Jardins d’enfants islamiques : le MAE autrichien appelle à leur fermeture

jardin d'enfants islamique, discrimination
La communauté musulmane établie en Autriche de plus en plus stigmatisée. D. R.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères et chef du parti ÖVP, Sebastian Kurz, appelle à traiter la crise migratoire actuelle de façon plus sévère et à cesser d’investir massivement dans les jardins d’enfants islamiques. Lors de sa première prise de parole suite à la critique acharnée de la part du chancelier Christian Kern sur son idée de fermer la Méditerranée aux migrants africains («non-sens populiste»), Sebastian Kurz a réaffirmé sa position devant les participants du Raiffeisen-Forum à Vienne et appelé les Autrichiens à cesser d’investir dans les jardins d’enfants islamiques, «isolés culturellement et linguistiquement du reste de la société», relatait mercredi le journal autrichien Kurier.

Concernant la question de savoir s’il envisageait de les fermer définitivement, le ministre a répondu catégoriquement : «Forcément. Nous n’en avons pas besoin. Il faut qu’il n’y ait aucun jardin d’enfants islamique !» A cette fin, le chef de l’ÖVP a appelé à ne pas y aller par quatre chemins et à rendre plus stricts les critères de qualité actuels, notamment le niveau de maîtrise de l’allemand des assistantes maternelles des jardins d’enfants islamiques situés en Autriche, dont le nombre s’élève à environ 10 000 établissements rien qu’à Vienne. En outre, a-t-il poursuivi, les jardins d’enfants arabes ou tchétchènes qui ne répondent pas à ces critères devraient être fermés sous peu. «C’est la voie réglementaire la plus facile pour y parvenir», a-t-il conclu.

R. I.

Comment (8)

    Si-Ahmed El Wahrani
    23 juin 2017 - 13 h 43 min

    Mais , Monsieur Mourad ces orthodoxes n’ont jamais décapités des pauvres innocents, ni éventrés des femmes enceintes, ni détruits des édifices publiques et se faire exploser au milieu des foules




    0



    0
    Mourad
    23 juin 2017 - 11 h 16 min

    Pour avoir séjourner plusieurs fois à Vienne, j’ai vu que les jardins d’enfants et établissements scolaires gérés par des juifs orthodoxes est énorme….Ils circulent en tenue orthodoxe garçons et filles séparés…Donc ce ministre devrait aussi interdire ce type de jardins sionistes communautaristes et intégristes…Ce 2 poids 2 mesures est de plus en plus grossier…Il faut lutter contre tous les intégrismes et communiatarismes…




    0



    0
    hanafi
    23 juin 2017 - 1 h 34 min

    la peine de mort est un cadeau , c’est plutot 50 ans de prison ferme sans possibilité de relaxe qu’il faut leur infliger à ces monstres tricheurs , qu’ils aillent en enfer .
    Rabi yerham le professeur assassiné meskine en plein mois sacré ….à la veilledu 27éme jour !!! quelle honte !




    0



    0
    hanafi
    23 juin 2017 - 1 h 27 min

    justement c’est de là que tout commence : les lavages de cerveaux dans les créches islamiques ( je dirais plutot islamistes ) et les mosquées où l’on prend des enfants dés 3 – 4 ans !!! tout juste hallucinant .faut arréter cela car ce sont ces enfants qui deviennent des monstres en grandissant en proférant haine et violence car c’est tout ce qu’ils ont appris les pauvres .




    0



    0
    Abou Lahab
    23 juin 2017 - 0 h 20 min

    Si on faisait de même en Algérie la capacité de nuisance des terroristes islamistes diminuerait sensiblement.




    0



    0
    Anti-intégrisme
    22 juin 2017 - 20 h 53 min

    Il a tout à fait raison car ces Jardins d’enfants islamiques sont des centres de formation de futurs terroristes et bombes humaines




    0



    0
    Kamel
    22 juin 2017 - 19 h 34 min

    Ils faut complètement fermer tout ce qui se prétend musulmans, ils abusent de la gentillesse des gens pour ouvrir des centres culturels et des mosquées rien que pour abrutir et déshumaniser nos coreligionnaires.
    Ils en font des tarés et rendent la pratique religieuse d’une laideur épouvantable.
    Le plus écœurant, c’est de trouver des gens normaux qui défendent ces monstres, ils ont même oublié le lourd prix payé par notre pays. Il faut croire que certains aimeraient bien se faire lyncher à la moindre erreur commise, ils jouissent quand ils souffrent.




    0



    0
    Khalotta...
    22 juin 2017 - 17 h 00 min

    Ils ont raison. Il faut arrêter les délires. En quoi une petite fille de 8 ans est un danger ? en quoi faut-il l’emprisonner avec un voile alors qu’elle devrait s’amuser librement. On nage dans le délire complet. C’est une prise en otage de Dieu pour des raisons idéologiques et… économiques ! Quel cinéma !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.