L’alliance islamiste de l’Ittihad justifie son échec

Hassan Aribi. New Press

Dans une déclaration rendue publique, l’alliance islamiste, composée des mouvements Ennahda, El-Adala et El-Binaa, a vivement critiqué les élections du 4 mai, en accusant l’administration de recourir à des procédés illégaux, notamment le gonflement du taux de participation, «pour favoriser certains partis politiques». Pour cette alliance, les résultats ne reflètent pas la carte politique réelle en Algérie, «ne sont pas à la hauteur des aspirations des Algériens et n’aident pas le pays à surmonter ses multiples crises et à affronter les défis auxquels il est confronté», lit-on encore dans la déclaration. Elle estime que le pouvoir «a fait rater aux Algériens une vraie occasion pour opérer un saut vers l’approfondissement de la démocratie et sortir le pays de son impasse».

Selon les auteurs du communiqué, le climat ayant entouré et accompagné les élections a été marqué par «l’autisme» du pouvoir, notamment en ce qui concerne la revendication de l’opposition pour la mise en place de véritables mécanismes garantissant la transparence et la régularité du scrutin. L’alliance, conduite par Abdallah Djaballah, reconnaît qu’il existe un seul parti majoritaire : le bulletin nul, en plus des 15 millions d’abstentionnistes. Et de poursuivre : «Ce constat révèle l’étendue du discrédit qui frappe l’action politique dans notre pays, ce qui appelle des solutions urgentes et sérieuses pour mettre fin à cette crise de représentation politique.»

Dans le même sillage, «la tête de liste» de l’alliance dans la wilaya d’Alger, le sulfureux député Hassan Aribi, a considéré que le nombre de sièges obtenus par l’Ittihad à l’échelle nationale (15) est «en-deçà des potentialités qu’il recèle», criant lui aussi à la fraude. Il estime que les électeurs acquis au courant islamiste ayant boycotté le scrutin du 4 mai, et qu’il évalue à des millions, «ont consolidé la position du pouvoir en place», affirme-t-il dans une déclaration. Aribi a reconnu que son activisme au niveau de l’APN a eu des «effets pervers» et parle d’un «vote sanction» qui a particulièrement touché l’alliance qu’il représente.

Pointant du doigt la Haute Instance de surveillance des élections, Aribi juge qu’elle a «les mains ligotées» et que c’est le ministère de l’Intérieur qui a le contrôle effectif sur l’ensemble du processus électoral.

R. Mahmoudi

Comment (10)

    Mlaoua
    7 mai 2017 - 18 h 43 min

    Ya monsieur Aribi, la
    Ya monsieur Aribi, la mouvance islamiste est le pire ennemi de la démocratie et des valeurs universelles. Si un jour vous accéderez au pouvoir, vous ferez autant ou pire que vos prédécesseurs tels: Hassen Hattab, Djamel Zitoun, Antar Zouabria et d’autres… contre le peuple Algérien.Si le pouvoir Algérien fraude et gonfle le taux de participation (ce qui est un acte indigne et déplorable) pour légitimer son maintien au pouvoir, vous vous égorgerez tous ceux qui s’opposeront à vous. On n’aura ni parlement, ni parti politique laïc, ni conseil constitutionnel, ni l’état, ni la justice indépendante, ni droit de grève, ni droit au travail, ni l’école républicaine, ni liberté d’expression. Tous ceux qui prôneront ces valeurs seront pris pour cible et payeront de leur vie s’ils oseront le faire. On entendra plus au droit à la différence.On entendra jamais de lois débattues et votées à la majorité.Et pour mieux savoir de quoi vous seriez capables, j’ai gardé en mémoire les images horribles d’hommes et de femmes décapités par l’AIS et le GIA au nom de l’islam que vous avez sali.Ah combien d’innocents Algériens auxquels les islamistes comme vous avez ôté injustement la vie à la fleur de l’age, alors qu’ils méritaient d’être parmi nous aujourd’hui et savourer la joie de vivre parmi leurs familles.Vous savez monsieur Aribi que je déteste les partis islamistes et que je n’ai aucune confiance en vous, vous qui utilisez la religion pour accéder au pouvoir et pour ensuite commettre l’irréparable contre ceux qui innocemment vous auront élus.Vous(les islamistes) êtes tellement rusés que vous avez bien choisi l’appât,qui est ici la religion, pour mieux attirer les innocents envers vous et pour vous retourner contre eux plus tard.Ces derniers croient naïvement en vous d’instaurer une justice divine car eux sont de vrais croyants, alors que vous en réalité vous êtes pire que les fascistes.




    0



    0
    KENZA
    7 mai 2017 - 14 h 18 min

    L’ALGERIE n’a jamais été pro
    L’ALGERIE n’a jamais été pro-islamiste y a KADHAB ! ni jamais voté pour les islamistes, ces êtres étranges venus du moyen âge ! y a FOSSOYEUR de la vérité et de la vraie démocratie. TANT QUE LES ISLAMISTES DE VOTRE ESPECE seront encore l présents (non dissous comme des cadavres de sangliers dans l’acide sulfurique) , non seulement IL N’Y AURA PAS « D’APPROFONDISSEMENT DE  » votre » démocratie, MAIS PLUTÔT AFFROFONDISSEMENT DE L’ABÎME DANS LEQUEL VOUS AVEZ PRECIPITE L’ALGERIE ! (…)




    0



    0
    Vangelis
    7 mai 2017 - 10 h 43 min

    Lorsqu’un islamiste parle de
    Lorsqu’un islamiste parle de : approfondissement de la démocratie, c’est purement et simplement un hérésie. C’est antinomique de leur registre. Jamais les islamistes de ces « temps modernes » n’ont eu la volonté de démocratie et encore moins d’approfondissement. Qui plus est, je ne comprends pas pourquoi il parle d’approfondissement de la démocratie puisque la démocratie est à peine balbutiante en Algérie pour ne pas dire inexistante. Et lorsqu’il dit prend prétexte de la fraude aux élections, sans renier formellement son existence, il omet surtout d’appeler un chat, un chat, c’est que les algériens en ont marre, par la pratique qu’ils ont eu d’eux, de ces individus à l’image du chef de file de cette association à but de destructions Abdallah Djaballah.




    0



    0
    GRICHE
    7 mai 2017 - 10 h 30 min

    YAW FAKOU .tasrak ma3 dib et
    YAW FAKOU .tasrak ma3 dib et tabki ma3 RA3I.comme si tu ne savais pas que ces elections allaient etre confectionner ;khobziste comme tu es ;chiche ;DEMISSIONNES




    0



    0
    nation
    7 mai 2017 - 9 h 40 min

    LES ALGERIENS NE VEULENT PAS
    LES ALGERIENS NE VEULENT PAS DE DEMOCRATIE DE LA GUERRE CIVILE WAHABISTE AU NOM DE L’ISLAM : les algériens veulent la Nation , l’Histoire et l’Avenir … ils veulent la paix et le travail …ils veulent la sécurité nationale et la prospérité économique .. ils veulent la fraternité et l’unité .. ils veulent un état juste et une armée puissante .. les mercenaires islamistes wahabistes qui activent en Algérie ont assez fait de mal à ce pays , ils ont assez tourmenté la nation et fait souffrir le peuple .. ils doivent se taire , se repentir et disparaître politiquement et idéologiquement, en rentrant humblement dans les rangs de la nation algérienne et en renonçant à leurs complots contre la nation algérienne , contre l’Etat national , contre l’armée nationale , contre l’identité nationale algérienne et la culture nationale algérienne et toutes les valeurs sociales et spirituelles nationales qui nous sont propres .. leur fanatisme doit cesser , leurs mensonges et leurs arrogances sur la religion doivent se taire , leur violence doit s’arrêter et leur trahisons doivent être punies , sinon ils sont appelés à aller vivre dans leur chère métropole saoudienne , qatarienne ou afghane .. ASSEZ ! laissez nous tranquille !!




    0



    0
      Anonymous
      7 mai 2017 - 9 h 46 min

      Ni les salafistes ni seydek
      Ni les salafistes ni seydek et sa clique au pouvoir depuis 1999. Les 2 sont les fossoyeurs de l’Algérie.




      0



      0
    Kahina
    7 mai 2017 - 5 h 57 min

    Le peuple Algérien n à jamais
    Le peuple Algérien n à jamais voté pour les islamistes. Même en 1992 vous ne avez pas gagné. C est grâce au vote des morts et des fantomes que vous avez gagné . L’ Algérie n est pas une terre barbue…L Algérie n est pas une terre wahhabite.




    0



    0
    BLANCf
    7 mai 2017 - 0 h 42 min

    TAHYA KHOYA ANONYMOUS ..MOI J
    TAHYA KHOYA ANONYMOUS ..MOI J AI VOTE BLANC




    0



    0
    Zombretto
    6 mai 2017 - 23 h 46 min

    Il n’y a qu’à regarder cette
    Il n’y a qu’à regarder cette g… de cauchemar sur la photo. Pas besoin de commentaires.




    0



    0
    Anonymous
    6 mai 2017 - 21 h 28 min

    Le peuple algérien ne vote
    Le peuple algérien ne vote pas islamistes, ni pour le FLN ni pour le RND, les élections législatives sont un désaveu du peuple envers cette mouvance terroriste en cravate, c’est échec cuisant pour ces terroristes . L’utilisation de la région à des fins politiques doit être interdite, les islamistes sont discrédités par le peuple qui a vécu la décennie noire, il ne leur fait et fera aucune confiance, les islamistes sont des traitres qui sont au service de l’Arabie Saoudite, du Qatar, de la Turquie, des sionistes, des impérialiste en général, pour détruire leur pays, l’empêcher d’avancer, de se développer, ce sont des parasites qui ne doivent jamais créer des partis politique, l’islam est incompatible avec la politique sale des islamistes et en général.. L’imposition de l’arabisation de l’Algérie a créée des terroristes islamistes traites à leur pays. La Syrie, la Libye, l’Afghanistan, etc…. sont des exemples bien concrets. L’islamisme politique doit être éradiqué d’Algérie. Si le peuple voulait voter islamiste il aurait voté en masse pour eux, ce qui n’a pas été le cas, alors qu’est-ce qu’il raconte ce connard? le peuple les a rejetés les islamistes n’ont plus leur place en politique en Algérie, ils ont multiplier les partis islamistes pour prendre le pouvoir en Algérie, mais c’est un échec total pour, le peuple, a rejeté des partis (FLN et son clone le RND) au pouvoir depuis 1962




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.