Mosquée de Paris : vers la destitution de Hafiz et la réintronisation de Boubakeur

Mosquée de Paris Hafiz Boubakeur
Chems-Eddine Hafiz avec Nicolas Sarkozy. D. R.

Par Abdelkader S. – Tout n’est pas encore joué à la Grande Mosquée de Paris où la désignation de Chems-Eddine Hafiz continue de susciter des remous. Son prédécesseur, Dalil Boubakeur, a fait part à plusieurs membres de la Société des Habous de son profond regret d’avoir cédé à la pression et accepté de démissionner dans la précipitation. Or, il y a de fortes chances que l’ancien recteur reprenne ses fonctions et que la nomination de son successeur soit tout bonnement annulée, a appris Algeriepatriotique de plusieurs sources concordantes.

Les membres de la Société des Habous, administratrice de ce lieu de culte, reprochent à Chems-Eddine Hafiz, outre son élection irrégulière, l’intrusion de personnes étrangères dans la gestion de la Grande Mosquée de Paris. Ces membres s’étonnent de l’écho démesuré qui a été assuré à sa charte en vingt points par le magazine L’Express et, plus grave, de sa publication sur le site du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), connu pour sa défense zélée d’Israël et de son lobbysme pro-sioniste. Cette diffusion par l’organisation dirigée par Francis Kalifat a coïncidé avec la visite de Nicolas Sarkozy au nouveau recteur quelques semaines à peine après sa prise de fonctions suite à ce que d’aucuns qualifient de «putsch». Selon Mondafrique, l’ancien Président français était en mission de «sauvetage» du «soldat Hafiz».

Mais les membres de la Société des Habous ne comptent pas se limiter à la dénonciation du coup de force du 11 janvier dernier. On apprend, en effet, que la justice sera «imminemment» saisie pour rétablir la légalité. D’abord, en raison des conditions contestées dans lesquelles s’est déroulée la succession, la démission de Dalil Boubakeur et l’élection de son successeur n’ayant pas été inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée générale ordinaire à laquelle avaient été conviés les membres de l’instance dirigeante de l’institution cultuelle fondée en 1926. Ensuite, au regard de la fonction de président de la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris que continue d’assurer Dalil Boubakeur à ce jour, faisant que le nouveau recteur peut être destitué à n’importe quel moment.

Algeriepatriotique a appris, par ailleurs, selon des sources informées à Alger, que Chems-Eddine Hafiz n’a pas été reçu par le président Tebboune mais par le secrétaire général de la présidence de la République et que le directeur de l’administration générale, le très controversé Mohamed Ouanoughi, a été sévèrement recadré par les autorités sur place pour avoir instigué le coup d’Etat et hâté le changement à la tête de la Grande Mosquée de Paris, prenant ainsi de court l’Algérie qui assure un financement à hauteur de deux millions d’euros par an.

Tout peut basculer dans les jours et les semaines à venir et la question de l’annulation de l’élection extralégale de Chems-Eddine Hafiz demeure posée.

A. S.

Comment (19)

    Mohamed
    28 février 2020 - 19 h 05 min

    Hafiz a volé le job et va chercher le soutien des ennemis de l’Algérie pour humilier notre pays et partager la rente et les privilèges de la mosquée entre rapaces voleurs et incompétents !

    Brahms
    28 février 2020 - 15 h 06 min

    Quand il y a le Renard dans les parages cela sent la grosse saucisse. Le Renard ne rôde jamais pour des cacahuètes d’ailleurs à son regard, on voit déjà la réflexion de la magouille qui se profile. A l’inverse, avez vous déjà vu un musulman se rendre dans une synagogue pour vérifier les comptes, moi jamais. En tous les cas, même dans une mosquée, ils ne savent pas diriger, ils veulent juste gratter, gratter jusqu’à laisser les caisses vides.

    14
    5
    Nad
    27 février 2020 - 22 h 23 min

    Lu quelque part
    « L’antimusulmane haineuse Mila, instrumentalisée par des militants sionistes, est aujourd’hui soutenue par Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande mosquée de Paris et vice-président du CFCM qui entretient des liens étroits avec le clan sioniste. »
    « Toujours disponible pour accorder des entretiens polissés à la chaîne israélienne i24news, Chems-Eddine Hafiz a fondé un groupe pluri-religieux avec son confrère Bernard Cahen, co-patron du « Rassemblement des avocats juifs de France » -une association communautariste qui soutient pleinement Israël. »

    21
    10
    Zaatar
    27 février 2020 - 20 h 12 min

    Du remous pour rien sur des choses qui ne servent à rien…

    14
    11
    Brahms
    27 février 2020 - 17 h 37 min

    Cette affaire pue des histoires d’argent. Quand on est vieux comme Mr Boubakeur marié à une catholique, on passe la main, le témoin. On ne reste pas indéfiniment dans le poste jusqu’à mourir d’un AVC ou d’une crise cardiaque.
    Le système algérien est pourri à tous les niveaux.

    21
    7
    attention aux vices des marocains
    27 février 2020 - 17 h 15 min

    « l’intrusion de personnes étrangères dans la gestion de la Grande Mosquée de Paris » ATTENTION c’est comme ça que les marocains opèrent, ils rentrent par la petite porte voire par la fenêtre. puis une fois dedans, avec la sorcellerie, les coups bas, manipulations vicieuse et mensonges à gogo, ils prennent le pouvoir. c’est comme ça qu’ils ont fait à la CAF et bientôt la FIFA, à l’UA, à Paris (rachida dati est en passe d’être la maire de Paris et j’invite les algériens à aller voter mais contre elle car voter pour elle vous allez vous détruire), dans le gouvernement en france, pays bas, belgique, au parlement européen, au sein des télévisions arabes comme el jazeera, … et LES ALGERIENS DOIVENT IMPERATIVEMENT EMPÊCHER LE MAROCAIN D’INTEGRER L’EQUIPE NATIONALE (car il est plus qu’un espion, c’est un destructeur CROYEZ MOI) ET JE SUIS ABSOURDI PAR L’INCOMPÉTENCE DE NOS AUTORITÉS DE TOLÉRER UNE TELLE INTRUSION??????
    quant à la mosquée de Paris, les marocains occupent déjà les locaux commerciaux ce qui est impardonnable de la part des gestionnaires algériens corrompus.

    18
    22
    Anonyme
    27 février 2020 - 17 h 02 min

    Hafiz a usurpé une fonction dont il n’a ni la compétence ni la crédibilité ! Il n’a aucune légitimité sur les musulmans en France ! C’est une mafia qui veut garder la main sur l’argent ! Il faut une enquête et un procès

    21
    9
    Anonyme
    27 février 2020 - 16 h 27 min

    Et je parie que ce hafiz a des accointances avec les MakhNazis c est certain. On veut déposséder l Algérie de la grande mosquée au profit des lécheurs de babouches de leur grand PD6 et son maître qazoula

    34
    14
    DYHIA-DZ
    27 février 2020 - 15 h 36 min

     »Les membres de la Société des Habous,…, reprochent à Chems-Eddine Hafiz, outre son élection irrégulière, l’intrusion de personnes étrangères dans la gestion de la Grande Mosquée de Paris…le très controversé Mohamed Ouanoughi, a été sévèrement recadré par les autorités sur place pour avoir instigué le coup d’Etat et hâté le changement à la tête de la Grande Mosquée de Pari… »’

    Il y’a beaucoup de pseudo Algériens qui travaillent contre les intérêts de leur patrie. Trop de traitres… YA LATIF !!
    En 20 ans, le Bouteflikisme a miné l’Algérie de partout…

    22
    11
    Le Chant des Cygnes
    27 février 2020 - 13 h 53 min

    La fausse élection de Hafiz est une insulte à la crédibilité de l’Algérie ! Au moment où le hirak et le peuple algérien réclament un changement et le départ de la mafia, Hafiz l’usurpateur fait un coup d’état pour garder la rente ! Qui vient au secours de Hafiz ? A qui profite le crime ? Au CRIF, Sarkozy et les sionistes anti algériens et anti musulmans qui s’en réjouissent ! Ça veut tout dire ! Hafiz mange à tous les râteaux tant qu’il y a de l’argent ! Il a présidé le comité de soutien de Bouteflika en France. Où est l’argent de la grande mosquée ? On connais la réponse. A la justice d’agir et de les emprisonner !

    25
    7
    Bendaoud
    27 février 2020 - 13 h 15 min

    les fonctionnaires d’origines algériennes sont des chevaux de Troie placé par Abdelahamid Bendaoud dit Ali durant les années 2000 où il a passé plus de 10 ans comme détaché a l’ambassade, le responsable de la communication de la Mosquée est son gendre.
    Bouteflika l’avait récompensé de grade de général major a son retour en Algérie pour services rendu a ses proches en Suisse et en France, même s’il n’est plus en fonction il reste intouchables pour des raisons inconnues.

    Derrière le maintient de ces fonctionnaires plus proches du Maroc que de l’Algérie qui ne représentent qu’eux même surtout pas l’Algérie se cachent des gros intérêts et plus que ça..

    34
    14
    Elephant Man
    27 février 2020 - 12 h 34 min

    Hafiz a même soutenu la mythomane Mila antisémite réelle, soutien salué à fortiori par le clan sioniste.
    L’Islam de France, qui ne veut absolument rien dire, est géré intégralement par les judéosionistes et ne représente que lui-même et celui qui l’a créée et pas les musulmans et francais musulmans sinon y’a longtemps que ça se saurait !!

    28
    42
      Anonyme
      27 février 2020 - 12 h 54 min

      Et toi tu soutiens tous les jours les arrestations d’innocents par ton régime pourri…

      74
      29
        Anonyme
        27 février 2020 - 16 h 32 min

        Dégage assassin d enfants et de femmes palestiniens

        8
        13
        Anonyme
        27 février 2020 - 21 h 30 min

        Au bout seule la justice française hé oui. Pourra sois le réintégrer ou pas puisqu elle identifier en tant qu association cultuelle a but non lucratif loi 1901 , elle est enregistrée en tant que telle ensuite assemblée générale qui reste interne et ne regarde ni les pouvoirs français tt que la justice est pas saisi et encor le pouvoir algérien.
        Si il a démissionner sans contrainte et srtt un homme de cette renommée et tjrs protéger par le état français dûe à sa fonction ne peut espérer revenir dans le droit français.

    Manchar
    27 février 2020 - 12 h 14 min

    C,est dingue,
    Les mosquées fonctionne comme de véritables holdings…investissement etranger, o p a sur la société,conseil des habous à la place du conseil d,entreprises et réhabilitation de l,ancien pdg sans toucher à son parachute doré et autres avantages quand nous les simples crédules minoritaire vidons nos poches pour des actions valeur au dela.
    À quand l,indice mosq aux cac40?

    26
    11
    Anonyme
    27 février 2020 - 11 h 47 min

    Comme si ça pouvait changer quelque chose!! Cette mosquée n’a aucune influence sur les algériens pratiquants en France. Hafiz, Boubakeur ou Cherif ça ne changera rien

    42
    13
      Rachid
      27 février 2020 - 17 h 06 min

      En effet ils se partagent le magot avec les Marocains, rien que sur la viande halal qui n’a de halal que le nom la mosquée prend 1 euro sur chaque kilo vendu ou exporté, faites le calcul.
      La caisse de la zakate les émigré l’appelle « La fontaine d’argent » car elle travaille tout les jour en espèce.
      Il n’ y a pas guerre avec les Marocains car nos corrompus partagent tout avec eux depuis des décennies.

      10
      9
    Anonyme
    27 février 2020 - 11 h 33 min

    Un vrai opportuniste !!!

    24
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.