Le MSP annonce sa participation aux élections locales

Menasra MSP
Abdelmadjid Menasra conduira son parti aux élections locales. New Press

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abdelmadjid Menasra, a annoncé ce vendredi à Constantine la participation de sa formation politique aux prochaines élections locales, prévues le 23 novembre prochain. Il a ajouté que son parti vise à travers cette participation la «poursuite de la concrétisation du processus électoral démocratique».

Menasra a appelé par la même occasion à l’organisation d’élections «équitables qui permettent une alternance pacifique aux assemblées locales et consolident ses prérogatives». Il a dit souhaiter, en outre, l’ouverture d’un débat autour des codes de la commune, de la wilaya et de la fiscalité locale, soulignant que sa formation politique «compte sur les citoyens pour préserver le pays».

S’exprimant au palais de la culture Mohamed-Laïd-Al-Khalifa au cours d’une rencontre régionale regroupant les membres de neuf commissions électorales MSP des wilayas dans l’est du pays, le président du MSP a indiqué que sa formation politique présentera pour la prochaine échéance électorale «une liste compétitive composée de 30% de jeunes compétents et habilités à convaincre les électeurs à travers des programmes locaux au service du citoyen».

R. N.

Comment (7)

    LE NUMIDE
    10 septembre 2017 - 10 h 48 min

    pourquoi le frère musulman égyptien Menasra et ses acolytes ne demandent-ils pas des élections équitables ou même simplement la moindre des élections dans leurs pays le Qatar ou l’Arabie saoudite et ils viennent demander des élections démocratiques dans le pays berbère d’Algérie…
    Dans une république algérienne digne de ce nom et pas affaissée comme elle l’est aujourd’hui, sous le chantage des mercenaires et des charlatans Daeshiens, un personnage comme Menasra, mokri et leurs semblables devraient être expulsés vers leur pays d’origine le Qatar pour motif de salubrité publique!




    1



    0
    Noor
    9 septembre 2017 - 16 h 16 min

    Allah youstour. Ces rapaces nous les trouvons partout même dans nos centres de recherche ou ils ont tout massacré et fait fuir notre matière grise. Les vrais musulmans c’est nous les laïques car nous ne trompons personnes et nous respectons notre religion.




    2



    0
    Ait Meddour
    9 septembre 2017 - 14 h 41 min

    @Zoubir Akourane , je suis d’accord avec toi car une ville où il existe des garnisons militaires , de pompiers , de CNS et policier, c’est sûr que les voix vont aller au FLN et au RND et ces voix peuvent facilement pencher la balance du côté des partis du pouvoir !




    0



    0
    chibl
    9 septembre 2017 - 14 h 06 min

    c’est une véritable malédiction ces islamistes.




    3



    0
    badou
    8 septembre 2017 - 19 h 50 min

    Nos politiciens,que ce soit ceux de l’opposition ou du pouvoir,sont vraiment de très mauvais élèves.
    Malgré le fait que la majorité des électeurs aient boycotté les élections législatives du 4 mai dernier,ils veulent remettre ça et accourent toute voile dehors pour un autre tour de manège.
    Gare a la surprise des bureaux de vote deserts




    3



    0
    Bison
    8 septembre 2017 - 17 h 28 min

    ((« Menasra a appelé par la même occasion à l’organisation d’élections «équitables qui permettent une alternance pacifique aux assemblées locales et consolident ses prérogatives». ))!! Avec derbal votre frérot d’ennahdha comme président de ‘instance indépendante de la surveillance des élections, et craignez qu’elle ne soient pas équitables!??? celles-ci ne peuvent etre que transparentes et équitables, pourquoi ? Ça n_’a pas était le cas la dernière fois, et mr Derbal, mr transparence n’a rien relevé d’anormal!!?
    Awedi, n’3al al chittan! Toujours les élections sont équitables, entre copains! A chacun son quota ! Y’a plus équitable que ça ! Hamdou rabbi, sans ça, sans t’kharbich, vos députés se compteraient sur les doigts d »une main!! Donc, arrêtez de demandez la transparence, …




    3



    0
    Zoubir Akourane
    8 septembre 2017 - 17 h 09 min

    çà y est , c’est parti ya el khaouya, tous les partis dits « d’opposition » ont opté pour la mangeoire en décidant de participer aux élections . Même s’ils savent qu’ils vont gagné k’lil (un chouya) ce n’est pas grave ils prennent part quand même !!!

    Jusqu’à présent depuis l’installation avant-hier par Ouyahaia de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), toujours a reconnu elle-même son incompétente et ses limites lors de précédente élection législative, eh bien aucun parti politique de l’opposition, je dis bien aucun, n’a donné son avis, n’a réagi, ni même poser une quelconque réserve sur l’organisation des élections communales. Pourtant il y a beaucoup de problèmes comme l’actualisation du fichier électoral, la garantie de l’indépendance et de la neutralité de cette HIISE, le problème du comptage du vote des corps constitués comme l’armée, les pompiers, les gendarmes, les policiers, etc… etc…, le problème des bureaux de vote itinérants, le problème de la présence de représentant de partis politique au niveau de la cellule de centralisation informatique des résultats au niveau du Ministère de l’intérieur, etc…. etc…) !

    Si il n’y a discussion sérieuse sur toutes ces réserves, on est oblige de déduire que la mangeoire, c’est plus fort que tout chez tous les partis politiques sans exception !!




    6



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.