Un ressortissant américain arrêté en Corée du Nord

Otto Warmbier, un étudiant américain de 21 ans, condamné à 15 ans de prison en 2016. D. R.

Un Américain a été arrêté alors qu’il tentait de quitter la Corée du Nord, portant à trois le nombre d’Américains détenus dans ce pays, a affirmé ce dimanche l’agence sud-coréenne Yonhap. L’arrestation de cet Américain, qui n’a pas encore été confirmée officiellement, intervient dans un moment d’extrême tension entre Pyongyang et Washington.

Selon Yonhap, l’homme, qu’elle identifie uniquement par son nom de famille, Kim, a été arrêté vendredi à l’aéroport international de Pyongyang alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays. D’après l’agence, il s’agit d’un ancien professeur à l’Université des sciences et de la technologie de Yanbian, en Chine, âgé d’une cinquantaine d’années. Il était associé à des programmes d’aide pour la Corée du Nord et se trouvait dans ce pays depuis environ un mois pour en discuter, a ajouté l’agence, selon laquelle les raisons de son arrestations ne sont pas claires.

Les services de renseignement sud-coréens et les ministères sud-coréens des Affaires étrangères et de l’Unification ont indiqué ne pas être en mesure de confirmer cette arrestation. Mais le directeur d’un centre de recherches basé à Séoul, le World North Korea Research Center, a assuré à la presse que l’information était vérifiée. Deux Américains sont actuellement détenus en Corée du Nord dans un contexte de relations glaciales avec les Etats-Unis.

R. I.

Comment (2)

    Anonymous
    23 avril 2017 - 21 h 40 min

    LA CORDE HAUT ET COURT
    LA CORDE HAUT ET COURT




    0



    0
    anonyme
    23 avril 2017 - 17 h 49 min

    Ce sont des espions comme il
    Ce sont des espions comme il y en a partout même en Algérie………Il faut lutter contre ces espions envoyés pour repérage dans le pays..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.