Syrie : la ville de Homs complètement libérée

Les derniers djihadistes ont quitté la ville syrienne de Homs. D. R.

Les derniers djihadistes ont quitté la ville syrienne de Homs, a relaté le correspondant de Sputnik présent sur les lieux. La ville syrienne de Homs a été complètement libérée des terroristes, la dernière colonne de combattants se dirigeant actuellement vers la ville de Jerablus, selon le correspondant de Sputnik présent sur les lieux. Auparavant, le gouvernement syrien a conclu un accord avec plusieurs groupes armés leur permettant de quitter le quartier d’Al-Waer accompagnés de leurs familles et d’être évacués vers la province d’Idlib et vers le nord de la province d’Alep.

La ville de Homs, l’une des plus grandes villes syriennes, a été la première à faire l’objet d’un accord conclu en 2014 entre l’armée gouvernementale et les groupes armés. Cet accord a permis à 1 500 djihadistes de quitter le centre historique de la ville. L’accord d’évacuation a nécessité de longs mois de négociations, qui ont finalement abouti après l’intervention de médiateurs russes. La Russie a joué d’ailleurs un rôle de premier plan dans l’exécution de l’accord. Les convois de bus qui ont transporté les membres de groupes armés et leurs familles ont été escortés par des militaires russes, qui ont déployé aussi un bataillon de la police militaire aux check-points installés aux entrées du quartier.

Selon cet accord, ceux qui déposaient les armes pouvaient quitter la ville accompagnés de leurs familles afin de regagner leurs domiciles. Cet accord n’était toutefois pas valable pour les mercenaires étrangers venus en Syrie pour combattre contre les troupes gouvernementales.

R. I.

Commentaires

    Anonyme
    21 mai 2017 - 17 h 15 min

    Voilà ce que j’appelle des
    Voilà ce que j’appelle des vrais HOMMES à l’image de nos 9.000 000 chouadas tombés pour nous .
    Nous sommes là relève qui honorera nos chouadas si certains s’aviseraient à nous chercher des problèmes.
    Les Algériens préfère vivre un jour debout comme un coq , que de vivre 2000 ans peureux affolés comme des poules.
    Prenons exemple sur l’Iran sur le Hizbollah sur les syriens sur les yemenites sur les talibans sur Cuba sur la Corée du Nord.
    Ils ont presque tous décider de ne se soumettre qu’à Allah Soubhanou et de vaincre debout lrs ennemis ou mourir debout face aux ennemis.
    Mourir ici bas dans ces conditions c’est vivre éternellement dans le vaste paradis d’Allah Soubhanou.
    Et je dois dire quand même Allah ouwa yahlem car je ne mingère pas aux décisions d’Allah Soubhanou.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.