour protèger ce citoyen, des usines, les vraies pour que le citoyen puisse trouver du travail. Sinon importer et importer, meme des alumettes, qui ne pourra pas faire cela ? En plus avec des milliards a votre dispositions vous ne continuez qu’a importer ! Qu’avez vous crée a exporter ?
    Quand est ce que vous allez dire au peuple algerien: NOUS ALLONS EXPORTER ?




    0



    0
    Anonymous
    27 mars 2017 - 12 h 05 min

    on n’a que faire des voitures
    on n’a que faire des voitures et en quoi peuvent elles rentables, il est impossible de circuler dans la moindre dechra, tous les va nu pieds circulent en voiture
    Chaque jour apporte son lot de deuils




    0



    0
    Anonymous
    27 mars 2017 - 12 h 01 min

    ils sont pire que leurs
    ils sont pire que leurs maitres les colons;que es que il a fait ce peuple algérien;il ne mérite pas ça;la malédiction de nos libérateurs; ou les crimes commise a tort de nos corrompus dirigeants;ou les deux;




    0



    0
    moula
    27 mars 2017 - 10 h 18 min

    ces vautours n’ont ni plans,
    ces vautours n’ont ni plans, ni stratégie, ni rien pour le pays…..à ce rythme et si le peuple ne se réveille pas les réserves de changes qui reste vont fondre comme de la neige sous le soleil et c’est Tahkout and co qui vont les syphoné




    0



    0
    Cactus
    27 mars 2017 - 7 h 45 min

    TOUS UNIS CONTRE CES TRAITRES
    TOUS UNIS CONTRE CES TRAITRES , QUE FAIT L’ANP SE SILENCE POURTANT TOUT EST CLAIR ATTEINTE A LA SECURITÉ GRAVE DU PAYS




    0



    0
      lehbbila
      27 mars 2017 - 11 h 20 min

      @Cactus

      @Cactus
      Ouache men ANP, tout a été acheté, le flouss est devenu le Dieu de tous
      Révolue cette époque des officiers libres et patriotes




      0



      0
    Anonymous
    26 mars 2017 - 18 h 45 min

    Bla-bla-bla…. des paroles,
    Bla-bla-bla…. des paroles, des paroles! Pays champion de la parlote, je suis écœuré par ces incompétents qui préparent le pays à la faillite et au sous développement. Citoyens réveillée vous, nous sommes en danger de dislocation !




    0



    0
      Sidali
      26 mars 2017 - 20 h 40 min

      Je réponds à ton commentaire
      Je réponds à ton commentaire que je trouve inadapté à la situation que traverse le pays sur tous les plans animé d’un esprit péjoratif et d’un préjugé injuste car tu condamnes toutes mesures que les décideurs mettent en œuvre sans attendre la suite des événements. Ces réflexions ne peuvent donner lieu à une véritable contribution à vouloir obtenir un effet positif et d’une critique constructive dans un sens objectif et réaliste.




      0



      0
        Cactus
        29 mars 2017 - 10 h 37 min

        Y a rien de positif venant de
        Y a rien de positif venant de se traitre avec son petigré sa place c’est la potence




        0



        0
    Anonymous
    26 mars 2017 - 17 h 01 min

    monsieur;bouchouereb vous
    monsieur;bouchouereb vous avez rien d’algérien juste la carte d’identité;un algérien doit aimé sa nation et son peuple et il doit travailler avec vigueur pour développer son pays,vous vous faite le contraire;votre nation se trouve en europe et votre peuple au bahamas;racontez nous comment vous avez arnaqué le peuple algérien pour l’usine de montage de tiaret;




    0



    0
    Symbole62
    26 mars 2017 - 16 h 39 min

    Expliquez moi pourquoi la
    Expliquez moi pourquoi la cherry qq modele Europe coûte en France 5000 euros ttc et pourquoi en Algérie la cherry qq maghreb coûte 1.390.000 dans soit presque le double dans un pays où on declare rien ni ses employés ni ces revenus ni rien …(4000 euros hta x 120da = 480000 si on rajoute 30% de droit de douanes et 17% de tva on a un prix total de 700.000 da
    Cela sent la surfacturation à plein nez




    0



    0
    CHIBL
    26 mars 2017 - 15 h 31 min

    Lors de l’inspection à la
    Lors de l’inspection à la zone industrielle de Sétif Bouchouareb a dit: l’année 2017 sera l’année de la sous traitance,c’est comme le fameux discours de de Gaulle qui a dit JE VOUS AI COMPRIS,j’ai assisté a l’ouverture du marché automobile étant jeune commercial dans une des marques et je ne comprenait pas grand choses aux affaires, des années passèrent et me rendis compte que tous les importateurs sont proche du pouvoir,Achaibou (Ford,Suzuki…),Kouninef (General motors),Hasnaoui (Nissan),Jalco (les saoudiens) Rebrab (Hyundai)…etc. maintenant que ce beau monde s’est goinfré avec les importations et qu’un clan a pris le dessus sur un autre au pouvoir ont voit apparaître d’autres noms,Tahkout…etc.c’est des années après que j’ai compris que ce pouvoir est une vraie mafia.




    0



    0
    slim1
    26 mars 2017 - 14 h 37 min

    En Algérie, c’est connu,
    En Algérie, c’est connu, quand on veut étouffé une affaire on lui crée une commission d’enquête. c’est le cas de le dire pour la supercherie de Tahkout. il a eu l’autorisation de la construction de son « usine » avant même que le cahier des charges dédié à ce secteur ne soit publié. donc Tahkout continu d’arnaquer le peuple, ne t’inquiète tu es bien protégé!. et figure toi, tu n’es pas le seule sur la placette




    0



    0
    lehbilla
    26 mars 2017 - 14 h 26 min

    Du moment que l’on fait juste
    Du moment que l’on fait juste le montage des roues ou des pneus aux voitures pour que celles ci soient finies, pourquoi définir un quota d’importation pour chaque concessionnaire? on devrait plutôt réfléchir dans le département de Mr Bouchouareb à la marque de pneus qu’il faudra mettre à tel model ou tel autre de voiture. C’est ce qui s’apparente apparemment au véritable niveau de réflexion de ce Ministère conjugué à celui du détournement et du blanchiment.




    0



    0
    lehbilla
    26 mars 2017 - 13 h 29 min

    On voudrait bien dépêcher une
    On voudrait bien dépêcher une commission qui aille vérifier au panama l’existence des sociétés offshore de Monsieur Bouchouareb. Puis une autre qui jette un oeil à paris vérifier l’existence des appartements de Sellal (Pour sa fille), ainsi que celui de bouchouareb (également pour sa fille), des deux apparts de saadani du côté du Trocadér…et uen commission de vérification des 198 millions de dollars de khelil lekhla et farid bedjaoui à Dubai et a abu dhabi. Après on verra pour l’usine de montage de Tahkout.




    0



    0
    CHIBL
    26 mars 2017 - 13 h 18 min

    Licences d’importation de
    Licences d’importation de véhicules : aucune décision pour 2017, jusqu’à ce que Thakout finisse sont lot de roues.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.