Bedoui : «Plusieurs individus à l’origine de feux forêts arrêtés»

Bedoui feux de forêts
Bedoui rassure les populations et promet l’aide de l’Etat. New Press

Plusieurs individus qui «étaient à l’origine» des feux de forêts que connaissent certaines wilayas ont été arrêtés et présentés devant la justice, a annoncé, jeudi à Souarekh, commune frontalière d’El-Tarf, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui.

«Ces incendies sont principalement dus à la canicule, mais il y a des criminels qui ont usé de tous les moyens pour aggraver la situation. Certains ont été arrêtés suite à des enquêtes menées par les différents services de sécurité (Sûreté et Gendarmerie nationales), a précisé le ministre lors de son inspection d’une opération d’extinction des feux de forêts par les services de la Protection civile à Souarekh.

«Les responsables de ces incendies seront traduits en justice», a souligné Bedoui. Il a indiqué à ce propos que 4 personnes ont été arrêtées dans la wilaya d’Annaba et d’autres dans la wilaya de Bouira. Le ministre a appelé les cadres de la Protection civile et de la Direction des forêts à la protection du Parc national d’El-Kala et à une meilleure coordination avec leurs homologues tunisiens. Bedoui a, par ailleurs, indiqué qu’un décès a été enregistré dans la wilaya de Boumerdès et a présenté les condoléances du gouvernement à la famille de la victime.

Le ministre a incité les citoyens et les élus locaux à prêter mainforte aux agents de la Protection civile et aux services de la Direction des forêts, sachant que cette région est caractérisée par une couverture forestière dense. 68 feux de forêts ayant ravagé 734 hectares dans la wilaya d’El-Tarf ont été enregistrés du 29 juillet au 2 août.

Les autorités disposées à accompagner les particuliers

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé, vendredi à Béjaïa, que les autorités publiques étaient disposées à accompagner les particuliers pour la protection de leur richesse forestière à travers un programme similaire à celui destiné à la protection des superficies forestières publiques.

Evaluant les dégâts causés par les feux de forêts dans la commune de Toudja, Bedoui, qui a également écouté les préoccupations des citoyens de la commune, a indiqué que les autorités publiques «sont disposées à accompagner les particuliers pour la protection de leur richesse forestière à travers un programme similaire à celui destiné aux superficies forestières publiques», d’autant que «50% de la superficie forestière de la wilaya de Béjaïa sont détenus par des particuliers». Ce programme prévoit «l’ouverture et l’aménagement de sentiers, chemins et routes de forêts et la mobilisation de tous les moyens pour la protection de la richesse forestière du pays», a-t-il précisé.

Le ministre a indiqué que plus de 1 200 feux de forêts avaient été recensés dans 13 wilayas, évoquant des motifs criminels à l’origine du déclenchement de ces feux. Les services de sécurité et de la Gendarmerie poursuivent leurs enquêtes pour déterminer les véritables causes de ces feux, soulignant que plusieurs suspects avaient été arrêtés dans plusieurs wilayas sinistrées et présentés devant la justice.

Dans la commune de Toudja, Bedoui a salué l’élan de solidarité des comités de village et leur contribution dans l’extinction des feux, outre les efforts des forces de l’Armée nationale populaire (ANP), des unités de la Protection civile et des agents forestiers.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    5 août 2017 - 16 h 19 min

    Arrêtez votre cinéma Mr Bedoui , Vous avez livré l’Algérie à la mafia .Dans toutes les villes et villages , dans toutes les institutions exceptée l’armée , la mafia a dépassé les limites .Avant la décennie , nous croyions que vous aviez une stratégie pour gérer l’islamisme puis wallou .Aujourd’hui , beaucoup croient que vous avez une stratégie pour mettre fin en temps opportun , à la mafia mais moi je ne crois pas . …




    0



    0
    Rachid .b
    5 août 2017 - 13 h 06 min

    Si il s’avère que des criminels ont été arrêtés, et qu,ils soient réellement coupables, qu’Allah les maudissent tous et ce quelque soit leur motivation, leur nationalité?, nous espérons que la justice sera exemplaire envers ces vermines, pour ma part , je n’hesiterai pas à me prononcer à la peine capitale si ces criminels sont majeurs et vaccinés, ont tous leur raison.




    0



    0
    Benmimoun
    5 août 2017 - 12 h 55 min

    Salam alayqoum a tous mes frères je tiens à dire que c est tout simplement scandaleux de voir partir en fumée nos belles forêts, qu’Allah nous guident , quand on voit avec quelle légèreté on lutte contre ces feux, je me demande si on aime vraiment notre pays, mes propos s’adressent plus particulièrement aux dirigeants de notre beau pays, vous n ‘avez jamais songé à investir pour l ‘achat de canadairs, quelle honte vous habite? Nos valeureux citoyens patriotes ne peuvent à eux seuls lutter contre ces feux, la protection civile excusez du peu , souffre du manque de compétences et de moyens dignes de ce non, chers dirigeants si vous aimez votre pays donnez vous les moyens de le protéger…..vive l Algérie …




    0



    0
    Viva l'Aldjérie
    5 août 2017 - 9 h 17 min

    De quelle nationalité sont les individus arrêtés, ça m’intéresse énormément. Car il y a une volonté évidente de nuire à la population algérienne d’Est en Ouest, pas seulement à la nature et pas seulement en Kabylie dans la mesure où les feux ont été déclenchés tout près des maisons, les belles demeures qui couvrent toute l’Algérie ainsi promises à la destruction, où le feu n’avait jamais passé. Qui vit caché dans les forêts algériennes, à votre avis ? ( et je ne parle pas des terros )




    0



    0
    y en a marre
    5 août 2017 - 0 h 48 min

    « Noureddine Bedoui, a affirmé, vendredi à Béjaïa, que les autorités publiques étaient disposées à accompagner les particuliers pour la protection de leur richesse forestière à travers un programme similaire à celui destiné à la protection des superficies forestières publiques. »

    quelle blague il n’y a qu’à voir le barrage vert livré à lui même et qui est devenu une véritable mezbala
    un pays sale très sale po aucun touriste n’ose s’y avanturer




    0



    0
    Lotfi magh
    4 août 2017 - 22 h 38 min

    Pour quelle raison un algérien va déclencher ces feux , des fous pyromanes ? la mafia du foncier ? , possible des étrangers et que le gouvernement veut cacher cette hypothèse ? , Ne pas oublier qu’il y a 500 000 clandestins marocains en algérie prèt à commettre ce genre de délit et crime, j’ai appris à travers un intervenant ici sur AP il y a quelques mois que le père du roitelet avait déclaré  » je n’ai pas besoin de faire la guerre à l’algérie , je peux la détruire de l’intèrieur  » donc il faut etre très vigilant envers cette narcomonarchie qui a commencé à prendre du zèle depuis l’arrivée du clan d’oujda au pouvoir , un appel au patriotes militaires pour qu’ils prennent leur responsabilité devant les dérives de ce clan , car la situation est devenue chaotique , vivement le patriote zeroual .




    0



    0
    MELLO
    4 août 2017 - 20 h 54 min

    Lisez bien et essayez de comprendre:
    – Plusieurs individus qui «étaient à l’origine» des feux de forêts
    – Il a indiqué à ce propos que 4 personnes ont été arrêtées dans la wilaya d’Annaba et d’autres dans la wilaya de Bouira.
    – Le ministre a indiqué que plus de 1 200 feux de forêts avaient été recensés dans 13 wilayas
    Y a t il une certaine cohérence dans toute cette déclaration ? 1200 feux de forêts , 13 wilayas concernées avec 4 arrestations à Annaba . Très insuffisante comme réplique Mr BEDOUI.




    0



    0
    ACTION !!
    4 août 2017 - 16 h 02 min

    Un sabotage de plus, voila comment on procède pour forcé un pseudo réchauffement climatique pour la rendre réel à des fin douteux, (…)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.