Cherté des billets d’avion : Oran-Casablanca détrône Alger-Paris

Air Algérie, avion, cherté, billet
Les clients d'Air Algérie se plaignent de la cherté du billet. D. R.

La ligne aérienne Oran-Casablanca est sur le point d’entrer dans le Guinness des destinations les plus chères au monde. Ainsi, pour se déplacer entre Oran et Casablanca, il faudra débourser la coquette somme de 60 000 DA (500 euros). Et c’est le strict minimum, puisque le coût pourrait atteindre les 73 000 DA (600 euros). La durée du vol entre Oran et Casablanca est de 1 h 20.

Si l’on fait le comparatif avec le coût d’autres dessertes d’une durée plus longue, on constatera aisément l’exagération des prix pratiqués sur cette ligne aérienne, desservie exclusivement par les deux compagnies Air Algérie et Royal Air Maroc. Ainsi, Alger-Paris, qui dure 2 h 20 fait autour de 60 000 DA, une ligne considérée jusque-là comme la plus chère au monde. Le billet d’avion Casablanca-Paris sur Royal Air Maroc fait environ 240 euros. Le vol dure 2 h 55, soit presque le double du trajet parcouru d’Oran à Casablanca et il est moins cher de moitié. Le billet Casablanca-Istanbul coûte environ 300 euros pour une durée de vol de 4 h 30.

Les exemples sont nombreux. C’est aussi la même chose pour Air Algérie. Les deux compagnies ont aligné leurs prix et empêchent toute autre concurrence sur cette ligne. Le maintien des prix à des niveaux excessivement élevés permet, certes, à ces deux compagnies confrontées à des difficultés financières d’optimiser leurs profits mais cette grille tarifaire pénalise des deux côtés de la frontière. Surtout les populations de l’Ouest algérien qui ont des familles à l’Est marocain et qui sont contraintes de débourser des sommes faramineuses pour des visites familiales, notamment en cette période de l’Aïd. Idem pour les Marocains qui ont de la famille de l’autre côté de la frontière.

Si la diaspora algérienne en France arrive à faire entendre, un tant soit peu, sa voix, ce n’est pas le cas des populations algériennes résidant des deux côtés de la frontière. Ces populations sont doublement pénalisées. D’abord, par le prix exorbitant, ensuite par l’obligation qui leur a été faite de passer par l’aéroport de Casablanca en raison de l’absence de lignes aériennes reliant des villes algériennes à d’autres villes de l’Est marocain.

Hani Abdi

Comment (20)

    Felco
    29 juin 2017 - 12 h 12 min

    Il faut tout simplement suspendre cette ligne, on a pas besoin d’une liaison entre l’Algérie et le Maroc, et affecter les avions vers des destinations plus en conformité avec les besoins des voyageurs algériens.




    0



    0
    safardz
    28 juin 2017 - 14 h 25 min

    Air Algerie (compagnie familiale) ne parvient pas à répondre à la forte demande estivale, période durant laquelle elle double, voire triple ses tarifs… et donc pour ne pas faire l’objet de critiques et ne pas être fustigée, ALGER autorise de façon très temporaire durant cette période l’arrivée de cette compagnie. Par ailleurs ALGER ne veut pas de lowcost et refuse l’ouverture de son ciel à la concurrence….!
    AIR ALGÉRIE est une catastrophe nationale qui pèse lourd sur le budget de l’État et qui ne sert que les intérêts de la nomenklatura et ses enfants. Air Algérie est déficitaire depuis des décennies, mais cela c’est encore autre chose.
    Très chers compatriotes, Air Algérie ne vous appartient plus depuis bien longtemps, il n’y a que le drapeau national qui figure sur ses avions qui vous fait croire le contraire.




    0



    0
    sélecto
    28 juin 2017 - 14 h 00 min

    Ce n’est pas n’importe qui qui emprunte cette destination, les billets sont payés par les ministères grâce aux faux ordres de mission.




    0



    0
    Vangelis
    28 juin 2017 - 10 h 35 min

    Si les prix sont à tel niveau c’est que des accords ont été signés avec la compagnie de la narco monarchie et d’autres compagnies françaises.

    L’Algérie est donc l’initiatrice de ces tarifs afin de sucer les algériens se rendant ou allant voir leurs familles des 2 côtés de la frontière et/ou immigrés qui vont au pays pour divers raisons. Ces individus sont donc pris pour des vaches à lait qui doivent payer les écarts et les salaires des fils et filles de …

    Et si elle n’était pas l’initiatrice de ces tarifs, on aurait eu à coup sûr, l’instruction de fakhamatouhoum, à Air Couscous de favoriser ces individus citoyens en baissant drastiquement les prix, mettant alors en branle la concurrence que chacun appelle de ses vœux. Vous allez à ce moment là, voir que le s prix vont dégringoler à un niveau raisonnable.




    0



    0
    Bobo
    28 juin 2017 - 10 h 30 min

    Transformer l or en m…. Beau pays, beau climat, richesses
    Mais leur cerveau est pas à la hauteur
    Rien ne marche: hôpital du moyen âge
    Aucun structure pour les touristes
    Enfin un gâchis énorme




    1



    0
    Magali
    28 juin 2017 - 10 h 21 min

    Des bourricots au pouvoir. ils ont échoué dans tout les domaines..
    Sauf la corruption, le vol
    Moujahid ou boujahid …
    S ils n’ont pas peur du Puissant ils rampent devant l’oncle sam
    Mais tant qu ils remplissent leur banque ils diront rien, mais demain rien n’est moins sûr.




    1



    0
    Anonyme
    28 juin 2017 - 8 h 46 min

    Le tarif pratiqué sur cette ligne n’est pas le plus gros souci du commun des algeriens .




    1



    0
    rot
    28 juin 2017 - 1 h 09 min

    Si c’est très cher Oran-Casablanca,peut-être que plus simplement ,la nomenclature de deuxième classe(syndicalistes,gestionnaires,chefs de Daira,athlètes,parrains….) n’ont pas envie d’être reconnus par le petit peuple.Cherchez,dans leur grande majorité,ils passent leur vacances la-bas.




    1



    0
    Jean_Boucane
    27 juin 2017 - 22 h 35 min

    Apparemment nos dirigeants traîtres sont passés à la 2eme étape du processus… pauvre Algérie!




    1



    0
    Mourad
    27 juin 2017 - 20 h 52 min

    C’est quoi cet article ???
    Si cela ne tenait qu’à moi la ligne serait supprimer…Casabordel source de. Nombreux de nos maux…
    J’ai remarqué qu AP n’avait pas changer que de mise en page…La teneur des articles aussi…Bizarre…




    0



    0
      toto
      28 juin 2017 - 9 h 07 min

      Avec votre commentaire ,l’idéal serait de s’aligner sur la Corée du Nord ,interdiction de quitter le pays pour voyager ,fermer les frontières ,s’isoler totalement ,le bonheur d’être entre soi .




      1



      0
    Anonyme
    27 juin 2017 - 19 h 58 min

    Moi ça m’est complètement égal.
    Même que s’ils multiplient le billet par 10 ou l’offre gratuitement.
    Ce pays le Maroc ne sera jamais une de les destinations.
    Le monde est si vaste tellement vaste que une vie ne me suffirait pas pour visité entièrement cette merveilleuse et splendide planète qu’est la terre.
    Le Maroc nous savons tous ce qu’il y a la bas.
    L’Algérie possède mieux en sites touristiques et les merveilles géographique culturelle historique paysages à couper le souffle à en resté bouche baies devant ces cartes postales authentiques hors du commun.
    Oui l’Algérie est un immense cadeau entre autres qu’Allah nous à donner.
    Malheureusement ceux qui la dirigent n’en sont pas digne de la gérer nôtres Algérie encore moins de la gouvernés.
    Hélas …..




    1



    0
      toto
      28 juin 2017 - 9 h 11 min

      L’Algérie c’est le plus beau pays du monde ,le plus ouvert ,le plus démocratique ,le plus avancé ;le plus cultivé ,le plus riche ,le plus envié ,les harragas arrivent sur ses côtes par centaines chaque jour .




      1



      0
        Vangelis
        28 juin 2017 - 10 h 39 min

        Vous devez certainement parler de la narco monarchie, là !

        Jamais les algériens n’ont été prétentieux comme vous le décrivez, c’est la marque du mensonge des makhribis qui veulent faire passer leur narco monarchie pour le plus beau pays du monde.

        Vous pouvez tromper les gens mais vous ne pouvez le faire tout le temps.




        1



        0
    Anonyme
    27 juin 2017 - 19 h 47 min

    passez par doha ou abou dhabi




    0



    0
      Vangelis
      28 juin 2017 - 10 h 29 min

      Vous voulez parler de la narcomonarchie là. Cela n’a jamais été dans la bouche des algériens de se prétendre de la façon que vous décrivez, par contre, tous les makghribis veulent faire croire à cette image en allant même à reprendre un slogan éculé qui consiste à faire passer la narcomonarchie pour le plus beau pays au monde. Vous pouvez mentir comme vous le faites souvent mais vous ne pouvez plus le faire longtemps car le monde entier sait ce que vous valez, peanuts!




      0



      0
      Vangelis
      28 juin 2017 - 10 h 44 min

      Désolé, mon commentaire ne vous était pas adressé, il l’était pour ce toto
      28 juin 2017 – 9 h 11 min




      0



      0
      dz
      28 juin 2017 - 18 h 56 min

      Cher ami, il faut apprendre à reconnaitre l’ironie lorsque vous la rencontrez. Beaucoup de commentaires sont souvent dithyrambiques à propos le l’Algérie que cela en devient risible.




      0



      0
    Béchamel
    27 juin 2017 - 18 h 26 min

    Les usagers sommés de payer la mauvaise gestion de compagnie air Algérie et par extension elle se fait complice des transferts de surfacturations de Royal air Maroc. Ou va Air Algérie?




    0



    0
    Moumen
    27 juin 2017 - 17 h 01 min

    C’est trop et ça frise le ridicule
    Ils veulent gagner de l’argent , c’est normal mais de là à nous prendre pour des autruches. Faut pas déc…
    Soit qu’on paye un billet le triple de sa valeur soit on n y va pas?
    C’est ça ?
    Et ça dure et ça dure
    Si vous avez des difficultés financières alors faites la purge comme tout bonne entreprise qui se respecte. Au lieu de de le rejeter sur nous




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.