Allégations mensongères marocaines contre l’Algérie : l’ambassadeur du Maroc convoqué

Aux accusations mensongères marocaines, Alger répond avec fermeté. New Press

«Suite aux graves accusations formulées par les autorités marocaines faisant porter à l’Algérie la responsabilité d’une prétendue tentative de ressortissants syriens qui auraient essayé d’entrer illégalement en territoire marocain à partir du territoire algérien, l’ambassadeur du royaume du Maroc a été reçu ce jour, 23 avril 2017, au ministère des Affaires étrangères où il lui a été signifié un rejet catégorique desdites allégations mensongères, et auquel il a été démontré le caractère totalement infondé de telles accusations qui ne visent qu’à nuire à l’Algérie à laquelle sont grossièrement imputées des pratiques étrangères à son éthique et à ses traditions d’hospitalité bien établies», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «L’attention de la partie marocaine a été attirée sur le fait que les autorités algériennes compétentes ont constaté à Béni-Ounif (Béchar), le 19 avril 2017, à 3 heures 55, une tentative d’expulsion vers le territoire algérien, en provenance du territoire marocain, de 13 personnes, dont des femmes et des enfants. En outre, au cours de la même journée,  à 17 heures 30, il a été constaté, à ce même poste frontalier, l’acheminement par un convoi officiel d’autorités marocaines de 39 autres personnes, dont des femmes et des enfants, en vue de les introduire illégalement en territoire algérien», s’indigne le ministère des Affaires étrangères.

«A ces actions unilatérales concernant des citoyens vraisemblablement de nationalité syrienne s’ajoutent, de manière récurrente, des faits illégaux similaires affectant des ressortissants de pays subsahariens qui font fréquemment l’objet de transferts illégaux vers le territoire algérien», dénonce encore le département de Ramtane Lamamra, en précisant que «l’Algérie qui s’est toujours abstenue, par esprit de responsabilité, de donner une portée politique et une couverture médiatique à des actes prémédités et répétitifs de cette nature de la part du Maroc, regrette profondément cette propension des autorités marocaines à surabondamment exploiter des drames humains à des fins de propagande hostile».

«Il importe à cet égard de rappeler que l’Algérie n’a jamais failli à son devoir de solidarité fraternelle vis-à-vis de ressortissants syriens dont pas moins de quarante mille bénéficient d’un dispositif leur assurant des facilités en matière de séjour, de scolarisation, d’accès aux soins médicaux et au logement ainsi que l’exercice d’activités commerciales. Ce même esprit de solidarité imprègne la qualité de l’accueil et des conditions de séjour que l’Algérie réserve aux ressortissants originaires de pays frères de son voisinage géographique et d’autres pays du continent africain», souligne encore le communiqué.

«De toute évidence, ces exercices de dénonciation outrancière et outrageante de l’Algérie auxquels se sont livrés deux départements ministériels marocains ainsi que d’autres déclarations d’autorités officielles distillant des accusations fantaisistes tendant à mettre en doute des positions algériennes universellement saluées et soutenues, s’ajoutant à des campagnes médiatiques effrénées dirigées contre l’Algérie et ses hauts responsables, relèvent d’une stratégie de la tension qui se situe aux antipodes des exigences du bon voisinage entre les deux pays. Ces fuites en avant ne sauraient exempter le royaume du Maroc de ses responsabilités dans les impasses que vit l’ensemble maghrébin au regard des peuples de la région comme au regard de l’Histoire», regrette enfin le ministère des Affaires étrangères.

Karim B.

Comment (51)

    Anonymous
    25 avril 2017 - 15 h 10 min

    Alors les makhnesiens arrêter
    Alors les makhnesiens arrêter de mentir et foutez la paix aux algériens.occupez vous de votre drogues c’est mieux ça vous aide a vous agenouillé et a embrassé les sales mains de vos chefs




    0



    0
    kayad
    25 avril 2017 - 7 h 14 min

    la meilleure façon pour
    la meilleure façon pour répondre a ses accusations répéter , est de procéder a la rupture officielle des relations diplomatique , et de construire un mur comme il a été propose par un frère algérien bien sure finance par le peuple algérien et cella pour éviter la sortie des produits subventionnés par l’Algérie et toper la rentrée de la drogue qui fait sourire la majorité de la population marocaine




    0



    0
    Anonyme
    24 avril 2017 - 21 h 12 min

    Il faut employés la
    Il faut employés la RÉCIPROCITÉE . Des représailles de toutes sortes àqui mets le Maroc en grande difficultés financières politique et militaires.
    Il faut employés la FORCE la DURETÉS .Faute de quoi JAMAIS JAMAIS ils ne cesseront.
    Si guerre in jour il y a avec le Maroc il nous faudra mettre le Maroc à PLAT comme le font les yankees les sionistes et les bédouins au Yémenites et en Syriens en Irakiens et ailleurs.




    0



    0
    offf
    24 avril 2017 - 19 h 19 min

    Les titres des quotidiens
    Les titres des quotidiens marocains suite à la réaction algérienne nous renseignent sur la stratégie sous nombrils habituelle de ces cafards de l’ouest : ils mettent en exergue la réaction algérienne. Pourquoi ? Pour encore une fois interposer notre pays dans ce conflit entre sahariens occidentaux et marocains alors que notre pays, notre diplomatie, l’UA et ce semblant d’ONU ne cessent juridiquement parlant de remettre les choses dans leur contexte. Un dilemme entre le Maroc et la RASD sous l’égide des Nations Unis. Point barre. Le reste n’est qu’eau apportée au moulin du Makhzen. Je regrette parfois le silence opportun légendaire de notre pays.




    0



    0
    DZ_HORR
    24 avril 2017 - 15 h 04 min

    @ AP, vous trop gentil et
    @ AP, vous trop gentil et trop poli. Il faut bien choisir les mots, vous dites : l’ambassadeur du royaume du Maroc a été reçu ce jour, 23 avril 2017,
    Il fallait dire: l’ambassadeur du royaume du Maroc a été CONVOQUE ce jour, 23 avril 2017,




    0



    0
    otto
    24 avril 2017 - 14 h 31 min

    Mimi sex dans sa panique
    Mimi sex dans sa panique habituelle, s’en prend à l’Algérie dès que les indicateurs de son économie du haschich virent au rouge.
    Un réflexe pavlovien que hassassin 2 et avant lui moh le 5 avaient pratiqué.
    Rien d’anormal dans l’anormale monarchie du cannabis. Les cacas nerveux d’adam’s family sont devenues la constante débile d’un régime tout aussi débile.
    What else, comme qui dirait l’autre…un pet dans l’océan.




    0



    0
    lhadi
    24 avril 2017 - 13 h 18 min

    La voix de l’Algérie n’est
    La voix de l’Algérie n’est pas porteuse. Elle est même inaudible. Elle sera entendue lorsque nous aurons un Président de la république en excellente forme physique et morale, un Etat puissant, fort visionnaire, une république qui pense à long terme et s’appuie sur sa détermination politique et le prestige de ses valeurs pour s’imposer en acteur et non pas en sujet des changements du monde. C’est à nous de choisir. Ou bien nous aurons la volonté de désensabler l’Algérie pour la mettre à la taille des géants qui feront le siècle, ou bien elle restera les vestiges d’un passé glorieux lentement rongé par le temps.Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Nasser
      24 avril 2017 - 13 h 45 min

      contrairement à vous je pense
      contrairement à vous je pense que la diplomatie Algérienne est posée et réfléchie, et qu’ a forces d’ attaques infondées il finira pas ne plus être crédibles, chaque chosesen son temps…….




      0



      0
        anonyme
        24 avril 2017 - 17 h 48 min

        Posée et réfléchie au point
        Posée et réfléchie au point de na pas répondre même au viol de notre consulat pour ne pas mécontenter le Maroc.




        0



        0
          Y.Behidj
          1 juin 2017 - 18 h 12 min

          Là il fallait carrément leur
          Là il fallait carrément leur rentrer dedans.,et jusqu’à ce jour je n’arrive pas a expliquer la passivité de nos autorités face au viol de notre drapeau. C’est parce que nous ne réagissons pas que la monarchie dépravée et immorale ,puise son « courage  » de continuer a nous agresser .




          0



          0
      Omarleaks
      24 avril 2017 - 18 h 14 min

      homo6 et son makhnez qui par
      homo6 et son makhnez qui par leur provocations et propagandes abjectes, cherchent coute que coute un conflit armé qui donnerait l’occasion inespéré aux mokolos de crier au loup dans la bergerie et rameuter tous ses soutiens et protecteurs (France, israel, les bédouins monarchies du golf dont l’arabie tayhoudite et autres lobbies wahabo-sioniste) pour former une coalition anti Algérie comme ca se passe en syrie, en libye et ailleurs;;;;;;;
      toutes ces manœuvres mesquines du marokistan sont de nature a mettre l’Algérie dans les bancs des accusés et étouffer une fois pour toute l’autodétermination du sahara occidental.




      0



      0
    Damas
    24 avril 2017 - 11 h 18 min

    Les marocains reçoivent des
    Les marocains reçoivent des aides financières de la part de leurs maîtres et bienfaiteurs français, saoudiens et qataris afin d’ accueillir les migrants syriens et africains, et en même temps ils critiquent l’Algérie qui accueille, avec ses propres deniers, 10 fois plus de migrants syriens que le Maroc. Les marocains seront toujours minables et petites face à siyadhoum les algériens. La vérité et la dignité n’ont aucune valeur pour les vils marocains.




    0



    0
    Anonymous
    24 avril 2017 - 11 h 02 min

    Refus total du Grand Maghreb
    Refus total du Grand Maghreb machin chose. Ce pays doit sortir de notre champ de vision.




    0



    0
    jughurta
    24 avril 2017 - 8 h 28 min

    Mr Lamamra lui c’ est un
    Mr Lamamra lui c’ est un bonhomme un vrai WALLAH, je me reconné dans son NIF, vrai radjel, vrai djazaïri.




    0



    0
      Mohamed
      24 avril 2017 - 15 h 30 min

      Il a ete ecarte par le clan
      Il a ete ecarte par le clan boutef




      0



      0
    Tilili
    24 avril 2017 - 8 h 14 min

    Je trouve la réaction
    Je trouve la réaction algérienne bien molle, moi : «l’Algérie qui s’est toujours abstenue, par esprit de responsabilité, de donner une portée politique et une couverture médiatique à des actes prémédités et répétitifs de cette nature de la part du Maroc « .
    Et bien non, il ne faut pas faire le mort, il faut répondre preuves à l’appui car les calomnies destinées à noircir l’image de l’Algérie ont tout le temps de faire le tour du monde en 24 heures et notamment de l’Afrique avant que l’Algérie vienne opposer trop tard ses démentis. Or justement l’Afrique et ses débouchés sont convoités par le Maroc, qui essaie de se faire bien voir de la CEDEAO dont elle veut faire partie pour écouler sa marchandise et apparemment ça passe par la mise à mort de l’Algérie.
    Je lis dans ce communiqué : » L’Algérie regrette »… Je vois que l’Algérie minimise les responsabilités du Makhzen en imputant les calomnies à seulement « deux départements ministériels marocains « . Ben, si ça ne peut pas être pris pour une preuve de faiblesse …Depuis la chute du prix du pétrole le Maroc se croit autorisé à nous mordre comme un roquet sur une bête blessée. Depuis quand acceptons nous d’être des victimes?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.