Rétrocession de deux îles à Riyadh : manifestation en Egypte

Les Egyptiens refusent de céder «leurs» îles. D. R.

La police égyptienne a arrêté des dizaines de militants cette semaine après des appels de l’opposition à manifester ce vendredi contre la décision du Parlement d’approuver la rétrocession de deux îles à l’Arabie Saoudite.

Environ 50 personnes ont été arrêtées à travers l’Egypte depuis le vote, mercredi, par les députés en faveur de cette rétrocession, a précisé à la presse un avocat travaillant à leur libération. Aucune précision n’a été donnée par l’avocat sur l’identité de ces militants, les raisons exactes ou le lieu de leur arrestation.

Les opposants au régime du président Abdel Fattah Al-Sissi l’accusent d’avoir rétrocédé ces deux petites îles inhabitées de la mer Rouge en échange du soutien financier de Riyad. Les autorités justifient la rétrocession en expliquant que les deux îles appartenaient à l’Arabie Saoudite mais que ce pays avait demandé, en 1950, au Caire d’en assurer la protection. «Nous espérons que les gens vont venir (pour manifester) car sans eux nous ne pouvons pas défendre leurs droits», a affirmé le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle Hamdeen Sabahi dans un message vidéo. Mardi, à la veille du vote du Parlement, des dizaines de journalistes avaient protesté contre l’accord dans le centre du Caire avant d’être dispersés par la police.

Le gouvernement égyptien avait annoncé en avril 2016 la rétrocession à Riyad de ces deux îles, soulevant une vive controverse et déclenchant des manifestations contre le pouvoir. Plusieurs jugements contradictoires avaient été depuis prononcés par la justice sur cette rétrocession. Des générations d’Egyptiens ont grandi avec l’idée que les deux îles appartenaient à l’Egypte et que des soldats étaient morts pour les défendre lors des guerres successives avec Israël. 

R. I.

Comment (5)

    nation
    18 juin 2017 - 2 h 34 min

    Voila ce qui arrive aux
    Voila ce qui arrive aux colonies de peuplement des nations qui n’ont plus aucune souveraineté .. l’islamisme a violé l’Égypte et a mis l’état égyptien sous la tutelle honteuse saoudienne … des millions d’Egyptiens wahabisés par la propagande et les pétrodollar et devenus une 5 eme colonne prêtent allégeance ( el wala ) à la monarchie saoudienne ou qatarienne qu’à leur propre pays qu’ils contribuent à detruire et même à renier malgré sa grande histoire … cette vente du territoire égyptien aux saoudiens et cette déchéance nationale est une grande leçon aux algériens .. l’Égypte n’a plus aucune identité historique , ses élites colonisables sont des courtiers qui glorifient ses conquérants et renient leurs glorieux ancêtres et leur vraie histoire , c’est une colonie de peuplement saoudienne au nom de l’Islam et de l’arabisme … ;Toute nation qui renie sa vraie identité historique , qui a un état corrompu et qui a une société wahabisée et kamisée finira par se prostituer pour une poignée de dollars sous la bénédiction de charlatans wahabistes et sera prête à vendre son honneur, son Nif et son territoire et même son Charaf … Voilà ce qui arrivera !!! Voila la différence entre les nations libres et les nations bâtardes .. les nations libres sont destinées à devenir des puissances et les nations bâtardes des tristes colonies ou provinces du Qatar ou de l’Arabie Saoudite




    0



    0
    verite
    17 juin 2017 - 21 h 59 min

    les deux iles sont reellement
    les deux iles sont reellement seoudiennes , l arabie seoudite les a confiees a l egypte pour les proteger d israel en 1950.
    l arabie est dans ces droits pour les recuperer.




    0



    0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 11 h 07 min

      Et tout les pays musulmans
      Et les pays musulmans également sont dans leur droit de récupérer La Mecque !!




      0



      0
    Tarik ou chemin
    17 juin 2017 - 11 h 55 min

    Et oui c’est comme çà que
    Et oui c’est comme çà que cela se passe dans les pays arabo-musulmans dirigés par des autocrates, des militaires en tenue civile ou des monarques. On décide d’en haut, seul, sans informer le peuple, sans donner d’explication, sans référendum et pour ce qui concerne le peuple eh bien .. ideuze maahoum ! Pôvres peuples arabo-musulmans. Mais ne dit-on pas que  » tout peuple (toute nation) n’a que le gouvernement qu’il (qu’elle) mérite » ??? On peut ajouter aussi, pour équilibrer les choses, qu’avec un peuple souvent illettré, un peuple mal instruit, un peuple qui accepte la fatalité, un peuple qui accepte le maktoub, un peuple qui dit « ellah ghaleb » en toute circonstance, un peuple qui se console de croire que Dieu rendra justice et réglera toutes les injustices terrestres dans l’au-delà, eh bien on ne peut pas avancer ou aller trop vite pour changer ou bouleverser la chose politique en terre arabo-musulmane !




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 22 h 02 min

    De toute façon el sissi sera
    De toute façon el sissi sera compensé par l’autorisation à annexer ,une partie du Soudan et une autre de la libye.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.