L’UGTA dénonce les attaques visant les imams

UGTA imams
Le secrétaire général de l’UGTA prend position pour les imams. New Press

Dans une déclaration rendue publique lundi, et signée de son secrétaire général, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), s’élève contre les agressions verbales et physiques dont sont victimes les imams, enseignants de Coran et autres chefs de zaouïas, en pointant du doigt les extrémistes, «ennemis de la référence religieuse algérienne». Les auteurs de la déclaration retiennent également comme chefs d’inculpation à l’encontre des instigateurs de cette campagne : l’intoxication, l’excommuncation, la diffamation, l’atteinte à la dignité, l’injure et la violence sous toutes ses formes.

Pour la centrale syndicale, les auteurs de ces violences se recrutent parmi les nostalgiques d’«une époque sombre, où l’Algérie a été livrée aux massacres et aux destructions». Cela dit, l’UGTA est persuadée que ces extrémistes «ne pourront jamais infléchir l’engagement et la détermination des nos valeureux imams et éminents oulémas à poursuivre leur noble mission d’éducation et d’orientation de la jeunesse algérienne musulmane, arabe et amazighe».

Consciente du rôle qu’accomplissent les imams, oulémas et tous les hommes et femmes de religion pour prémunir les générations contre les dérives, l’extrémisme et autres manipulations, l’UGTA exprime son soutien indéfectible face à «toute forme de harcèlement», tout en les appelant à rester vigilants. Elle exhorte, à la même occasion, les pouvoirs publics, ministère des Affaires religieuses et des Wakfs en tête, à prendre en charge leurs différentes revendications socioprofessionnelles et à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver cette catégorie et assurer leur protection et leur sécurité.

R. Mahmoudi 

Comment (10)

    Anonyme
    15 août 2017 - 17 h 20 min

    Bon le sujet : el Maâri disait ceci: ima houm oukalaâ bidoune dine am moudiyanine bidoune akle? soit sont sage et ne possèdent aucune religion ou sont religieux et et n’ont pas de cerveaux, agissent comme des animaux? le mec l’on perturbé il ne comprenait rien de cette nouvelle oumette Mohamed ou la tribu du prophète mohamed.




    0



    0
    A3zrine
    14 août 2017 - 22 h 16 min

    Il veut se refaire une virginité après la prise de position honteuse pour le FCE et son chef. Des démagogues pareils ont senti l’emprise de la religion sur la société pour s’attirer la sympathie des 41 millions de naïfs.
    Trop bas est tombé mon pays.




    0



    0
    Abou Lahab
    14 août 2017 - 21 h 00 min

    Abu L-Ala Ahmad b. Abdallah Al-Ma’arri (937-1057) l’un des plus talentueux poète arabe était un rationaliste sans pareil qui partout revendiquait les
    droits de la raison contre les ulémas, le clergé musulman, ou divin, il n’avait que du
    mépris pour eux Pour al Ma’arri, la religion est une fable inventée par les anciens, sans
    aucune valeur excepté pour ceux qui exploitent les masses crédules.
    Les gens voudraient qu’un imâm se lève
    Et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse-il n’est d’imâm que la raison,
    Notre guide de jour comme de nuit.

    Peut-être dans les temples se trouvent-ils des gens
    Qui procurent la terreur à l’aide de versets,
    Comme d’autres dans les tavernes
    Procurent du plaisir.

    Les lois divines ont semé parmi nous la rancune
    Et nous ont apporté toutes sortes de malheurs
    […] La religion-commerce de morts
    Pour cette raison, c’est un objet invendable
    Parmi les vivants.

    Le livre est devenu trompettes des égarés,
    Et les versets, mélodies.
    Ils en ont joué, puis dans leurs infamie,
    Les ont agitées comme des épées
    Sur l’homme paisible qui veille
    Au clair de lune.

    Je ne blâme pas l’athée,
    Mais plutôt celui qui, craignant l’enfer,
    Persiste dans sa furie

    La raison ne peut s’étonner des lois,
    Qu’elles soient païennes, musulmanes,
    Juives ou chrétiennes.

    Vos temples et vos bordels se valent.
    Loin de moi, ô genre humain!
    Puissé-je reste sous terre et ne pas me lever
    Quand Dieu vous appellera à la résurrection!




    0



    0
    ANTI BARBE
    14 août 2017 - 20 h 39 min

    ce qui est désolant ….ce que nous voyons revenir l’intégrisme salafiste et takfiriste, rampant au vu et au su de tous , les autorités ne réagissent pas et ne se rendent pas compte que dans barbus en qamis ont déja pris en catimini les mairies …j’ai bien peur que le schéma des 90’s prenne forme .
    il y’a de plus en plus de barbus salafiste dehors , il y’a des plages réservées par les boulahya qui renvoient systématiquement les gens normaux , ils font leurs priéres dans les plages , leurs ablutions dans l’eau de mer , s’en prennent aux femmes en maillots …non mais on attend quoi là haut pour réagir ?
    la preuve : il s’en prennent méme aux imams modérés , j’ai méme vu une bagarre entre un imam normal et un salafiste (…) qui voulait lui dicter sa loi ( c’est comme si ce (…) salafiste avait déja garanti sa place au paradis ) !!!lol quelle incurie , et rien que pour ça je voudrais bien que said soit président pour nous nettoyer de tout cette (…). vive said 1000 fois .




    0



    0
    Moh TZIRI
    14 août 2017 - 20 h 39 min

    sidhoum said un syndicaliste dites vous. Un vulgaire et ignorant imbécile aux bottes de ses maîtres.
    Pour ses intérêts personnels il est capable de rouler sur sa mère, un chiate de première catégorie.
    Je vous le jure qu’ìl ne sait même pas dans quelle direction il faut prier. dailleurs il ne sait ce que veut dire
    prière et il ose prendre la parole et dire qu’il défent les imams soit disant pour se laver du pêché avec hadad et consors. Yakhi khorti yakhi. Il va demander une mission pour une tournée dans les zaouias pour se purifier comme Chakib Khalil et encore lui au moins, il a encaissé plus de 200 millions d’euros avec l’ENI.




    0



    0
    Mouloud
    14 août 2017 - 18 h 46 min

    Il est tombé très bas, cela prouve son désarroi. Messieurs les syndicalistes, il est temps de nettoyer les écuries d’Augias à commencer par Si Said. En 2 semaine, il a pris la défense de Mr Hadad, il s’ingère en tant que représentant officiel de l’UGTA dans le culte mais rien envers des travailleurs qui triment et mouillent la chemise dans la plus grande souffrance. On comprend mieux pourquoi les syndicats autonomes ont émergé et gagné en crédibilité.




    0



    0
    Boutadjine M'hamar
    14 août 2017 - 18 h 46 min

    l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), s’élève contre les agressions verbales et physiques dont sont victimes les imams !!! ah, ah , ah , ah , ah , ah , ah , ah !!!!

    Je n’en peux plus , j’ai tous mes zigomatiques , tous mes muscles du visage, de mes machoires , de mes joues, de mon front, qui me font mal à force de rire ! j’en peux plus , au secours !!!!




    0



    0
    mzoughene
    14 août 2017 - 18 h 41 min

    CE SIDI SAID EST A INTERNE DANS UN ASILE DE FOUS ;VRAIMENT IL EST PERDU ! UN SYNDICALISTE QUI PREND LA DEFENCE DES PATRONS DÉLINQUANTS DU JAMAIS VU DANS L HISTOIRE DU SYNDICALISME .A DJELFA IL SE PREND POUR UNE SAGE FEMME ET POUR BOUCLER LA BOUCLE IL SE MÉTAMORPHOSE EN IMMAM EL KHARDAOUI ! drole de zigoto du système !




    0



    0
    mhd dz
    14 août 2017 - 18 h 17 min

    Quoi? les imams sont syndiqué à l,u.g.t.a?




    0



    0
    Gavroche
    14 août 2017 - 17 h 45 min

    Il veut se laver des actes de corruptions en appelant à protéger les imams? Depuis quand un syndicaliste se disant Républicains se mêle du cultuelle? Un comble! Ce qui montre la déperdition de ce personnage.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.