L’écrivain britannique Tariq Ali explique comment l’Occident a créé le terrorisme

Tariq Ali. D. R.

Le célèbre historien-écrivain britannique Tariq Ali ne pense pas que l’impressionnant arsenal militaire mobilisé par l’Otan et ses alliés pour combattre le terrorisme islamiste soit d’un grand secours pour sécuriser totalement l’Occident. «La leçon à tirer des dix dernières années est la suivante : malgré la surveillance, malgré l’infiltration au sein de “groupes musulmans radicaux” et dans un grand nombre de mosquées et de communautés, les actes isolés de terrorisme sont extrêmement difficiles à contenir», assène-t-il.

Dans une tribune publiée au début de la semaine dans le journal français Le Monde et dans laquelle il revient sur l’attentat contre la salle de concert de la Manchester Arena, Ali estime, au contraire, que «les attaques terroristes continueront». Tariq Ali soutient que cela sera le cas «tant que la politique étrangère européenne et américaine restera la même», suggérant même que les Occidentaux sont en grande partie responsables de la violence qui se déchaîne aujourd’hui contre eux.

Pour lui, les Occidentaux ont contribué, avec leurs politiques belliqueuses à l’égard du monde musulman, à l’émergence du terrorisme et de l’islam radical. «Aujourd’hui, la politique étrangère occidentale n’est jamais absente des éléments qui participent à la formation de la psychologie politique du terroriste», explique Tariq Ali, tout en insistant sur l’idée que «les guerres déclenchées par l’Occident ont créé partout dans le monde des courants djihadistes». «Les citoyens européens se contentent de penser aux tueries sur leur sol. Or, c’est le même genre d’individus ou de groupes qui ravagent l’Irak, la Syrie, le Yémen, Bahreïn, l’Afghanistan ou le Pakistan. Là, qu’elle soit causée par des extrémistes locaux ou des drones occidentaux, la mort d’innocents suscite peu d’empathie», regrette-t-il.

S’interrogeant sur les motivations de Salman Abedi, l’auteur de l’attentat contre la salle de concert de la Manchester Arena le 22 mai dernier, Tariq Ali se montre persuadé que l’événement tragique et «impardonnable» a un rapport avec le chaos créé par la Grande-Bretagne et la France en Libye. L’historien-écrivain britannique explique, à ce propos, que l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis avait eu également pour effet de provoquer la radicalisation de nombreux musulmans. «Seize ans après que Bush eut déclaré la “guerre contre le terrorisme”, la situation a empiré. Ben Laden et les terroristes du 11-Septembre disaient combattre en réponse à l’occupation américaine des territoires arabes et à l’injustice dont était victime la Palestine. L’un des terroristes de juillet 2005 avait reconnu s’être radicalisé à la suite de la guerre en Irak», note-t-il.

Tariq Ali estime également légitime de se demander si l’attentat en question «est lié de quelque façon aux élections qui doivent se tenir en Grande-Bretagne», surtout, dit-il, que les experts sont sceptiques quant à la possibilité qu’il ait été réellement «managé» par Daech, groupe terroriste qui est actuellement en déclin. «Comme à chaque fois, le nom d’un musulman déchaînera la droite, l’extrême droite et leurs réseaux de médias aux cris habituels de : “Exterminons les barbares”», pronostique-t-il.

Tariq Ali termine sa tribune par une note pessimiste. Il fait remarquer que bien que tout le monde ait aujourd’hui compris l’origine du problème, «les leaders occidentaux maintiennent la même politique étrangère que par le passé». «Au même moment où Theresa May a exprimé son dégoût pour les actes de violence commis en Grande-Bretagne, elle et son gouvernement déclaraient qu’ils étaient encore prêts à se battre dans le monde arabe, ou ailleurs, sous le commandement des Etats-Unis», regrette-t-il.

Sadek Sahraoui

Comment (20)

    Abou Lahab
    23 juin 2017 - 14 h 51 min

    L’occident n’a rien créé , il a juste trouvé la semence et le terrain fertile pour le terrorisme dans l’Islam et pas dans les autres religion. Et l’histoire le prouve ,après s’être fait expulsé de la Mecque, le prophète Mohamed et sa petite bande de disciples trouvèrent refuge à Médine, où il fut accepté comme médiateur entre les différentes factions. Ses compagnons qui n’étaient ni des agriculteurs, ni des artisans à l’opposé des juifs vivant à Médine faillirent mourir de faim faute de sources de revenu . Afin de joindre les deux bouts et de palier à cette situation qui risquait de mettre en péril la nouvelle religion., Le prophète ordonna d’attaquer des caravanes qui transportaient des marchandises en provenance de Syrie pour les marchants de la Mecque, mettant la main sur ce qui lui plaisait et tuant ou faisant prisonniers ceux qui résistaient. À part établir la règle que voler des non musulmans est chose autorisée, les razzias menées par le prophète assirent les fondations du terrorisme islamique.

    Dans des batailles postérieures, le prophète ordonnait à ses hommes de mettre à part un cinquième du butin pris aux populations conquises et de le lui donner. C’est comme cela qu’il finit par amasser des richesses considérables (que ses onze veuves ne purent pas hériter, alors même que se remarier leur était prohibé).




    0



    0
    Abou Lahab
    23 juin 2017 - 14 h 48 min

    Après s’être fait expulsé de la Mecque, le prophète Mohamed et sa petite bande de disciples trouvèrent refuge à Médine, où il fut accepté comme médiateur entre les différentes factions. Ses compagnons qui n’étaient ni des agriculteurs, ni des artisans à l’opposé des juifs vivant à Médine faillirent mourir de faim Afin de joindre les deux bouts et de palier à cette situation qui risquait de mettre en péril la nouvelle religion., Le prophète ordonna d’attaquer des caravanes qui transportaient des marchandises en provenance de Syrie pour les marchants de la Mecque, mettant la main sur ce qui lui plaisait et tuant ou faisant prisonniers ceux qui résistaient. À part établir la règle que voler des non musulmans est chose autorisée, les razzias menées par Mahomet assirent les fondations du terrorisme islamique.

    Dans des batailles postérieures, Mahomet ordonnait à ses hommes de mettre à part un cinquième du butin pris aux populations conquises et de le lui donner. C’est comme cela qu’il finit par amasser des richesses considérables (que ses onze veuves ne purent pas hériter, alors même que se remarier leur était prohibé).




    0



    0
    T 14
    2 juin 2017 - 20 h 33 min

    Alors surveilions l’ALGÉRIE
    Alors surveilions l’ALGÉRIE de l’infiltration et des manipulations, car vous ne soubsonnez même pas de combien de richesse elle possède qui sont déja connu et non connu,( Alors les escrots du FMI doivent nous lacher !!) Faudra également bien un jour savoir si le gouvernement est integre ou si ce sont des VALETS de l’occident ??




    0



    0
    mak
    2 juin 2017 - 20 h 25 min

    sourate etaouba verset 29 c
    sourate etaouba verset 29 c’est aussi l’occident qui la pondu




    0



    0
    Ghalem
    2 juin 2017 - 19 h 12 min

    Bien parlé Anonimous t à tout
    Bien parlé Anonimous t à tout résumé .




    0



    0
    Anonymous
    2 juin 2017 - 17 h 46 min

    explique comment l’Occident a
    explique comment l’Occident a créé le terrorisme ces facile et simple a repondre
    normalement j’aurais 20/20
    oui les europeens puisque eux ils sont capable tuez des petits enfants ( manchester) des vieux aussi capable de tuez des handicaper
    les europeens sont capable de faire exploser des bebes pour le METTRE AU DOS DES MUSULAMANS ………..ces des tueur et suceur de sang ces europeens
    NOS VIE COMMENCE A S’ARRETER LE JOUR OU NOUS GARDONS LE SILENCE SUR DES CHOSES GRAVES .(.martin luther king) .




    0



    0
    Felfel Har
    2 juin 2017 - 17 h 44 min

    Il n’y a aucun doute.
    Il n’y a aucun doute. Historiquement, il est prouvé que l’Occident EST le terrorisme par excellence, il ne fait que sous-traiter, déléguer à des entités qu’il a créées. Qui a détruit les civilisations anciennes des Aztèques, des Incas, des Mayas au nom de la CIVILSATION en utilisant des méthodes barbares? Qui est coupable du génocide des Indiens en Amérique du Nord? C’est encore l’Occident! Qui a asservi une partie de l’Afrique au profit de la race blanche? C’est toujours ce même Occident ! Qui a tenté de faire disparaître les Juifs de la surface de la terre au nom de la supériorité d’une race sur les autres? Qui dresse les musulmans contre leurs frères? C’est bien l’Occident perfide et barbare qui, hypocritement, se pare de vertus et nous gave de sermons moralisateurs sur l’Humanité et les droits de l’homme. L’Occident et l’empire qu’il tente de bâtir finira par s’écrouler comme les grands empires qui l’ont précédé, ce n’est qu’une question de temps. « Mort la bête, mort le venin » (proverbe français)!




    0



    0
    HOURYA
    2 juin 2017 - 16 h 28 min

    Mr le Sénateur américain
    Mr le Sénateur américain votre très longue lettre à MONSIEUR LE PRESIDENT SYRIEN, pêche d’une façon VOULUE d’escamoter certaines certaines précisions ô combien nécessaires afin que NUL N’IGNORE : 1 / Vous évitez soigneusement de désigner les Pays qui sont tombés comme la misère sur les pauvres gens , sur la GLORIEUSE SYRIE, afin de l’effacer de la carte : France, G.B. U.S.A. leur enfant chéri « israél » ainsi que leurs larbins et mercenaires les « états » et « émirats » du golfe , la Turquie et autres valets de l’impérialo-sionisme. 2 / Vous évitez également, ne serait-ce que faire une petite allusion au pourquoi de cette curée sauvage des Pays occidentaux contre la Syrie : c’est à dire enlever l’épine restante du pied de votre meilleur partenaire , l' »état fantôche israél  » afin qu’il puisse continuer tranquillement , en paix et à moindres frais, à s’élargir, voler davantage de terres et dominer la région , au service de l’impérialo-sionisme , dont il est partie prenante , comme le pensent à tort ses protecteurs , car en réalité, l’objectif du sionisme est plutôt de DOMINER LE MONDE Y C OMPRIS SES PRINCIPAUX BIENFAITEURS, étant donné LA NATURE ingrate qui le caractérise depuis la nuit des temps . VIVE LA RUSSIE , seule puissance au monde qui n’a écouté que la voie de la JUSTICE et de l’ HONNEUR pour se porter au secours de la glorieuse SYRIE.




    0



    0
    GHEDIA Aziz
    2 juin 2017 - 16 h 08 min

    Ce que nous dit ici cet
    Ce que nous dit ici cet écrivain britannique, Tariq Ali, est connu depuis fort longtemps. Personnellement, j’ai eu à exposer, dans un article paru sur Agoravox au mois de février 2013, ce point de vue sur les guerres déclenchées par les U.S au Moyen-Orient et l’apparition du phénomène du terrorisme islamiste. En voici un petit paragraphe qui en fait référence : « Le drame des pays musulmans, c’est que, géographiquement, ils sont situés dans une zone qui attire les convoitises de part sa richesse en matières énergétiques (pétrole et gaz).

    Le nerf de la guerre est l’argent, dit-on.

    L’Irak a été envahi par les américains, sous un faux prétexte, (faut-il le rappeler encore ?) pas parce que sa culture (qui est millénaire contrairement à celle des États-Unis qui est toute récente) est incompatible avec celle de l’Occident mais parce que son sous sol recèle de gigantesques réserves en pétrole et parce que aussi, du point de vue politique et diplomatique, il faisait partie du « front du refus », ces pays qui s’opposaient à la paix avec Israël. Il était l’un des pays à tenir tête à l’État d’Israël et par conséquent à l’oncle Sam et à l’Occident dans tout son ensemble. C’est à se demander comment cette si simple vérité a pu échapper au théoricien du « choc des civilisations » qu’était S. Huntington ».




    0



    0
    H-B
    2 juin 2017 - 13 h 44 min

    Lettre d’un Sénateur
    Lettre d’un Sénateur américain au Président al-Assad: « Merci aux Forces armées syriennes »

    Tous ont parié sur la chute de la Syrie en quelques mois, mais elle a résisté et résiste toujours. Quand tous les masques seront tombés, les peuples comprendront à quel point ils ont été dupés. Et, il n’est pas impossible que ceux qui l’ont trahie, calomniée, défigurée, maltraitée, en arrivent à le regretter et, même, à la remercier pour s’être battue contre l’ignominie des prétendus défenseurs de l’Humanité [NdT].

    Monsieur le Président Al-Assad,

    Je vous écris pour remercier l’Armée arabe syrienne de s’être héroïquement portée au secours des Chrétiens de la région montagneuse du Qalamoun. Je suis particulièrement reconnaissant pour sa victoire spectaculaire à Yabroud où, avec les Forces aériennes, elle a réussi à les libérer, ainsi que d’autres Syriens, alors qu’ils étaient détenus en captivité par des terroristes depuis plusieurs années. Et, nous sommes profondément reconnaissants pour la compétence et la bravoure dont les troupes syriennes ont fait montre en sauvant 13 religieuses enlevées puis utilisées comme boucliers humains par de lâches jihadistes à Yabroud.

    Il est clair que la guerre en Syrie est en grande partie menée par de vicieux criminels liés à Al-Qaïda. Des groupes, tels al-Nosra et l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, commettent systématiquement des crimes de guerre et les pratiquent comme politique officielle. Ils postent fièrement sur YouTube des vidéos montrant les exécutions massives de prisonniers de guerre, les décapitations de prêtres et de civils, et même leur cannibalisme. À Alep, en Juin dernier, al-Nosra s’est vanté d’avoir forcé une mère à les regarder assassiner son fils de 14 ans en lui tirant une balle dans la bouche et le cou. Il est difficile de comprendre comment une nation civilisée en arrive à tolérer les actions de tels criminels assoiffés de sang.

    De toute évidence, le peuple syrien est fatigué de voir des mercenaires étrangers pénétrer son territoire pour lui faire la guerre. Votre peuple continue à endurer les crimes de ces jihadistes venus violer et assassiner des Syriens innocents. Et ceci, même si certains médias occidentaux rapportent que les rebelles ont perdu la guerre et que leur cause est désormais sans espoir.

    Pourtant, jusqu’ici, peu d’Américains se rendent compte qu’en Syrie les rebelles sont dominés par notre pire ennemi : Al-Qaïda. Ils ne savent pas que vos ennemis ont juré allégeance à la même organisation qui, le 11 Septembre 2001, a envoyé des avions de ligne s’écraser sur le Pentagone et les Tours jumelles, tuant plus de 3000 Américains innocents. Aujourd’hui, les combattants affiliés à Al-Qaïda commettent des attentats-suicides pour assassiner des femmes et des enfants sans défense dans votre pays, tout comme ils ont massacré des civils sans défense ici [aux États-Unis].

    Je ne peux pas expliquer comment des Américains, qui ont si cruellement souffert des agissements d’Al-Qaïda, se sont laissé duper au point de soutenir les jihadistes. En revanche, je sais que nombre d’officiels ne sont pas d’accord pour équiper et entraîner les terroristes qui traversent vos frontières à partir du Royaume de Jordanie et de la Turquie.

    Le pire des dénouements serait que les rebelles s’emparent de la capitale et hissent le terrifiant drapeau noir d’Al-Qaïda sur Damas. C’est pour cette raison qu’ils se sont vu refuser des armes plus sophistiquées. Les planificateurs militaires savent que les terroristes sont fourbes et indignes de confiance. Rien ne les empêchera d’utiliser les missiles antiaériens contre des avions civils. S’ils avaient réussi à prendre le contrôle de l’arsenal syrien, qui serait de 4000 MANPADS, ils auraient transformé les avions de ligne en boules de feu sur l’aéroport de Dulles, de Heathrow, et de LaGuardia, paralysant l’aviation commerciale dans le monde entier. Les aider à cela est un acte de pure folie.

    Comme votre père, vous avez traité avec respect tous les Chrétiens ainsi que la petite communauté des Juifs à Damas. Vous avez défendu les églises des uns et les synagogues des autres, et vous leur avez permis de pratiquer librement leur foi. Pour cela, je vous suis reconnaissant.

    En revanche, là où les rebelles ont pris le contrôle, ils ont agi comme des voleurs, des criminels et des vandales. Ils ont violé, torturé, kidnappé et décapité des citoyens innocents. Ils ont profané les églises. Des terroristes ont imposé la « dhimmitude », une taxe odieuse, aux Chrétiens et aux Juifs, et les ont traités comme des sous-hommes. Je prie pour que votre Armée chasse les jihadistes en dehors de Syrie, afin que les Syriens de toutes les confessions puissent vivre ensemble en paix.

    D’ici là, je continuerai à prier pour que les Forces armées syriennes continuent à témoigner de cette même courtoisie extraordinaire dans leur guerre contre les terroristes. Et je vous prie de transmettre mes remerciements personnels à l’Armée arabe syrienne, et aux Forces aériennes, pour avoir protégé tous les Syriens patriotes, notamment les minorités religieuses qui affrontent la mort aux mains de jihadistes étrangers.

    Sincèrement

    Sénateur de Virginie, 13ème District

    01/04/2014
    http://www.mondialisation.ca/lettre-dun-senateur-americain-au-president-al-assad-merci-aux-forces-armees-syriennes/5384266




    0



    0
    abou desoufl
    2 juin 2017 - 12 h 11 min

    Comment voulez vous raisonner
    Comment voulez vous raisonner normalement quand vous avez des peuples musulmans qui meurent de faim au maroc et au yemen et khadem el harameiin le rois des lieux saint de l`islam qui offre un sabre en or massif de 25 kilogrammes à Trump et 100 millions de dollars à sa fille comme cadeau SEULEMENT SANS COMPTER LES 380 MILLIARDS DE DOLLAR. Où est la justice divine dans tout ca,,,, ASTAGHFIR ALLAH YA RABI……. Continuer à aller au Hadj est comme une contribution à cette mascarade.




    0



    0
      Sans nom
      3 juin 2017 - 19 h 34 min

      Merci pour ton commentaire,
      Merci pour ton commentaire, simple est pertinant.Par ton commentaire je dirais que les musulmans et les arabes en particulier sont responsable de ce qui leur arrive car s’ils avaient un peu de dignité et d’inteligence aujourd’hui ils seront les maîtres du monde, comme c’est des vendu ils sont à la merci du plus offrants. La faute c’est pas l’occident c’est les arabes qui vendent leurs frères.




      0



      0
    OUAZNA
    2 juin 2017 - 10 h 26 min

    LES OCCIDENTAUX NE FONT QUE
    LES OCCIDENTAUX NE FONT QUE COMMENCER A PAYER LEURS MEFAITS ET LEURS INJUSTICES, COMMIS DURANT DES SIECLES DANS LE PASSE ET QU’ILS CONTINUENT DE COMMETTRE DE NOS JOURS DANS DES PAYS ET SUR DES POPULATIONS INNOCENTS . Qui a inventé et mis en pratique ou à l’essai ailleurs , l’esclavagisme, le colonialisme, les armes de destruction massive, les défoliants au V ietnam, le Napalme en Algérie, les DEUX bombes atomiques au Japon, les destructions de l’ Afghanistan, de l’ Irak, de la Syrie, de la Libye, l’extermination des peaux rouges et amérindiens aux amériques ? Qui a créé de toutes pièces un état fantôche juif devenu sioniste , au coeur du monde arabo-musulman , et qui apporte un soutien inconditionnel à ce MONSTRE ayant pour principale mission de détruire la CIVILISATION ARABO-MUSULMANE ? Cependant le retour de manivelle viendra de la part la moins soupçonnée tant les voies de la PROVIDENCE DEMEURERONT insondables : du même « israél » , chargé par LA PROVIDENCE de détruire l’impérialisme occidental ; Ne dit-on pas à juste titre :  » pour chaque Pharaon, DIEU crée un MOÏSE  » ? La preuve du commencement de l’opération DIVINE : le schtroumpf U.S.A. est déjà hypnotisé et pris en otage par son destructeur qui exécute tous ses caprices . Ainsi, en subissant jusqu’au jugement dernier, les réactions légitimes de leurs victimes ( qu’ils appellent terroristes ) , les occidentaux seront encore très loin de payer la facture de leurs méfaits incommensurables . LA PROVIDENCE N’AIME PAS L’INJUSTICE, DONC, ELLE LA FERA TOUJOURS PAYER AU PRIX FORT !




    0



    0
      Anonymous
      2 juin 2017 - 11 h 44 min

      tu peux bien parler de
      tu peux bien parler de «civilisation arabo musulmane» qui n’est qu’une chimère quand on sait que les arabes ne savent pas fabriquer même pas une aiguille, une civilisation qui n’a rien d’arabe, mais qui est celle des non arabes mais musulmans : Perse, Amazighe, Indiens Pakistanais, anciens phéniciens(Syrie Liban) Irak ancienne Mésopotamie. Par contre les enturbannés du désert eux, sont de véritables arabes, ils n’ont rien apporté à l’humanité, que du terrorisme qu’ils ont financé, ils sont restés désertiques dans leur tête comme par le passé, si ce n’est le pétrole qui les a sortis de leurs conditions de nomades, et par la même occasion se sont appropriés la civilisation des autres, ces arabes féodaux enturbannés sont aussi responsables que les occidentaux pour tout ce qui se passe dans le monde musulman et le terrorisme qui le frappe et de la mauvaise réputation de l’islam.
      Les arabes enturbannés du désert sont demeurés mentalement à l’âge de pierre, la civilisation dite «arabo musulmane» n’a rien d’arabe, comme le prétendent les ignorants et les occidentaux pour enrayer de l’histoire les vrais concepteurs de cette civilisation, et ils ne sont pas du tout arabes.




      0



      0
        DZ_HORR
        2 juin 2017 - 16 h 22 min

        Tu fait une vraie ratatouille
        Tu fait une vraie ratatouille ici. Quant on on dit civilisation arabo-musulmane, il faut faire un dicernement entre les arabes en temps qu’ethnie et la langue arabe. La langue arabe etait utilisee comme « lingua franca »* during une longue periode par les peuples que tu a cite, c’est a dire c’etait une langue qui a rassemble differents peuples de differentes cultures. L’ arabe etait a cette epoque ce que l’anglais est aujourd’hui,, une langue de savoir et de communication scientique qui a rapproche l’orient (l’Inde , la Chine, etc…) avec l’occident (l’Andalousie par exemple). Au fait je suis d’accord avec toi concernant les enturbannes bedonnant d’arabie, mais il faudrait revenir a l’histoire recente pour comprendre pourquoi ils ont ete places la ou ils sont par les brittaniques et americains. Ils preferent avoir en face d’eux un qui ne vit que pour son ventre et son bas-ventre,
        *definition de lingua franca: : L’une des différentes langues utilisées comme langues communes ou commerciales chez des personnes d’origine differents. (Ex: l’anglais est utilisé comme lingua franca parmi de nombreux pilotes de ligne).




        0



        0
          anonyme
          2 juin 2017 - 17 h 14 min

          l’arabe n’a rien d’une lingua
          l’arabe n’a rien d’une lingua franca et le terme lingua franca n’est pas un terme générique , il désigne une langue particulière qui se pratiquait en méditerranée au moyen age et plus tard . vous vouliez sans doute dire que pour nous algériens l’arabe fut à l’image de la lingua franca , une langue d’échange, véhiculaire comme on dit et non un héritage culturel




          0



          0
      Lydia
      2 juin 2017 - 17 h 18 min

      Comment expliquer la décennie
      Comment expliquer la décennie noire en Algérie alors ???




      0



      0
    Anonymous
    2 juin 2017 - 10 h 09 min

    Ce n’est jamais de notre
    Ce n’est jamais de notre faute;c’est toujours la faute des autres;c’est larme de défense des impuissants corrompus et injuste;les musulmans sont connue de ne pas pratiqué leurs propre religion;quand des musulmans dépensent sans compter et leurs voisins d’en face meurent de la famine;leurs sports favoris l’injustice et le mépris;leurs devise l’arrogance et la folie des grandeurs;tant qu’ils sont injuste resterons les pigeons du monde civilisé




    0



    0
    Moskosdz.
    2 juin 2017 - 8 h 06 min

    Après avoir tant financé
    Après avoir tant financé,hébergé,encouragé et soutenu médiatiquement la pègre islamiste dans l’espoir de s’en servir et faire main-basse sur les richesses de certains pays Arabes,les occidentaux n’ont fait qu’introduire les loups dans leurs bergeries en réalité.




    0



    0
      Anonymous
      2 juin 2017 - 20 h 42 min

      C’est connu l »occident à
      C’est connu l »occident à créer terrorisme avec les pays du Golf( Recruter, entrainer, drogués, financé et déplacés ), En Europe Les False Flag et les attentats sous faut drapeaux sont des prétexte pour des projets de loi pervers pour restreindre les droits aux liberté et enfin à la future dictature en vu, La ou il y a des richesses il y a douteusement des terroristes ?
      Dans les années 90 et aujourd hui en Algérie une enquette dois ce faire sérieusement car la main de l’occident et des pays du golf ne sont pas à écarté !




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.