Saïd Bouteflika à Rachid Boudjedra : «Ce qu’ils vous ont fait subir est une ignominie !»

Saïd Bouteflika apportant son soutien à l'écrivain humilié Rachid Boudjedra. New Press

Le frère cadet du président Abdelaziz Bouteflika ne s’est pas limité à une présence physique au sit-in de soutien à Rachid Boudjedra, victime d’une scandaleuse caméra cachée de la chaîne de télévision Ennahar. Saïd Bouteflika a échangé quelques mots avec Boudjedra en usant d’un qualificatif fort pour dénoncer cette caméra cachée. «Ce qu’ils vous ont fait subir est une ignominie», a-t-il dit à l’écrivain Rachid Boudjedra, en le répétant deux fois.

Il est bien clair que le frère du président Bouteflika, qui est également conseiller à la Présidence de la République, était venu non seulement apporter son soutien à un écrivain humilié par une chaîne de télévision présentée comme proche du cercle présidentiel mais pour se démarquer aussi de cette télévision qui, en raison des dérapages à répétition, commence à devenir trop encombrante pour le régime.

Il faut souligner que la participation de Saïd Bouteflika au sit-in des intellectuels devant l’Autorité de régulation de l’audiovisuel à Sacré Cœur, à Alger, a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Si Anis Rahmani, directeur de cette chaîne de télévision décriée, considère cela comme une preuve qu’Ennahar TV n’est pas appuyée par la Présidence, d’autres observateurs voient en le geste de Saïd Bouteflika une forte symbolique : un refus de cautionner un programme de télévision qui a franchi toutes les limites déontologiques et éthiques de la profession.

Rachid Boudjedra lui a demandé d’agir pour remettre de l’ordre dans ce secteur. On verra si cette sortie expéditive de Saïd Bouteflika sera suivie d’une action forte qui mettra fin aux dépassements des chaînes de télévision. Il est à souligner que dans la journée, le directeur d’Ennahar a annoncé son sur compte tweeter que la caméra cachée en question a été arrêtée.

Hani Abdi

Comment (60)

    Anonymous
    5 juin 2017 - 20 h 25 min

    Où est le ministre, et le
    Où est le ministre, et le ministère de la justice ? (droit commun) – silence radio –
    Où est l’union des écrivains algériens ? – silence radio –
    Où est le ministère, et le ministre de la culture ? – silence radio –
    Où est le ministre, et le ministère de l’information ? – silence radio –
    Gouvernement sans réaction ?, sans voix ? – silence radio –
    Où est la hiérarchie à respecter de nos institutions ?
    Comme si le régent d’Alger agit au nom de la conscience algérienne, et se réveille enfin, pour connaitre
    Et pour dénoncer les dépassements, et les débordements nombreux sur les institutions, sur le droit
    Sur l’économie, sur les finances, sur la fiscalité (un manque à gagner frolant les 60 milliards de dollar),
    Sur le commerce des importations sauvages par des barons mafieux,
    Et surtout les pauvres citoyens ordinaires algériens sans défense (1999-2017)
    (voire les très nombreux dossiers de la justice bien gardés, et retenus dans les fonds des tiroir,
    et des coffres secrets de l’opacité institutionnalisée comme mode de gestion




    0



    0
    Anonymous
    5 juin 2017 - 18 h 39 min

    Saïd Bouteflika à Rachid
    Saïd Bouteflika à Rachid Boudjedra : «Ce qu’ils vous ont fait subir est une ignominie !»

    Le peuple algérien à ses clans en luttes pour le pouvoir, l’argent, et les affaires:
     » Ce qu’ils ont fait subir à l’Algérie, à son peuple, à son économie, à ses finances, à sa fiscalité,à son commerce (1999-2017), est une catastrophe historique sans pareil  »




    0



    0
    slam
    4 juin 2017 - 20 h 19 min

    La bonne vieille technique tu
    La bonne vieille technique tu pompier pyromane.
    On allume un feu et un contre feu pour ensuite venir éteindre les cendres.
    Said B. est juste un élément du Clan. Ce qu’il fait est la parfaite illustration de la nature du Clan. D’ailleurs avee vous entendu notre ministre de la Croyance a ce sujet? Il commente des videos sur facenook (mansotish) mais reste introuvable quand on pratique l’inquisition sur une chaîne poubelle.
    Les rôles sont parfaitement partagés au sein du Clan. Parfois c’est le pyromane qui attise les foules hysteriques, de temps en remps un pompier sort du camion pour faire semblant d’éteindre l’incendie.
    Mais ils bouffent ensemble la chorba a l’heure du ftour car ils habitent dans la même caserne.




    0



    0
      Anonymous
      5 juin 2017 - 2 h 02 min

      Erratum : il faut lire « Ils
      Erratum : il faut lire « Ils bouffent ensemble la HRIRA.. »




      0



      0
    ANTI SALAFISME
    4 juin 2017 - 20 h 09 min

    soyons raisonnables : je
    soyons raisonnables : je préfére une personne qui dise franchement ne pas être croyante ( pour le moment ), à celui qui prétend l’être juste dans la forme et pas dans le fond , cela sert à quoi ? vraiment !!!




    0



    0
    Borgne au royaume
    4 juin 2017 - 13 h 55 min

    Il est difficile de démêler
    Il est difficile de démêler le vrai du fake tant l’opacité règne mais je pencherai vers une manipulation ou du moins une récupération de « l’affaire » par Said à des fins électoralistes/prise de pouvoir.
    J’entends bcp parler du wahabisme d’ennahar, difficile de le croire ! La chaîne emploie et invite bcp de jeunes femmes sulfureuses, use et abuse de génériques rai malahi.. Etc. Ça colle pas. En vrai ce n’est q’une chaîne supra populiste de propagande pro pouvoir, et pour des besoins idéologiquo pratiques (agenda de déstabilisation interne ou externe ou autre) elle essaye de coller au mieux au plus bas de la société algérienne : obscurantisme et haine, vulgarité et dépravation.




    0



    0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 14 h 18 min

      Il faut comprendre le

      Il faut comprendre le wahhabisme dans son vrai contexte:
      Le wahhabisme est une secte religieuse qui fait la promotion de la perversion et de la violence au sens large du mot. . L’Arabie Saoudite le fait en utilisant ses chaines installées à l’étranger.
      L’objectif est la déformation des peuples. Normaliser la violence, l’immoralité de la société, l’homosexualité, la pédophilie.
      Le Wahhabisme est au service de la secte satanique.

      Ennahar fait aussi la promotion de la voyoucratie au détriment des personnes respectueuses et intellectuelles.




      0



      0
    Sabrina-Dz
    4 juin 2017 - 13 h 31 min

    Il ya une évidence qui se
    Il ya une évidence qui se confirme de plus en plus. Il ya deux clans. Un clan qui fait allégeance aux wahhabo-Qataris et un autre clan qui croit encore à une Algérie Algérienne. Sur le plan propreté/corruption, il n’y pas un clan meilleur que l’autre. Mais ils ne s’entendent pas sur la portée idéologique à donner à l’Algérie.
    A mon avis, Said s’est démarqué de l’idéologie et du clan wahhabo-qatari. Ce qui veut dire qu’il est dans l’autre clan. Said, apparemment, a pris la décision de d’agir pour faire taire les commérages. On lui attribue beaucoup de choses, mais rien n’est vérifié. Peut-être qu’il est temps qu’il s’exprime pour mettre les choses au clair.




    0



    0
    Nasser
    4 juin 2017 - 13 h 27 min

    Saïd Bouteflika est un

    Saïd Bouteflika est un citoyen algérien
    Est un homme de poids sur la Seine Politique
    Il vient porté son soutien à un citoyen algérien
    Ya rien d’anormal ni de dérangent.
    Je souhaiterais pour ma part frère Saïd que votre présence soi plus fréquentes dans la vie publique
    Votre investissement à servir votre peuple et votre pays et la bienvenue
    L’Algérie est on panne d’homme et de patriote
    Alors vous êtes le bienvenue

    Saha ftourkoum frère musulmans

    Fraternellement
    Votre frère et Mounadal
    ناصر




    0



    0
      Sahitou
      4 juin 2017 - 15 h 38 min

      Essaye d’abord de savoir
      Essaye d’abord de savoir écrire sans faire de fautes pour qu’il te donne un emploi. Brosse électronique aux batteries inusables quand tu nous tiens.




      0



      0
      Adel Hnifi
      4 juin 2017 - 18 h 25 min

      Quel audace said patriote ?et
      Quel audace said patriote ?et vous dites votre frère mounadhel de quoi ?de la chekara allah yehdik saha ftorekoum




      0



      0
    Nasser
    4 juin 2017 - 13 h 10 min

    Salem

    Saïd Bouteflika est un citoyen algérien
    Il vient porté son soutien à un autre citoyen algérien
    Y’a rien d’anormal ni de dérangeant.




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 12 h 58 min

    En très malin, et rusé, et en
    En très malin et rusé, en fin calculateur-stratège, le régent et le vizir d’Alger préparent… l’après 2019. Attirer le soutien de la classe des intellectuels, des artistes (ou au moins d’une partie d’eux) pour une première étape d’un long processus politique reflechi par nos « génies politiques » (…)
    Un changement démocratique, pacifique, et responsable est souhaitable pour sauver l’Algérie.




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 12 h 40 min

    Quand je vois comment les
    Quand je vois comment les journalistes d’ENNAHAR imitent ceux d’el-jazeera dans la façons de diffuser l’info et même dans la voix, je me demande si Ennahar ne serait pas une annexe de Qatar….




    0



    0
    Anonymaoui
    4 juin 2017 - 11 h 59 min

    Cette sortie du conseiller
    Cette sortie du conseiller présidentiel ne pourrait s’expliquer que par un ralliement de la poubelle ennahar à un clan plus puissant pour se maintenir et prospérer dans l’insulte et le mensonge. Il reste à identifier ce clan pour connaître les tenants et aboutissants de la lutte au sommet du pouvoir.




    0



    0
    lhadi
    4 juin 2017 - 10 h 11 min

    La sortie médiatique du
    La sortie médiatique du conseiller principal du Président de la république est d’ordre politique. Elle prend source dans la métis c’est-à-dire l’intelligence rusée.
    Tant que la circonvallation de fumier autour d’une porcherie monstrueuse se pérennise dans le paysage politique, les Algériennes et les Algériens seront infirmes de toute objectivité.

Et, pour ainsi dire, ignorants des manipulations qu’elles soient égocentriques ou malveillantes.

Il est temps d’empêcher ces oiseaux de malheur de voler au-dessus de nos têtes, ou du moins les empêcher de faire leurs nids dans nos cheveux.

C’est dans cet esprit, que des mobilisations agissantes et efficaces, doivent émerger à l’existence politique.

Si nous renonçons à être citoyens, nous cessons d’être le peuple de cette nation.

Nous deviendrons seulement les occupants d’un territoire dans lequel on se vautre dans la transe égotique.
    Fraternellement lhadi ([email protected];fr)





    0



    0
      Mlaoua
      4 juin 2017 - 13 h 09 min

      Merci Ilhadi pour votre
      Merci Ilhadi pour votre commentaire.Il résume tout. Quant à cette chaîne qui a toujours violé la loi en abusant d’un soutien qui vient d’en haut, du moins jusqu’à la douloureuse scène vécue par notre grand écrivain Rachid Boudjedra. La simple petite question que je me pose: comment les animateurs se sont procuré les tenues de policiers qui sont interdites (d’après la loi) d’être portées par des gens en dehors des policiers et que même ces derniers ne peuvent porter que quand ils sont en service?…
      Ceci pour dire qu’Ennahar est soutenue par des hommes puissants et c’est pourquoi ces animateurs se permettent d’agir en dehors de la loi. Bled Mikki!!!.
      Je suggère à notre écrivain qu’à l’avenir (pour ne pas retomber dans le même piège des animateurs médiocres et voyous) de ne plus répondre aux invitations de cette chaîne et ni celles d’Echourouk.
      Avant de terminer je manifeste mon soutien total à Rachid Boudjedra et compatis à la douleur qu’il avait ressenti en face des animateurs voyous qui l’ont injustement et stupidement humilié.A quelque chose malheur est bon : maintenant chacun doit savoir ce qu’est cette chaîne Ennahar. Et j’espère aussi que des enquêtes sérieuses soient engagées pour savoir plus clairement qui sont ceux qui sont derrière cette chaîne.Et savoir plus pour quel intérêt on cherchait à favoriser cette chaîne aussi médiocre qui récidivent dans ses dérapages.




      0



      0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 9 h 38 min

    Avant d’être une chaîne
    Avant d’être une chaîne wahabiste islamiste Ennahar est avant tout la chaîne de propagande de bouteflika…Tout le monde le sait




    0



    0
    zyriab
    4 juin 2017 - 9 h 02 min

    La présence de Said
    La présence de Said Bouteflika est un message on ne peut plus clair de « Soutien du pouvoir donc du Président aux intellectuels algériens qui se battent contre l’intégrisme et ceux qui ont voulu « huer Said » apportent leur soutien à l’intégrisme et auraient mieux fait de huer « Djillali » et autres intégristes présent sur le « sit in  » Savoir faire la distinction des amis et des ennemis de l’Algérie moderne .Cette situation va enfin décanter ceux qui sont pour une Algérie future et ceux qui sous couvert de soi disant démocratie portent leur soutien à l’intégrisme Comprendre dés aujourd’hui les enjeux de 2019




    0



    0
      anonyme
      4 juin 2017 - 9 h 24 min

      Monsieur , vous faites partie
      Monsieur, vous faites partie du système….vous défendez l’indéfendable et nous avons tout compris.
      L’ennemi n°1 du peuple est ce pouvoir traître et corrompu.




      0



      0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 12 h 36 min

      Exact
      Exact




      0



      0
        le revolter
        4 juin 2017 - 18 h 11 min

        Que dieu en ce moi sacrer de
        Que dieu en ce moi sacrer de ramadan face que tout ceux qui porte prejudice aux algeriens et au pays soient maudient dans ce monde et finissent dans les flammes de l enfer dans l au dela amen




        0



        0
    zineb
    4 juin 2017 - 8 h 51 min

    ce que monsieur Boudjedra a
    ce que monsieur Boudjedra a subi de la part des journaleux de ennahar tv est intolérable et révoltant .Said Bouteflika a voulu cautionner par sa présence le mouvement de désapprobation populaire qui s est manifesté pour dénoncer de tels agissements . monsieur Said Bouteflika est une personnalité importante et influente du système politique en place . il en est même un symbole fort . par conséquent , on aurait voulu qu il se manifeste aussi pour tous les autres scandales qui secouent la scène politique : abus de pouvoir , passe-droits , corruption à grande échelle et toutes sortes d injustices que subissent les citoyens algériens spoliés de beaucoup de leurs droits fondamentaux .la caméra cachée d ennahar tv est insultante et déshonorante pour l un des plus grands intellectuels algériens pourtant de renommée mondiale ,mais elle l est aussi pour tout le peuple algérien que l on prend pour des crétins .




    0



    0
    Boumediene
    4 juin 2017 - 6 h 40 min

    ignoble ce qu’ils ont fait
    ignoble ce qu’ils ont fait subir à cet homme, comment peut on permettre tout ça?
    Il n’y a plus d’état
    C’est devenu une jungle, j’aurais fermé illico cette chaîne de m…qui n’apporte rien de bon à la société – ….




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 2 h 37 min

    vous voulez dire le
    vous voulez dire le president said bouteflika s’est excuse pour bla bla bla …et ..bla bla bla . si rachid c’est fait avoir par des jeune qui veulent nous faire rire ne devrait faire autant de bruit a mon avis. .il faut etre spotif. je n’aime pas la chaine alnahar mais se genre d’emissions sont a la mode .




    0



    0
      Maelys Tanit
      4 juin 2017 - 8 h 15 min

      Faut arrêter avec ce délire!
      Faut arrêter avec ce délire! Le président s »appelle Abdelaziz Bouteflika. Ne donnez pas à son frère plus de pouvoir qu’il n’en a. C’est tellement facile de trouver des boucs-émissaires à tous les malheurs du pays. Quant à ces émissions où l’on agresse et humilie des personnes âgées et vulnérables, des intellectuels, si c’est la mode, et bien réagissons. Indignons-nous, manifestons…changeons la « mode »…mais ne participons pas à l’abrutissement de nos enfants et de la société.




      0



      0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 1 h 26 min

    Une très belle comédie a l
    Une très belle comédie a l’algérienne;et pour faire avaler a la population les injustices et les affaires louches;ont invente des pièces de théatres;cette chaine de télévision ennahar appartient bien aux corrompus ou pouvoir;alors pourquoi manger avec les loups et puis pleurniché avec les bergers;es-que y’a que monsieur boudjedra qui a subi ces injustices et pourquoi ont prend que la défense de ce monsieur;bizzare




    0



    0
    messaoud messaoud
    3 juin 2017 - 22 h 50 min

    Mais de quoi se mêle t il qui
    Mais de quoi se mêle t il qui est il et qui lui donne le droit de parler ou décider a la place des autres bon sang c est l ignorance a l extrême du jamais vu dans le monde sauf chez nous ailleurs il aurait été chasse comme rien sans prononcer un mot voici ou mene el 3iza joua el karama




    0



    0
    L'algérien
    3 juin 2017 - 22 h 44 min

    Carnaval fi dechra ! Y’a pas
    Carnaval fi dechra ! Y’a pas de quoi fouettée un chat on interdit les sit-in des étudiants et autres et on vient polimiquee sur une caméra cachée comme ont dit on mange avec les loups et on pleur avec les agneaux




    0



    0
    Kahina
    3 juin 2017 - 21 h 58 min

    Le peuple Algérien et son
    Le peuple Algérien et son armée ont pu sauver l’Algérie des griffes de Abassi le terroriste et son idéologie obscurantiste. Mais apparemment, la secte wahhabite a changé de méthode. Banalisez et humilier tout ce qui est intellectuel …Promouvoir le charlatanisme et l’ignorance. L’écran est devenu leur ATOUT/Arme.




    0



    0
    Numidie-DZ
    3 juin 2017 - 21 h 46 min

    «Ce qu’ils vous ont fait
    «Ce qu’ils vous ont fait subir est une ignominie !» On aimerait bien savoir c’est qui « ils».

    Il est bien évident que ces violents incultes d’ENNAHAR n’agissent pas seuls. Il est plus que évident qu’il ya un programme bien ficelé pour banaliser la violence dans la société Algérienne. NORMAL.
    Des caméras cachées qui montrent des jeunes filles agressées physiquement, ça dépasse le sadisme…C’est du wahhabisme pur et simple.
    ENNAHAR recrute des journalistes ou des talibans ???




    0



    0
      zineb
      4 juin 2017 - 6 h 28 min

      Je parie que ces journalistes
      Je parie que ces journalistes sont des délinquants aux antécédents psychiatriques. Il suffit de regarder comment ils se comportent et comment ils parlent dans cette « camera cachée » De vraies ordures! Si j’avais du pouvoir, je les enverrai dans un centre de redressement




      0



      0
    Otto
    3 juin 2017 - 20 h 12 min

    Je parlais dans un précédent
    Je parlais dans un précédent sujet de l’inertie des institutions de l’état, toutes dépendantes de la tutelle, la présidence de la république, voilà encore une fois une formidable preuve de cette inertie complètement stérile qui fait que personne n’est coupable de ses actes tant que la présidence n’a pas lâché ses chiens pour aboyer.
    Je le répèterais jamais assez, tant que le système politique algérien restera accroché aveuglément à cette obscure présidence, on pourra toujours attendre pour voir les arbres pousser. Le salut de l’Algérie et de toutes ses institutions est dans un système parlementaire ou chaque faille, chaque erreure est payée cash parce que les responsabilités sont clairement définis du fait de la transparence du système. Mais qui veut un système transparent en Algérie ? Qui veut des institutions totalement indépendantes dans la gestion des affaires de l’état ? Tant qu’on subira ce système archaïque et plus qu’imparfait, des triples merde érigés en « journalistes » continueront de villipender des symboles de la culture algérienne pour le plaisir du troupeau à la panse bien tendue. Eddab rakeb moulah




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.