Energies renouvelables : Alger et Paris accordent leurs violons

Noureddine Boutarfa, ministre de l'Energie. D. R.

Le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, a évoqué jeudi à Alger avec le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Rémy Rioux, les opportunités de financement des projets de développement des énergies renouvelables, a indiqué le ministère dans un communiqué. Lors de cet entretien, les deux parties «ont abordé divers sujets liés notamment aux problématiques et opportunités de financement des projets dédiés à la diversification énergétique et au développement des énergies renouvelables», précise la même source. Le ministre est revenu sur le projet de 4 000 MWc en solaire photovoltaïque que l’Algérie compte lancer incessamment et qui est constitué de trois lots de près de 1 300 MWc chacun, note le ministère, rappelant que ce projet est conditionné par un investissement industriel.

A ce propos, M. Boutarfa a insisté sur la volonté du gouvernement de domicilier la fabrication des équipements en Algérie et de promouvoir la maîtrise d’ouvrage locale, a informé la source. Il a également évoqué l’ambition du secteur de l’énergie de faire du projet 4 000 MWc un véritable vecteur pour le développement des opportunités d’investissement et d’affaires en Afrique. A l’instar de l’AFD, d’autres grandes institutions financières internationales ont manifesté leur intérêt de participer à la concrétisation du projet des 4 000 MWc, souligne le communiqué.

M. Boutarfa a aussi relevé l’important plan de développement du groupe Sonelgaz, en particulier dans le domaine du transport de l’électricité ainsi que le projet de modernisation du dispatching national en vue d’anticiper l’intégration des énergies renouvelables dans le système électrique.

R. E.

Comment (18)

    Anonymous
    9 juin 2017 - 10 h 52 min

    C’est pourtant facile à
    C’est pourtant facile à comprendre : Plus on gaspille les énergies fossiles (gaz et pétrole) et plus on accroît les investissements dans les énergies renouvelables. Dans ce cas, l’Algérien nécessiteux dira : « Mon intérêt est que la facture de gaz et d’électricité soit la plus réduite possible. C’est pourquoi je souhaite que les autorités prennent les mesures nécessaires afin que le logement social qui m’est attribué soit le plus performant possible en économie d’énergie. Quant au prédateur, – et Dieu sait à quel point notre pays en est pourri à cause d’une éducation inappropriée et de l’impunité qui règne au plus haut niveau -, il dira : Laisse le peuple dans son ignorance, c’est tout ce qu’il mérite …….. J’ai intérêt à ce que les questions relatives à l’efficacité énergétique soient aussi occultées que possible. Je pourrai ainsi gonfler au maximum les investissements dans les énergies renouvelables et ce sera autant d’argent en Dollars mis dans la poche ….. A présent, vous ne pourrez plus ignorer ce que cachent les individus voués uniquement au développement des énergies renouvelables au détriment de l’efficacité énergétique …….




    0



    0
    Anonyme 117
    10 avril 2017 - 9 h 43 min

    Ou est passé le projet
    Ou est passé le projet desertec proposer par les Allemands ? La France à tout fait pour le bloquer pour permettre au Makhnez de construire sa centrale solaire avec la complicité de la mafia au pouvoir.




    0



    0
    Anonyme 117
    10 avril 2017 - 7 h 51 min

    Le parrain de la mafia au
    Le parrain de la mafia au pouvoir remercie là France pour son soutien.




    0



    0
    Anonymous
    9 avril 2017 - 7 h 02 min

    Depuis 1830 Paris n’a cessé
    Depuis 1830 Paris n’a cessé de prouver à Alger qu’ elle ne peut pas et ne veut pas etablir avec l’Algerie des rapports gagnant gagnant .Autant chercher ailleurs ce que l’ancien colonisateur ne peut pas apporter




    0



    0
    Anonymous
    8 avril 2017 - 8 h 54 min

    Energies renouvelables :
    Energies renouvelables : Alger et Paris accordent leurs violons

    Paris ne maitrise pas les technologies des énergies renouvelables
    Paris veut pour des raisons commerciales, et économiques (soucis de déficits commerciales français,…..)
    Barrer, et casser la route aux allemands, et aux chinois
    Qui maitrisent les technologies des énergies renouvelables

    Paris maitrise la « technologie des constructions des centres culturels, et la propagation de la culture française »
    En Algérie, pour préparer ses élites algériennes de demain, dans les administrations, en Algérie
    Le retour de la France, en Algérie, par l’arrière fenetre…..culturelle, et éducative




    0



    0
    !!!
    7 avril 2017 - 21 h 45 min

    Comment voler l’énergie
    Comment voler l’énergie solaire du Sahara Algérien pour pas cher !! Le peuple remerci les traitres et Valets qui vons laisser faire cela car les Francais serons les seul profiteur et non le peuple !!




    0



    0
    Anonymous
    7 avril 2017 - 20 h 42 min

     » l’Algérie et la France
     » l’Algérie et la France accordent leurs violons  » accompagné par Alma Chamber Orchestra pour une valse à deux temps. Maestro Musique !!!




    0



    0
    Boumediene
    7 avril 2017 - 14 h 57 min

    Apres avoir ruiné le pays ils
    Apres avoir ruiné le pays ils l’offrent sur un plateau d’argent
    Servez vous jusqu’à tarir la vache laitière
    Si Boumediene savait ce qu’il est advenu de ce pays




    0



    0
    Anonymous
    7 avril 2017 - 11 h 39 min

    Un ministre d’état algerien
    Un ministre d’état algerien qui discute avec un vulgaire directeur d’agence…On est tombé tout en bas des bas fonds…On voit bien l’emprise française sur ce régime et on paye chèrement le soutien aux 5 mandats présidentiels…




    0



    0
    mohamed
    7 avril 2017 - 11 h 36 min

    tout cela ne sert qu’à une
    tout cela ne sert qu’à une chose faire la petite différence sur le marché pétrolier qui fera que l’offre est supérieure à la demande et faire chuter les cours, avec l’aide du charbon et du chiste ,
    ou comment perdre quelques millions en subventions des ENR pour gagner des milliards sur la facture pétrole




    0



    0
    Vangelis
    7 avril 2017 - 9 h 52 min

    C’est quoi  » l’Algérie et la
    C’est quoi  » l’Algérie et la France accordent leurs violons  » ? L’AFD comme son nom l’indique Agence Française pour le Développement n’est qu’un organisme chargé de distribuer des crédits à des pays africains et surtout dociles en tout point de vue. S’il y a des investisseurs internationaux qui se seraient manifestés pour accompagner ces projets dont il est dit clairement que la maitrise tant de l’œuvre que des composants devaient être algériens, je ne vois pas où l’Algérie accorde ses violons avec son ancien colon. Avant tout, le lien de soumis à dominant est révolu, du moins me semble-t-il, a moins que je ne me suis fait mené en bateau. .




    0



    0
    soleil
    7 avril 2017 - 5 h 40 min

    les enseignant qui forme les
    les enseignant qui forme les futur installateur,de panneau solaire et de recherche dans se domaine on tous fait leur formation en Allemagne,si il fallait faire des propositions allais voir les meilleur dans se domaine japon,l Allemagne qui a mis la main sur les cellules qui constitue le panneau solaire,mais je suis sur que nos ingénieur ferais de grande prouesse si ont leur donner les moyen




    0



    0
    Nobody Paris
    7 avril 2017 - 5 h 30 min

    PEUT-ON, FAIRE EN QUOI QUE
    PEUT-ON, FAIRE EN QUOI QUE SOIT CONFIANCE A LA FRANCE. CHANTAGE
    POUR LA RESTITUTION DES CRANES DE NOS RESISTANS, PLACES COMME DE VULGAIRES CRANES D’ANIMAUX DANS BOITES DE CHAUSSURES ET EXPOSES
    DANS DES MUSEES. ESSAIS NUCLEAIRES DE BOMBES ATOMIQUES AU SAHARA,
    UTILISATION DE CHAMBRES A GAZ (ENFUMAGE), ASSASSINATS DE CIVILS… ETC…
    POURQUOI INVITER UN MINISTRE SIONISTE FUT-IL PREMIER. ALORS QUE SON PARTIE POLITIQUE VAS ETRE MIS AUX OUBLIETES. C’EST DE L’INCOMPETENCE DE LA PART DE NOS GOUVERNANT.S.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    6 avril 2017 - 22 h 44 min

    VOILA LE COUP BAS DE LA

    VOILA LE COUP BAS DE LA FRANCE AFRIQUE , CONTRE AMIN MAZOUZI , QUI AVAIT SIGNER LE CONTRAT

    SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES AVEC L ENTREPRISE ITALIENNE ENIE.

    OUI LE COUP , ETAIT PLANIFIER PAR LES VEILLEURS DE LA FRANCE ALGERIE ,

    AUJOURD HUI ON A RE OFFERT LE PROJET SUR LES ENERGIES SOLAIRES AUX ENTRERPRISES

    FRANCAISE , ET LES LOBBY FRANCO ALGERIENS.

    LA FRANCE N A JAMAIS QUITTER L ALGERIE

    ON EST ENCORE OTAGE DES BENIS OUI OUI.

    ENSUITE ILS VONT ENGAGER DES INGENIEURS QUI VONT SE GRAISSER LA PATTE SUR DES PROJETS

    SURFACTURES ET SUR CHARGES ET DES SALAIRES MIROBOLANCS , COMME DU TEMPS DU QAIDA

    EL FAHEM YEFHEM




    0



    0
      Anonyme
      7 avril 2017 - 1 h 33 min

      Ça fait partie du prix du 5e
      Ça fait partie du prix du 5e mandat.




      0



      0
    CHIBL
    6 avril 2017 - 22 h 35 min

    La France est un pays tiers
    La France est un pays tiers mondiste dans le domaine du solaire,les grands pays dans ce domaine sont,l’Espagne,l’Allemagne et quelques pays scandinaves et la Chine je ne voit pas que viens faire la france ici, vous faites toujours les mauvais choix ou plutot vous êtes des traîtres a la solde de vos maîtres, WACH VOUS NOUS PRENEZ POUR DES CONS OU QUOI.




    0



    0
      Rampes ll
      7 avril 2017 - 16 h 50 min

      Au Chili EDF à construit une
      Au Chili EDF à construit une installation qui contredit vos a priori .Il est facile de se renseigner !




      0



      0
        CHIBL
        8 avril 2017 - 7 h 58 min

        ok EDF une installation fait
        ok EDF une installation fait il de la France un leader mondial?tu as compris ce que j’ai écrit au moins? je parle de pays qui sont très avancés qui sont leader dans ce domaine.SONATRCH a des projets en Lybie et en Afrique ne fait pas de l’Algérie leader mondial dans le forage,prospection ou autre




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.