L’Arabie Saoudite et ses alliés veulent la tête d’Al-Qaradawi, Belhadj et Salabi

Youssef Al-Qaradawi. D. R.

La tension dans la péninsule arabique ne cesse de s’aggraver chaque jour un peu plus, alors que tous les efforts de médiation, menés notamment par l’émir du Koweït, n’ont abouti à aucun résultat probant. Ainsi, l’Arabie Saoudite et ses alliés, qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, ont publié vendredi une liste de personnes et organisations qui seraient liées à des activités «terroristes» soutenues, selon eux, par le Qatar.

Les personnes et les organisations figurant sur cette liste «sont liées au Qatar et sont au service d’un programme politique suspect du Qatar», indique le communiqué commun de l’Arabie Saoudite, des Emirats et de Bahreïn ainsi que de l’Egypte. Cela démontre que le Qatar «affirme d’un côté lutter contre le terrorisme alors que d’un autre il soutient, finance et héberge des organisations terroristes», ajoute la même source.

Cinquante-neuf personnes et douze organisations sont citées dans le communiqué des quatre pays signataires. La liste contient plusieurs Qataris mais aussi des Egyptiens connus tels le prédicateur Youssef Al-Qaradawi, les Libyens Abdelhakim Belhadj et Ali Salabi. Ce dernier avait pris part, en avril dernier, aux démarches de médiation initiées par l’Algérie en vue de trouver une solution à la crise libyenne. Parmi les organisations incriminées aussi, plusieurs associations caritatives qataries sont citées, ainsi que des fondations dirigées par des proches de la famille princière, et aussi des associations religieuses pro-bahreïniennes.

Ce n’est pas la première fois que des personnalités arabes sont accusées de soutien à la subversion islamiste ou, plus directement, à l’activité terroriste mais jamais par des pays, dont le principal inspirateur (l’Arabie Saoudite), est lui-même soupçonné d’appuyer et de financer des groupes djihadistes dans le monde depuis plusieurs décennies.

Faut-il alors s’attendre en réaction à ces graves accusations contre le Qatar à une contre-attaque qui dévoilera l’autre facette de la matrice djijahiste avec des déballages aussi retentissants ? Assistera-t-on, enfin, à une sorte d’auto-anéantissement de ces deux grands parrains de l’islamisme que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar ?  

R. Mahmoudi

Comment (39)

    salim
    29 juillet 2017 - 21 h 20 min

    Ces deux pays sont tombés dans un piège qui va les auto détruire.
    Mais dans tout cela ce ne sont pas ces pays qui sont visés directement, mais l’islam qui est visé pour l’affaiblir, le museler.




    0



    0
    L Algerien
    10 juin 2017 - 23 h 19 min

    Je leurs souhaitent QU IL
    Je leurs souhaitent QU IL ENTRETUE ! (Même si cest le mois de ramadan)en hommage aux syriens yéménites et autres Coupée toutes les relations avec eux oeil pour œil dent pour dent qu’il disparaissent avec leurs DJELABA CLIMATISÉE ET CHAUSSURES NIKE




    0



    0
    Stroump Rieur.
    9 juin 2017 - 22 h 55 min

    Les Frères dit Musulmans mais
    Les Frères dit Musulmans mais Wahabites ont toujours été soutenu et protégé par la GB et une partie du pouvoir Américain . . Au-delà des Frères dit Musulmans c’est un bras de fer entre le MI6 GB et la Maison Blanche Trump . .En ciblant le Qatar c’est Erdogan Frères Turquie Akp qui est visé et en plus parallèlement à cela un autre problème qui se pose entre la Turquie Erdogan Islamistes et l’OTAN dont la Turquie est membre et qui semble vouloir Le quitter .Toute cette salade entre Qatar , Saouds , Turquie , GB , Otan , Frères Musulmans , Usa ,QARDAWI , Daesh ….des Alliés d’hier ennemis Aujourd’hui , c’est le fait d’avoir échoué à déboulonner le Président Bachar Al Assad , et maintenant le conflit change de camp entre Saouds contre Turquie Otomane la guerre du leadership chez les Sunnites qui remonte à la fin du Califat Otomane , et on retrouve les mêmes Acteurs , La GB Anglo-saxon /Saoud Wahabisme contre la Turquie Otomane Frères Musulmans . . Finalement le pseudo conflit Sunnites contre Chiites a été du Pipo inventé par Saouds Wahabisme pour leur leadership en espérant faire une Coalition Arabe dont ils seraient les Chefs. .le vrais conflit est Saouds contre Turquie .




    0



    0
      fatigué
      10 juin 2017 - 10 h 30 min

      Stroump Rieur.

      Stroump Rieur.
      tu as parfaitement raison et ce cinéma a commencé en 1912 et s’est exacerbé avec l’intrusion de Lawrence




      0



      0
    El Djazair
    9 juin 2017 - 22 h 12 min

    L’ œuvre de Muhammad Ibn Abd
    L’ œuvre de Muhammad Ibn Abd al-Wahhab est incontestablement le Livre du Monothéisme et le monothéisme en tant que dogme fondamental de l’islam n’est pas source de terrorisme.
    Ambiguïté et allégations aussi indignes que sans fondement à l’égard d’un théologien qui prônait l’Unicité.




    0



    0
      Anonymous
      10 juin 2017 - 7 h 18 min

      C’était un extrémiste, un
      C’était un extrémiste, un vrai fanatique. N’oublie jamais que le diable avant de chuter était connu pour sa haute foi. Mais il était extrême dans son chemin, il a donc chuté. La voie médiane est la seule voie vivable, ni trop, ni trop peu, juste ce qu’il faut. C’était un théologien extrémiste. On voit les conséquences aujourd’hui de son esprit malade et de son fanatisme.




      0



      0
    Nasser
    9 juin 2017 - 21 h 21 min

    Et tout cela juste après la
    Et tout cela juste après la visite de Trump en Arabie saoudite! « opposition modérée » aujourd’hui, « terroristes » demain selon les comportements! Tout comme les Al saoud peuvent le devenir si les EU le décident! Diable ou ange en fonction des intérêts malsains! La marmite Américano-saoudo-qataro va bientôt exploser suite à l’échec de leurs stratégies, instrumentalisant le terrorisme, hostiles à l’axe russo-irano-syro-hezbollah-(chinois)! La vérité triomphe toujours!




    0



    0
    Nasser
    9 juin 2017 - 21 h 09 min

    Qu’ils se neutralisent !!!

    Qu’ils se neutralisent !!!

    Aussi bien le Qatar que les Al Saoud, ils ne cessent depuis plus de 15 ans de soutenir les « printemps arabe » qui ne touche que les « républiques ». Pour cela ils soutiennent tous les terroristes chargés de déstabiliser ces pays (Algérie, Libye, Irak, Syrie, Yémen voire l’Iran) en donnant la parole à des dizaines de cheikh-maison, pour inciter à la révolte et à recruter des « djihadistes ». Ce sont les marionnettistes dont le chef est l’Arabie Saoudite ! Les diables en chef qu’il faut détruire sont bien les Al-Saoud et tout rentrera dans l’ordre ! Les al Saoud vont subir le même sort bientôt ! 3 guerres en même temps qui les ruineront est le destin des diables !
    En fait, c’est la panique à bord après l’échec de leur stratégie qui instrumentalise le terrorisme ! Les saoudiens tentent par la propagande de se poser en « victime » en essayant de se dédouaner des aides ( recrutements, financement ) des terroristes en Syrie surtout et qui trouve comme bouc émissaire son vassal, l’indiscipliné Qatar, qui fait la tête à son maitre !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.