L’ambassadeur du Maroc à New York : entre délire monomaniaque et manipulation

Omar Hilale tout sourire avec l'ancien SG de l'ONU, ou l'hypocrisie réincarnée. D. R.

Intervenant à l’issue de l’adoption à l’unanimité par le Conseil de sécurité, le 28 avril 2017, d’une résolution prorogeant d’un an le mandat de la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara Occidental (Minurso), l’inénarrable représentant du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, s’est livré avec son ton fielleux habituel à une attaque en règle contre l’Algérie qu’il cite pas moins de 33 fois en l’espace de 30 minutes.

Dans une litanie de contre-vérités, de contradictions, d’injures et de formules vaseuses et ubuesques, ce serviteur servile et zélé du Makhzen, agent sans foi ni loi connu pour son comportement de mercenaire et ses pratiques de voyou intimidant et corrupteur, comme le révèlent les câbles fuités par le célèbre hacker «Chris Coleman», a fait un show minable en égrainant une série de griefs à l’endroit du Polisario et, en particulier, de l’Algérie, en présentant son pays comme un modèle de démocratie, défendant la légalité internationale et soucieux du bien-être des Sahraouis dans les camps de réfugiés de Tindouf. Quel dommage que le ridicule ne tue point !

Retour sur les principales séquences de la déclaration du représentant du Maroc

En réponse à une question de la correspondante de l’APS qui l’interrogeait sur la situation insurrectionnelle au Rif sur fond de mal-vivre et de répression policière, Omar Hilale, qualifié par Amar Belani de troll et de faussaire dont la spécialité première est d’altérer la vérité (y compris dans les notes qu’il adresse à sa hiérarchie), a préféré «cacher le soleil avec un tamis» en présentant son pays comme un modèle de démocratie et de respect des droits de manifestation et d’expression. Dans un élan auto-enthousiasmé pour étayer ses propos, il a omis de citer la répression sanglante qui s’abat sur les populations du Rif, aux prises avec une situation socioéconomique éprouvante, notamment l’épisode horrible du marchant de poisson broyé par une benne à ordures sur ordre d’un représentant de l’ordre marocain.

A court d’arguments probants, ce diplomate marocain n’a rien trouvé de mieux que de s’attaquer frontalement à l’Algérie en l’accusant de tous les maux, une pratique connue qui consiste à édulcorer une réalité socioéconomique interne des plus préoccupantes à travers un discours d’autosatisfaction et d’images surfaites, contredisant ce faisant les rapports alarmants des institutions financières internationales et les témoignages des acteurs associatifs marocains, notamment ceux de la région du Rif.

En témoigne l’entretien accordé par le président de la région d’Al-Hoceima, Ilyas El-Omari, à l’hebdomadaire Jeune Afrique, dans lequel il impute la colère des Rifains au chômage endémique qui touche la population et le peu d’intérêt qu’accorde le pouvoir central à la région. Ilyas El-Omari parle carrément de région abandonnée et plongée sciemment dans la pauvreté pour qu’elle devienne une énorme plantation de cannabis dont le commerce représente aujourd’hui 81% de l’économie de la région (23 milliards de dollars et 23% du PIB du Maroc). Et cet élu de regretter que l’argent de la drogue ne soit plus réinvesti dans la région, comme c’était le cas avant, laissant entendre que le produit de la vente du cannabis, qui concourrait avant 2008 à l’essor économique de la région, emprunte désormais d’autres canaux, et quand il n’enrichit pas l’élite au pouvoir, sert à financer des OPA en Afrique via des banques marocaines servant de circuit de blanchiment d’argent.

Ces faits sont, d’ailleurs, soulignés dans le rapport 2016 de Frontex intitulé «Africa-Frontex Intelligence Community Joint Report», dans lequel cette agence européenne affirme que le trafic de drogue est l’activité la plus rentable pour les groupes de criminels activant au nord du Maroc, relevant que le trafic de hachich, en tant qu’activité «à faible risque et aux profits élevés», reste un domaine plus attractif pour ces groupes que le trafic de migrants. Ce rapport confirme les conclusions d’un autre rapport publié par le Département d’Etat américain, selon lequel «la production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes métriques, ce qui, potentiellement, équivaut à 23% du PIB marocain». Ce qui fait du Maroc le premier producteur et exportateur mondial de cannabis. Afin de lutter contre ces phénomènes, l’administration américaine chargée de la lutte contre la drogue (Drug Enforcement Administration/DEA) a, d’ailleurs, ouvert en février dernier son premier bureau régional en Afrique, à Rabat !

Faux-fuyants et rhétorique mensongère

Sur la question du Sahara Occidental, où le Maroc a notoirement le statut d’occupant au regard du droit international, Omar Hilale a tenté à coups de faux-fuyants et de rhétorique mensongère de dédouaner son pays de toute responsabilité dans la genèse et la persistance de ce conflit.

Faisant une lecture biaisée de la résolution adoptée par le Conseil de sécurité, ce diplomate se félicite d’abord que les quinze membres de cet organe de l’ONU aient fait pression sur les pays voisins, particulièrement sur l’Algérie, pour «négocier avec le Maroc le règlement de ce différend régional», ce qui n’est nullement reflété dans le texte du conseil. En effet, la résolution 2351 adoptée le 28 avril 2017 ne fait qu’encourager les pays voisins, sans les nommer, à contribuer pour mettre fin à l’impasse actuelle et progresser dans la voie d’une solution qui pourvoit à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental, ce qu’ils ont déjà fait à travers leur participation, en qualité d’observateurs, au processus de Manhasset.

Pour rappel, ce processus est à l’arrêt depuis que le Maroc a décidé unilatéralement de remettre en cause la dynamique onusienne, en mettant en doute la sincérité et la probité de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU et, ensuite, en considérant l’option référendaire comme définitivement écartée, contrevenant ainsi à l’appel répété du Conseil de sécurité à la reprise des négociations de bonne foi et sans conditions entre le Maroc et le Front Polisario.

Ce faisant, le Maroc a pu compter sur le précieux soutien de la France et de l’Espagne, membres influents du «Groupe des amis du Sahara Occidental», qui prend traditionnellement l’initiative de présenter, avec les autres membres du Groupe (Etats-Unis, Russie, Chine et Royaume-Uni), au reste des membres du Conseil de sécurité un projet de résolution sur le Sahara Occidental, avec pour consigne implicite de ne pas le modifier. Ces deux alliés inconditionnels du Maroc ont de par le passé ferraillé dur pour empêcher l’inclusion dans la résolution du conseil d’un appel à la mise en place d’un mécanisme de monitoring des droits de l’Homme et pour biffer toute formule de condamnation suite à l’expulsion par le Maroc de la composante civile de la Minurso. C’est également fort de leur soutien indéfectible qu’Omar Hilale a lancé, toute honte bue, un ultimatum de 48 heures au système des Nations unies, l’enjoignant d’apporter la preuve du retrait total des éléments du Front Polisario de la zone tampon de Guerguerat, faute de quoi, il ne s’engagera pas dans les négociations auxquelles l’oblige le Conseil de sécurité, défiant ainsi l’autorité de cet organe en tant que garant de la paix et de la sécurité dans le monde.

Pris sous le feu des projecteurs des médias de son pays, mobilisés en grand nombre pour la circonstance, Omar Hilale s’est permis de prédéterminer à l’avantage de son pays, qui a le statut de puissance occupante, les paramètres de la solution au conflit du Sahara Occidental. Il a estimé que la résolution du Conseil de sécurité consacrait la prééminence de l’option marocaine d’autonomie, qui est, selon lui, «la seule solution viable à ce différend régional». Mais il a omis de mentionner que la proposition du Front Polisario pour une solution sur la base d’un référendum d’autodétermination reste sur la table et qu’elle figure parmi les options à examiner, ce qui ressort clairement dans le texte de la résolution et des déclarations après le vote des membres du Conseil de sécurité, notamment de la Suède, de l’Ethiopie, de l’Uruguay et de la Bolivie.

Invective et discours farfelu

Puisant dans le registre de l’invective et du discours farfelu, l’ambassadeur du Maroc a remis sur le table les allégations de détournement par l’Algérie et le Front Polisario de l’aide humanitaire européenne destinée aux réfugiés sahraouis et des supposés obstacles dressés par l’Algérie sur la voie du recensement de ces derniers. Il convient de rappeler qu’outre le fait que le rapport de l’Office européen de lutte contre la fraude (Olaf) n’incrimine pas les autorités algériennes, ces accusations ont été battues en brèche par de hauts responsables européens qui ont confirmé que l’assistance humanitaire européenne aux réfugiés sahraouis se poursuit normalement dans un cadre ordonné et transparent. En fait, ces accusation participent de calculs marocains visant à faire pression sur l’UE pour diminuer ou suspendre son aide aux réfugiés sahraouis ou y introduire de nouvelles conditionnalités, afin d’asphyxier économiquement les Sahraouis et les pousser à choisir de rejoindre les appels de la «mère patrie».

Sur un autre registre, et pour infirmer les accusations d’exploitation illégale par le Maroc des ressources naturelles du territoire du Sahara Occidental, Omar Hilale fait étalage des prétendus efforts consentis par le royaume pour la construction d’infrastructures dans «ses provinces du Sud». Mais il omet, là aussi, de préciser que celles-ci profitent d’abord aux Marocains de pure souche, implantés artificiellement sur le territoire, et que ces investissements ont été réalisés en violation flagrante du principe de souveraineté permanente des populations des territoires non autonomes sur les ressources naturelles. Rien d’étonnant quand on sait que l’arrêt de la Cour de justice européenne du 21 décembre 2016 pend au nez des autorités marocaines en ce qu’il établit clairement que le territoire du Sahara Occidental est distinct et séparé de la souveraineté du Maroc.

Enfin, avec ses attaques méchantes et gratuites contre Christopher Ross, cet agité du bocal se vautre dans le caniveau, oubliant que le Néerlandais Van Walsum (ancien Représentant personnel du SG de l’ONU pour la question du Sahara Occidental) aura, lui, été le meilleur diplomate que le Maroc ait eu durant les soixante dernières années. Il est vrai qu’entre temps, d’autres «petits soldats» ont été soudoyés à Genève par le diplomate corrupteur et le net fourmille de détails sur les accointances rétribuées avec de tristes sires, du genre Kompass, Khan et autres comparses aussi cupides qu’intéressés.

Amar B.

Comment (89)

    Erracham
    3 mai 2017 - 23 h 00 min

    Tout le monde s’est focalisé
    Tout le monde s’est focalisé sur le diplomate marocain, mais sur la photo, un autre personnage mérite qu’on s’intéresse à lui. Subitement, j’ai cru voir une affiche de la pièce de Molière, Les Fourberies de Scapin. Comme le personnage qu’il incarne, il a réussi à extorquer de l’argent à de nombreuses personnes. Maintenant qu’il n’est plus en poste, les langues se délient et on le décrit comme un fonctionnaire véreux, corrompu jusqu’à la moëlle. Il ne s’entendait qu’avec les ripoux de son espèce. J’espère qu’il finira comme la présidente de son pays: en prison. Mon second voeu est de voir Hilale et son roi lui tenir companie.




    1



    0
    URGENT
    3 mai 2017 - 20 h 54 min

    Le Makhzan veut coller une

    Le Makhzan veut coller une marocaine à KADER JAPONI.

    Le Maroc fait tout pour marier les chanteurs du RAI aux marocaines. Une façon de s’accaparer du RAI ALGÉRIEN.
    L’Algérie doit se réveiller. C’est URGENT!




    1



    0
      Anonymous
      3 mai 2017 - 22 h 17 min

      Un journaliste a posé la

      Un journaliste a posé la question suivante à Kader Japoni:

      Est-ce-que tu vas te marier à une marocaine. La vidéo est disponible sur youtube.




      1



      0
        Anonymous
        3 mai 2017 - 22 h 32 min

        Je précise: Un journaliste
        Je précise: Un journaliste marocain.




        1



        0
      salim
      4 mai 2017 - 3 h 20 min

      les kader japoni , taliani et
      les kader japoni , taliani et houari dauphin et autres zygotos ne méritent pas mieux que de smarocaine sapres tout donc tant mieux que des algeriennes ne soient pas souillées par ces m hachakoum je trouve que c une bonne opération de réunir les dechets entre eux non?? réfléchissons intelligeamment mes freres




      1



      0
    Nobody Paris
    3 mai 2017 - 18 h 46 min

    AU VUE DES MOEURS EN COURS AU
    AU VUE DES MOEURS EN COURS AU MAROC-LUPANAR, CE FAUX DIPLOMATE SERAI MIEUX
    EN MINI-JUPE ET DECOLLETE, SELON LES REGLES D’HUBERT LYAUTEY (QUI SONT TOUJOURS EN VIGUEUR AU MAKHZEN), PAUVRES PEUPLE MAROCAIN.




    1



    0
    Zaoui
    3 mai 2017 - 10 h 04 min

    Mr BELANI devrait siéger
    Mr BELANI devrait siéger près l’ONU car c’est une sommité en matière politique,un personnage qui porte haut et fort notre pays,
    Mr LAMMAMRA doit avoir les mains liées malgré ça il outrepasse ces injonctions « du bureau noir »
    *par moment on se demande pourquoi on persiste à garder Mr MESSAHEL qui n’a jamais réglé un problème que ce soit le problème « libyen » « sahraoui » « MALIEN » niet!
    *pourtant à chaque déplacement il prend 25000 $ de frais de déplacement ,il s’enrichi bêtement au dos du peuple! s’il était opérationnel à la rigueur on accepterait ce hold-up perpétuel!




    1



    0
      RachidOK
      3 mai 2017 - 18 h 07 min

      Riasonnement anachronique qui
      Riasonnement anachronique qui ne tient pas la route.Le problème malien a été pratiquement réglé malgré quelques interférences de parasites qui essayent de dérailler le processus,ma foi,sans grand succés.Sans le travail titanesque de la diplomatie algérienne,le Mali aurait été au jour d’aujourd’hui,disloqué et en proie a une guerre civile dévastatrice.La crise libyenne est multidimentionnelle et Messahel et l’Algérie n’ont pas vocation pour la solutionner tout seuls.L’Algérie met sa pierre a l’édifice mais le problème lybien est une équation a plusieurs inconnues et ne peut trouver son épilogue qu’avec la contribution et la convergence d’efforts de plusieurs parties a l’échelle internationale.Quant au Sahara occidental,ce n’est pas a Messahel qu’incombe la résolution de ce problème de décolonisation.Les instances des nations unies y travaillent et s’occupent de ce dossier.L’Algérie joue son role parfaitement pour veiller au grain et pour s’assurer que les droits du peuple sahraoui ne soient pas baffoués.




      1



      0
    nordine aljazairi
    3 mai 2017 - 6 h 13 min

    IL EST TEMPS DE ROMPRE AVEC
    IL EST TEMPS DE ROMPRE AVEC LE MAROC TOUTES RELATIONS FERMEZ LES FRONTIERES TERRESTRES N’EST PAS SUFFISANT LA JOIE DU PEUPLES ALGERIENS NE SERA COMPLETE QUE L’ORSQUE LES RELATONS AVEC CE VOISIN DU MAL SATANIQUE SONT ROMPUS




    1



    0
    anti-khafafich
    2 mai 2017 - 22 h 49 min

    M. Belani je te tire chapeau
    M. Belani je te tire chapeau pour ce que tu fais pour la cause sahraouie et par conséquent pour celle de l’Algérie. Par contre, le sinistre de la culture est silencieux quant à l’usurpation de notre histoire par les mokokos, il passe son temps à organiser des « événements » pour la machin zarabe, afin de détourner notre attention peut être !? : IL DOIT DÉGAGER et en VITESSE !
    au nom du « makhreb zarabe », les mokokos sont entrain d’usurper notre culture et notre histoire..a quand des réactions vives ? à quand l’interdiction d’utiliser ce terme qui, manifestement, encourage les sauterelles sans origines mokokos de falsifier l’histoire de l’Algérie et celle de toute la région ?




    1



    0
    Benramdane
    2 mai 2017 - 22 h 01 min

    La réponse du représentant de
    La réponse du représentant de l’Algérie à l’Onu a été magistrale, ses propos ont été concis et conforme à la réalité. Son ton était serein et respectueux comme il sied à tout honorable diplomatique de pratiquer. Le sieur Hilale, passant comme tout le personnel du Makhzen y compris Bibendum sous les fourches caudines – ballotés entre les reniements et les humiliations – espère refaire une virginité au Maroc par le biais de faits alternatifs en guise de diplomatie, il prend les couloirs de l’Onu pour le prolongement de la place elFna – qui s’anime chaque soir pour les besoins des affamés du ventre et des bas ventres des pédophiles protégés, démocratie oblige, par la police de sa Majesté – où il peut dire que le Maroc est une démocratie sans quelqu’un ne puise dire que c’est un oxymore. Son intervention est de la harangue des plus éculées qui me fait penser au spectacle qu’offrent des mamas napolitaines qui s’invectivent d’un balcon à un autre – avec la superbe et la truculence naturellement. Le monde entier n’est pas dupe sauf le peuple du pays le plus policé du monde le peuple marocain à qui on propose la comédia dell’ arte pour faire de l’Algérie un exutoire de la colère du seul ennemi de la monarchie allaouite : Le Peuple Marocain.




    1



    0
    Anonymous
    2 mai 2017 - 21 h 30 min

    La tenue que porte ce chien
    La tenue que porte ce chien bâtard marocain, qui parait sur la photo, appartient à Tlemcen tenue pour hommes de Tlemcen et toute la région, ainsi que la chachya.




    0



    0
    Méditorial
    2 mai 2017 - 21 h 16 min

    Sa tenue me rappelle les
    Sa tenue me rappelle les derviches tourneurs ! Sans la grâce!!!




    1



    0
      Anonymous
      2 mai 2017 - 21 h 26 min

      Ces marocains volent les

      Ces marocains volent les habits traditionnels des autres pays, mais ils ne peuvent voler la grâce!!!!!!!!!!!!!!!




      1



      0
    Jean_Boucane
    2 mai 2017 - 19 h 03 min

    Vu que les Mokokos essaient
    Vu que les Mokokos essaient de nous voler notre histoire, il serait temps de nommer nos rues, nos aeroport ou nos stades avec des noms historiques des grands hommes de notre histoire (comme Massinissa, Jughurta, Kaina ou Tin hinan)… je ne veux pas trahir les martyrs de notre révolution mais il faut jouer sur tous les tableaux… l’Algerie a plus de 3000 ans d’histoire, profitons en!!!!




    1



    0
      Lotfi magh
      2 mai 2017 - 20 h 12 min

      Absolument d’accord ,
      Absolument d’accord , pourquoi les dirigeants algériens de l’époque ont baptisé un boulevard d’alger sous le nom de mohammed 5 alors que ce pays de l’ouest nous a offensé à maintes reprises , personnellement , et c’est juste une proposition de ma part , je souhaite que ce boulevard soit rebaptisé boulevard hugo chavez en honneur à ce grand dirigeant , j’espère que mes compatriotes seront d’accord avec moi et encourager cette proposition , j’espère ainsi que les habitants d’alger communiqueront cette idée à monsieur le wali d’alger .




      1



      0
        TARIK L'ALGÉRIEN BERBÈRE
        2 mai 2017 - 20 h 31 min

        Le bâtard du palais se

        Le bâtard du palais se prépare aussi à s’accaparer de l’histoire de TARIK IBNOU ZIYAD. Un BERBÈRE Algérien qui conquit l’Espagne.
        L’Algérie doit frapper fort pour protéger son patrimoine culturel et historique. IL YA URGENCE !!!!




        1



        0
      Anonymous
      2 mai 2017 - 21 h 12 min

      Les tunisiens aussi nous
      Les tunisiens aussi nous volent notre histoire, j’ai entendu une tunisienne assez connue parler à l’invité de TV5 journal de midi, dire à Patrik Simonet que Kahina était juive tunisienne. Les tunisiens nous volent aussi St-Augustin fils de Taghaste Annaba d’aujourd’hui. Les mokokos nous volent JubaII et Cléopâtre Séléné, j’ai entendu dire un marocain dire que les berbères du Maroc avaient du sang des pharaons de part l’histoire de Juba II et son épouse la fille de Cléopâtre alors que Juba II est le fils du roi Numide Juba I, les deux époux sont enterrés au Tombeau dit faussement de « la chrétienne » à Tipaza, ils nous volent aussi le roi Massinissa et tous les autres rois Numides, le tout parce que le régime abjecte d’Alger a tout fait pour occulter l’histoire antique de l’Algérie, par ignorance et en vue d’arabiser le pays. N’en parlons du pillage de notre culture, nos artistes, nos mets, nos patisseries, nos tenues traditionnelle le karakou algérois est portée par des marocaines qui se vantent que c’est un costume marocain, n’en parlons de la chichia algéroises portées aussi par les constantinois, les tlemcéniens et dans d’autres régions du pays, les costumes tlemcéniens aussi sont volés par les marocains qu’ils soient pour hommes et femmes. Parce que nous avons un régime démissionnaire qui ne protège en rien tout ce qui appartient au peuple algérien, son histoire, sa culture.




      1



      0
        Anonymous
        2 mai 2017 - 21 h 24 min

        La Tunisie s’est accaparée de

        La Tunisie s’est accaparée de l’histoire de saint-Augustin ( né à Souk Ahras, Algérie).
        Le film réalisé sur sa vie a été financé par l’Algérie, mais C’est la Tunisie qui présente ce film dans le monde. MERDE ET ENCORE MERDE.
        Nous avons des irresponsables et non pas des responsables. Aucun patriotisme.




        1



        0
          ghanem eL bejaoui
          3 mai 2017 - 11 h 26 min

          CE SONT DES TRAITRES
          CE SONT DES TRAITRES




          1



          0
        salim
        2 mai 2017 - 22 h 08 min

        le peuple a aussi une part de
        le peuple a aussi une part de responsabilité, quand je vois toutes ces jeunes filles porter des tenues orientales de shidjabs orientaux les hommes des tenues afghanes, d’autres s’occidentalisent à outrance aussi etc etc ce n’est pas la faute du pouvoir quand même. juste que l’algérien a perdu de sa personnalité et développe un complexe d’infériorité qu’il faut corriger




        1



        0
          ghanem eL bejaoui
          3 mai 2017 - 11 h 24 min

          desoler mais cest ce pouvoir
          desoler mais cest ce pouvoir de ……qui a falcifier lhistoire qui a voulue se raprocher de nasser et ils ont promulguer que nous etions ARABE PUIS ILS ONT ENCORAGER LA VENUE DE COOPERANT EGYPTIEN QUI ETE TOUS DES FRERES MUSULMANS QUE NASSER A VOULUE SE DEBARASSER ET ILS ONT ENCORAGER LISLAM POLITIQUE ET LAISSER DES IMBECILES PARLER DE LISLAM DU BAS VENTRE COMME CETTE OBSEDES DE CHAMSSOU ET SURTOUT ILS ONT ABRUTIT LE PEUPLE ON DETRUISANT SA MEMOIRES ET SES REPERES.




          0



          1
    Sprinkler
    2 mai 2017 - 18 h 31 min

    En plus d’avoir inscrit son
    En plus d’avoir inscrit son nom au firmament de l’éro-tourisme et au sommet du palmarès des états narcotiques, le Maroc a réussi la gageure et l’insigne gloire d’être le dernier protectorat que l’Histoire a légué au 3 ème millénaire. Le reste, tout le reste et son résidu, n’est que hachich et chicha pour sujets aliénés…




    1



    0
    HANNIBAL
    2 mai 2017 - 18 h 17 min

    Une caserne militaire
    Une caserne militaire attaquée à Larache au mar »ok !!

    L’affaire s’est déroulée la semaine dernière, mais pour des raisons de sécurité, l’information n’a été divulguée que cette fin de semaine. En effet, vers cinq du matin, une bande de près de 50 personnes s’est attaquée à la caserne du régiment 49 des Forces armées royales à Larache. Ca chauffe pour les fesses a momie VI il a le choix celui de s’assoir entre 2 chaises avec un brasero en dessous a force de souffler sur les braises avec un r »abooz il peut se dire Daba le printemps m’a rejoint plus vite que je ne pensais !!!! momo demande l’asile a François …




    1



    0
      salim
      2 mai 2017 - 22 h 13 min

      Fraçois bye bye c fini
      Fraçois bye bye c fini maintenant c Macaroni qu’il va se taper dans une geole si le peuple se soulève quelque chose me dit que ses palais seront bientôt mis à sac et les TV du monde entier vont nous donner du spectacle comme ceux de saddam et el guedaffi




      1



      0
    SOUFI
    2 mai 2017 - 17 h 55 min

    La fameuse replique de
    La fameuse replique de Napoleon qui lui va comme un gant à cet infame hilale:

    « Vous mériteriez que je vous brisasse comme un verre, j’en ai le pouvoir mais je vous méprise trop pour en prendre la peine. Pourquoi ne vous ai-je pas fait pendre aux grilles du Carrousel ? Mais il en est bien temps encore. Tenez, vous êtes de la merde dans un bas de soie ! »




    1



    0
    SOUFI
    2 mai 2017 - 17 h 53 min

    La fameuse replique de
    La fameuse replique de Napoleon qui lui va comme un gant à cet infame hilale:

    « Vous mériteriez que je vous brisasse comme un verre, j’en ai le pouvoir mais je vous méprise trop pour en prendre la peine. Pourquoi ne vous ai-je pas fait pendre aux grilles du Carrousel ? Mais il en est bien temps encore. Tenez, vous êtes de la merde dans un bas de soie ! »




    1



    0
    anti-khafafich
    2 mai 2017 - 17 h 45 min

    M. Belani je te tire chapeau
    M. Belani je te tire chapeau pour ce que tu fais pour la cause sahraouie et par conséquent pour celle de l’Algérie. Par contre, le sinistre de la culture est silencieux quant à l’usurpation de notre histoire par les mokokos, il passe son temps à organiser des « événements » pour la machin zarabe, afin de détourner notre attention peut être !? : IL DOIT DÉGAGER et en VITESSE !
    au nom du « makhreb zarabe », les mokokos sont entrain d’usurper notre culture et notre histoire..a quand des réactions vives ? à quand l’interdiction d’utiliser ce terme qui, manifestement, encourage les sauterelles sans origines mokokos de falsifier l’histoire de l’Algérie et celle de toute la région ?




    1



    0
    mhd bouira
    2 mai 2017 - 16 h 56 min

    Je kiffe trop les
    Je kiffe trop les commentaires de ce journal.
    GÉNIAL!!




    1



    0
      Keltoum
      2 mai 2017 - 17 h 04 min

      L’occasion pour moi d
      L’occasion pour moi d’exprimer encore une fois mon plaisir de lire autant de commentaires patriotiques envers nos voisins de l’Ouest et le haut niveau intellectuel des intervenants. Vraiment bravo.




      1



      0
        mhd bouira
        2 mai 2017 - 17 h 39 min

        Oui BRAVO!! De le haute
        Oui BRAVO!! De le haute voltige!
        moi Je ne rate jamais une ligne;l,inspiration au top,pas de dérapage et surtout ce petit soupçon d,humour horr bien de chez nous(j,evite n,importe quel sorte de boissons devant l,écran) enfin bref j,aimerais pas être à la place des pro makhnez du babouchistan ou n,importe quel détracteurs..
        Ça vise juste.




        1



        0
    SIU
    2 mai 2017 - 16 h 31 min

    Le fanfaron diplomate du
    Le fanfaron diplomate du royaume marocain le hihale:

    La Fontaine

    Maître Hilale, sur un arbre perché,
    Tenait en son bec un fromage.
    Maître Algerie, par l’odeur alléché,
    Lui tint à peu près ce langage :
    Et bonjour, Monsieur du Hilale.
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
    Sans mentir, si votre ramage
    Se rapporte à votre plumage,
    Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
    À ces mots, le Hilale ne se sent pas de joie ;
    Et pour montrer sa belle voix,
    Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
    L’Algerie s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
    Apprenez que tout flatteur
    Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
    Le Hilale honteux et confus
    Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.




    0



    0
    RasElHanout
    2 mai 2017 - 16 h 26 min

    Même si le rancunier Trump
    Même si le rancunier Trump avait refusé de recevoir M6 même pour un petit-déjeuner en privé, le gentil Hollande vient de recevoir M6 autour d’un faste et officiel déjeuner. Le seul hic est que Hollande est partant de l’Élysée dans une semaine alors que Trump vient d’arriver à là Maison Blanche pour un mandat de quatre années renouvelable. Wal fahem yaf’ham.




    0



    0
      zenda
      2 mai 2017 - 16 h 50 min

      ce larbin jalaoux vient
      ce larbin jalaoux vient plaider sa cause auprès de holland en esperant que ce dernier se fasse l écho de ce bicot auprès de macron…et oui macron est venu 2 j à alger et une minute chez les hachachins




      0



      0
    Ahmed Abbou
    2 mai 2017 - 15 h 50 min

    Tout le monde s’accorde à
    Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que le Maroc est pour la France ce qu’est la Prostituée pour son proxo d’où la magistrale déclaration de l’ex ambassadeur de la France auprès de l’ONU à New-York à savoir, que  »le Maroc est une Prostituée avec laquelle on partouze chaque soir, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on se doit de protéger ».




    0



    0
    Felfel Har
    2 mai 2017 - 15 h 49 min

    Il est vraiment hilare ce
    Il est vraiment hilare ce Hilale avec son accoutrement médiéval! Moi, je ne lui en veux pas trop car que voulez-vous qu’il fasse? Comme tous les canidés, il se sent obligé d’aboyer pour attirer l’attention du maître, lui soutirer une quelconque pitance, une gourmandise, oubien solliciter son pardon pour avoir failli à sa mission, certes impossible. Avez-vous vu un chien faire autre chose qu’aboyer? Il jappe quand il est heureux, il fait l’intéressant, il aboie quand il est en colère, il grogne pour n’importe quoi. Faites comme moi, ignorez-les, ils finissent toujours par se calmer. Omar vient de faire son minable numéro de cirque, il va docilement se retirer, la queue entre les pattes, les oreilles rabattues, la langue pendue. ….




    0



    0
    Court Toujours.
    2 mai 2017 - 15 h 35 min

    Voici la Vérité : …Tant que
    Voici la Vérité : …Tant que le Maroc organisera la Plantation du Canabis , permettra sa Production , sa Commercialisation et la Vente …et bien le Maroc sera dans la Misère , sans Repère , sans AVENIR , le jouet des CORROMPUS …..Le Roi du Maroc n’a rien d’un Roi , Mais Roi d’un Pays Maudit , car Quiconque utilise , la Drogue , la Vend , la Consomme ce qui est Haram , ne verra jamais le jour , le Pouvoir Marocain , le Roi , sont aveugles et ne sont que des Pantins dont la vue est Voilée alors qu’ils ont des Yeux …..telle est la Malédiction pour celui qui vit dans et avec le Haram , jamais il ne Verra la Baraka , le Bonheur , la Lumière….ainsi est le Maroc producteur de Drogue officiel …..plongé dans le noir , HUMILIÉ a l’image de son Roi qui court sans but apparent..aveugle . . Le Roi Court Toujours . .




    0



    0
    Anonymous
    2 mai 2017 - 15 h 14 min

    La chachiya que porte cet
    La chachiya que porte cet ambassadeur des broyés n est pas marocaine
    Le Maroc est pris par une maladie qui s’ appelle  » Le vol du patrimoine des autres pays ». Un pays Bâ… n ‘a pas de référence, d où il se met à piller ses voisins.




    0



    0
      Touhami Glaoui
      2 mai 2017 - 16 h 56 min

      D’ailleurs,meme la Kachabiya
      D’ailleurs,meme la Kachabiya que ce pinguoin porte n’est pas marocaine et encore plus les babouches du moyen orient.Mis a part la musique « chaabi marocaine de sauvages » absolument tout ce qu’ils appellent culture marocaine,n’a rien de marocain.C’est essentiellement venue d’Algérie,un peu d’Andalousie et le reste avec leurs ailleux les esclaves africains.Toute la moitié Sud du Maroc est pratiquement de culture esclaves africains(musique,magie noire,sorcellerie,rites incantatoires ect…….).
      Historiquement,il n’y a jamais eu de peuple qui vivait dans la circonscription géographique qui s’appelle le Maroc aujourd’hui(quelques sauvages primitifs dans les grottes de l’Atlas,peut etre,mais inconnus de l’histoire).Ce peuple est comme un adolescent bâtard qui croit que chaque homme qu’il voit,c’est son pere.C’est exactement la meme mentalité qu’ils entretiennent envers le patrimoine historique et culturel de la région.Ils tirent a vue sur tout ce qui bouge et croit que ca leur appartient(aides par les frachouilles,il faut relever aussi).




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.