CR Belouizdad : la succession de Badou Zaki est ouverte

Zaki
Badou Zaki. New Press

La direction du CR Belouizdad (Ligue 1 Mobilis de football), dirigée par Mohamed Bouhafs, est à la recherche d’un nouvel entraîneur pour remplacer le Marocain Badou Zaki, parti pour rejoindre l’IR Tanger (division 1 marocaine), après avoir mené le Chabab mercredi dernier à sa 7e Coupe d’Algérie de son histoire.

Le CRB, qui aurait aimé conserver l’ancien sélectionneur de l’équipe du Maroc, a entrepris avant bien la finale de la 53e édition de Dame Coupe les démarches pour engager un nouveau coach qui sera appelé à «continuer» le travail entamé par Zaki, lequel, selon les observateurs, a placé la barre haut, en mettant fin à huit ans sans le moindre titre pour l’équipe phare de Laâqiba.

Plusieurs noms de techniciens locaux et étrangers ont été cités dans les rouages du Chabab, mais aucun d’entre d’eux n’est parvenu à s’extirper de cette liste ou à se mettre en pole position. L’ancien entraîneur de l’USM El-Harrach, Boualem Charef, a été évoqué avant la finale face à l’ES Sétif (1-0 ap), avant que son nom ne soit écarté, ne faisant pas l’unanimité chez la direction, mais également chez les supporters. Voulant rester dans la lignée de «l’entraîneur arabe», le CRB aurait pris attache avec certains techniciens de renom sur la scène arabe, à l’image de Hassan Shehata ou encore des Tunisiens Nabil Kouki et Faouzi Benzarti. Ce dernier aurait décliné l’offre, selon une source proche du club. Le nom de l’ancien sélectionneur national Abdelhak Benchikha, sans poste depuis son départ de l’IR Tanger cet été, a également été cité, lui qui avait effectué un passage réussi au CRB en tant qu’entraîneur-adjoint entre 1999 et 2001 avec à la clé deux titres de champion (2000, 2001) et une Coupe de la ligue (2000).

Le futur entraîneur du Chabab devrait être connu cette semaine. Il sera appelé à entamer les préparatifs en vue de la saison prochaine qui verra le club effectuer son retour sur la scène continentale en prenant part à la prochaine édition de la Coupe de la Confédération africaine, mais également à la Coupe arabes des clubs champions 2018.

R. S.

Commentaires

    T'zagate
    9 juillet 2017 - 16 h 33 min

    A la remise des médailles du CRB, l’entraineur Marocain Badou Zaki a supplié à l’oreille de notre Premier Ministre de ré-ouvrir les frontières avec le Maroc ! Je crois qu’il se trompe d’adresse car c’est le Maroc qui a décidé le premier de fermer les frontières avec l’Algérie. Donc, c’est plutôt à l’oreille de son souverain M6 qu’il fallait susurrer cette proposition. Mais je suis sûr qu’il ne le fera jamais car il va se faire « rosir » les fesses dans les prisons marocaines dès la fin de sa phrase et sans jugement. C’est là qu’on voit la gentillesse et la délicatesse du Premier Ministre Teboune de ne pas répondre méchamment à cet individu dont le manque de politesse, le manque de culture politique ou le manque de simple intelligence, est ici flagrant ! On peut être un entraineur de football et avoir des compétences dans ce domaine (…. et encore je suis indulgent…) , mais faire une remarque pareille à un Premier Ministre algérien lors d’une remise de médailles sportives, c’est juste de l’insolence, de la provocation et de la k’baaha gratuite pour rester … poli !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.