Blackout total des médias français sur la rencontre Tebboune-Philippe

Edouard Philippe, Tebboune
Le Premier ministre français Edouard Philippe. D. R.

Pas un mot sur la visite informelle du Premier ministre algérien à Paris dans la presse française. Bien que ne revêtant – apparemment – aucun caractère officiel, la rencontre entre Abdelmadjid Tebboune et son homologue, Edouard Philippe, à Matignon, méritait tout de même d’être «effleurée» par les médias si prompts à rendre publics les moindres déplacements du roi du Maroc en France, lors de ses visites privées, par exemple.

Certes, Tebboune n’est pas le président de la République. Mais la présence d’un officiel algérien de ce rang à Paris et une réunion avec le chef de l’Exécutif français, fût-elle «informelle», a de quoi susciter des interrogations des deux côtés de la Méditerranée. Pourquoi ce blackout ? Les Français sont-ils gênés par cette «escapade estivale» du Premier ministre algérien ? Voulaient-ils la garder secrète pour ne pas perturber les vacances du successeur de Sellal ? Cherchaient-ils à lui éviter les foudres d’un Rachid Nekkaz qui a fait de l’agitation contre les hauts fonctionnaires algériens dans l’Hexagone sa raison d’être ? Possible.

Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que le déplacement d’Abdelmadjid Tebboune en France et la couverture médiatique – officielle et officieuse – qui s’en est suivie, ici en Algérie, trahit un malaise quelque part. Quelle en est la cause ? Est-ce dû à la réaction négative de la rue à l’hospitalisation du président Bouteflika au Val-de-Grâce ? Est-ce la conséquence d’une appréhension née des révélations sur les biens de dignitaires du régime en France, dont ceux de l’ancien secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, et de l’ex-ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb, entre autres ?

Les médias français ne se sont pas interrogés sur les raisons de la rencontre entre les deux hauts responsables, bien que les sujets d’une brûlante actualité soient nombreux. Abdelmadjid Tebboune et Edouard Philippe viennent d’être désignés Premiers ministres, et les deux hommes ont besoin de se connaître et de discuter de vive voix, tant beaucoup de dossiers demeurent en suspens, à commencer par celui des investissements français en Algérie et de la polémique suscitée par le nombre anormalement élevé de refus de visas aux Algériens ces derniers mois.

Karim Bouali

Comment (25)

    BEKADDOUR
    8 août 2017 - 22 h 33 min

    Le titre de l’article privilégie le prénom, Philippe, du premier ministre français, il escamote son nom, alors restons au niveau du titre, « Le prénom Philippe vient du grec Philippos qui peut être interprété au sens de « qui aime les chevaux ». Les termes philo (ou philein) et hippos qui composent ce prénom signifient « ami » et « chevaux ».
    ——————
    Un certain Houari Boumédiène avait offert UN CHEVAL BLANC à un certain Giscard D’Estaing en 1975, qui fut la première visite d’un chef d’état français à « L’Algérie Indépendante »… Et un certain Georges Brassens a chanté « Il était un Petit Cheval Blanc… Tous derrière et lui devant »… DESTIN : Le dernier mot appartient à Celui qui gouverne, via Destin, pas D’ESTAING §




    0



    0
    wazir n'tahouess
    8 août 2017 - 17 h 31 min

    L’hôtel Le Meurice est un ancien palais rénové dont le prix de la chambre commence à 110 000 DA la nuit et par personne. C’est mieux que d’aller en Tunisie se faire arnaquer, insulter, humilier par les Tunisiens qui crèvent de faim malgré leur léchage de bottes (pour rester poli) des Européens, institutionnalisé et orchestré par leur gouvernement.




    0



    0
    prédator.dz
    8 août 2017 - 16 h 09 min

    En matière de communication, lorsqu’il s’agit de l’Algérie, la france a bien compris le truc, maintenir le flou artistique et faire durer le « plaisir » jusqu’à la douleur. En impatients (m’qelqine) que nous sommes, nous nous épanchons sur tout ce qui se trouve à portée de tir (de jet d’eau). et delà, même une banalité prend des proportions telles que l’issue devra impérativement correspondre aux fantasmes des uns et des autres, nous devenons, l’espace d’un scoop, 40 millions d’experts en relations internationales voire en stratèges. j’aime à croire que l’Etat est suffisamment bien outillé pour tirer au clair cette affaire et au Président de prendre la décision qui s’imposera. A défaut de suivre quelque autre feuilleton à rebondissements, attendons pour voir le prochain épisode de cette nouvelle série.




    0



    0
    Ammar
    8 août 2017 - 16 h 06 min

    L’informelle c’est imposé comme pratique économique et maintenant comme pratique politique gouvernemental! l’ère de la gouvernance informelle?
    C’est un aboutissement logique d’un processus politique qui ne reposait pas sur un projet de société, mais sur l’intérêt d’un groupe au-dessus de l’intérêt de nation




    0



    0
    MELLO
    8 août 2017 - 15 h 50 min

    L’Algérie va mal, et même très mal. Dans ses parties les plus sensibles, l’Algérie à très mal. Mais au lieu de regarder les choses en face, notre presse bien pensante nous sort d’autres chapelets de mensonges grotesques pour justifier l’injustifiable. Jamais, dans l’histoire de l’Algérie, la participation des moyens d’information à la corruption de l’imaginaire collectif et à « l’imbécilisation » de la conscience nationale n’a été aussi directe. Les médias algériens jouent consciemment un rôle majeur dans la folklorisation de la pensée intelligente et l’aliénation de l’imaginaire collectif. Outre leur soutien et leur attachement indéfectible aux milieux de la pègre, ces médias encouragent ouvertement le mensonge et la manipulation de la foule. L’Algérie qui était un modèle dans la production intellectuelle, culturelle et artistique durant la colonisation, ne l’est plus aujourd’hui. Il n’a plus d’élite. L’Algérie est classé derrière les pays du Sahel et les pays Subsahariens. L’Algérie, au cours de ces cinquante dernières années, a perdu son savoir et son savoir faire que la colonisation n’a pas pu détruire au bout de 130 ans de présence. Maintenant que la menace se précise sur le monde arabe, maintenant que l’Occident sous le péril de la récession, ne cache plus ses appétits voraces de monstre dévoreur, vous tracez une feuille de route par laquelle vous poussez les partis les uns après les autres vers la porte de sortie. Désormais, vous êtes seuls, sans élites et sans le peuple ; seuls avec vos puits de pétrole qui font agité l’Occident. Vous savez, le pétrole ne réfléchit pas. Le pétrole n’est pas une science ou un patriote orgueilleux. C’est une malédiction pour les gens affamés qui haïssent la science, le savoir, la liberté, la démocratie. C’est une malédiction pour les gens qui veulent se substituer à Dieu et à la providence. Quant à nous, face à ce blackout total, nous irons pleurer sur les tombes de Ben Boulaid, de Amirouche, d’Abane, de Ben M’hidi, de Baya Hocine, de Hassiba Ben Bouali…




    0



    0
      GENSERIC
      8 août 2017 - 17 h 34 min

      Un groupe ?????

      Sans doute celui que tu n’aimes pas !!!

      Pourquoi tu ne dis pas, de GROUPES, au pluriel, parce que telle est la vérité !

      Il n’y a pas qu’un groupe en Algérie, c’est ça le problème !!!




      0



      0
    anomymus
    8 août 2017 - 15 h 14 min

    la nature a horreur du vide
    en l’absence du président le premier ministre peut servir de trait d’union
    fafa connait la psychologie des algeriens
    ils rejettent en bloc l »alternance monarchique du pouvoir
    elle essaie d »assister » l’ancienne colonie dans cette épreuve ;
    quant à la souveraineté , elle mérite d’être préservée tout le temps et pour tous les sujets
    la mondialisation est passée aussi par là




    0



    0
    elhadj
    8 août 2017 - 14 h 41 min

    cette visite revêtant un caractère non officiel est plutôt dictée sans doute par des impératifs d ordre politique et économique suite aux messages échangés entre les 2 présidents notamment sur la question sécuritaire au sahel; en Libye si tant est que le president MACRON tente d impliquer la participation de notre pays pour alléger le fardeau financier supporte par son armée.l entretien tant souhaite et relance par la partie française n a pu avoir lieu en raison de l état de sante de notre president ce qui explique la visite de M TEBBOUNE pour un ordre du jour fixe par El Mouradia




    0



    0
    Bison
    8 août 2017 - 14 h 08 min

    ((« la polémique suscitée par le nombre anormalement élevé de refus de visas aux Algériens ces derniers mois. »)) Auxquelles polémiques on doit ajouter sans doute la polémique soulevée par le rapatriement du soldat français et le non-rapatriement des 36 crânes algériens! On se plaint de la méchanceté de son colonialisme, on se plaint de son entêtement à continuer de refuser de nous présenter ses (même superficielles) excuses, on se plaint de ses positions trop asymétrique avec notre voisin, on se plaint des forces et des nouvelles influences qui s’y exercent en son sommet, on se plaint de son siphonnage de nos cerveaux, on se plaint de son islamophobie, on se plaint, on se plaint… Et on trouve encore la force de se plaindre et de polémiquer du « nombre anormalement élevé de refus de visas aux Algériens ces derniers mois »!??
    Et est ce qu’on s’est demandé un instant, s’il nous reste un instant entre toutes ces plaintes, complaintes et polémiques, oui, est-ce qu’on s’est demandé que peut etre que eux aussi ont peut être le droit de se plaindre de nos grands nombres a vouloir allez chez eux comme nous nous plaignons du nombre de subsahariens chez nous ou qui veulent venir encore chez nous (ah c’est pas pareil, et que eux sont venu sans demander de visa, comme les français en 1830, autrement on leur aurait donné a tous) !?
    Aïe ! Ai-je mal polémiqué ! ? Ça doit être dû a une exposition prolongée là fumée de zaatar melangé au chih qui brûle dans nos forêts et montagnes!




    0



    0
    Nasser
    8 août 2017 - 13 h 43 min

    nos politicards passent leurs vacances en France ans de luxueux appartements tandis les leurs les passent au Maroc, dans de majestueux Palais j’ en conclu peut être rapidement que tout comme le Maroc ils sont soumis aux desiteratas de la France c’ est aussi ça la France-Afrique ,




    0



    0
    Rachid Bensalem
    8 août 2017 - 13 h 12 min

    On peut supposé tout et dire tout ce qu’on veut sur cet entretien privé entre les deux premiers ministres, mais je suis sûr à 2000000 pour 100 que cette visite n’a absolument rien à voir avec … » le nombre anormalement élevé de refus de visas aux Algériens ces derniers mois. » . Tebboune et Édouard Philippe s’en contrefichent éperdument à mon humble avis !

    PS : certaines voix sont allé même jusqu’à dire que Édouard Philippe voulait avoir des nouvelles « officielles » sur la santé de notre Brizidène pour voir s’il est possible de prévoir une une date pour une éventuelle visite de Macron en Algérie ! Cela aussi est complètement faux puisque le dossier médical du Brizidène se trouve en France, dans les hôpitaux de France ! Même si en France le secret médical est respecté, dans ce cas là leurs « services » travaillent à fond la caisse !




    0



    0
    Bison
    8 août 2017 - 12 h 24 min

    « Les Français sont-ils gênés par cette «escapade estivale» du Premier ministre algérien ? Bounne kestiou! Comme ils sont sans doute toujours gêné par les escapades estivales et hivernale de tous les officiels algériens ! Et pas qu’en France!! Y’a que nous qui nous voyons, je sais pas quel degré de myopie, que nous sommes ou nous étions le centre du monde et que tout le monde scrute nos faits et gestes! Y’a que nous qui croyons que nous sommes géniaux, irrésistibles, intelligents, beaux et originaux,… Et si les gens nous aiment pas tant pis pour eux, soit ils sont bêtes, méchants ou jaloux,… Le jour qu’on commencera à comprendre et donc à connaitre et à reconnaitre ( sans faux nif) nôtre vraie rang sur la scène internationale, même juste arabe ou africaine, le jour sy’on arrivera a admettre que depuis l’indépendance nous avons vécu sur la scène international politiquement et diplomatiquement que grâce au capitale patrimoine sympathie de nitre glorieuse révolution, et que ce capital 60 ans après est usé, abusé et fini ( et que pour les nouveaux et jeunes dirigeants du monde ça ne veut rien dire et ne n’ont rien a foutre sinon qu’ils veulent voir du concret et du palpable) , ce jour là on commencera a remonter du fond du gouffre dans le quel nous sommes maintenues par l’ idolâtrie de soi comme narcisse au bord de la marre !
    PS.: ((« Certes, Tebboune n’est pas le président de la République. Mais la présence d’un officiel algérien de ce rang à Paris et une réunion avec le chef de l’Exécutif français, fût-elle «informelle», a de quoi susciter des interrogations des deux côtés de la Méditerranée.Pourquoi ce blackout ? « )) vous vouez, votre interrogation est la confirmation de ce que je viens de dire! Et oui, y’a que nous qui nous interrogeons et que de l’autre côté de la méditerranée on s’en fout complètement! Sans doute dû au manque de loisirs chez nous ou à la fumée des feux de forêts !




    0



    0
    abcd...
    8 août 2017 - 10 h 59 min

    Mr Tebboune va passer ses vacances en france!!! il n y a pas d’autre pays dans le monde pour ça!!! il y a comme une contradiction avec ses déclarations contre la france qui veut que nous soyons son protectorat… Mr Tebboune va négocier la baisse des visa pour les Algériens, on a tout il nous manque que les visa français. alors si j’ai bien compris, le PM Dz va négocier avec le PM Fr des choses pendant ses vacances en france.
    moralité: que faut-il penser quand les actes d’un homme ne correspondent pas a ses déclarations?




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2017 - 10 h 55 min

    il ne faut pas être dupe pour comprendre le malaise au sein de notre gouvernement ; les français comme des rapaces veulent profiter au maximum de cette situation délicate et tirer au maximum de bénéfices -tant qu’il y a aucun gardien au temple!!! la rencontre entre les deux ministres n’a rien d’officieux ni d’informel, c’était programmé, rien ne se passe a l’aveuglette… Dieu sait quelle magouille nous réserve cette bande de pilleurs!!!




    0



    0
    Algérienne dz
    8 août 2017 - 10 h 55 min

    La France est en train de Magouiller gravement en Algérie (…) et on viens nous chanter quoi…? Le sujet des Visas!!!
    Les Français demandent la Nationalité Algérienne et font faire la nationalité Française aux algériens pour coloniser l’Algérie et vous stagnez sur la demande des Visas!!! (…)
    Les Journalistes Français auxquels vous faites allusion sont des agents de la DGSE en service. ils travaillent au bon de commande ; comme vous etes en train de devenir, vous aussi, des agents de la DGSE ni plus ni moins (…) depuis le premier programme MEDA1.
    Alors réveillez vous et travaillez pour l’Algérie non pas contre l’Algérie arretez de suivre le vent ..
    La roue Tourne et vous allez vous retrouver sur le mauvais coté et ils vont alors vous pointer du doigt vous aurez servi l’adversaire pas votre pays a moins que vous n’etes pas Algériens…?
    (…)




    0



    0
      Non à l'Etat arabe
      9 août 2017 - 8 h 23 min

      L’Algerie arabe a été le premier pas. Une identitè synthètique d’importation. Pour occuper un peuple il faut le d>èraciner de son contexte. En effet Mehri avait affirmé que c’était De Gaulle à avoir imposé l’arabisation.




      0



      0
    Mouloud
    8 août 2017 - 9 h 59 min

    Un article qui sert à rien, juste à créer la polémique. Des meeting informelles existent par milliers tout les jours et alors? Il est temps que nos politiques commencent à faire du lobbying au niveau international. Pour rappel, M6 est fourré 6 mois par an dans son château en Région Parisienne et il invite à dîner les Hollande, Dati, El Komri, Lang et tout les autres à longueur d’année pour positionner ses idées et asseoir son influence. Alors arrêter de sauter comme des cabris pour un non événement.




    0



    0
      prédator.dz
      8 août 2017 - 11 h 52 min

      Mr Mouloud, pensez vous que la diplomatie informelle de Tebboune soit plus efficace que celle très très officielle qui engage toutes les ressources de l’Etat? Si c’est oui, donnez nous les recettes, elles coûtent sûrement moins cher.
      Concernant M6 (Amchiche) qui a son propre château en France, qui plus est est Roi, s’adonne à une toute autre activité lorsqu’il est là bas, ses invités se rechargent juste en matière à snifer et il les arrose de pétales de fleurs. Le lobbying qu’il exerce sur eux c- omme sur beaucoup d’autres de ce monde – se fait au maroc à coup de vacances et de résidences de rêve que lui envierait l’auteur des « mille et une nuits ».
      Franchement, a t-on les moyens (et la flexibilité mentale) pour s’adonner à cette nouvelle forme de diplomatie?




      0



      0
    zaatar
    8 août 2017 - 9 h 48 min

    Peut être est il allé acheter un appartement pour sa fille. Qui sait? C’est la mode maintenant des achats d’appartements au centre de Paris par nos dirigeants, particulièrement les premiers ministres.




    0



    0
      prédator.dz
      8 août 2017 - 10 h 53 min

      Re-bonjour y a si Zaatar, tiens tiens Tebboune n’est plus l’Elliot Ness que nous a présenté dans sa campagne mains propres? Tu es aussi toi même en proie à la manipulation facile? Attends au moins de disposer de suffisamment d’éléments d’appréciation pour nous faire part de ton opinion et de ton avis après maturation. cela s’appelle la pondération, ne vas pas tête baissée comme ça, il y a tellement de « béton » armé.




      0



      0
    LE NUMIDE
    8 août 2017 - 9 h 41 min

    un premier ministre algérien rencontre un premier ministre francais , je me demande bien où se trouve le probleme .. c’est la vie diplomatique qui suit son cours normal ..




    0



    0
    Karamazov
    8 août 2017 - 9 h 33 min

    Bof, l’essentiel c’est que les médias chinois, américains, et russes , ne parlent que de ça. Vu les bouleversement géostratégiques et galactiques que cette rencontre va entrainer, il est normal que les médias français soient prudents, n’est-ce pas ?




    0



    0
    nacer
    8 août 2017 - 9 h 08 min

    ça fait très longtemps que les médias français boudent l’Algérie, il suffit de voir les images qu’elles diffusent sur l’Algérie pour se rendre compte de leurs intentions, et qu’elles véhiculent une image négative de notre pays, dans les débats, par exemple, ils évoquent le Maroc et la Tunisie et pas l’Algérie. la seule solution, est que les Algériens doivent s’ouvrir au monde anglophone, chinois, allemand,etc… pour avoir une bonne image de soi, et que les autres nous entendent et nous comprennent.




    0



    0
      bird
      8 août 2017 - 14 h 16 min

      L’Algérie n’est pas le centre du monde ,que Tebboune vienne passer ses vacances en France et demande à rencontrer le premier ministre français ,quelle importance ? Les médias ont autre chose a traiter ,les visites privées de tous les ministres algériens sont tellement nombreuses que ce n’est pas une information .La France est la première destination touristique mondiale ,des centaines de stars ,d’homme politiques étrangers y ont des résidences ,John Kerry ,Les Rolling-Stones ,Tony Blair ,la liste est longue ,ils recherchent le calme et l’anonymat .




      0



      0
    Omar
    8 août 2017 - 8 h 46 min

    HOLIDAYS ARE HOLIDAYS !!!! LES VACANCES SONT LES VACANCES !!! Laissez les gens passer leur vacances comme bon leur semble et laissez les journalistes faire leur travail comme bon leur semble !!! Y en a assez de cette mentalité algérienne qui vise à tout mélanger : travail; business et vacances !!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.