Le sommet Afrique-Israël reporté par crainte d’une humiliation

sommet afrique-israël
Faure Essozimna Gnassingbé. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le sommet Afrique-Israël, annoncé en grande pompe pour le 23 octobre à Lomé, n’aura finalement pas lieu. Aucune date n’est encore donnée, mais on parle d’un report. Selon un confrère togolais, ce report a été décidé par le chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, en personne pour «permettre d’optimiser les préparations et d’assurer la réussite de cet évènement». «Dans les semaines à venir, Israël va promouvoir des consultations en Afrique ainsi que dans les forums régionaux africains pour garantir le plein succès du sommet», a confié une source gouvernementale togolaise au média en ligne Africa rendez-vous. Il faut comprendre par là que telles que les choses étaient parties, cette rencontre sur laquelle Tel-Aviv mise beaucoup pour noyauter le continent et pénétrer le marché africain allait déboucher sur un véritable fiasco.

Le Togo, qui a accepté d’être le cheval de Troie d’Israël en Afrique en contrepartie de quelques centaines de millions d’euros, n’a jusque-là réussi à convaincre de participer à ce sommet de la honte que quelques pays pauvres. La plupart des nations influentes sur le continent ont décliné l’invitation de Faure Essozimna Gnassingbé. Pour éviter une suprême humiliation diplomatique, Tel-Aviv a demandé au Togo de temporiser, le temps de travailler au corps certains poids lourds de l’Union africaine.

A noter que de nombreux pays musulmans d’Afrique voient mal ce sommet. Certains ont même demandé à Riyad de faire pression sur le président togolais pour qu’il abandonne ce projet de sommet. La doléance fut acceptée puisque l’Arabie Saoudite a récemment exigé «des explications» du Togo. A en croire La Lettre du Continent de ce mercredi 12 juillet dernier, le chargé d’affaires du Togo à Riyad a été convoqué par le ministre saoudien des Affaires étrangères pour une «demande d’explications». En dépit des apparences, l’Etat saoudien n’apprécie pas, dit-on, le retour d’Israël en Afrique et craint qu’il n’impacte la position des pays africains qui votent souvent contre l’Etat juif au sein des institutions internationales. Les relations entre la plupart des pays musulmans d’Afrique et Israël n’ont jamais été normalisées depuis la guerre de Kippour en 1973. Jusqu’à aujourd’hui, 12 pays africains ne reconnaissent pas Israël et ne seraient pas près de le faire.

D’après toujours La Lettre du Continent, plusieurs pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) se seraient plaints du Togo auprès de l’Union africaine (UA). Ils souhaiteraient des représailles envers Lomé et voudraient voir une annulation pure et simple du sommet. L’organisation de ce prochain sommet ne fait également pas l’unanimité au sein de l’opinion togolaise ou parmi l’élite politique du pays. «C’est imprudent, car on se positionne dans un conflit qui n’est pas le nôtre, sans intérêt stratégique plus profond qu’une simple question de visibilité. Le Togo risque de devenir une cible», dénonce un ancien ministre togolais.

S. S.

Comment (11)

    El Kenz
    15 septembre 2017 - 9 h 10 min

    Le vrai soutien de l’introduction de l’ Etat sioniste d’Israël en Afrique est la France. Le France le fait par l’ intermédiaire du Maroc, Sénégal , Gabon et Cote d’ivoire des pays qui sont dirigés à partir de l’ Elysée par télécommande. L’ intention première de cette vile machination consiste à réduire l’ influence de l’ Algérie,de l’ Afrique du Sud et du Nigéria au sein des institutions Africaines. Le Maroc croit , qu’avec Israël et la France derrière le rideau, il arrivera à neutraliser ses trois locomotives de l’ Afrique, ce qui lui permettra de gagner plus de soutiens à son occupation du Sahara Occidental. La France a une autre raison que le Maroc , contenir ses trois pays d’ Afrique qui gênent sérieusement influence et partant ses intérêts de continuer à dilapider les richesses de l’ Afrique. Israël tente de diviser l’ Afrique pour réduire le nombre de voix qui s’opposent contre sa politique coloniale au sein des instances internationales.




    0



    0
    Anonyme
    11 septembre 2017 - 16 h 21 min

    @Pepito:
    En voila encore un temoignage de Mandela

    https://www.youtube.com/watch?v=8ExVfEL0y-E




    4



    0
    Amitou
    11 septembre 2017 - 16 h 03 min

    Voila le message de Mandela a l afrique:
    https://www.youtube.com/watch?v=HJcGTjAFGjk




    5



    0
    Amitou
    11 septembre 2017 - 15 h 55 min

    Un grand africain,l homme du siecle s est prononce clairement a ce sujet.Nelson Mandela s est bien exprime.
    Tous les dirigents Africains doivent suivre ses conseils.




    5



    1
    Pepito
    11 septembre 2017 - 15 h 08 min

    L’afrique du Sud est le meilleur soutien d’Israël dans le monde ,la genèse d’apartheid israélienne provient d’Afrique du Sud alors je m’étonne de voir cette cabale contre Le Togo sans que l’afrique du Sud ne soit mentionné pour le soutien que l’afrique du Sud a toujours eu pour Israël




    0



    10
      Anonyme
      11 septembre 2017 - 16 h 14 min

      @Pepito:voila la reponse de l Afrique du sud par la bouche de Mandela et arretez de raconter des mensonges,Mandela a meme dit plus que cela…
      relisez l histoire….et ne trompez pas l opinion Algerienne,vous n etes qu une petite taupe sans aucune connaissance du peuple Algerien et sud Africain….Allez circulez y a rien a gratter.




      11



      1
      Anonyme
      11 septembre 2017 - 16 h 31 min

      Tu confonds l’Afrique du Sud sous le régime d’apatheid à celle de Nelson Mandela. Tu pues le sioniste avec ta sortie, tu feints d’ignorer que l’Afrique du Sud débarrassée de l’apartheid qui fut soutenu par Israël cette entité terroriste sioniste était un allié très proche de l’ancien régime d’apartheid en Afrique du Sud. Dégage de notre site. L’Afrique ne sera pas avoir grâce à des pays dignes excepté les pays pauvres alliés d’Israël comme le Sénégal, le Maroc, Togo, enfin l’Afrique du l’Ouest de la France Afrique qui tentent de trahir toute l’Afrique en tentant de faire rentrer le loup dans la bergerie qu’est Israël entité criminelle artificielle qui pratique en Palestine occupée le même régime que l’ancien régime d’apartheid d’Afrique du Sud.




      11



      1
        lakhdar
        15 septembre 2017 - 22 h 05 min

        Ce n’est pas le même régime d’apartheid que les sionistes pratiques cher ami, mais le régime nazi en plus développé.
        Ils ont même lancé une opa sur la religion chrétienne pour dire que c’est l’enfant du sionisme pour les faire adhérer à leur théorie macabre.




        0



        0
    karimdz
    11 septembre 2017 - 13 h 48 min

    isra heil pense que l afrique lui appartient et veut se comporter en terrain conquis.

    L Afrique ne doit pas oublier la véritable nature de cet état sioniste qui soutenait le régime de l apartheid en Afrique du Sud.




    11



    1
      kho
      11 septembre 2017 - 17 h 28 min

      Il y’a bien longtemps que l’Afrique du Sud n’est plus celle de Mandela. Les dirigeants actuels (Zuma et sa clique) sont tous pourris jusqu’à l’os!




      0



      8
    BEKADDOUR Mohammed
    11 septembre 2017 - 13 h 22 min

    Le mot « Sommet » aurait été à sa place si, par exemple, (Il faut oser déflorer l’hymen !), il s’était agi du Sommet Afrique-Israël-Palestine




    1



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.