Trump provoque la Corée du Nord et veut engager son pays dans un nouveau Vietnam

L'armée nord-coréenne exhibe un missile à ogive nucléaire lors d'un défilé militaire. D. R.

Le déploiement du porte-avions américain USS Carl Vinson et de sa flotte au large de la péninsule coréenne dans le Pacifique Occidental suscite une grande inquiétude concernant une éventuelle réaction de la part de la Corée du Nord. La manœuvre américaine, perçue comme une provocation contre la RPDC et une menace à sa sécurité, a été décidée par Donald Trump immédiatement après la frappe aérienne contre une base de l’armée syrienne.

D’après le nouveau Secrétaire d’Etat américain, les Etats-Unis voudraient provoquer une guerre avec la Corée du Nord. Rex Tillerson a, en effet, déclaré que les frappes aériennes de l’armée américaine contre la Syrie sont «un avertissement lancé aux autres nations, la Corée du Nord notamment». La veille, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPDC avait anticipé sur l’«avertissement» américain en déclarant que «certaines forces clament que la récente attaque des Etats-Unis contre la Syrie est un avertissement à notre encontre, mais cela ne nous fait pas peur». Il a fait savoir que la Corée du Nord n’était pas effrayée par ce bombardement.

Le groupe aéronaval américain, qui se compose du porte-avions Carl Vinson de classe Nimitz, son escadron aérien, un destroyer lance-missiles et un croiseur lanceur de missiles, a déjà participé à de nombreux exercices avec la marine sud-coréenne au cours des trois derniers mois. L’armée américaine semble prête pour lancer des frappes soudaines contre la RPDC, comme elle l’a fait contre la Syrie, en mettant en avant le concept fabriqué sur mesure de «l’intérêt vital» des Etats-Unis qui passe, selon une logique propre aux responsables du Pentagone, avant le droit international. Il est évident que les Etats-Unis menacent Pyongyang d’une guerre. Dernièrement, avant l’attaque contre la Syrie, Tillerson avait annoncé que «l’usage de la force militaire à l’encontre de la Corée du Nord était une possibilité évoquée».

Mais il s’agit ici de la Corée du Nord, un pays qui dispose de forces nucléaires, justifiées, selon ses dirigeants, par la nécessité de «protéger notre dignité, notre droit d’exister et la véritable paix de la menace croissante américaine d’une guerre nucléaire». La RPDC sait que les Etats-Unis se préparent à des opérations spéciales destinées à décapiter sa direction et à détruire ses installations de missiles nucléaires et balistiques. Elle n’a pas caché sa détermination à mener des attaques préventives sans avertissement dès qu’elle jugera le moment approprié.

L’aventure militaire américaine dans la péninsule coréenne rappelle la sale guerre menée contre le Vietnam dans les années 1960, qui s’est terminée par une cuisante défaite pour les Etats-Unis. Le tribunal international des crimes de guerre au Vietnam, créé en 1966 par le philosophe britannique Bertrand Russel, avait reconnu les Etats-Unis coupables d’agression contre le Vietnam. Il y a trois ans, dans ses conclusions sur cette guerre, le tribunal Russel a confirmé que «les Etats-Unis aspiraient à dominer la région». Cette ambition démesurée n’a pas disparu et nourrit aujourd’hui chez les dirigeants américains la tentation de refaire une autre «guerre du Vietnam».

Houari Achouri

Comment (26)

    HOURYA
    12 avril 2017 - 17 h 42 min

    Cette fois, les yankees de
    Cette fois, les yankees de trump tomberont sur un OS qui les humiliera s’ils ose attaquer LA GLORIEUSE Corée du Nord entourée de DEUX GEANTS : LA RUSSIE et la CHINE ! qui sont un autre monde, comparé aux bouzeux et traitres que sont la Turquie, la saoudite, l’ Egypte, la Jordanie, Le Soudan et autres fumiers roitelets et émirs tous valets serviles de l’impérialo-sionisme; QUI VIVRA VERRA !




    0



    0
    Nadir
    11 avril 2017 - 19 h 24 min

    Les tomahawk utilisés en
    Les tomahawk utilisés en Syrie datent de 40 ans d’où leur faible efficacité (36 sont manquants donc déviés ou abattus) par qui ? et avec quels moyens, mystère. La base syrienne en question a été opérationnelle le lendemain.
    Pour ce qui est de la Corée du nord ils vont utiliser d’autres moyens technologiques qu’ils ont et qu »ils réservent pour effacer les moyens de lancement des coréens du nord. Là la diplomatie « post frappe » commencera avec la Chine.
    Les américains avaient pendant la guerre du viet-nam perdu des dizaines d’avions pour détruire un seul pont.
    Ce repère n’est plus valable.




    0



    0
    Khayra
    11 avril 2017 - 14 h 20 min

    VIVE la Corée du Nord, Vive
    VIVE la Corée du Nord, Vive CUBA, vive la Chine , Viva la Syrie, Vive l’ IRAN, Vive le HIZB ALLAH Libanais, Vive la Russie, à bas l’impérialo-sionisme , ses valets, ses mercenaires et ses mandarins.




    0



    0
    chark
    11 avril 2017 - 12 h 55 min

    Les us/sionistes cherchent à
    Les us/sionistes cherchent à déclencher une grande guerre se qui leur permettra d’effacer leur dette qui se compte aujourd’hui en trilliard de papier toilette dollar , seulement ils oublient une choses c’est qu’aujourd’hui la grande guerre ( al malhama ) sera thermo-nucléaire , et qu’ils le paieront très cher avec une contamination des ressources vitale de la planète pendant plusieurs siècles




    0



    0
    Anonymous
    11 avril 2017 - 3 h 18 min

    ce sera l affrontement des
    ce sera l affrontement des deux plus grands fous de la planéte aïe aïe ca va faire mal tres mal




    0



    0
    kerozène
    10 avril 2017 - 23 h 14 min

    Admettons que les USA lance
    Admettons que les USA lance plusieurs raids de missiles de croisières Tomahawk sur plusieurs sites en RDCN ,les dégâts seraient vraisemblablement insignifiants, ça ne fera que les chatouiller, en revanche la riposte de la RDCN par le biais de son artillerie tactique sera comme un déluge de feu qui s’abattrait sur le Japon et la RDCS, les coréens se sont depuis longtemps préparés à ce genre de scénario de plus ils ont l’âme guerrière plus que les vietnamiens et les chinois, ils ont grandi dans un espace militarisé à outrance de plus ils sont dopés pour casser du sud coréen du japonais et surtout de l’américain, ceci ne sera que des balbutiements pour eux, si les américains tenteraient d’envoyer leur aviation stratégiques type B1, B52H , là aussi les coréens du nord possèdent une DCA de tonnerre leur pays et espace aérien sont ultras hermétiques, cependant il reste improbable que les USA utiliserait le nucléaire de peur de semer le chaos dans toute la région n’oublions que 2 autres puissances la Russie et la Chine seraient à deux pas du théâtre des opérations il ne resteraient pas les mains croisés et c’est une bonne occasion pour eux de tronquer l’hégémonie US.De plus les américains n’ont pas les renseignements utiles et nécessaires sur les capacités de combat des nord-coréens malgré tous les moyens d’espionnage mis en place, alors vivement qu’ils agressent pour qu’ils basculent dans l’inconnu qui leur coûteraient très cher.




    0



    0
    un algerien lambda
    10 avril 2017 - 20 h 59 min

    C’est Le secrétaire général
    C’est Le secrétaire général US qui claironne sabre au clair comme dans les films westerns  » c’est un avertissement lancé aux autres nations, la Corée du Nord notamment». Donc les US menacent toutes le nations qui ne se feront pas à plat ventre devant eux ou mieux à 90° les roitelets du golfe. L’histoire enseigne que toutes les grandes puissances ,depuis que le monde est monde , ont fini un jour par se désagréger ,et tomber dans la poubelle de l’histoire,
    C’est Le secrétaire général US qui claironne sabre au clair comme dans les films westerns  » c’est un avertissement lancé aux autres nations, la Corée du Nord notamment». Donc les US menacent toutes les nations qui ne se feront pas à plat ventre devant eux ou mieux à 90° les roitelets du golfe. L’histoire enseigne que toutes les grandes puissances, depuis que le monde est monde , ont un jour atteint leur apogée et puis finir un jour par se désagréger ,et tomber dans la poubelle de l’histoire. La Perse, l’Empire Romain, l’Empire Grec, l’Égypte pharaonique, l’Empire Britannique etc..C’est la loi de la nature, personne, nul ne peut régner en maitre absolu ad aeternam. Alors ces gesticulations ne sont t- elles pas les prémices des râles des USA qui imposent leur loi scélérate au reste du monde, comme ce fut le cas pour les ex-puissances . Oui Mr TRUMPH , vous pouvez encore bomber vos muscles pour un certain temps mais votre pays finira un jour par être maté par plus fort ( la CHINE est toute désignée pour prendre le relais ).




    0



    0
    Kahina
    10 avril 2017 - 19 h 50 min

    Une guerre à la porte de la

    Une guerre à la porte de la Chine. Ces américains sont irréalistes.




    0



    0
    anonyme
    10 avril 2017 - 18 h 58 min

    « L’armée américaine semble
    « L’armée américaine semble prête pour lancer des frappes soudaines contre la RPDC, comme elle l’a fait contre la Syrie, en mettant en avant le concept fabriqué sur mesure de «l’intérêt vital» des États-Unis qui passe, selon une logique propre aux responsables du Pentagone, avant le droit international ». voilà qui est bien dit monsieur Achouri!
    trump-la mort n’en est pas à une bizarrerie près , il a ordonné des frappes aériennes en Syrie au mépris de l’ONU, parait-il parce que la Syrie n’a pas respecté les résolutions de l’ONU!!! maaza ouleou taret!




    0



    0
    Karamazov
    10 avril 2017 - 15 h 24 min

    Et pourquoi Guerre du Vietnam
    Et pourquoi Guerre du Vietnam et pas Guerre de Corée ? Les Amerloques en ont bavé aussi là-bas. Ils n’enverront pas de troupes au sol.
    Trump continue sa diversion. On ne fait plus de guerre comme au Vietnam. La Corée du Nord n’est qu’un tigre en papier. Un simple petit blocus suffirait si besoin. Les amerloques n’auraient pas attendu si une guerre contre la Corée du nord était nécessaire. Ils n’ont pas besoin de risquer la Corée du Sud dans une deuxième guerre de « Corées ». Ils bombent le torse ipicitou !




    0



    0
    Anonymous
    10 avril 2017 - 13 h 28 min

    achetons de l’or et prenons
    achetons de l’or et prenons soin de notre agriculture….les Etats-Unis vont s’effondrer d’où leur comportement enragé….




    0



    0
      Agriculture ?
      10 avril 2017 - 21 h 10 min

      De quelle agriculture parlez
      De quelle agriculture parlez vous ? Tout est importe et hors de prix dans quel pays vous vivez !!!!




      0



      0
    Abou Stroff
    10 avril 2017 - 12 h 52 min

    « Trump provoque la Corée du
    « Trump provoque la Corée du Nord et veut engager son pays dans un nouveau Vietnam » titre H. A.. je pense, avec la modestie qui m’étouffe, que les apparences sont souvent trompeuses. en effet, contrairement aux potentats zarabes qui pensent et agissent comme des démiurges, le président yankee n’a pas, malgré les apparences, toutes les cartes en mains et se doit de ne JAMAIS oublier les intérêts bien compris de « wall street » et du complexe militaro-industriel yankee qui l’ont désigné pour faire le job approprié. ceci dit, il me semble qu’une attaque contre la Corée du Nord n’a aucun sens du point de vue des intérêts de la puissance impérialiste yankee (il n’y a ni gaz, ni pétrole et guère de passage obligé pour ces matières premières qui constituent le sang du « corps capitaliste »). en effet, il ne faut jamais oublier que les yankees, contrairement aux zarabes, raisonnent constamment en termes de coûts et de bénéfices et lorsqu’ils montrent leurs muscles, c’est toujours en ayant en tête un gain plus que probable.
    PS:concernant le bombardement de la Syrie, ,il ne faut jamais oublier que l’impérialisme yankee et l’entité sioniste ont pour objectif de restructurer le moyen-orient (qui s’étend jusqu’à ……….. l’atlantique) en micro-états basés sur la religion et/ou l' »ethnie pour faciliter l’exploitation des peuples de la région par les puissances impérialistes et pour consolider et pérenniser la domination sioniste sur la région (la Syrie peut être considérée comme un os à broyer). il est inutile de rappeler que, contrairement à la Corée du Nord et sa région, la Syrie et la région au sein de laquelle elle s’insère sont considérées par l’impérialisme yankee comme une chasse gardée (d’où l’acharnement des impérialistes et des sionistes à vouloir se débarrasser d’un régime qui ne répond pas à leur normes).




    0



    0
    HANNIBAL
    10 avril 2017 - 12 h 49 min

    D’apres rex tilerson c’est un
    D’apres rex tilerson c’est un avertissements aux autres nations donc une menace a peine voilée soit et après les US plus ils se disperseront et plus ils seront affaiblis la meilleure solution la plus rapide pour la descente aux enfers




    0



    0
    Nobody Paris
    10 avril 2017 - 11 h 38 min

    ATTAQUES SOUS FAUX DRAPEAUX
    ATTAQUES SOUS FAUX DRAPEAUX (APPELE AUSSI ‘SOUS FAUSSE BANNIERE’). LES USA SONT COUTUMIES DE CE GENRES DE FAITS,
    Au Vietnam Les USA simulent une attaque en mer et en accusent les Nord-Vietnamiens (2 au 4 août 1964). Ces « incidents du golfe du Tonkin », orchestrés par le ministre de la défense Robert McNamara, servent de prétexte au déclenchement de la guerre du Vietnam. Les services secrets israéliens (Juillet 1954) commettent plusieurs attentats contre des bâtiments britanniques et américains au Caire et à Alexandrie, dans l’espoir de faire accuser les nationalistes égyptiens (opération « Susannah »). .. ACTUELLEMENT, IL VA SANS DIRE QUE TOUTES CES CREATIONS DE PARTIS ISLAMISTES TELS: Al Qaida Daesh, El Nosra, Fis .. SERVENT A PRETEXTE POUR LES INTERVENTIONS OCCIDENTALES, CE SONT DES FORMES D’ATTAQUES SOUS FAUX DRAPEAUX +++++++++ L’EXEMPLE DE L’INCIDENT DU NAVIRE ‘USS LIBERTY’ LE 8 JUIN 1967., une attaque opérée par l’armée israélienne le 8 juin 1967, pendant la guerre des Six Jours, sur l’USS Liberty (navire de l’US Navy qui collectait des informations pour la NSA). Dans le reportage de la BBC Dead in the Water, il s’agissait de simuler une agression égyptienne qui aurait justifiée l’entrée en guerre des États-Unis au côté d’Israël, avec utilisation d’armes nucléaire. Plusieurs attaques du navire américain par l’aviation et la marine d’israel, ne parviennent pas couler l’USS Liberty, deux destroyers russes arriverent sur place et accompagnerent le navire fortement endommagé vers la 6eme flotte. ce qui mis fin a la supercherie americano-sioniste. Et evita ainsi une attaque atomique de l’Egypte, par les usa.++++++++++++++ < < Emissiun radio, Rendez-vous avec X : le USS liberty ", à écouter absolument. ( https://www.youtube.com/watch?v=0bwMN_phaWw ) ET < < Incident de l'USS Liberty, vidéos tournée par l'equipage lors de l"attaque de l'USS Liberty, ( https://www.youtube.com/watch?v=ODtKvrAcD-A ) >> ET < < Document Wikipedia : ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_l%27USS_Liberty ) >>

    Oui mais
    10 avril 2017 - 11 h 30 min

    Oui mais le seul pays au
    Oui mais le seul pays au monde à exporter la guerre c’est les états unis.leurs pays ne sera pas touche.




    0



    0
    Rayés El bahriya
    10 avril 2017 - 10 h 58 min

    Il faut voir dans ce
    Il faut voir dans ce dangereux jeux un enjeux stratégiques des
    Amis requins à vouloir damer ses pions au moyen orient lors
    De ses attaques contre un état laïc et moderne dont la Syrie
    Et en Corée péninsulaire pour narguer la Russie encore une
    Autre fois.
    Voilà la grande erreur du président Trump Man il fonce
    Comme un éléphant dans un château en porcelaine.
    Il veut exhiber ses muscles mais la matière grise fait défaut.
    Dommage.
    À la guerre comme à la guerre




    0



    0
    larbi
    10 avril 2017 - 10 h 57 min

    Le monde aurait été meilleur
    Le monde aurait été meilleur sans ces US




    0



    0
      Anonymous
      10 avril 2017 - 12 h 36 min

      Et surtout sans Israël, un
      Et surtout sans Israël, un état raciste et colonialiste, qui est la source de tout ce chaos planétaire!




      0



      0
        Lyes Oukane
        10 avril 2017 - 18 h 26 min

        @ Anonymous de 13h36 .
        @ Anonymous de 13h36 . Bonsoir . Vous avez oublié les British  » le soleil ne se couche jamais sur notre empire  » . Les Usa c’est eux ,les monarchies du Golfe c’est toujours eux ,Israël c’est encore eux . Dans tous les conflits actuels ou passés des quatre derniers siècles tu trouveras le duo infernal ( France + GB ) aujourd’hui chapeautés par tonton Sam ( leur progéniture .




        0



        0
      CHAWI
      10 avril 2017 - 12 h 52 min

      J’AJOUTERAI LES PAYS ARABES
      J’AJOUTERAI LES PAYS ARABES DU GOLF, AINSI QUE LA FRANCE.




      0



      0
        RasElHanout
        10 avril 2017 - 22 h 50 min

        Et le Marokistan bien entendu
        Et le Marokistan bien entendu…




        0



        0
    Rien-ne-va-plus
    10 avril 2017 - 10 h 40 min

    Heureusement que les pays
    Heureusement que les pays voisins de la Corée du Nord ne sont pas des arabes tel l’Arabie saoudite, le Bahreïn ou même le Koweït. Dans ce cas les américains auraient déjà entré en guerre avec ce pays grâce à la trahison de ses voisins, et sous le parapluie de ses larbins européens. Les américains en attaquant récemment une base syrienne, ont dépassé la ligne rouge selon le communiqué de la salle opérationnelle commune des alliés. Ils risquent de l’avoir dans le baba s’ils continuent de jouer avec le feu ! Dans tous les cas il n’y aura jamais de confrontation entre n’importe quelle puissance nucléaire dans le monde pour la simple raison que les américains, et les européens sont de grosses gueules. Ils ne s’attaquent habituellement qu’aux pays faibles. Les israéliens réputés lâches, font faire leurs sales besognes par leurs larbins euro-américains dont ils exploitent leurs propres moyens comme bon leur semble.
    Il ne s’agit plus d’un pays arabes, d’un pays africains, d’un pays latino-américaines, etc… ou d’un quelconque pays du tiers monde, mais bel et bien des intérêts géostratégiques de la Fédération de Russie, cette puissance nucléaire dont la puissance de frappe et la technologie selon des experts, dépasse de loin sur bien des plans militaires et sécuritaires celle des occidentaux réunis. Quant à la Chine populaire visée elle-même par le terrorisme occidental de Daesh demeure imprévisible. N’oublions pas aussi la république islamique d’Iran laquelle grâce à ses savants, elle s’impose aujourd’hui comme une puissance militaire régionale non négligeable et peut faire très mal économiquement à un occident devenu très vulnérable en tout point de vue.
    Rappelons-nous la dextérité technologique avec laquelle les perses musulmans d’Iran ont fait atterrir docilement sur leur territoire, sous les yeux hagards des militaires américains, un drone espion le plus sophistiqué. La rétention des médias occidentaux à ce sujet est une preuve du désarroi du camp de ceux qui croyaient monopoliser la science dans le monde. D’ailleurs l’histoire du nucléaire iranien créé de toute pièce n’avait pour seul but que d’empêcher ce pays musulman et autres arabes, de progresser dans la science pour rester dépendant de l’occident. Il s’agit bel et bien d’une stratégie que l’occident avait adoptée au lendemain de l’exploit sur le plan nucléaire réalisé par les savants irakiens. La destruction de l’Irak et les assassinats de savants iraniens qui s’en est suivis entre dans le cadre de cette politique criminelle occidentale.
    Et pour preuve, si ces américains arrogants avaient la moindre chance de réaliser un quelconque exploit militaire contre ce pays pour le faire plier, il n’aurait jamais hésité un instant de déclencher cette guerre. Les américains deviendront fous alliés s’ils mettent la sécurité de leurs alliés sur la balance surtout le Japon et la Corée du sud. La menace iranienne a été claire à cette époque et l’est aujourd’hui encore grâce à l’avancée technologique perse : l’arsenal de ses missiles balistiques conventionnels détruirait l’entité sioniste, et ouvrirait les portes de l’enfer à toutes les forces étrangères stationnées dans la région disait les militaires iraéniens. Le détroit d’Ormuz en est une pièce maitresse dans un éventuel conflit généralisé, etc….Sans parler de la puissance de feu des missiles de Hizbollah qui a menacé, au cas où…, les sites les plus sensibles en « Israël » qui se transformeraient eux-mêmes en des bombes nucléaires « fourrés » qui débarrasserait le Moyen-Orient de ce cancer greffé dans le corps du monde arabe.
    Convaincus, de ses réelles menaces les occidentaux protecteurs des israéliens n’ont-ils pas alors inventé à côté du nucléaire iranien alors le chiisme et le sunnisme histoire de faire imploser le monde musulman de l’intérieur. Comme si le Shah d’Iran, gendarme des Usa à son époque n’était pas un chiite. Les iraniens sont-ils devenus subitement chiites parce qu’ils ne sont plus les larbins de Washington.




    0



    0
      anonyme
      10 avril 2017 - 19 h 18 min

      lors d’une discussion avec un
      lors d’une discussion avec un ami hongrois, celui ci m’a dit subitement : israel ne pourra jamais s’installer dans le moyen orient , c’est un corps étranger , il en sortira un jour ou l’autre !!! je me demande ce qu’il pense de ces bédouins qui diffusent l’idée qu’israel c’est les juifs et que comme c’est Dieu qui les a crées isl ont droit à un pays et donc au nec plus ultra : la Palestine! vive la résistance!




      0



      0
    Anonymous
    10 avril 2017 - 10 h 35 min

    Les Américains ne sont plus
    Les Américains ne sont plus au moyen-orient, ils sont déjà partis ailleurs. Ce sont d’anciens migrants européens en guenilles, misérables, les USA n’ont jamais eu d’histoire, le crime et les cow-boys, l’extermination des natives-indiens, la traite des noirs, le vol des terres mexicaines : le Texas et la Californie, puis Hawaï et les Philippines. Ils sont l’épreuve diabolique de ce temps. Qu’attendre de ce tigre en papier, sinon une troisième guerre mondiale et d’autres misères pour le monde enjuivé.




    0



    0
    Anonymous
    10 avril 2017 - 10 h 19 min

    La Corée du nord n’est pas un
    La Corée du nord n’est pas un pays arabe Mr Trump doit réfléchir 10 fois avant de s’y frotter.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.