Coronavirus : état d’alerte dans la base de vie de l’ENI à Hassi Messaoud

sud coronavirus
Mesures de prévention drastiques au sud du pays. D. R.

Par Mounir Serraï La confirmation de la contamination par le coronavirus d’un travailleur pétrolier italien a mis toute la base de vie où il travaille à Hassi Messaoud, au Sud algérien, en état d’alerte. En effet, la direction de cette base de vie appartenant au groupe pétrolier italien ENI a mis en place des mesures de prévention et de protection des plus fermes. Dans une note interne, elle ordonne l’arrêt de tout mouvement du «personnel HMD- MLE-HMD- SH- FCP et contractant. Aussi, la direction ordonne-t-elle l’arrêt de toutes les sorties et de toutes les entrées à la base de vie HMD, jusqu’à nouvel ordre».

Autres mesures prises pour éviter tout risque de propagation du Coronavirus, c’est de garder le personnel en provenance du MLE dans leur chambre, jusqu’à leur ausculation par un médecin. La direction équipe le personnel du catering de moyens de protection nécessaires (masques, gants…). Comme, il dote toutes les chambres et l’ensemble des bureaux de gel désinfectant. A cela s’ajoute la fermeture totale des foyers, des salles de réunions et d’activités collectives. Le personnel est sommé de respecter scrupuleusement les consignes.

Ces mesures sont prises pour éviter tout contact entre les Italiens qui reviennent de leur pays et le reste des travailleurs sur ce site. Cela en raison des nombreux foyers de contamination découverts ces derniers jours en Italie. Le coronavirus a déjà touché plus d’une trentaine de pays dans le monde. Parmi les plus touchés, il y a la Chine, la Corée du Sud, l’Iran et l’Italie. Le gouvernement algérien annonce avoir renforcé le dispositif de prévention aux aéroports, aux ports et aux passagers frontaliers terrestres.

M. S.

Comment (2)

    Anonimaoui
    28 février 2020 - 16 h 38 min

    Pendant que nos services secrets et nos RG s’acharnent à saboter le mouvement populaire du 22 février par tous les moyens, cette intrusion par virus mortel de la base pétrolière stratégique de Hassi Messaoud est passée comme une lettre à la poste. Ce citoyen italien peut bien être un argent missionné par un service secret ennemi pour pour déstabiliser la production pétroliére nationale. Juste un scénario pour apprécier à quel point l’Algérie est actuellement vulnérable.

    2
    5
      Zaatar
      28 février 2020 - 18 h 39 min

      Vous regardez trop de films d’espionnage.

      2
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.