Lancement du doublage du film «L’opium et le bâton» en langue amazighe

Ahmed Rachedi
Ahmed Rachedi. New Press

Le coup d’envoi du doublage en langue amazighe du film révolutionnaire L’opium et le bâton, adapté du roman hyponyme de Mouloud Mammeri, a été donné lundi à Boumerdès en présence du secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, et du réalisateur du film, Ahmed Rachedi.

Le coup d’envoi du doublage du film s’inscrit dans le cadre du troisième et dernier jour de la célébration du centenaire de la naissance de l’écrivain Mouloud Mammeri (1917-1989) à la maison de la culture Rachid-Mimouni, en présence du président de l’établissement chargé du doublage, Samir Aït Belkacem, d’artistes et d’hommes de théâtre et de cinéma.

Dans son allocution d’ouverture d’un atelier de travail sur le doublage de ce film qui durera cinq mois et qui sera projeté en avant-première à Boumerdès, Si El-Hachemi Assad a mis l’accent sur l’importance de cette rencontre entre le réalisateur Ahmed Rachedi et le chargé du doublage pour échanger les vues, ajoutant que le HCA accompagnera le chargé du projet en matière de traduction en langue amazighe et assurera le financement du projet par l’Etat à la faveur d’un accord de principe du ministère de la Culture.

De son côté, le réalisateur du film a insisté sur l’impératif du «respect des normes mondiales» lors du doublage du film, la première expérience du genre en Algérie, soulignant l’importance de ce film dans la mémoire des Algériens.

Pour le chargé du doublage, Samir Aït Belkacem, le plus grand défi est de bien choisir les artistes qui assureront le doublage de grands acteurs de ce film, à l’instar de Hassan El-Hassani et Sid-Ali Kouiret.

R. C.

Comment (32)

    tikouk
    8 août 2017 - 9 h 44 min

    Arabiser l’histoire puis l’expliquer en Thamazight aux kabyles recalcitrants à l’assimilation en cours.




    0



    3
    MELLO
    30 juillet 2017 - 18 h 26 min

    C’était une certaine époque où parler de la langue Kabyle est comme une trahison à la patrie. De toute évidence , quels que soient les arguments peu convaincants avancés par le réalisateur du film, Ahmed Rachedi les péripéties de son film se déroulent bel et bien en Kabylie, ne serait-ce que pour les raisons ci-après :
    1- Le village dans le film s’appelle Thala, tout comme dans le roman. Son architecture est typique des villages de Kabylie.
    2- Les noms des héros et des héroïnes sont aussi maintenus tels quels dans le film et leur consonance nous rappelle fort bien ceux en usage dans cette région.
    3- Enfin, les costumes des personnages, notamment ceux des héroïnes, évoquent avec force les vêtements portés par les gens de Kabylie. Le seul point dans le film en décalage flagrant avec la réalité des sites, les us et coutumes de la région, la vérité historique, est celui de la langue. Cependant, n’ignorant pas le monolithisme linguistique qui régnait alors, nous ne pouvons que comprendre, sans le justifier, le choix de l’arabe. En effet, des décennies durant, certains responsables frappés d’une myopie politique aiguë, ne pouvaient concevoir l’unité nationale en dehors d’une certaine uniformisation de notre mode de pensée et de notre univers socioculturel.
    N’est-ce pas pour ces raisons que Abderrahmane Bouguermouh a attendu 15 longues années, jalonnées de lutte et d’espoir, pour obtenir l’autorisation de réaliser enfin La colline oubliée dans la langue maternelle de Mouloud Mammeri ?
    Ce n’est qu’en 2017 que l’on songe à un DOUBLAGE en langue originelle, maalich nous sommes pacifistes.




    0



    3
    algérienamazigh
    27 juillet 2017 - 11 h 29 min

    Beaucoup ne le savent pas que Marie José Nat qui a joué le rôle de Ferroudja vêtue de robe kabyle soeur d’Ali (Sid Ali Kouiret) a été doublée dans le film car elle parlait pas l’arabe algérien.

    J’ai appris dernièrement aussi pour le film la bataille d’Alger, d’après Yacef Saadi, que l’acteur non professionnel Brahim Hadjadj (choisie au hasard après un casting biensur) qui jouait le rôle d’Ali la Pointe ne parlait pas bien l’accent algérois il a été doublé dans le film par un casbaji qui parle l’algérois, il ont fait la même chose pour les autres acteurs (algériens dans le rôle est secondaire) la majorité sont non professionnels, sauf Laarbi Zekal, acteur professionnel.




    0



    1
    Kadous
    25 juillet 2017 - 21 h 43 min

    Au moment où le monde évolue vers le numérique. Nous on a décider de rester bloquer dans le passé qu il faut le mettre à côté pour le moment car on avancera jamais même si on traduit ce film à tous les dialectes..




    2



    0
    mouatène
    25 juillet 2017 - 15 h 14 min

    c’est ça !!!!! les cerveaux ( de moutons ) algériens ont trouvé l’énigme !!!!! pour sauver la face. la france a été occupé pendant quatre ( 4 ) ans et non quarante, a produit quatre cents ( 400 ) films qui retrace cette occupation, heure par heure. par contre nos cerveaux de la culture ont pondu trois ( 003 ) films et qu’est ce qu’ils trouvent pour sauver la face ? ils lancent la traduction d’un film parmi les 3 et bien sur dans quelques années ils lanceront la traduction du film numéro 2, et dans quelle langue s’il vous plait !!!!! alors qu’ils ont completement oublier que l’algérie de un million et demi de héros a été colonisé pendant 132 ans. ils ne le savent pas. ils ignorent l’histoire du pays des braves. ya z’lalef el-k’bache, ahachemou chouia, el-djazair rahi ghalia.




    2



    0
      BEKADDOUR
      25 juillet 2017 - 21 h 27 min

      @Mouatène… Ma e3lihch, mon frère, nous ne sommes pas Français, le vin les a rendus prolifiques, (Stériles, leur 400 films ne valent pas ensemble l’opium et le bâton, voire LA chronique des années de braise), cette « traduction » est un pas, à l’honneur des vieilles « Kabyles », ces mères, AVEC ENTRÉE GRATUITE, sincèrement j’aimerai être présent ce jour là et baiser le front DU VRAI FRONT version novembre 1954,




      0



      4
        Zoro
        25 juillet 2017 - 23 h 01 min

        @@ BEKKADOUR si vous leur demandiez leurs avis, Ces meres auraient plus besoin d une hadja ou d une omra qu a une entree gratuite au film l opium et le baton .Celui ou celle qui a vecu l horreur est marque a jamais , ce n est pas marie jose nat ou jean louis trintignant malgres leur grand talent artistique qui vont emouvoir celui ou celle qui a vecu l enfer sur cette terre algerienne.




        2



        0
        Zoro
        26 juillet 2017 - 0 h 11 min

        @ BEKKADOUR Le front du VRAI FRONT dis tu!! dois je comprendre qu aux environs de maghnia le FRONT ETAIT FAUX????




        4



        0
          Akli Boughzer
          26 juillet 2017 - 9 h 42 min

          @Zoro,une entrée gratuite pour voir un film historique revient beaucoup moins cher qu’une »hadja » ou une « omra ». Encore un qui veut dilapider les maigres ressources en devises du pays pour renflouer celles du royaume wahabite!!!




          0



          3
          BEKADDOUR
          27 juillet 2017 - 17 h 27 min

          @Zoro… Aux environs de Maghnia, ça dépend où ! J’avais un an en 1954, j’ai butiné, oui le faux a fait du mal, y compris après 1962, je me suis fait une raison, la mission civilisatrice de Frença avait semé l’ignorance, en nous, la France a fait du mal après 1962, ses mines au sens propre et au sens figuré, mais attention dans le Front il y a eu dans les environs de Maghnia des vrais, je te suggère d’aller à Youtube d’écouter la chanson Oued Chouly… Bellahcène Zayar ettahzima, seb3 tayarate fesma edherbou, peut-être en auras-tu les larmes aux yeux… Hélas il y a un Front sali par la crasse ignorance « gracieusement » offerte par la France des « Lumières »




          0



          2
          Zoro
          27 juillet 2017 - 23 h 39 min

          @Bekkadour : cesse d etre enigmatique, soit un peu clair.en 54 tu avais 1 an , moi j en avais 3 , Tu a ete a l ecole de la sas ,moi j ai ete a l ecole indigene, tu as ecoute la chanson de Belahcene , je fini le couplé « der rokba 3la rokba ou tayah lafio  » ce chahid a ete heberge par mon beau frere ,ce qui veut dire que c etait ma soeur qui les nourissait elle etait aussi couturiere elle leur confectionnait les tenue ,elle encore vivante ,elle habitait sidi ali benyoub ex chanzy pas loin de chez vous peut etre daignera tu lui baiser le front a moins que tu ne persiste a dire que son front appartient au faux Front parce qu elle de l ouest qui releve de la psychiatrie d apres toi. Ressaisi toi bekkadour tu as ete trop loin!!signe ZORO…..Z….




          2



          0
        mouatène
        26 juillet 2017 - 10 h 53 min

        je constates que vous n’avez pas compris le sens de mon écrit. et, aussi, je constates que vous etes manipulé jusqu’à la moelle des os et bien sur vous n’y pouvez rien et je vous comprends. alors je vous dirais bonne continuation.




        3



        0
      Akli Boughzer
      26 juillet 2017 - 9 h 31 min

      Saches pauvre ignorant(ou bâathiste invétéré,c’est selon) que tamazight est la langue d’origine de toute l’Afrique du Nord ou Tamazgha pour ses enfants légitimes qui se reconnaîtront.Merci M.Ahmed Rachedi pour ce que vous faites pour cette langue ancestrale que certains veulent effacer de nos mémoires.




      0



      3
        Zoro
        26 juillet 2017 - 12 h 17 min

        @ akli :j ai fait de mon mieux pour vous comprendre mais je ne suis jamais arrivé peut etre suis comme vous le dites ignorant mais de grace allez raconter au dernier QI des humains, qu il existe dans ce monde des gens qui disent avoir ete sous le joug des vandales ,des romains , des arabes ,des espagnols,des turcs et des francais pendant des millenaires pour revenir a la charge et nous balancer qu ils sont des hommes libres (amazigh).pour mon esprit d ignorant soit que vous etiez esclaves ou egaux a tous ces gens qui sont passés par là ou que vraiment ces gens n ont jamais existé dans ce cas vous seriez alors des hommes libres (amazigh) comme vous le pretendez.
        Enfin cette derniere hypothese mon esprit d ignorant ne peut pas l accepter parce moi l arabe j etais là je suis là et je serai toujours là inchaallah ceci dit j espere que votre esprit savant a la cadichon rumine ce que je viens de dire et optera pour une seule hypothese, les deux sont en totale contradiction




        4



        0
          MELLO
          30 juillet 2017 - 17 h 52 min

          Je viens de lire et relire une énigmatique supposition d’un intello qui se croit plus intello que les autres. Malheureusement un arabe reste un arabe , c’est à dire le degré ZERO ( vous en etes les inventeurs) de l’intelligence. Tu balances  » des gens qui disent avoir ete sous le joug des vandales ,des romains , des arabes ,des espagnols,des turcs et des francais pendant des millenaires pour revenir a la charge et nous balancer qu ils sont des hommes libres (amazigh) ». Eh bien il faudrait que tu saches , que tous ces envahisseurs ont été chassés de cette belle terre d’Algérie, reste que ayant pitié de vous (arabes) , on vous a accueilli bras ouvert , mais la traîtrise n’a pas de limite.




          0



          4
          Zoro
          30 juillet 2017 - 22 h 36 min

          @Mello salam mello. Sincerement depuis que je te connais je ne t ai jamais trouvé aussi excite et ridicule q u aujourd hui tu entres dans un debat pour prendre partie sans connaitre les dessous . En ce qui te concerne je n ai jamais pense que tu considerais les arabes comme des envahisseurs donc en aucun cas toi et les millions de berberes et dont une partie du sang coule dans mes veines et qui ont toujours vu les arabes comme des freres ne sont vises par mes dires cependant avec un peu d honnêteté tu dois reconnnaitre qu il existe actuellement des separatistes qui crient haut et fort que les arabes sont des envahisseurs qui ont ramene leur religion par le bout de l epee .c est a ces gens là que je m adresse,pour leur dire, si les arabes sont present depuis 15 siecles sur ces terres par la force et qu a aucun moment vous n aviez eu le courage de les faire sortir ,?? comment osez vous pretendre que vous etes des hommes libres,ma question a ces fossiles etait elle deplacee,????enfin mello sans aucune rancune d un arabe qui reste toujours arabe envers un kabyle qui se veut toujours kabyle en voyant l arabe comme un zero.merci encore pour votre pitie vous etes vraiment genereux . Signe Zoro …..Z….




          4



          0
          MELLO
          3 août 2017 - 21 h 10 min

          Tu sais Zoro, tous les hommes se jugent les uns les autres : Tribunal d’idiots outrecuidants ! L’idiot loue un ennemi généreux dans le temps même qu’il lui cause tout le mal possible et l’homme qui n’admet pas qu’une autre opinion que la sienne puisse être vraie est un idiot. Une histoire d’idiots que cette querelle arabe-kabyle vieille de … x temps. L’idiot s’amuse de tout ; il broute vos belles idées ; il mâchonne ; il ricane. Sinon, comment comprendre qu’il faudrait 40 ans pour penser à assurer le doublage en langue originelle d’un film de source kabyle ?. Pathétiquement, Zoro , on fait l’idiot pour plaire aux idiots ; ensuite on devient idiot sans s’en apercevoir.




          0



          4
          IZoro
          4 août 2017 - 23 h 13 min

          «  »Pourquoi mes petits amis kabyles parlaient avec moi en arabe mais avec leur peres ils utilisaient un langage que je connaissais pas ????c etait la question que j avais posé a mon pere quand j etais gosse .Sa reponse fut : » » Ce sont des arabes comme nous mon fils mais ils ont leur propre langage «  ».Cette reponse qui a stoppe ma curiosité, toi mello tu ne l as pas accepté tu as eu peur d etre vu comme arabe par les yeux d un gosse de 10 ans.tu ne peux pas imaginer qu il aurait pu me donner
          2 autres reponses que je te demande de ne pas refuser ,la premiere : » »Ecoute mon fils tu vois ces gens ils ne sont pas nombreux dans notre ville ,quelques dizaines a la limite , ils viennent d une region qu on apelle la kabylie , la vie est difficile dans cette region, nous avons pitie de leur detresse nous devons leur tendre la main puisqu’ils sont aussi musulmans que nous ,ils ne peuvent pas vivre parmi les juifs dans leur derb ,les francais aussi les rejetteront c est pour ca qu ils se trouvent parmi nous ! Mon pere aurait pu aussi me dire cette autre verite:: Ecoute mon fils ces gens là, on les appelle les kabyles dehors ils parlent arabe chez eux ils parlent leur langue aujourdhui is ne disent rien parce notre ennemi est commun, demain il se trouvera parmi eux ceux qui diront que nous sommes des envahisseurs des beni hillal,donc mefie toi de ces gens ,ne leur fait jamais confiance……De ces trois reponses ne penses tu pas mello que celle qui comporte le moins de verite, parait la plus sage.!!!! Malheureusement c est elle que vous refuseraient toujours!!!!




          3



          0
        y en a marre
        7 août 2017 - 0 h 16 min

        @Akli Boughzer
        sache vandale ou je ne sais quoi que nous sommes majoritaires dans ce pays et que l’arabe es la langue nationale et si ça ne te plait pas prends tes 2, 5 PC DE terre, l’Algérie arabo musulmane s’en portera mieux, vous faites tout pou freiner le décollage du pays
        Jamais votre charabia ne sera enseigné à nos enfants et si c’est le cas il faut marcher sur les corps des 40 millions d’arabes qui peuplent le pays




        4



        0
    Bison
    25 juillet 2017 - 13 h 08 min

    Roman écrit par un kabyle en français, scénarisé par un kabyle en arabe, réalisé par un kabyle …et puis un « siècle » après on le traduit en kabyle pour faire de ce détour, amazough guo3rav, un événement de l’été, un été berbere! Comme a dit ( akken isyana) si moh w’amhand: « rohath ( alakvayal) anidha yawadh nif’nwen adhyawadh Lâar n’wen »!




    0



    3
      Akli Boughzer
      26 juillet 2017 - 14 h 33 min

      @Zoro,à vrai dire je ne m’adressais pas à vous mais à@Kadous qui trouvait que c’est une perte de temps de traduire l’opium et le bâton en Tamazight qu’il persiste à qualifier de dialecte alors que grâce au Grand Mouloud Mammeri,elle se transcrit harmonieusement et épouse la modernité.Quand à vous qui dites être Arabe et avoir toujours été là,je suis désolé de vous rappeler votre ignorance car les Arabes sont arrivés en Afrique de Nord à la fin du 7°siècle,début du 8°siècle et les Banou Hillals bien plus tard c’est à dire 10°,11°siècle de l’ère chrétienne.




      0



      4
        Zoro
        26 juillet 2017 - 16 h 14 min

        @Akli et voila que tu reviens à la charge avec un peu plus de jahala de la langue francaise. J ai bien dit «  »j etais là » Ce qui suppose aucune délimitation du temps. J ai ajouté  » Je suis là « ‘ cette affirmation tu peux la confirmer parce que tu me parles. J ai fini par dire  » je serai toujours là INCHAALLAH  » cela ne depend pas de ma seule volonté ni de celle de nos descendants (arabes).Tu vois bien Akli que Akli ana est bien savant que akli anta.




        3



        0
    Zoro
    25 juillet 2017 - 12 h 56 min

    Salam si abderrahmane: la prochaine etape sera le doublage de tous les films algeriens en kabyles a commmencer par la bataille d alger,lincendie ,vent des aures,chroniques des annees de braises hassan terro etc parce qu il parait que des vieilles kabyles dans nos montagnes ne maitrisent pas bien l arabe et aimeraient bien voir ces films dans leur langue maternelle. Puisqu il sagit de vieilles ,l entree sera gratis bon spectacle a nos vieilles.




    3



    0
      Bison
      25 juillet 2017 - 13 h 52 min

      Que peut on, te, répondre? Juste ceci peut etre. Ces vieilles kabyles, ne comprennent pas l’arabe et pour cause, elles n’ ont jamais été a l’école, elles étaient trop occupée à libérer ton pays l’Algérie, ce qui te permet aujourd’hui de s’égosiller, oui, elles etaient occupées a libérer ton pays pendant que d’autres vieilles et vieux zoro de la même époque s’echinaient dans les fermes de colons, en se demandant qu’ont-ils les kabyles avec les gawri, wach bihoum zwawa ma3a lagawr!! Et, tu (toi zoro, toi le libéré malgré lui) trouve que leurs traduire des films en leur langue maternelle 60 après l’indépendance et leurs offrir des places gratuitement c’est trop généreux…!!! Tu te crois généreux avec ces vieilles!??
      Ces vieilles kabyles te disent on s’est battu pour la face de Dieu et pour notre chère patrie et si c’est à refaire on le refera encore et encore, quand à la récompense, nos espoirs sont tournés vers Dieu, seul digne de nos espoirs et seul capable de les exaucer, autrement toi petit si ça peut te rassurer, on a rien à espérer de toi comme on a jamais espéré de tes semblables les zoro ou autres bourourou!! comme on dit: » fakidou chay’in la you3ttih »!!




      0



      3
        Zoro
        25 juillet 2017 - 18 h 22 min

        @bison non futé : zoro a toujours ete respectueux envers les gens et en particulier les agés. Je n ai cite ces vieilles qu en reponses a vos mensonges ,où a chaque fois qui l arabisation est citée vous nous retorquez que nos vieilles ne connaissent pas un mot d arabe . Quant a la participation des algeriennes a la guerre de liberation je ne serai jamais ingrat pour dire que telle ou telle categorie a manque a son devoir comme il vous plait de le crier sans aucune honte.enfin bison nonfute j ai chez moi une vieille si tu veux bien venir l ecouter elle te racontera commment elles enterraient les cadavres des chouhadas apres chaque bataille,pour ne pas les laisser aux charognes, elle te diras aussi qu a l age de 25 ans son mari est tombe au champ d honneur en decembre 1955 lors d une bataille a felaoucene lui laissant une fille sous les bras et un enfant dans le ventre, elle etait ageé de 22 ans si tu la pousse encore a parler elle te dira que sept de ses oncles sont mort les armes a la main dont un capitaine.elle te dira aussi que sa maison en campagne a ete detruite son beau pere et deux autres de ses fils mitrailles lachement par la france, Bien sur elle n oubliera pas de te citer son pere dont elle etait la fille unique tombe au champs d honneur alors qu il aurait pu rester en France et attendre lachement l istiqlal. Est tu pret a venir l ecouter bison peut etre changera tu d opinion pour ne ne plus oser dire que les femmes arabes s echiner devant les colons.




        3



        0
        Zoro
        25 juillet 2017 - 21 h 13 min

        @ bison non fute: prepare toi encore a apprendre sur les femmes arabes qui selon les harkis de ton genre echinaient le dos devant les colons. Si tu es pret a jouer le role de miloud dans le film chronique des annees de braises je t emmenerai visiter la tombe de ma tante maternelle tu l inviteras a se reveiller pour te raconter son histoire ,le jour ou elle alla chez l ecrivain public pour ecrire une lettre a son fils ferhat benhanane qui etait condamne a mort .a l ecoute du nom du prisonnier l ecrivain deposa son stylo leva sa tete et lui dit en toute amertume :ce n est pas la peine ya mma ton fils a ete execute hier par guillotine. Tu sais ce qu a fait cette femme arabe quand elle arriva chez elle ???elle n apas trouver mieux que de lancer des youyou , son deuxieme fils etait aussi condamne a mort il a eu plus de chance d etre gracie mais cela n apas empeche la france de torturer son mari jusqu a mourir en chahid. Vas y donc continue a dire que les femmes arabes s echiner devant les colons.Enfin je ne pense pas que tu as le courage de miloud et poser des questions aux morts tu prefere agir lachement et salir leurs memoires.




        3



        0
          Bison
          26 juillet 2017 - 9 h 11 min

          Si je dois un jour le déplacer jusqu’à maghnia, surement pas pour aller parler a ta tante, allah yarhamha, dans sa tombe, je préfèrerait encore faire quelque pas de plus et traverser la frontière et aller du côté de oujda, aller voir la ferme où est tombé Aabane sur le champ d’honneur ! ! Je pense que lui, s’il pouvait parler, a des choses beaucoup plus intéressantes a dire et a entendre que des histoires d’écrivains publique, un fils perdu, ou des youyou, …des histoires comme ça j’ en ai à profusion aux quatres coin de rue chez moi pour éprouver le besoin de me rendre jusqu’à maghnia…Zoro, arretes tu donnes du mal pour rien, je propose d’inviter a la place plutôt si abderahmane, les deux vous faites la paire ( deux patriotes convaincus)!




          0



          3
          Zoro
          26 juillet 2017 - 14 h 05 min

          @BISON FOUTU :Qui t as dit que ma tante allah yerhamha etait enterree a maghnia ?? Parlant de maghnia je m adressai a celui qui se disait de maghnia mais qui trouve que le VRAI FRONT en Algerie se situe en un lieu precis ,ignorant ainsi qu en algerie il n y avait ni vrai ni faux front , un seul FRONT faisait face a la france et aux harkis et ce FRONT englobait l etendue du territoire national sans exception aucune.(…) tu preferes salir leur memoires en disant qu ils et qu elles s echinaient devant le colon .
          enfin si tu veux venir me voir je suis beaucoup plus a l est de maghnia, tu ententendras de tes propres oreilles la vieille que j ai a la maison (…) elle n’a jamais ete a l ecole mais son courage ,sa soif du savoir son amour pour la langue arabe,et l aide de son entourage lui ont permis d apprendre a lire et a ecrire a un age tardif la langue du coran .ainsi bison foutu au lieu de vous cacher derriere vos vieilles , pour haïr l arabe aider les a sortir de leur illetrisme pour qu elles puissent lire le coran et savoir qu elles ont droit a l heritage aussi bien que vos machos qui les en privent.




          4



          0
        y en a marre
        7 août 2017 - 0 h 34 min

        @bizon
        je ne savais que bison non futé nous avait libéré du joug du colonialisme
        Benmhidi – zabana ali la pointe et autres héros étaient des harkis selon toi seule ta « tribu » a combattu le colonialisme, l’une des premières insurrections a eu lieu dans dans le sud oranais avec les ouled sid cheikh et cheikh Bouamama, sans compter la lutte de l’émir Abdelkader et la liste est longue




        3



        0
    BEKADDOUR
    25 juillet 2017 - 7 h 21 min

    A tout seigneur tout honneur, aux Amazighes… L’Algérie est un ensemble de « Kabyles », de tribus qui forment un peuple ayant comme tel un territoire distinct, « Une Maison » appelée Jazaïr, pour laquelle ont été massacrés, asphyxiés, pendus, guillotinés, combien de femmes, d’enfants, de vieillards, de combattants, nos différences, l’ennemi les voudraient diviseuses, pour nous elles sont une richesse, car « Et dans la variété de vos couleurs et vos langues, des Signes »… (Coran)… Allah yerham Mouloud Mammeri !




    0



    3
    Zoro
    24 juillet 2017 - 22 h 56 min

    A la sortie de ce film il etait projete dans deux salles de cinema a un interval de 30 minutes le temps d acheminer la premiere bobine, a la deuxieme salle de cinema. Pour avoir sa place il fallait etre jeune et costaud malgres le service d ordre assuré par la police et la PM. .Cela etait le cas dans la totalite des salles de cinema du pays.le film s adressait a tous les algeriens dans la langue que tous les algeriens comprenaient le mieux c est bien sur l arabe ou pour faire plaisir a certains c etait toujours l arabe mais algerien.j aimerai bien assiste a la premiere projection de ce film en kabyle a tizi ouzou pour voir le nombre de spectateurs et faire une comparaison avec ce que j ai vecu quand j erais jeune.enfin je suis sûr que si les entrees seraient payantes la recette ne suffirait pas a payer le maquillage de l actrice marie jose nat.




    3



    0
      Abdelrahmane
      25 juillet 2017 - 7 h 59 min

      OUI mais il n’aura pas le même succès, le même rayonnement international que la version originale en arabe. bonne chance en tous cas pour la version kabyle, à quand les versions en chaoui, en mozabite et en targui ?!




      3



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.