Etats-Unis : l’Arkansas un recoin de barbarie

Par Nadjib Touaibia – Cela se passe dans la grande Amérique, moderne, puissante, à la pointe du progrès de toute nature. Un pays qui fait saliver d’envie tant d’hommes politiques et autres businessmen, creuset de toutes les libertés, royaume de la tolérance, nous dit-on…

Bref, un monde parfait, où des autorités s’apprêtent tout juste d’ordonner l’exécution en série de huit condamnés à la peine capitale en seulement dix jours.

Et après vingt ans de détention. «Une frénésie de mises à mort légales, justifiées par une date de péremption…», des doses de sédatif utilisées dans les injections, dénonce le New York Times dans un éditorial.

Un prêche dans le désert, tout autant que les réactions des organisations, nombreuses, indignées par cette pratique inédite depuis le rétablissement de la peine de mort aux Etats-Unis en 1977.

Cette vague d’exécutions a lieu dans l’Etat de l’Arkansas. Désormais un recoin de barbarie.

N. T.

Comment (9)

    imaniss
    15 avril 2017 - 16 h 16 min

    les états-unis d’Amérique ne
    les états-unis d’Amérique ne représentent ni le progrès ni la civilisation , ils représentent seulement la force de l’argent et la force des armes.pour le reste beaucoup de pauvres et beaucoup de misères et beaucoup d’injustices.
    mais ils n’ont pas à nous envier ,ici aussi c pareil et pire encore




    0



    0
    amel
    13 avril 2017 - 19 h 42 min

    Ils ont de la chance qu’ils
    Ils ont de la chance qu’ils ont eu des injections lethales au lieu d’être pendus et découpés au fûr et à mesure en petits morceaux. Ce sont des criminels. Pour moi c’est une autre race. Il faut jeter la mierda vite avant que celà ne contamine le reste de la société. Il faut que l’algérie organise un référendum pour rétablir les exécutions car ce qui DOIT ÊTRE FAIT DOIT L’ÊTRE ET BASTA. Au moins pour les tueurs d’enfants et de personnes plus faibles physiquement que le tueur, comme les handicapés.




    0



    0
    Sentence et Execution
    13 avril 2017 - 14 h 07 min

    Voyons monsieur – il y a une
    Voyons monsieur – il y a une difference CATEGORIQUE, entre l’EXECUTION SOMMAIRE et l’EXECUTION d’une SENTENCE. Les sentences en question ont ete’ decide’es par des JURIs et non par un gouvernement quelconque federal, d’Etat ou de Comnte’… Ces Juris, ont eut acces a tous les details des preuves et arguments disponibles, dans les crimes dont sont accuse’s et prouve’s coupables ses criminels. La societe’, a travers ces Juris, refuse de recompenser de tels criminels, avec des sentences a vie, avec tous les benefices, allant du loge’s-nourris, aux soins medicaux(par prevoyance d’epidemies) a je ne sais quoi d’autre… et ca coute de l’argent du Peuple. Un argent qui n’existe que par le TRAVAIL (et non la rente) de quelqu’un qui a choisi de travailler plutot que d’assassiner. Sans oublier, les VICTIMES des crimes commis, dont un est UN VIOL SUIVI d’ASSASSINAT, d’une jeune fille de 14 ans, sans oublier toute l’amgoisse qu’elle a due vivre4 durant sa captivation…

    Desole’, je suis aussi Americain, et je suis 100% d’accords avec ces executions. C’est de la compassion pure, envers ces animaux-meme… Si seulement, l’Algerie, rendait justice a ses victimes qui ont subis les barbiches d’allah et mouha-la-terreur… Tout le pays et les populations, ne seraient pas prises en ottage du tier-mondisme, un demi-siecle durant…

    Je conclu, en vous faisant savoir que vous avez 2 yeux, 2 oreilles, 2 CERVEAUX, et que ces affaires ont 2 Parties: Les victimes et leurs bourreaux. La Justice est INDEPENDENTE DANS CE PAYS ET LES jUGES NE RENDENT PAS JUSTICES, Ils president seulement !!! Comme des Souverains.




    0



    0
      amel
      13 avril 2017 - 19 h 49 min

      je suis d’accord avec le
      je suis d’accord avec le nettoyage de la pourriture, mais ne croyez-vous pas que votre pays encourage les criminels en les emmenant assassiner des innocents dans d’autres pays? lorsque les deux cerveaux ont transcendé certains tabous rien ne peut redonner sa valeur à la vie humaine. La preuve est qu’il y a beaucoup de vétérans qui commettent des crimes lorsqu’ils retournent chez vous.




      0



      0
        Injustice
        17 avril 2017 - 3 h 38 min

        Ces GIs( Vets) ne commettent
        Ces GIs( Vets) ne commettent pas de crimes, c’est leur Etat traumatique qui agit sur leur corps, et leur fait faire la seule chose qu’ils savent faire… tuer … Il faut s’en prendre aux politiciens, qui decident de ces guerres, meme si personnellement je suis d’accords avec la majorite’ d’elles.Au USA, tout est logique et transparent, comme l’ont prouve’ les dernieres elections. Le probleme est que l’Humain n’est pas une machine, c.a.d. logique. Par example, la vaste majorite’ est d’accords pour debarasser aussi bien les Irquiens que les Lybiens et les Syriens, de leurs tyrans, mais pas au pris de leur detruire leur pays… ce qui est comtre-productif Une equipe de snipers aurait suffit pour aussi ces criminels… des executions CLEAN qui libereraient les populations.




        0



        0
    Tarik ou Chemin
    12 avril 2017 - 15 h 03 min

    Nadjib Touaibia a raison de
    Nadjib Touaibia a raison de relever l’existence de ces condamnations à mort en série dans le « meilleur » pays du monde (… soi-disant ..) en terme d’idées de civilisation, de liberté et de démocratie ! Mon œil ! Je suis sûr que si tout cela s’était passé en Arabie Saoudite (pays que, par ailleurs, je n’aime pas du tout pour « x » et « y » raisons y compris sa gouvernance, sa sectarisme envers les femmes, ses pendaisons et ses décapitations en public ), je suis sûr que toute la planète entière aurait réagi ! Mais il s’agit ici de l’oncle SAM , donc … motus et bouche cousue !! Taisez-vous, hugh j’ai dit !




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    12 avril 2017 - 14 h 57 min

    TIENS , OU SE TROUVE ENCORE

    TIENS , OU SE TROUVE ENCORE LA PUISSANTE ORGANISATION U.S , AMNESTY INTERNATIONAL !

    LES DOSES LÉTALES, NE SONT ELLES PAS DES ARMES CHIMIQUES , !

    TIENS ON ATTEND QUE LES MISSIVES TOMBENT SUR VOS TETES YA LES TRUMP MEN.




    0



    0
    laptithistoire
    12 avril 2017 - 14 h 52 min

    De quoi on se mêle, nous?
    De quoi on se mêle, nous? Depuis que l’Occident nous a inculqué ses valeurs « droidelomistes », que ce même Occident repu des génocides en Amériques (latine et du Nord); en Asie et en Afrique, et au bout d’une décennie noire en Algérie où les criminels plus ou moins téléguidés, sinon encouragés par ce même Occident, notre pays a opté, magnanime, en contrepartie d’une caresse dans le dos de ce même Occident, pour « un moratoire contre la peine de mort », donc depuis cette date c’est-à-dire depuis la première guerre du Golfe, et symétriquement les assassinats au couteau, aux explosifs, aux kamikazes rythment la vie (ou la mort) quotidiennes de nos sociétés arabes et musulmanes. Ce même Occident recrfuteurs, formateur des combattants pour la démocratie ,fournisseur des armes (non létales, disent ses dirigeants) aux terroristes devenus à leurs yeux des démocrates qui luttent contre les persécuteurs oppresseurs dictateurs de leurs propres pays.




    0



    0
    Hend Uqaci
    12 avril 2017 - 14 h 25 min

    Par contre le ridicule ne
    Par contre le ridicule ne tue pas chez nous ! Il ne mous manquait pourtant que ça. Doummage, notre pays eut été un paradis.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.