Des espions américains neutralisés en Chine

Mike Pompeo, patron de la CIA. D. R.

 Le contre-espionnage chinois a réussi à neutraliser une vingtaine d’espions pour le compte de la CIA entre 2010 et 2012, a rapporté le New York Times citant des responsables américains. «Ce revers serait l’un des pires depuis des décennies pour les services secrets américains», a décrit le quotidien new-yorkais dans ses colonnes. «Il n’y a en revanche aucun doute sur les dégâts infligés à ce qui fut l’un des réseaux d’espionnage américains les plus productifs», selon le journal.

Les services d’espionnage occidentaux ont toujours eu des difficultés à développer leurs réseaux en Chine et en Russie. Après les pertes infligées à son réseau en Chine, la CIA a mené d’intenses recherches, enquêtant sur presque chaque employé de l’ambassade américaine à Pékin. Parallèlement, l’Administration du président de l’époque, Barack Obama, s’interrogeait pour «comprendre le ralentissement des informations en provenance de Chine», selon le journal. 

Ces révélations interviennent alors que la CIA cherche à savoir comment certains de ses documents très sensibles ont été publiés voilà deux mois par WikiLeaks, tandis que le FBI enquête sur des liens présumés.

R. I.

Commentaires

    Bekaddour Mohammed
    21 mai 2017 - 16 h 05 min

    Donc un casse-tête chinois
    Donc un casse-tête chinois pour la CIA… C’est franchement rigolo ! C’est fini le temps des Apaches !
    John Ford, John Wayne… Là les Apaches sont les vilains yankees, enfin du nouveau ! « QUAND LA CHINE S’EVEILLERA » écrivait il y a longtemps Alain Peyrefite… Elle s’est éveillée ! La CIA LA CROYAIT TOUJOURS ENDORMIE ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.