Hanoune met en garde le FLN : «Si vous continuez comme ça, le peuple occupera la rue»

Louisa Hanoune. New Press

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, critique vertement l’action et le discours des partis du pouvoir, plus particulièrement le FLN de Djamel Ould-Abbès et le RND d’Ahmed Ouyahia. De Mascara, Louisa Hanoune parle de «grave préjudice» causé à l’Etat et à ses institutions par la conduite de ces partis. Une conduite qui n’honore pas leurs composantes.

La pasionaria du PT voit en les discours et en le comportement des cadres de ces partis une «attitude provocatrice» des Algériens qui, selon elle, finiraient par se révolter. «Si vous continuez comme ça, le peuple sortira dans la rue», avertit-elle, invitant indirectement le pouvoir à laisser le peuple choisir ses représentants pour éviter des «bouleversements incontrôlables».

«Vous avez échoué, admettez-le», clame-t-elle, estimant que si le peuple a totalement perdu confiance en les institutions de l’Etat, dont l’Assemblée populaire nationale, c’est à cause du comportement des «élus» de ces partis du pouvoir.

Louisa Hanoune considère le gouvernement actuel comme soumis à des lobbies de multinationales qui font pression sur lui pour leur céder tout. Elle considère que les prochaines législatives «seront une opportunité pour les femmes, les jeunes, les travailleurs et les retraités de défendre leurs droits moraux et matériels et de rejeter les politiques économiques et sociales imposées et servant les intérêts d’une minorité aisée».

La patronne du PT souligne que la situation que traverse l’Algérie et les dangers qui la menacent ne permettent pas aux citoyens de rester dans l’expectative. Louisa Hanoune appelle ainsi à une forte mobilisation aux prochaines élections législatives pour donner la majorité à son parti qui s’engage à défendre la souveraineté nationale et les intérêts des citoyens. Elle leur demande d’aller voter en faveur des candidats du PT «qui défendront les couches vulnérables de la société».

Hani Abdi

Comment (21)

    Shtroump Rieur.
    17 avril 2017 - 23 h 46 min

    Voilà , quand le peuple n’est
    Voilà , quand le peuple n’est pas d’accord avec le gouvernement , alors le peuple change de gouvernement …et quand le gouvernement n’est pas d’accord avec le peuple , alors le gouvernement change de peuple …!!! ..Donc changez le peuple est vous aurez un autre gouvernement .ou l’inverse. .changez de peuple vous aurez un autre gouvernement. .C’est simple et pratique. .




    0



    0
    BENABDALLAH
    17 avril 2017 - 19 h 22 min

    MAIS C EST TOUJOURS LE
    MAIS C EST TOUJOURS LE PEUIPLE QUI VA PAYER LES POTS CASSES .. RAPPELEZ-VOUS DU 5 OCTOBRE 88……




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 17 h 03 min

    Ah , vous prenez le peuple
    Ah , vous prenez le peuple comme otage . Réveillez-vous madame et surtout a7echmi. Oiseau de mauvaise augure .Cassandre Algérienne.




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 16 h 39 min

    Mme HANOUNE,plus personne n
    Mme HANOUNE,plus personne n’occupera la rue ,avec votre politique ,les jeunes préfèrent aller voir ailleurs vivre leur vie ! si vous voulez descendre dans la rue,faite le vous même avec votre fan club ! mais de grâce,laisser ces jeunes tranquilles !vous ne faites que provoquer ,vous savez très bien ce qui les attendent à la moindre manipulation.Non le peuple n’est pas dupe,il regarde d’en haut tout ce carnaval,désolé mais il y a encore des HOMMES et des FEMMES qui aiment leur pays et qui arriveront un jour à éradiquer tous les intrus.




    0



    0
    Tarik ou Chemin
    17 avril 2017 - 15 h 12 min

    Ya khalti Louisa, avec tout
    Ya khalti Louisa, avec tout le respects qu’on vous doit, vous êtes en train de vous alarmer ou de vous inquiétez du comportement du FLN et de RND dans ces élections, mais en principe vous devez fermer votre bouche car vous n’avez posé aucune condition au pouvoir avant de décider de participer aux élections. C’est louche pour des partis comme le vôtre qui connaissent les pratiques du pouvoir. Vous qui connaissez bien le pouvoir et ses pratiques, vous décider quand même d’aller tête baissée et la queue entre les jambes aux élections sans exiger au départ des conditions ni des préalables minimum suivants : 1/- constitution d’un comité véritablement indépendant du contrôle des élections non affiliés au pouvoir de quelque manière qu’elle soit ni de près ni de loin 2/- actualisation et publication des listes électorales à l’avance avec diffusion officielle auprès des partis politiques 3/- consensus sur le problème de l’organisation des bureaux itinérants dans un immense pays désertiques et montagneux comme l’Algérie 4/- consensus avec les partis politiques sur la question relative à l’organisation du vote des corps constitués (police, gendarmerie, pompiers, armée, etc…) 5/- exigence pour le responsable du bureaux de vote de donner un copie du procès verbal, dressé et signé à la fin du vote, aux partis politiques participants au vote 6/- etc … etc… etc. Or ni vous le PT, ni le RCD, ni le FFS , ni le MSP n’avez exigé tous ses préalables ! D’où la suspicion des citoyens. C’est quelque part un des aspects qui suscite la méfiance du peuple envers vous les participationnistes et évidemment le pouvoir. Résultats : beaucoup de citoyens préfèrent opter pour l’abstention. Vous avez évidemment le droit de faire la campagne que vous voulez pour mobiliser votre électorat et c’est votre droit mais la transparence …. il n’y a rien de mieux pour mobiliser un peuple. Mais .. » il est déjà trop tard » , comme l’a dit George Moustaki dans une de ces célèbres chansons !




    0



    0
    louisa hanoune
    17 avril 2017 - 14 h 20 min

    le peuple ne descendra pas a
    le peuple ne descendra pas a la rue.il a eu marre des ex partsant du f.i.s dissout.extremiste.radicale violent.matrealiste et sanguinaire combler de la culture de la haine.pas de marche arriere ni d energie de potentiel negatif en aval rien que de potentiel positif en amont




    0



    0
    lhadi
    17 avril 2017 - 14 h 01 min

    Je mets en garde le Président

    Je mets en garde le Président de la république : L’Algérie est devenue une cocotte minute sans bidule de sécurité. Cette situation peut générer, à tout moment, une explosion difficilement maitrisable. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Anonymous
      17 avril 2017 - 16 h 31 min

      @llhadi

      @llhadi
      Le président est aux abonnés absents
      l’Algérie est aussi malade , une aubaine pour les charognards qui en profitent et ont amassé des fortunes colossales et ni vu ni connu




      0



      0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 13 h 15 min

    C EST LA SIXIÈME FOIS QU ELLE
    C EST LA SIXIÈME FOIS QU ELLE SE PRÉSENTE TÉTÉ DE LISTE DEPUIS L AVÈNEMENT DU MULTIPARTISME ET MÊME DISCOURS PENDANT 20 JOURS DE CAMPAGNE ET REBELOTE DANS CINQ ANS…INDEBOUNABLE ET PARLE D ALTERNANCE AUX JEUNES ET TUTTI QUANTI TOUS LES MÊMES LE POUVOIR ET LE POUVOIR QUE LE POUVOIR…




    0



    0
    T'messkhir
    17 avril 2017 - 12 h 44 min

    Azul, salam, bonjour, hello,
    Azul, salam, bonjour, hello, buongiorno @Anonymous (non vérifié) 17 Apr 2017 – 11:46 Etre « berbérophone » ce n’est ni être extrémiste, ni être fasciste, mais juste quelqu’un qui parle la langue berbère. Cette magnifique langue qui nous vient des profondeurs de l’histoire humaine ancienne et de la Numidie dont une grande partie est devenue l’ALGÉRIE d’aujourd’hui. Il faut qu’on apprenne à connaître et à utiliser le vrai sens des mots, c’est mieux pour tout le monde et pour ne pas choquer des algériens à part entière.




    0



    0
      Anonymous
      17 avril 2017 - 15 h 10 min

      Tout à fait d’accord. Pour ma
      Tout à fait d’accord. Pour ma part, je faisais allusion aux Régionalisme fachisant qui font commerce de l’l’identité Berbère dont tous les Algériens trouvent leurs origines,. J’en ai marre que l’on manipulé nos origines, notre culture et je mettais dans le même sac l’islamisme politique fachisant et l’extrême gauche dont madame Hanoune est le porte parole.




      0



      0
        T'messkhir
        17 avril 2017 - 18 h 55 min

        @ Anonymous (non vérifié) 17
        @ Anonymous (non vérifié) 17 Apr 2017 – 16:10 , ok mon frère, message reçu 5 sur !!! Bon courage à toi et à nous tous ! NB : Mais je te signale quand même que la régionalisation (qui n’a rien à voir avec le régionalisme) ou une autre d’organisation déconcentrée de l’Etat et du territoire n’est pas nécessairement du fascisme. Je pense que dès que la Kabylie sera considérée par le pouvoir politique comme une région intégrante du pays donc une région comme les autres, quand il n’y aura plus de tabou ou de réticence ou de méfiance envers la langue berbère (surtout kabyle) et la culture berbère, alors tout rentrera dans l’ordre ! Donc tout dépend du pouvoir ! Le combat de la Kabylie et des kabyles, même si il est parfois rude, est l’expression d’un désir de démocratie et de libertés ! L’histoire récente de notre pays (depuis la crise berbère de 1949 jusqu’à l’attitude absurde du pouvoir de 1962 vis à vis de la langue et de la culture berbères) garde beaucoup de cicatrices (dont certaines restent toujours ouvertes) concernant l’identité algérienne , même si certains y voit juste un caprice exagéré des kabyles, en disant que nous somme tous des algériens ! c’est vrai mais ce n’est pas toujours vérifié sur le terrain politique! A +




        0



        0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 11 h 15 min

    Mais qui vous suivra !? Gavé
    Mais qui vous suivra !? Gavé comme des oies vous pourrez même pas occuper un ruisseau.




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 11 h 02 min

    Hanoune met en garde le FLN :
    Hanoune met en garde le FLN : «Si vous continuez comme ça, le peuple occupera la rue»
    Où est la crédibilité du P.T auprès du pauvre, et sage peuple algérien ?
    Guerre de propagande , et de mobilisation des militants de gauche, de sortir
    Des bureaux, des salles, des salons, et des cafés,…..
    Quand au pauvre et sage peuple, il a donné son verdict au parti opportuniste,
    Pardon « avant gardiste-socialiste ?!… »
    Lors des précédentes élections, (malheureusement, % insignifiant pour le P.T)
    Une partie des jeux, où de manoeuvres pour s’attribuer des sièges confortables, et immunisés
    A des militants socialistes opportunistes de salons (partager les subsides de la …..rente pétrolière)
    Pour qui sonne le glas….. ?, pour un combat désespéré du dernier quart d’heure…..?!
    Pauvre, et souffrante Algérie




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 10 h 46 min

    Une Algérie apaisée sans
    Une Algérie apaisée sans Hanoune, le fachisme Islamiste et berbérophones (pas tous mais certains), j’en rêve pour note pays. Les 95% d’Algériens Républicains qui ne se reconnaissent pas dans ces 3 tendances, nous devrions faire entendre notre voix pour une Algérie ouverte, prospère et démocratique.




    0



    0
    BOUARIF-AURES
    17 avril 2017 - 10 h 45 min

    Madame LOUISA, depuis 1962
    Madame LOUISA, depuis 1962 que le FLN mode Algérie Indépendante, qu’il régne sur les pauvres et fructufie les bénéfices et les ventes des reconnaissances du fameux sésame d’ancien Moudjahed, il ne changera pas, c’est avec l’action et les gréves générales qu’il disparaitra pour redonner à ce parti ces signes de dignité que les la 5ème conne à souillé et humilié, alors arrêtez les paroles de menaces, nous sommes dans la réalité et l’action et non pas dans les menace, car le pouvoir dit toujours un vieux proverbe « METS DE L’HUILE », diri fiha zite !!!
    Cordialement: Un Algérien de ses montagnes surperbes !!!




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 10 h 19 min

    Elle joue à merveille son
    Elle joue à merveille son rôle de lièvre…Elle sera récompenser par un siège et les privilèges qui vont avec…Bouteflika à déjà décidé depuis longtemps de la composition du parlement…La récente venue de cazeneuve c’était pour signer le pv avec comme cerise sur le gâteau le contrat inique signé entre total et sonatracht alors que la compagnie française était un contentieux au préjudice de l’Algérie…Vas y le censeur, supprimes encore ce message…




    0



    0
    Anonymous
    17 avril 2017 - 10 h 10 min

    le retour du fidèle amie du
    le retour du fidèle amie du pouvoir corrompus;louisa s’inquiète pour ses privilèges vont bientot disparaitre;ne craignez rien louisa votre ami ould abbès a tout prévus;vous auriez la majorité dans les deux chambres; assemblée et sénat; par contre les récompenses seront moins importante;car y’a de plus en plus de gourmands ou plus haut de l’état et vie en europe n’est pas aussi simple;il faut payé et déclarer tout aux fics;et comme le baril de pétrole a baissé de moitie;alors il faut serré la ceinture et la population de faire le ramadan toute l’année ou moins d’avoir une place aux paradis loin de nos corrompus dirigeants amène




    0



    0
    T'ZAGATE
    17 avril 2017 - 9 h 45 min

    Je suis vraiment désolé de te
    Je suis vraiment désolé de te le dire, chère Louisa Hanoune, mais c’est aussi parce que tu as toujours encensé et auréolé Bouteflika et que tu ne l’aies jamais critiqué, que le FLN et le RND se sont fait poussés des ailes plus qu’il n’en faut au point où ils font aujourd’hui ce qu’ils veulent. Or tu sais Madame, et encore plus que moi, que Bouteflika est le symbole et le cœur du pouvoir ! Donc chacun a ses parts de responsabilités à son niveau, sur ce qui se passe aujourd’hui dans le pays ! Trop tard !! Tous mes respects Madame. PS : J’étais toujours hors de moi, quand tu appelais au secours en permanence Bouteflika alors qu’il était dans un état de santé très critique sur son fauteuil. Tu insistais alors qu’il n’a jamais daigné de répondre. Tu insistais, et on se demandait pourquoi !!!?? Mystère et boule de gomme !!!




    0



    0
    akildar
    17 avril 2017 - 8 h 13 min

    50 ans déjà de perdu.ça
    50 ans déjà de perdu.ça suffit.laissez la place aux jeunes de la nouvelle génération.




    0



    0
    je ne vote pas
    17 avril 2017 - 8 h 08 min

    Ya mme Hanoune ces « élections
    Ya mme Hanoune ces « élections » ne nous concernent ni de près ni de loin du moins pour les gens intègres de ce pays, pas plus tard qu’hier dans une wilaya des hauts plateaux un élu RND distribuait de l’argent aux passants.
    Le peuple? laissez moi rire. Y a t’il déjà un peuple ? Il n’y a plus de peuple on l’a conditionné pour ne devenir qu’un gros tube digestif, s’il y avait un véritable peuple il ne cautionnerait pas ce carnaval fi dechra




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.