Immigration : quand des propos d’Ouyahia suscitent la polémique

Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND. New Press
Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND. New Press

Ahmed Ouyahia, secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), suscite une polémique par ses propos sur les migrants clandestins africains. Dans une déclaration faite à une chaîne de télévision privée, il a appelé à un mettre un terme à l’anarchie dans laquelle se trouve ces migrants en situation irrégulière.

«Ces migrants africains sont entrés en Algérie de manière illégale. La loi algérienne ne permet pas le travail des étrangers. Et cette immigration illégale est source de crimes, de drogue et autres fléaux. On ne demande pas à l’Etat de les jeter à la mer ni de les abandonner dans le désert, mais il faut que le séjour en Algérie soit conforme à la loi et on ne doit pas laisser le peuple algérien souffrir de l’anarchie», a affirmé Ouyahia, qui plaide ainsi pour un encadrement juridique de tous ces flux migratoires irréguliers.

Si le secrétaire général du RND semble vouloir, par ses propos, inciter les autorités à mettre des dispositions juridiques qui permettront un meilleur contrôle de ces migrants, de nombreux internautes dénoncent des propos à la limite du racisme. Sur les réseaux sociaux, les échanges sont vifs entre ceux qui applaudissent les propos d’Ouyahia et ceux qui les qualifient de «honteux» dans un pays qui a toujours réservé un bon accueil aux migrants africains.

Au RND, personne ne veut réagir à cette polémique, laissant ainsi le soin à Ouyahia d’apporter des clarifications en temps voulu.

Il est à rappeler que le gouvernement avait annoncé il y a quelques semaines sa décision de lancer une opération de recensement des migrants clandestins dans le but de veiller à l’amélioration de leurs conditions de séjour. Le ministre de l’Intérieur, Nourreddine Bedoui, avait souligné l’absence d’une loi sur les réfugiés en Algérie. Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, aussi avait dénoncé des tentatives de certaines parties qui cherchent à ternir l’image de l’Algérie en la présentant comme un «pays raciste». Le nombre de migrants en situation irrégulière en Algérie reste inconnu.

Hani Abdi

Comment (62)

    Tangoweb 54
    10 juillet 2017 - 19 h 23 min

    Il est question d encourager une arrivée massive des migrants Africains au moment où l Algerie fait face à de multiples problèmes économiques et sociaux et ce dans un but évident de créer des incidents entre Algériens et migrants pour déstabiliser l Algerie en invoquant les droits de l homme et le droit d ingérence, voilà ce qui est concocté par les ennemis de notre pays.Donc y a urgence à trouver des solutions




    0



    2
    Anonyme
    10 juillet 2017 - 16 h 40 min

    Enfin le ministre des AE Messahel s’est exprimé sur l’immigration africaine qu’il qualifie de menace contre la sécurité nationale, Ouyahia n’a fait qu’exprimer l’opinion publique générale algérienne et enfin celle du gouvernement algérien qui commence à prendre au sérieux cette invasion migratoire nocive dévastatrice en territoire algérien, n’en déplaise aux ONG et autres ennemis de l’Algérie à l’intérieur de ses frontières et à l’extérieur. Il y a quelques années l’Onu a décrété le Niger en situation de famine aggravante, comme l’était l’Éthiopie dans les années 1980, mais ce gouvernement Nigérien, pour se maintenir au pouvoir, a refusé ce fait ainsi que l’aide internationale, il a tenté de cacher l’état de famine dans lequel vit la population nigérienne. cette réalité dénoncée par l’ONU dure depuis plus d’une décennie, le gouvernement nigérien préfère envoyer son peuple vers l’Algérie pour sa prise en charge et ainsi se maintenir au pouvoir.




    0



    0
    Refugié fi blado
    10 juillet 2017 - 16 h 26 min

    Salam, Généralement je suis contre Ouyahia mais cette fois je suis d’accord sur ce qu’il dit à propos du danger de ces fléaux générés par des migrants saheliens venus en masse comme s’ils ont reçu un ordre de nos ennemis de porter le danger à l’interieur. Mais en même temps je suis contre Ouyahia parce que ce fléau n’est que la conséquence de la démission de l’Etat algérien face à la venue en masse de ces sahéliens.
    L’Algérie est une terre d’accueil et d’asile pour ceux qui en ont besoin mais à condition: nous les algériens nous respectons ceux qui nous respectent et aussi surtout quand ces réfugiés se fondent dans la masse, malheureusement ces réfugiés ont défiguré notre paysage et c’est une forme de colonisation parce que l’Etat a laissé faire. Ils sont où les camps des refugiés ? Ces camps remplissent-ils les conditions pour assumer ce role ? Pourquoi le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés ne s’est-il pas impliqué (ne doit pas s’ingérer, ni intervenir, mais doit seulement apporter son aide logisitique et financiére en étant partenaire par exemple avec le CRA), car l’UNHCR s’implique partout dans le monde ou il y a necessité pour apporter assistance aux pays d’accueil pour que ça ne soit pas un fardeau uniquement pour le pays qui accueille les réfugiés, l’UNHCR a un budget annuel pour ça.
    Surtout, l’Etat algérien doit garantir la sécurité à ces citoyens qui est un droit constitutionnel, malheureusement combien de fois sommes nous agressés par ces réfugiés en embuscade sur les routes quand il y a un bouchon ou dans nos rues, et cela devant les autorités compétentes supposées nous protéger??? J’ai vu maintes fois ce scenario se produire et les patrouilles de police ou de gendarmerie passent, ignorant ce qui se passe devant eux… pourquoi cette passivité et cette indifférence ?
    Parce que nos vaillants homme de loi n’ont pas reçu d’instructions pour réagir, et qui doit ordonner ça ? C’est à nos politiciens les ministres, les députés qui incombent de trouver une solution, mais ils (…) sont à l’abri au Club des Pins, aucun contact avec ce à que nous vivons et endurons.(…)




    0



    1
    Erracham
    10 juillet 2017 - 15 h 45 min

    Ya si Ouyahia, les fléaux auxquels vous faites référence existaient chez nous de façon endémique bien avant l’arrivée des réfugiés africains. Il y a chez nous des barons de la drogue qui ont pignon sur rue et qui fricotent avec la nomenklatura, ce qui les met à l’abri de toute poursuite. Ces immigrants ne sont pas ici par plaisir et, ceux qui prétendent le contraire, font preuve d’indigence intellectuelle. Qu’est donc devenue la fameuse solidarité africaine dont l’Algérie se targuait? Accepter les dérapages verbaux de Mr. Ouyahia et de ceux qui, comme lui cèdent à la peur de l’autre, équivaut, in fine, à absoudre le FN. C’est inadmissible!




    0



    0
      Anonyme
      10 juillet 2017 - 16 h 21 min

      Honte à toi et tous les idiots utiles pour l’impérialisme et le sionisme qui veulent imposer leur diktat sur l’Algérie. L’Algérie ne doit jamais devenir le ghetto de toute la misère de l’Afrique, un îlot de misère. Quant aux problèmes locaux nous devons les régler et ne pas ajouter ceux des sahéliens. Tu piges oui ou m….?? Ouyahia a dit tout haut ce que le peuple algérien pense, et le dit aussi tout haut.
      Les gens comme toi sont les ennemis de l’Algérie ils travaillent directement ou indirectement pour la mondialisation, l’impérialisme qui veut nous imposer leur politiques d’immigration entre autres, ils veulent cantonner l’immigration africaine dans les pays comme l’Algérie si tu n’as pas compris cela, c’est que tu n’es pas algérien mais un infiltré sioniste ou marocain qui veut s’imposer sur l’opinion algérienne qui ne veut pas de cette invasion chaotique en Algérie. Nous avons assez de problèmes, nous ne voulons pas les graves problèmes des sahéliens, des mokokos, des syriens chez nous (…)




      0



      0
        Felfel Har
        11 juillet 2017 - 10 h 50 min

        Je ne suis ni un idiot (venant d’un débile mental, je ne m’offusque pas de ton insulte, elle démontre simplement que les idiots ne sont pas ceux qu’on croit), ni un agent du sionisme (il s’est souvent avéré que les prétendus super patriotes sont les premiers à trahir leur patrie), ni ignorant de l’ampleur du problème que posent ces réfugiés (je signale qu’ils sont nombreux à être exploités par ceux- la nomenklatura- qui construisent des villas cossues dans la banlieue d’Alger). Je suis simplement un humain, sensible aux malheurs des autres, qui s’abstient de développer les mêmes thèses racistes que le FN affiche à l’encontre de mes compatriotes en France. Je découvre avec stupeur que le FN a des adhérents en Algérie et celà est aussi inquiétant! Fidèle à la bonne éducation que j’ai reçue, j’ai répondu avec politesse, sans insulte, ni invective, ni anathème. J’ai exprimé mon point de vue sans insulter ceux qui pensent autrement. Restons donc dans les limites de la politesse! Dans le cas contraire, je répondrai de façon conséquente.




        1



        0
      Anonyme
      10 juillet 2017 - 16 h 33 min

      Des analystes suisses spécialisés dans les affaires politiques et économiques mondiale ont analysé la situation d’invasion migratoire en Afrique du Nord, ils ont affirmé que cette immigration africaine en Afrique du Nord est un facteur aggravant de destabilisation des pays d’Afrique du Nord. J’ajouterai que c’est un plan bien concocté à partir d’officines malveillantes occidentales pour enrayer le flux migratoire africain en Europe, elles tentes de cantonner cette immigration africaine en Afrique du Nord.




      0



      0
    elhadj
    10 juillet 2017 - 15 h 35 min

    l implantation de ghettos de subsahariens est un facteur aggravant pour la sante publique et la securite du pays face a la démobilisation des structures étatiques de prendre a bras le corps ce grave problème qui exacerbe les citoyens et porte atteinte a leur quiétude.trop c est trop les multiples réactions et commentaires ne font qu exprimer la colère de la population qui ne peut rester longtemps passive face ce déferlement d une migration massive suivie d une procréation incontrôlée qui mettrait a terme en difficulté la cohésion nationale et a notre propres identité déjà affectée et mise a mal par des tendances régionalistes.M OUYAHIA
    a raison de dire tout haut ce que le peuple pense réellement




    0



    0
    Droit de réponse
    10 juillet 2017 - 14 h 38 min

    Pour les idiots qui nous sortent l’immigration algérienne à l’étranger, je leur dit que nous échangerons avec plaisir tout le retour des algériens de l’étranger, les harragas y compris, dans leur pays l’Algérie, qu’ils aient la double nationalité ou non, contre toutes ces hordes d’étrangers sahéliens marocains syriens tunisiens entre autres qui défigurent notre pays, sabotent notre identité, y sèment le chaos, ces invasions d’étrangers dans notre pays, n’est accepté nulle part ailleurs. L’Algérie appartient aux algériens, qui l’ont libérée au prix de lourds sacrifices, ils doivent demeurer maitres chez eux, ne t’en déplaise. Nous ne tomberons pas dans le piège de mondialisation qui consiste à enrayer les identités des peuples pour les soumettre au chaos, à l’impérialisme, au sionisme. Les étrangers sont les bienvenus en Algérie si ils rentrent légalement et respectent les lois, les us et les coutumes du pays, mais pourvu qu’ils ne nous envahissent pas, nous n’avons pas de contentieux colonial avec aucun peuple. Nous acceptons les vrais réfugiés de guerre en détresse, dans des camps de réfugiés comme c’est le cas en Turquie, en Jordanie et ailleurs, comme c’est le camp à Tindouf pour les milliers de sahraouis qui y sont depuis 40 ans et n’envahissent jamais nos villes comme le font ces africains qui défoncent nos frontières pour s’installer.
    L’Algérie n’est pas l’Europe qui a envahi et colonisé les pays, affamé les peuples jusqu’à présent mais d’une manière plus pernicieuse. Quand la situation s’aggrave et provoque une situation de chaos dans nos villes et nos villages on doit y mettre fin. Aucun pays n’accepte le chaos et l’anarchie. L’Afrique sera peuplée de plus d’un milliard d’habitant dans les prochaines années, on ne peut pas prendre toute la misère de l’Afrique provoquée par l’impérialisme, les dictatures locales contres lesquels ces peuples africains doivent lutter pour vivre dans la dignité, envahir les pays voisins ou lointain n’est pas la solution, il faut qu’ils demeurent chez eux et se battent, travaillent la terre entre autres, nous ne pouvons pas prendre toute la misère africaine, alors que l’Afrique affiche un développement économique sans précédant. Ces sahéliens, ces africains nous proviennent du fin fond de l’Afrique, ils ont les moyens de se déplacer par transport jusqu’au Nord algérien, c’est inadmissible que la population algérienne les prenne en charge et que le régime bouteflikien les laisse pénétrer sur le territoire avec un laxisme déconcertant. (…)




    0



    0
    lhadi
    10 juillet 2017 - 14 h 22 min

    Qui peut croire, s’il regarde les choses avec un minimum d’humanité, que les « nageurs de la liberté » laissent derrière eux leur pays, leurs proches, leur histoire pour aller voir ailleurs..

    C’est le dénuement, la désespérance qui les poussent sur les routes angoissantes et incertaines de l’immigration.

    Pour inverser le flux migratoire, l’urgence sociale ne doit jamais cesser d’être au coeur des responsables politiques.

    C’est dans cet esprit qu’une démarche concrète et opérationnelle dans les différents champs des politiques publiques doit se mettre en oeuvre pour identifier à la fois les obstacles à surmonter et les solutions à mettre en oeuvre afin de remédier à l’exclusion silencieuse.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Ali
    10 juillet 2017 - 13 h 49 min

    Amnesty International ne nous donne pas à manger et n’a donc pas de leçon à nous donner. Nous sommes souverains chez nous comme chaque pays l’est chez lui.
    Si Amnesty International veut réellement du bien pour ces migrants, qu’elle milite auprès des instances internationales pour rapatrier ces gens chez eux et les aider à vivre dans l’hygiène, le travail, la dignité et dans les normes universelles.
    L’Algérie a mis des millénaires d’apprentissage, de dur labeur, de sueur, de larmes et de sang pour se hisser dès le premier siècle de notre ère au niveau des civilisations actuelles.
    Cette déferlante humaine du Sahel va nous ramener en moins de 10 ans à l’âge de pierre.
    Nos ennemis, après avoir essayé en vain de détruire par le terrorisme, essaient sur nous maintenant cette arme de destruction massive. Que Dieu protège notre peuple et notre pays. Amin.




    0



    0
    Felfel Har
    10 juillet 2017 - 11 h 40 min

    Mister O utilise le même langage ordurier et raciste à l’égard des immigrants africains que celui que tient Marine Le Pen quand elle parle des nôtres en France. Il se démarque ainsi de l’ensemble de nos compatriotes qui ont un peu de compassion pour ces réfugiés. Le peuple algérien est généreux et affiche une grandeur d’âme, tout ce que Mister O n’est pas. C’est simplement scandaleux et indigne d’un responsable politique et d’un prétendu leader de parti! Il vient de mettre fin à ses ambitions de présider un jour notre pays car il s’est mis à dos toute l’Afrique. Faut-il rappeler aux amnésiques que nous sommes fiers de notre africanité, de notre berbérité et de notre arabité?




    0



    0
      Non à l'invasion
      10 juillet 2017 - 12 h 26 min

      Combien de fois faudra t’il le répéter, ces gens ne sont pas des réfugiés mais des mendiants professionnels quand ils viennent du Niger où il n’y a ni guerre ni famine, des opportunistes quand ils viennent du sud du Mali où il n’y a jamais eu d’opérations militaires, et des migrants économiques quand ils viennent de toute l’Afrique par familles entières, non pas en transit vers l’Europe mais bien décidés à s’implanter en Algérie.
      Je n’ai aucune compassion pour des fétichistes invétérés ( voir les sites maliens ) qui clochardisent et nos villes et nos villages et créent des bidonvilles-décharges publiques que l’ État a eu tant de mal à éradiquer.
      Et puis ce ne sont pas mes  » frères  » africains, je n’ai rien à voir avec ces fétichistes satanistes qui sous le vernis musulman ou chrétien s’adonnent aux pires horreurs pour obtenir par magie ce qu’ils ne peuvent avoir par des moyens que leur sous-développement leur interdit, c’est à dire la richesse.
      Si vous voulez savoir quelle recette recueille un de ces mendiants, interrogez les commerçants qui échangent leurs petites coupures contre des grosses, vous serez édifié.




      0



      0
    dziria
    10 juillet 2017 - 11 h 35 min

    Alors que le monde prend conscience des moindres dangers les algériens ferment encore les yeux sur les ennemis intérieur et extérieur (le terrorisme et la longue occupation française n’ont ils pas suffi?)
    allez vous installer ailleurs sans papiers vous verrez comment vous serez reçus, seuls les algériens sont généreux avec les gens qui leur créent des problèmes, ça doit être dû à la cohabitation forcée avec les islamistes/français terroristes.
    Quand on veux se donner bonne conscience il faut commencer a faire le ménage chez soi, je me demande à quoi les « humanistes », qui pensent à accueillir des populations vivant dans l’anarchie, servent à l’algérie?




    0



    0
    Moussa
    10 juillet 2017 - 11 h 02 min

    Il ne faut pas stigmatiser les immigrés ! Chaque pays du monde qui reçoit des immigrés rencontre des problèmes, car l’arrivée massive d’une population étrangère nécessite des adaptations. mais un pays qui reçoit des immigré est un pays qui se porte bien. Il faut être à la hauteur de ce défi et recevoir ces populations dans la dignité et la bienveillance qui caractérise l’Algérien. D’ailleurs les propos de Monsieur TEBOUNE vont dans ce sens, j’espère que le gouvernement va garder le cap.




    0



    0
    Tangoweb 55
    10 juillet 2017 - 9 h 24 min

    Bravo Monsieur Ouyahia vous avez dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.Les immigrés Africains ont envahi l ‘Algerie, ces Africains abandonnent leur pays riches et fertiles car se sont des fainéants qui veulent êtres des esclaves chez les autres que travailleurs et maîtres chez eux, de plus leurs femmes sont comme des lapines qui ne cessent d enfanter malgré la misère.Donc la meilleure solution c est la construction d un mur.




    0



    1
      bird
      10 juillet 2017 - 10 h 09 min

      C’est exactement les mêmes clichés a l’encontre des migrants sub-sahariens de votre part que ceux subis par les harragas algériens en Europe .Donc implicitement vous donnez raison a la droite dure européenne !




      0



      0
        Droit de réponse
        10 juillet 2017 - 13 h 53 min

        Nous échangerons avec plaisir tout le retour des algériens de l’étranger, qu’ils aient la double nationalité ou non, les harragas y compris, contre toutes ces hordes d’étrangers sahéliens marocains syriens tunisiens entre autres qui défigurent notre pays et sabotent notre identité. L’Algérie appartient aux algériens, ils doivent demeurer maitres chez eux, ne t’en déplaise. Nous ne tomberons pas dans le piège de mondialisation qui consiste à enrayer les identités des peuples pour les soumettre au chaos, à l’impérialisme, au sionisme. Les étrangers sont les bienvenus en Algérie si ils rentrent légalement et respectent les lois, les us et les coutumes du pays, mais pourvu qu’ils ne nous envahissent pas, nous n’avons pas de contentieux colonial avec aucun peuple. Nous acceptons les vrais réfugiés de guerre en détresse, dans des camps de réfugiés comme c’est le cas en Turquie, en Jordanie et ailleurs, comme c’est le camp à Tindouf pour les milliers de sahraouis qui y sont depuis 40 ans et n’envahissent jamais nos villes comme le font ces africains qui défoncent nos frontières pour s’installer.
        L’Algérie n’est pas l’Europe qui a envahi et colonisé les pays, affamé les peuples jusqu’à présent mais d’une manière plus pernicieuse. Quand la situation s’aggrave et provoque une situation de chaos dans nos villes et nos villages on doit y mettre fin. Aucun pays n’accepte le chaos et l’anarchie. L’Afrique sera peuplée de plus d’un milliard d’habitant dans les prochaines années, on ne peut pas prendre toute la misère de l’Afrique provoquée par l’impérialisme, les dictatures locales.




        0



        0
          bird
          11 juillet 2017 - 13 h 42 min

          A Tindouf c’est un camp de concentration ,d’otages ,des gens affamés par l’Algérie ,nourris quand ce n’est pas détourné par la soldatesque de l’ANP, par l’ONU et les humanitaires occidentaux !




          0



          0
        yebdri
        10 juillet 2017 - 16 h 07 min

        VOILA UN DICIPLE DE OUYAHIA .LA BOUCLE EST BOUCLEE PLUS RACISTE QUE MOI TU MEURES. C EST UN ELEMENT DU RND BRAVO YA SI OUYAHIA ERRACISTE …..




        0



        0
        Moussa
        10 juillet 2017 - 16 h 09 min

        Hallucinant ! ! ! Un grand pays c’est le pays qui peut recevoir des immigrés et assumer pleinement. personne ne choisit d’immigrer sans raison. Les africains qui viennent chez nous ont faim. Il faut régulariser leur situation pour qu’il puisse travailler et vivre dignement de leur travail. Nous sommes près de 7 millions d’Algériens qui ayons immigrés et nous sommes reçus par d’autres pays et traités dignement. alors c’est à notre tour de faire pareil. Monsieur TEBBOUNE est sur la bonne voie il faut le soutenir dans cette opération.




        0



        0
          Anonyme
          10 juillet 2017 - 17 h 48 min

          Ne parle pas à la place des algériens toi l’infiltré mokoko, l’Algérie n’est pas ton pays et cela parait dans ton torchon, nous sommes maitres chez nous et nous ne voulons pas de cette immigration indésirable sahélienne marocaine entre autres, chez nous, nous n’avons ni les moyens ni les infrastructures pour accueillir la misère de l’Afrique du Maroc entre autres. Que chacun reste chez soi, les algériens n’envahissent pas le Sahel, ils n’envahissent d’ailleurs aucun autres pays sans être légal, les quelques exceptions qui vivent illégalement en Europe, le font pour des raisons autres qu’économique. Je te rappelle que l’Algérie a subi l’invasion coloniale européenne ce n’est que le retour du boomerang, ils n’envahissent pas les rues des grandes villes européennes pour faire de la mendicité. L’Algérie appartient uniquement à son peuple qui l’a libérée et non pas aux intrus qui rentrent illégalement en Algérie. L’Algérie n’a pas les moyens de faire vivre ses voisins et les sahéliens qui défoncent nos frontières, alors que l’Afrique est en plein boum économique qui profite au dictateurs locaux, et aux impérialistes occidentaux.




          0



          0
    mhd dz
    10 juillet 2017 - 8 h 51 min

    Ouyahia est en train de se frayer le chemin pour être le prochain président.. .si si.




    0



    0
    Non à l'invasion
    10 juillet 2017 - 7 h 20 min

    Les propos d’Ouyahia ne « choquent « que les voix de leurs maitres créatures des ONG occidentales qui veulent nous imposer à notre tour la dissolution de l’identité nationale et le métissage obligatoires. Hormis ces professionnels de la trahison à leur patrie qui ne représentent qu’eux mêmes, le peuple algérien dans sa très large majorité vomit toute forme d’intrusion étrangère, surtout quand elle prend la forme de la mendicité professionnelle à grande échelle, de bidonvilles états dans l’Etat et de décharges publiques dans l’environnement. Heureusement qu’il y a des chaines de télés privées pour nous montrer la réalité insoupçonnée. Regardez la colonisation de peuplement en marche à Batna:
    https://www.youtube.com/watch?v=t_DDpq9FIw0 algerie ville des africain a batna




    0



    0
    Salim31
    10 juillet 2017 - 1 h 10 min

    Grand bravo mr ouyahia_vous etes un des rares qui « ose » defendre le pays contre ce fleau qui nous tombe sous la tete ;
    Je dis bien » oser » en ses temps mînables
    _bon passons _
    Pourkoi dans tout les pays du monde le danger apres DAECH c est l immgration non controlee; tout le monde barricade _elabore des senarios des strategie _bouge sur le plan diplomatique; on a vu cela en italie qui menace de fermer les ports au boot people venant du sud
    Et pourkoi en algerie c est le laisser allez ,rentre qui veut ; des migrants faussement appeler refugiers par millers _mais qui sont empecher de traverser la mer pour rrjoindre l europe _au grand nonheur de frznca qui trouve dans notre pays sa protection et une nouvelle destination pour les migrant de toute l afrique__
    Donc il faut k ils nous explique est ce du laxisme _de l impuissance _de la faiblesse?le gournement va expedier des loi de regularisation est ce pour s en debarasse du probleme ou sait il nous mene ? et bq de questions sans reponses qui engage directement la securite du pays donc mr ouyahia vous devez reprendre votre boulot vous etes la seul personne reste debout dans ce ramassis d hommes courbe !




    0



    0
    Bison
    10 juillet 2017 - 0 h 37 min

    Protéger son pays de l’immigration « sauvage » et incontrôlée et de ses dangers est une bonne chose et même le devoirs dun état souverain quoique en pense les ONG mondialistes et droit de l’hommistes! Mais, un patriote, un vrai, doit considérer tous les immigrants peut importe d’ où ils viennent ! Sinon, c’est pas du patriotisme mais juste du racisme pas la peine de tergiverser longtemps ! Et nos copain de moyen orient alors à qui ( logés, scolarisés, embauché, mariés et remariés gratis…) on ouvre toutes les portes même celles difficiles d’accès même au indigènes que nous sommes sans appuis sans suer et romper ! Oui, ceux là on a rien a leur reprocher, même au moins pour certains!? Pour quoi quand un subsaharien ( même musulman, car la religion est notre dada soi-disant) quand il faute on le rate pas surtout nos mérdias gardien du temple mais quand toute une bande de moyen orientaux multi récidivistes qui récidivent silence radio! Un patriote défend son pays envers et contre tout le monde ( peut importe qui), un raciste est sélectif ( souvent et même toujours pour des raisons autres que l’ intérêt de son pays)! Quand l’hypocrisie devient patriotisme, il vaut mieux baisser le rideau et allez faire fumer du thé ! Merci, .




    0



    0
      Droit de réponse
      10 juillet 2017 - 1 h 45 min

      Tout le monde sur ce site et ailleurs ont dénoncé l’immigration marocaine illégale, tunisienne. Quant aux syriens qui sont chez nous ils n’ont pas échappé aux critiques, mais leur pays est en guerre, et j’espère qu’ils retourneront chez eux un jour. Tous ce qui dérange et nuit au peuple algérien, quelle que soit sa nationalité est logé à la même enseigne. Nous ne voulons pas de parasites chez nous.




      0



      0
    Otto
    10 juillet 2017 - 0 h 15 min

    Nous sommes africains nous algériens, il faut que les discours de racisme des responsables algériens par cette organisation morpion du mossad cessent. Dans le sud algérien existent des populations complètement noires depuis des générations et ils sont autant algériens que moi. Ceux qui parlent de racisme alimentent les nids à espion du genre amnesty international, human rights watch, etc..
    Ce que fait l’état algérien pour les subsahariens aucun autre état ne le fait dans le monde. L’Algerie accueille plus de 6000 étudiants africains qui sont logés nourris blanchis à ses frais, l’Algérie a effacé la dette de plus de 15 pays africains pauvres (2 milliards d’euros) , en terme de solidarité nous n’avons aucun conseil à recevoir d’une ong fantoche qui n’a aucune crédibilité. Le jour où cette organisation défendra les enfants de gaza, ce jour là les poules auront des dents, ces organisations de pacotille sont dirigés par des sionistes, un peu comme le tribunal international de la haye, qui n’est prompt que pour condamner que les dirigeants africains et déroulent le tapis rouge sang aux véritables criminels tels que sakozy, netanyahu, blair et toute la fine équipe du monde occidental qui ne seront jamais inquiétés par ces organisations lâches et dépourvu d’honneur. Amnesty machin chose, il y a la guerre en Afghanistan, en Irak, en Syrie, Au Yémen, il y a la guerre là
    où vos employeurs l’ont créé, allez donc vous occuper de ces pays en guerre, l’Algérie est un pays en paix, demandez aux pays qui vous financent vous minables prestations, de financer un programme pour les migrants subsahariens si vous avez quelque chose dans le froc, ça vous le ferez jamais tellement vous êtes content d’avoir enfin une occasion de monter sur vos sabots de charognards, pour tirer sur l’Algérie alors que vous êtes ceux là même qui créez des foyers de tensions, votre fond de commerce sans lequel vous n’existerez jamais. Vous n’avez aucune place en Algérie, tous le monde connaît vos coups foireux, ils ne prendront jamais en Algérie même avec l’aide de saadi et mehenni, vos indéfectibles minables soutiens.




    0



    0
      yebdri
      10 juillet 2017 - 11 h 55 min

      LES ANCIENS REFUGIERS ALGERIENS EN TUNISIE,EN SYRIE,AU MAROC,EN EGYPTE,EN LYBIE, VOUS SALUT BIEN ,. Ce ouyahia administrateur zele (enarque) est un khobsiste double d un pretentieux a la presidence a la republique 2019. il voulait tester sa popularite sur le dos de pauvre refugiers et pam sur sa gueule en algerie et a l international, malgre la mobilisation de ses confraires enarques devant le net pour contrer les notes negatives !!!




      0



      0
        Otto
        10 juillet 2017 - 17 h 40 min

        Si défendre son pays des hordes subsahariennes venues en masse squatter notre pays est taxé d’enarques, alors l’Algérie a plus de 41 millions d’enarques pauvre type. La solidarité c’est quand on reçoit des réfugiés venant d’un pays en guerre, comme les 40 000 syriens qui sont les bienvenus chez nous en attendant que la guerre se termine chez eux. Aucuns des pays subsahariens ne subit la guerre en ce moment, donc le prétexte fallacieux qu’utilisent les ong de malheurs pour dénoncer un soit disant « racisme » est complètement farfelue. Ces ong débiles oublient au passage qu’il y a des centaines de milliers de noirs algériens pur souche depuis de dizaine de générations.
        Les 41 millions d’algériens ont en marre de voir la misère africaine s’afficher dans les rues et les 41 millions d’algériens veulent voir ces subsahariens rentrer chez eux. Si amnesty machin chouette veut régler leur problème, qu’elle commence par lever des fonds et organise avec l’état algérien leur rapatriement, c’est le but même de la création de ces ong morpions du mossad, cette organisation n’est en aucun cas habilitée à émettre un quelconque jugement sur des personnalités publiques qui plus est, en charge d’une eminante institution, les espions qui y travaillent devraient fermer leur boîte à camembert qui leur sert de bouche, et s’atteler à travailler sérieusement en alertant la communauté internationale sur une possible catastrophe humanitaire en Algérie à cause de ces flux qui n’en finissent pas. Sinon je suggère à M. Ouyahia de retirer l’agrément à cette organisation satellite d’israël, de fermer son bureau de liaison avec le mossad et de mettre en prison tous les chiens et les chiennes qui aboient à l’unisson leur haine de l’Algérie, ça tombe bien l’Algérie tout entière vous déteste.




        0



        0
    umeri
    9 juillet 2017 - 21 h 34 min

    L’Algérie, sur décision du P t Bouteflika, a annulée la dette pour de nombreux pays africains, qui nous le rendent bien en soutenant nos adversaires. La plus part de ces pays sont a la botte de la France, utilisent le franc C F A, alors, ils n’ont qu’a négocier le transfert de ces immigrants en France, laquelle doit les accueillir, puisque elle est la cause principale de leurs appauvrissement, en raison de la dilapidation de leurs ressources naturelles.




    0



    0
    Africa le fric
    9 juillet 2017 - 21 h 25 min

    L’ordre en Afrique est une nécessité vitale pour l’Afrique, dont l’Algérie, il faut s’attaquer aux causes, et fusiller, fusiller, fusiller les prédateurs, ces errants bien sûr qu’il faut les encadrer par des mesures strictes, mais Monsieur Ouyahia dites à vos maîtres européens d’être sobres, accusez ouvertement TOUS les coupables de cette honte planétaire




    0



    0
    Kaci Mohand
    9 juillet 2017 - 21 h 17 min

    C’est incroyable mais vrai, et c’est HISTORIQUE, Ahmed Ouyahia a totalement bravé le diktat mondialiste et sioniste, et de plein fouet. Envoyant ainsi bouler l’organisation juive Amnesty International et toutes les élites mondialistes.
    Ouyahia a réussi, en un temps record, a devenir la voix de l’Algérie résistante, de l’Algérie combattante, nationaliste,patriotique et identitaire.

    1000 bravos monsieur Ouyahia, vous avez rendu l’honneur de l’Algérie.




    0



    0
    Droit de réponse
    9 juillet 2017 - 20 h 50 min

    En prenant seulement l’exemple du Niger ce pays est le plus pauvre au monde pour le développement de sa population, mais le plus riche au monde en matière d’uranium que la France s’est approprié, c’est donc la France qui est la source de la misère qui sévit dans ce pays, n’en parlons pas du taux de natalité qui est l’un des plus élevé au monde, ce sont des familles entières qui débarquent en Algérie sans contrôle, pourtant nos frontières sont supposément surveillées c’est quoi ce laxisme de laisser rentrer tous ces africains en Algérie? c’est de l’irresponsabilité claire, ce n’est pas de l’humanité, il me semble que les autorités nigériennes doivent prendre leurs responsabilité au lieu de nous envoyer tous les nigériens chez nous. Pourquoi ne sont-ils pas reçus dans des camps de réfugiés prés des frontières avec le Mali et le Niger, pourquoi ce laxisme des autorités auto proclamés algériennes, ces gens sont livrés à eux mêmes ils s’adonnent à toutes sortes de criminalités, des hordes de mendiants nous arrivent d’Afrique sans que les autorités aient pris les dispositions nécessaires pour protéger la population algérienne qui vit déjà une crise économique aigue. Ces sahéliens nous viennent de pays comme la Guinée, du Cameron et d’autres très loin de nos frontières ce n’es pas normal qu’ils s’introduisent en Algérie aussi facilement et ne sont pas emmenés dans des camps de réfugiés prés des frontières Sud. AP laissez passer mon poste cessez la censure exagérée..




    0



    0
    Mus
    9 juillet 2017 - 20 h 42 min

    Moi qui n’ai jamais porté Ouyahia dans mon cœur pour son rôle en politique interne, je me trouve aujourd’hui a le supporter et a partager pleinement son point de vue que j’ai déjà eu l’occasion d’exprimer dans A.P même. Etre rationnel et objectif comme semble l’être Ouyahia n’a rien a voir avec un quelconque relent de racisme ou de xénophobie a l’égard des migrants illégaux qui ont envahi, je dis bien envahi sans demander l’autorisation de quelconque, nos villes et nos villages et fait de la mendicite un « métier » pour vivre. Je me répète: l’Algérie n’est pas l’Allemagne, les USA ou le Canada qui ont besoin de bras et surtout de bras formés et éduqués pour pallier au vieillissement de leurs populations et a la décroissance inquiétante de celle en âge de travailler et de…procréer!. Non, l’Algérie est un pays en développement dont la population est très jeune qu’il n’arrive pas a prendre en charge convenablement faute de moyens et de…bonne gouvernance. Ces migrants sont les biens venus provisoirement et dans des centres mis en place et pris en charge par les deniers publics (Etat algérien) et les instances internationales chargées de la migration internationale. Ouyahia dit haut, ce que la grande majorité des Algériens pense. Aucun reproche a lui faire, n’en déplaise aux bien-pensants occidentaux et autres ONG.




    0



    0
    Chaoui ou Zien
    9 juillet 2017 - 20 h 37 min

    Je suis loin d’etre un admirateur d’Ouyahia mais il est tout a fait dans ses droits de soulever ce probleme. Ceux qui croient que ce n’en est pas un n’ont pas visite l’Algerie ces 2 ou 3 dernieres annees. Une vraie catastrophe humaine deja decrite dans certains commentaires. Malheureusement, malgre des rentrees en devises qui se chiffrent en plusieurs centaines de milliards de dollars (helas presque disparus), le pays ne peut meme plus subvenir aux besoins de ses propres enfants. Tout ce que ces ONG hypocrites veulent c’est de voir ce probleme se situer loin de leurs yeux, de preference de l’autre cote de la grande mare. Ignorons leur tintamare et souhaitons que notre pays puisse les rapatrier dans la dignite vers leurs pays d’origine.




    0



    0
    Ninir
    9 juillet 2017 - 19 h 49 min

    j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur le sujet. les algériens ne sont pas racistes par vocation. mais la réalité est là. les immigrants clandestins n’ont aucun avenir, ni ici, ni en Europe. ils sont beaucoup trop nombreux pour être pris en charge par l’Etat qui a du mal à faire face aux besoins de ses propres ressortissants. car oui, il ne s’agit pas seulement de leur donner à manger. il faut aussi les héberger, les soigner, les éduquer et surtout leur offrir des emplois. avons nous les moyens de le faire?




    0



    0
    mzoughene
    9 juillet 2017 - 19 h 35 min

    les pauvres africains ce n est qu une diversion de plus ,le raciste prepare le terrain pour 2019;mais a trvers cette declaration il s est brule les ailes comme ICARE, maintenant il a sur le dos les instances internationles mieux l implosion au RND parti des racistes (ses adherents approuvent les propos de leur chef raciste) est imminente ! tout a une fin il va suivre le chemin de sellal par la fenetre !!!!!!!




    0



    0
    Thifran
    9 juillet 2017 - 19 h 34 min

    Être réaliste n’est pas être raciste. L’Algérie est un pays d’escale pour tous ces africains qui souhaitent dans la majorité des cas se rendre en Europe par tous les moyens mais avant de tenter la poursuite du voyage pour certains d’entre eux, il faudra accumuler un pactole pour payer les différents passeurs qui se nourrissent de la misère humaine. Ce point d’escale peut durer une éternité, il ne faut se pas se faire d’illusions, les élus pour la terre promise seront peu nombreux. Les conséquences pour L’Algérie, se retrouver avec une forte population africaine dont malheureusement elle n’aura rien à offrir si ce n’est de rajouter de la misère à leur misère.




    0



    0
      un mondefoufoufou
      9 juillet 2017 - 23 h 17 min

      A mzoughene
      vous êtes soit entrain de tracer des plans sur les comètes soit de vous découvrir des don de Madame Soleil. Dans les 2 cas diminuer votre dose d’hallucinogènes.




      0



      0
    algerien et fier
    9 juillet 2017 - 19 h 20 min

    Cher algérien,ne soit pas naïf, regardait un peu en arrière à la décennie noire des années 90 , personne et aucun pays au monde n’a soutenu le peuple algérien, toutes les portes étaient fermées , nous nous sommes sorti de justesse et avec l’aide de dieu, nous sommes un pays d’accueil ,mais nous exigeons un cadre réglementaire et juridique adéquat dans ce sens, soyons raisonnables,dépassant le stade des sentiments , nous sommes un pays et non un petit village ,nous avons nos valeurs, nos coutumes,nos traditions, nous demandons aux autorités publiques de prendre ses responsabilités avant que se ne soit trop tard, oui pour l’accueil organisé, réglementé et non à l’anarchie et au fléaux, je salue la position de monsieur OUYAHIA, le silence des autres se n’est que de l’hypocrisie
    Vive L’algerie.;




    0



    0
    El kenz
    9 juillet 2017 - 19 h 16 min

    Combien sont-ils les migrants clandestins qui peuplent nos villes et villages le matin et qui disparaissent la nuit venue? A Constantine par exemple ils sont des centaines qui occupent les grandes artères en s’adonnant au seul emploi, la mendicité avilissante .Avant le grand déferlement, il était possible aux citoyens de la ville de faire preuve de générosité à leur égard. Le cas s’est compliqué maintenant lorsque sur un 1 km vous aviez 200 à 300 migrants qui tendent la main, et qui au moindre geste de glisser par votre fenêtre de voiture quelques dinars à quelqu’un vous vous trouviez malgré vous assiéger par un nombre effrayant de souffres douleur qui bloquent votre marche en faisant naître en vous la peur d’être lyncher. Tous les espaces de la ville vous renvoient des images choquantes de gens en errances, perdus dans les abysses de la misère. Le recensement de toute cette masse de migrants peut être fait par l’Etat, mais après, c’est quoi la solution ? La régularisation ok, mais sur quelle base et pour qui, lorsque souvent l’ identification du migrant pose problème faute de papiers. La régularisation est un couteau à double tranchant, elle veut dire ouvrira inexorablement la boite à pandoure pour d’autres flux migratoires qui renvoient la question à sa case départ. Un pays, soi t’-il riche, ne peut être un réceptacle de toute la misère Africaine. Il convient de chercher les solutions idoines à la racine que d’y mettre des couches de peintures ici et là pour un si mal profond, qu’est le développement de l’Afrique. C’est au niveau de l’UA qu’il faut creuser pour dégager un plan de développement concerté ou l’intégration économique doit servir comme levier de départ. Pour cela, il faut que les dirigeants Africains s’affranchissent des tutelles de leurs ex colonisateurs qui sont la source même de tous les malheurs du continent. Il faut que les dirigeants Africains se détachent des valets qui activent en son sein exclusivement pour les intérêts des puissants que de leurs peuples, le Maroc pour le citer, qui est utilisé actuellement comme cheval de Troie par Israël et la France pour miner la construction du continent.




    0



    0
    fafa
    9 juillet 2017 - 18 h 58 min

    Elle ou la polémique quant un responsable Algérien parle dune émigration anarchique voir même pernicieuse donnant droit a un vrais débat sur ce déchaînement massif sur le territoire algérien. Moi je peut aller plus loin encore, et dire qu’il y a des forces extérieures a qui cet état de fait profite car il pousse le phénomène au pourrissement pour mieux exercer leurs pression sur l’état Algérien au nom des minorités et des opprimés. Comme il ya d’autres qui veulent saboter l’économie algérienne en permettant l’infiltration de ces migrants a partir de leurs propre territoire comme c’est le cas du maroc qui fait tous ce qui est en son pouvoir pour voir l’Algérie a genoux même sil doit pour ça déporter tous le monde sur le sol Algérien y compris sa propre population .




    0



    0
      elhadj
      9 juillet 2017 - 21 h 23 min

      votre écrit exprime sincèrement ce pense la population qui contient difficilement sa patience .la réaction sera dramatique et incontrôlable si les autorités n appréhendent pas ce problème de migration massive ;de l occupation des rues et routes;des implantations communautaires polluant l environnement et de leur état sanitaire qui serait a l origine de grandes épidémies qui pourrait affecter la population autochtone.bravo pour une fois M OUYAHIA




      0



      0
    Brakna
    9 juillet 2017 - 18 h 18 min

    Vive Ouyahia, il a 1000 fois raisons !




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2017 - 17 h 24 min

    Je trouve qu’il a quand même raison vu le désordre qui règne dans ce dossier, ces immigrés africains sont venus la première année on les aidée « le peuple les a aidée » après sont renter chez eux et sont revenu chez nous on les a aidée une 2èem fois après ne cesse de partir et revenir franchement on les voyant avec leurs bébés sur nos trottoir on est traumatisés dans notre famille ca devient insupportable, maintenant les choses ont changé les algériens ne leurs donne plus d’argent car arrivent juste juste a survivre et eux deviennent agressifs envoient leurs enfants agresser nos filles et femmes, nous ne voulons plus d’eux trouver leurs une solution avant que sa pète avec les enlèvement de leurs enfants, pour ceux qui parlent des droits de l’homme moi je leurs dis prenez les ses agresseurs venant de loin et ne sont pas apte a la civilisation.




    0



    0
    Arbid
    9 juillet 2017 - 16 h 47 min

    Cette immigration massive, désordonnée, anarchique est hors de tout contrôle. L’Etat lui-même le reconnait à travers les déclarations du premier ministre et de son ministre de l’Intérieur en annonçant la décision de lancer une opération de recensement des migrants clandestins. Cela marque à quel point les structures de l’Etat sont out. Il faut mettre un arrêt à cette déliquescence, et cela relève du ressort exclusif de L’Etat. Il est dans les pouvoirs régaliens de l’Etat d’imposer le respect de l’ordre public, car c’est de cela qu’il s’agit en ce sens que l’ordre public en tant que sauvegarde de la sécurité, la morale, la salubrité, la tranquillité, la paix publique, est garanti par l’Etat.
    Regarder des masses humaines investir les axes routiers et s’adonner en infraction à la loi et de façon dangereuse à la mendicité généralement à quelques mètres de la gendarmerie, me désespère. Il est de notoriété publique que des cas de prostitutions et de recel et vente de drogue ont été localisées au sein de ces communautés. Il nous a été permis d’apprendre par exemple que des casses sont parfois opérées contre des biens privés.
    Les dangers qui menacent le pays sont déjà assez nombreux pour ne pas en ajouter d’ autres.
    Les algériens ne sont pas racistes, les cas d’agression contre les africains sont rares, sinon inexistants.
    Le but recherché par ceux qui crient au racisme c’est d’empêcher que puisse s’accomplir les missions régaliennes de l’Etat.
    Sincèrement la réaction d’Ouyahia est salutaire et devrait faire bouger les institutions de l’Etat qui ne finissent pas de ronronner. Du moins on l’espère!




    0



    0
      abane
      9 juillet 2017 - 17 h 29 min

      Chers compatriotes , il a parfaitement raison , il yen a mare de ces hypocrites à la solde d’un camps ou d’un autre ….cette immigration non organisée sera la source de nos problèmes …espionnage et guerre civile ….le moyen pour certaines officines d’actionner ces éléments incontrôlables .ça suffit cette hypocrisie les concitoyens qui subissent cette invasion sauront s’en souvenir le moment donné . je vais tenir un propos choquant et polémiste déjà vos propre compatriotes de couleur , vous avez une attitude limite maintenant certains journalistes se trouve une âme charitable pour aider les africains . ces derniers mérites notre aide pas au détriment des algériens




      0



      0
        bird
        9 juillet 2017 - 19 h 54 min

        Vous avez totalement raison ,comme l’immigration clandestine algérienne est source de problèmes en Europe !;Les harragas algériens sont aussi comme vous le soulignez si bien des éléments incontrôlables .




        0



        0
    chaoui04
    9 juillet 2017 - 16 h 45 min

    Arrêtez de faire les faux dévots.Oui,ils sont entrain de nous envahir avec la bénédiction de la France .Ils commencent à pulluler dans toutes les rues algériennes et deviennent insolent au moindre refus et même ils insultent .Arrêtez de faire les bons samaritains.Cette vague d’envahisseurs est dirigée par le pays qui est entrain d’instaurer l’instabilité au Mali et au Niger afin de pouvoir voler leurs richesses .N’est ce pas areva,total…..Ouyahia a cette fois raison ,ils sont source de drogue ,de trafic de fausse monnaie,d’agression…..etc .Le responsable de cette misère est la France;l’Algérie devra les équiper de chaloupes sécurisées et les laisser traverser la méditerranée et envahir les cotes française.Basta ,ils deviennent envahissants..




    0



    0
    lhadi
    9 juillet 2017 - 16 h 14 min

    Je salue naturellement, et je respecte la générosité désintéressée, les dévouements méritoires que suscite la volonté de venir en aide à ceux qui sont aux prises avec les pires difficultés.

    Il ne faut pas hésiter à prendre, dans toute la mesure de nos moyens, notre part de cet élan humain.

    Je considère toutefois que celui-ci ne saurait absolument pas suppléer ni s’opposer à l’action indispensable pour donner à ces peuples les moyens de s’engager eux-mêmes dans la solution de leurs problèmes, dans la voie d’un développement rapide et régulier.

    L’action de l’Algérie doit s’orienter, particulièrement, dans cette direction.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Malik
    9 juillet 2017 - 15 h 33 min

    Les députés qui qualifient ,de «honteux» dans un pays qui a toujours réservé un bon accueil aux migrants africains, n’ont qu’ à prendre ces malheureux sous leur toit, est le problème sera résolu ! ces députés par leur ignorance veulent déshabiller l’algérien pour habiller le subsaharien et encore!




    0



    0
      Ali
      9 juillet 2017 - 16 h 23 min

      Michel Rocard que personne ne peut traiter de raciste a dit un jour :  » La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». Aujourd’hui l’Algérie qui a d’énormes difficultés à soigner ses propres enfants , à les nourrir, à les instruire, à leur offrir un emploi ( des millions d’Algériens sont au chômage !) et un toit, ne doit pas par coquetterie intellectuelle et pour plaire à des ONG qui ne lui veulent pas forcément du bien, accepter chez elle l’instauration d’un chaos imminent qui risque de la faire disparaitre à jamais.
      Ouyahia a raison de s’inquiéter pour notre pays libéré du colonialisme par le sang des Chouhadas et sauvé du terrorisme par le sang des Patriotes. Ses propos ne sont pas racistes. Les Algériens n’ont pas fui le pays pendant la guerre de libération, n’ont pas fui pendant les années de misère, ni pendant les années de terrorisme. Quand les Algériens quittent le pays c’est pour aller travailler, pas pour mendier, pas pour squatter des espaces, pas pour s’installer par familles entières sous les ponts, au bord des routes et des voies ferrées et n’installent pas de bidonvilles insalubres dans le pays hôte.
      Ces migrants sans aucune qualification professionnelle, ne sont pas des réfugiés politiques qui fuient leur pays, la plupart d’ailleurs ne viennent pas de pays en guerre.
      Leur nombre augmente considérablement de jour en jour et chacun de nous peut témoigner qu’ils sont partout livrés à eux-mêmes : une anarchie à nulle autre pareille. L’Etat Algérien doit vite réagir en les contenant dans nos frontières au Sud, les recensant, les vaccinant, les soignant, les nourrissant, les hébergeant dans des camps, préservant leur dignité humaine en les faisant travailler dans l’agriculture Saharienne, l’élevage du bétail, la maçonnerie.
      Le mieux étant bien entendu de les aider si possible dans la mesure de nos moyens à se fixer chez eux en leur apportant notre part d’aide humanitaire.




      0



      0
        bird
        9 juillet 2017 - 20 h 05 min

        Il ne faut pas tronquer la pansée et la phrase de Michel Rocard ,il a déclaré exactement  » La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde MAIS ELLE DOIT EN PRENDRE SA PART .Il faut rendre à César ce qui appartient a César .




        0



        0
    Anonyme
    9 juillet 2017 - 15 h 33 min

    Ouyahia dit tout haut ce que le peuple algérien pense, il dit des vérités qui heurtent les hypocrites. Nous ne voulons pas de cette immigration africaine qui représente un danger, l’anarchie, des problèmes de sécurité, de terrorisme, de drogue de traite d’humain, de contrebande et j’en passe.
    Malgré la Méditerranée ils embarquent par milliers vers l’Europe impérialiste, colonialiste, qui affame tous ces africains clandestinement, une Europe qui mérite cette invasion. Mais l’Algérie n’a rien commis contre ces pays pourvoyeurs d’immigrants clandestins qui représentent un danger certain. Pourquoi ne sont-ils pas maintenus dans des camps aux frontières du Mali et du Niger et traiter leur demande au cas par cas?? l’Europe ferme ses portes, les Usa font pareil et c’est l’Algérie qui doit supporter ce lot d’immigrants clandestins subsahariens???
    Faisons-nous de la sous-traitance pour l’Europe qui se protège de tous ces clandestins africains? Il faut arrêter cette hypocrisie des ONG et des moralisateurs qui donnent de munitions aux Ong occidentales qui ne disent mot sur le traitement catastrophique que ces africains subissent en Europe. C’est évident qu’il y a des pressions internationales sur l’Algérie pour qu’elle absorbe cette immigration de sahéliens afin de les empêcher de traverser la mer vers l’Europe. Nous n’avons de leçons à recevoir de personne, nous somme un pays souverain et décidons de notre politique d’immigration et des expulsions.




    0



    0
    kaci
    9 juillet 2017 - 15 h 28 min

    il parle de l’application de la loi envers les migrants. Mais le Peuple demande l’application de toutes les lois!!! Mr Ouyahia, allez chiche!




    0



    0
      Ninir
      9 juillet 2017 - 19 h 36 min

      c’est très bien dit, c’est bien résumé et je n’ai rien à ajouter, sinon que ce n’est pas par racisme que Mr Ouyahia a réagi mais par esprit de responsabilité. tous les pays refusent l’immigration clandestine non contrôlée. un immigré subsaharien a attaqué dans une mosquée (au couteau!!!) un fidèle qui lui demandait de sortir de la mosquée (après la prière du sobh) pour fermer les portes. l’agresseur s’est cru en droit de passer la nuit dans la mosquée. alors en parlant de dérive …




      0



      0
    Anti khafafich
    9 juillet 2017 - 15 h 27 min

    M. Ouyahia a raison et ce ne sont pas des internautes pour la plupart des sionistes et des mokokos qui vont le contredire. Notre pays n est pas en mesure de les accueillir.




    0



    0
    umeri
    9 juillet 2017 - 15 h 03 min

    De toutes les façons, il faut encadrer ces migrants livrés a eux mêmes, c’est l’anarchie totale: sans permis de travail, absence d’hygiène… bien sûr qu’il y a un risque qu’ils se livrent au banditisme et provoquent l’insécurité pour nos concitoyens.




    0



    0
    Sultan
    9 juillet 2017 - 15 h 01 min

    Dans ce pays aucun responsable ne paie pour ses propos. Pourtant ce monsieur etait Ambassadeur de la RADP au MALI. Parfois on oublie ses origines, d’oû on vient. L’ALGERIE EST UN GRAND PAYS, BEAUCOUP PLUS GRAND QUE SES RESPONSABLES….




    0



    0
      chaoui04
      9 juillet 2017 - 16 h 55 min

      Ya soltane :l’Algérie est un grand pays certes mais il a tendance à s’appauvrir. Commençons par faire la charité à nos frères ALGÉRIENS pauvres du nord comme du sud.Le reproche à faire c’est à la France qui est actuellement de créer l’instabilité au sahel pour voler les matières premières vitales à son industrie et économie (uranium ,cobalt ,pétrole…).Alors sultan……..cesse de faire mère Thérésa




      0



      0
      Anonyme
      9 juillet 2017 - 17 h 35 min

      (…) Comme si la grandeur d’un pays était une raison pour absorber toute la misère de l’Afrique qui risque de nous engouffrer et de faire disparaître l’Algérie. La loi doit s’appliquer sur l’immigration illégale, et la renvoyer dans les pays respectifs de ces immigrants illégaux nuisibles. On ne rentre pas chez quelqu’un sans y être invité. Ces gens défoncent nos frontières pour s’installer chez nous par la force, cela est inacceptable, y a t-il des algériens chez eux qui envahissent leur rues, leurs villes??? alors?




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.