Claudio Ranieri révèle avoir reçu une offre de l’Algérie : Mahrez et Slimani seraient derrière

L’entraîneur italien Claudio Ranieri avec Riyad Mahrez. D. R.

L’Italien Claudio Ranieri, ancien entraîneur du club anglais Leicester City, dans lequel évoluent actuellement les Algériens Mahrez et Slimani, a confirmé qu’il a été officiellement approché par les responsables de la Fédération algérienne de football (FAF) pour le poste de sélectionneur national.

Concernant la qualification à la Coupe du monde Zone Afrique, la sélection algérienne de football évolue actuellement au bas du tableau de son groupe, malgré l’apport de remarquables joueurs, comme Riyad Mahrez et Islam Slimani, qui auraient, selon Ranieri, poussé l’instance algérienne de football à l’approcher pour un éventuel contrat de sélectionneur et conduire le onze national dans la prochaine étape des qualifications pour le Mondial russe.

«Je suis en train de réfléchir à l’option qui me convient le plus», annonce Ranieri au site Squawka, précisant qu’il a reçu plusieurs offres de sélections nationales d’Europe et d’ailleurs et qu’il est en train de réfléchir pour choisir le projet qui le passionne le plus.

Ranieri, qui a été limogé par Leicester City moins d’un an après avoir décroché le titre de champion de la Premier League, a insisté sur le fait que les joueurs n’étaient pas à blâmer. Mais pour le coach italien, l’aventure avec Leicester était extraordinaire, dans la mesure où elle lui a permis de mener un petit club anglais sur la plus haute marche du podium et d’offrir une prestigieuse consécration pour le milieu terrain du club, l’international algérien Riyad Mahrez, qui a été sacré meilleur joueur de la Premier League anglaise pour la saison 2016.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (9)

    Azzefoune
    18 avril 2017 - 17 h 58 min

    Le choix est malheureusement
    Le choix est malheureusement tombe sur un coach Espagnole, Ranieiri aurait ete le mieux place pour remettre l’equipe nationale sur les rail, et la sauver du naufrage.




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 23 h 09 min

    RANIERI MARADONNA OU MEME
    RANIERI MARADONNA OU MEME PELE EN PERSONNE !!! IL FAUT D’ABORD SE DEMANDER SI CELA PLAIRA AUX COMMENTATEURS DE BISTROT DE TV ENAHAR OU HADAF QUI ONT FAIT FUIR HALILOVITC GOURCUFF ET LES AUTRES BONNE CHANC EAU NOUVEL ENTRAINEUR !!!!!




    0



    0
    krimo
    17 avril 2017 - 13 h 36 min

    Faux, c’est des agents
    Faux, c’est des agents indépendants qui l’ont approchés, pas la fédération.
    .




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 10 h 18 min

    certainement monsieur ranieri
    certainement monsieur ranieri était plus gourmand que l’entraineur espagnole;c’est notre philosophie on veut le meilleur ou monde avec un salaire de misère;sauf pour ceux qui nos dirigent;c’est normal les tètes pensantes pour couler la nation et ses quarante millions de vies humaine;nous souhaitons la grande réussite a notre entraineur espagnole;mais personnellement je ne crois guère;tant que des non patriotes qui nos dirigent impossible d’avancé plutot le contraire




    0



    0
    Mouloudeen
    16 avril 2017 - 23 h 33 min

    Ce qui est le plus triste
    Ce qui est le plus triste dans notre football c’est qu’on à fait de notre prestigieux CRB des Lalmas, Nassou, Achour, Abrouk, Amar etc… Un club du Makhzen à la faveur de ses dirigeants connus pour être des marocains d’origine.




    0



    0
      AZIZ
      17 avril 2017 - 9 h 43 min

      LE DRAME EST QUE LES GROSSES
      LE DRAME EST QUE LES GROSSES SOMMES D’ARGENT DU TRÉSOR PUBLIC QUE DÉPENSENT CES DIRIGEANTS MAROCAINS DU CRB AU MAROC A CHACUN DES DÉPLACEMENTS DE LEUR ÉQUIPE AU MAROC, CET ARGENT NOUS REVIENT EN CENTAINES DE TONNES DE HASCHICH POUR NOS ENFANTS SANS QUE CA FASDE REAGIR NOS RESPONSABLES DU SPORT À LA FAF NI AU MINISTÈRE. A CROIRE SUE LEURS ENFANTS NE SONT PAS EXPOSÉS À LA GUERRE NARCOTIQUE QUE MENE LE ROITELET M6 CONTRE LA JEUNESSE ALGÉRIENNE.




      0



      0
    Sam
    16 avril 2017 - 23 h 23 min

    Il n’a pas dit oui, mais il
    Il n’a pas dit oui, mais il ne faut raté l’occasion le temps pour la sélection national.




    0



    0
    Anonymous
    16 avril 2017 - 21 h 49 min

    Les initiateurs, et les
    Les initiateurs, et les commanditaires de toute venue d’un nouveau entraineur pour les verts
    Auront leur mot dans les stratégies, et les choix (ils s’imposeront discrètement, et indirectement)
    Du nouveau coach
    On sort pas encore de l’ornière (du problème) de l’indépendance, de l’autonomie de l’entraineur
    (Qui doit imposer sa personnalité, et son refus de toute intervention de qui que soit….. )
    Et de la discipline, et du respect des joueurs envers leur entraineur (patience, et sagesse)
    Des problèmes encore irrésolus, à ce jour, avant de passer pour les autre étapes
    1°) – Juger les compétences du nouveau entraineur
    2°) – Juger la discipline, le respect, et de la patience des joueurs, (groupe homogène)
    3°) et à la fin les performances, et les résultats à évaluer après une certaine période




    0



    0
    Dan
    16 avril 2017 - 20 h 24 min

    Ça sera la panacée pour le
    Ça sera la panacée pour le onze nle Ranieri est un excellent coach.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.