Tensions au FLN : Djamaï et Tliba dans le viseur d’Ould-Abbès

FLN tensions
Le député FLN proche de Saïdani, Baha-Eddine Tliba. New Press

Par Hani Abdi Les tensions internes reprennent de plus belle au FLN. En pleine période de préparation des listes de candidature aux prochaines élections locales, l’ex-parti unique connaît une nouvelle vague de mécontentement et de dénonciation des choix de candidats.

De Guelma à Annaba, en passant par Bordj Bou Arréridj et Sétif, des dizaines de militants et de cadres au niveau des kasmas s’élèvent contre les noms retenus aux élections locales. Ils dénoncent l’exclusion de militants sincères et dévoués au parti au profit de «certaines personnes qui viennent de débarquer au FLN. Les contestataires ont interpellé la direction nationale à travers des écrits documentés, a-t-on appris d’une source interne au parti. Des membres du bureau politique ont été envoyés sur le terrain pour s’enquérir de la situation et afin de faire les arbitrages nécessaires. Mais les divisions sont telles qu’il est difficile de recoller les morceaux, a assuré notre source, qui craint une nouvelle déroute électorale en raison des divisions au sein de la base militante.

A Tébessa, les dissensions sont telles que Mohamed Djemaï, député et ex-président du groupe parlementaire risque des sanctions. Notre source a indiqué qu’il devrait passer bientôt devant la commission de discipline du parti pour avoir tenu des propos violents à l’encontre du secrétaire général, Djamel Ould-Abbès. Mohamed Djamaï, très influent au sein du parti à l’époque d’Amar Saïdani, ne semble plus être dans les bonnes grâces du nouveau premier responsable de l’ex-parti unique. Comme d’ailleurs Bahaeddine Tliba, également contesté à Annaba ainsi que toute son équipe. Notre source a affirmé que ces deux hommes qui faisaient la pluie et le beau temps au FLN du temps de Saïdani sont dans le viseur de la direction actuelle de Djamel Ould-Abbès.

En s’attaquant à Mohamed Djamaï et Bahaeddine Tliba, Djamel Ould-Abbès semble chercher à gagner la confiance des nombreux cadres et militants frondeurs qui vivent mal l’ascension fulgurante de ces deux «cadres qui ont rejoint ces dernières années seulement le FLN». En décentralisant la préparation des listes des candidats aux prochaines élections locales, la direction nationale du FLN n’a finalement pas à déminer le terrain et à assurer un processus apaisé pour une campagne électorale plus percutante.

H. A.

Comment (17)

    tangoweb54
    15 septembre 2017 - 11 h 40 min

    Messieurs Tliba,Djemai et consorts ne peuvent être dans le viseur de Ould Abbes, puisque c’est lui même qu ils les a bien placé dans dans les listes du FLN , donc dire qu ils les a dans viseur c’est de la poudre aux yeux




    0



    0
    Anonyme
    13 septembre 2017 - 22 h 43 min

    Il faut interdire cette entité politique violente et totalitaire. Elle s’assimile à l’Algérie prétend avoir libéré les algériens fait main basse sur les richesses du pays et utilise cet argent pour rester au pouvoir. L’un de ses responsables n’a pas hésité à proclamer que le FLN va gouverner l’Algérie pendant encore un siècle si on sait faire un peu de calculs, il nous promets que son organisation va rester à la tête du pays en tout 150 ans.




    4



    0
    elhadj
    13 septembre 2017 - 12 h 55 min

    si le FLN a perdu de son crédit c est beaucoup plus aux agissements condamnables de ses militants auto propulses dans les hautes sphères décisionnelles et des institutions de la republique pour mieux se servir. a t on lu les déclarations de patrimoine des gens désignés a des responsabilités sensibles; a t on pu de terminer leur subite enrichissement et l évaluation de leur patrimoine pour les besoins du fisc en particulier. c est cette situation entre autres qui a démobilises les citoyens dans l accomplissement de leur devoir civique de voter. les partis politiques comme les instances élues doivent être des vitrines occupées par des gens sans reproche sur tous les plans




    5



    0
    Raïna
    13 septembre 2017 - 12 h 43 min

    Le peuple algèrien s’est vu confisquer son indèpendance dès 1962 par des traîtres corrompus,des usurpateurs et des imposteurs se dèfinissant comme pseudo-moujahidins…
    Le parti FLN censè symboliser et reprèsenter notre lutte pour notre indèpendance ainsi que nos un million et demi de martyrs se retrouve entre les mains d’opportunistes,d’affairistes et de traîtres corrompus(Saadani,Tliba,Ould Abbès…) qui salissent et insultent notre guerre de libèration et la mèmoire de nos chahids.
    Il faut dissoudre ce pseudo parti dont sa place est au musèe,mener une vraie purge et procèder à un grand nettoyage.




    10



    0
    zaatar
    13 septembre 2017 - 10 h 33 min

    Vous pensez vraiment que bahaedine Tliba ne fait pas le poids?




    5



    1
    chibl
    13 septembre 2017 - 9 h 10 min

    Sur la photo, ont dirait un zoo, un éléphant a coté d’une hyène.




    12



    1
    difou.guery
    13 septembre 2017 - 8 h 04 min

    j adore quand ils se crêpent le chignon , par contre pour la montagne ça va pas être facile dans les deux sens




    2



    0
    L'EPERVIER.
    13 septembre 2017 - 5 h 21 min

    le sieur o/abbes a obtenu une bourse d’etude du FLN pendant la revolution et il s’en es aller en RDA suivre des etudes. il est revenu qu’en 62. aujourd’hui il se fait ancien condamner a mort , il y a meme un ancien moudjahid (j’ai oublier le nom) qui vient de l’interpeller pour apportes des preuves sur cette condamnation. si ce o/abbes veut nettoyer le FLN , qu’il commence par lui meme. ce poste est incompatible avec son passe.




    8



    0
    c'est moi l'idiot
    13 septembre 2017 - 1 h 22 min

    hélas , la chkara (corruption) , la médiocrité tous domaines confondus , en plus de la talibanisation à outrance un peu partout dans les quartiers , dominent le quotidien des algeriens .
    il ne reste rien à voir , je croyais que les harragas étaient des idiots ….je m’aperçois que c’est plutôt moi l’idiot , au moins je le reconnais .




    12



    0
    PIC Alain
    12 septembre 2017 - 22 h 02 min

    Attassiou!!!, ya « Oulid,-ABBAS, Attassiou!!!, ya « Oulid,-ABBAS, Attassiou!!!, ya « Oulid,-ABBAS, Si Mohamed DJEMAI n’est pas « oulid Abbès », Si Mohamed DJEMAI ets : OULID TEBESSA, je dis bien TEBESSA, faisant partie de la région des «  » »AURES-NEMEMCHAS » » » , laquelle région na jamais négocié son Algérianité, meme pas avec l’ex. colonisateur qui n’a jamais pu s’y implanté. AlorsAttassiou!!!, ya « Oulid,-ABBAS, Attassiou!!!, ya « Oulid,-ABBES, Attassiou!!!, ya « Oulid,-ABBAS Tu vas commettre l’irréparable!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    3



    13
    الهوارية في كندا
    12 septembre 2017 - 20 h 10 min

    La femme à coté vêtue comme les sœurs chrétiennes de Sainte-Marie des Carmélites.
    Pourquoi travestir notre islam? Zaama Choufouni !!!!
    Quant à Barracuda: En Algérie nous battons le records du ridicule




    18



    1
    salah
    12 septembre 2017 - 19 h 36 min

    FLN FRONT DE LIBERATION NATIONAL
    CELA FAIT 55 ANS QUE L’ALGERIE EST LIBERER NON?!

    Par contre le peuple n’est pas encore libre de ces vautours voleurs usurpateurs

    ALAH YESTH L’ALGERIE




    18



    0
    freind of peace
    12 septembre 2017 - 19 h 19 min

    C’est le Qatar ou l’arabie saoudite?1 Cela serait l’Algerie d’Ouyahia? Il peut en faire ce qu’il veut….




    5



    0
    sami
    12 septembre 2017 - 18 h 48 min

    Mre Ould Abbes ce sera la plus chose que vous aurez fait dans votre vie,c’est de nettoyer le FLN de cette vermine ,ces tête à claques,qui n’ont rien d’algériens,même pas le facies..Esperons que vous ne subirez pas le sort de Tebboune.Comme dirait l’autre visez bien. et le FLN sera de la trempe du FLN libérateur.




    9



    6
    Felfel Har
    12 septembre 2017 - 17 h 41 min

    Chiche ya si Ould Abbès, visez bien et ne râtez pas votre cible (un éléphant dans un couloir!)! Vous rendrez service à la nation entière. Dénoncez ses magouilles et ses sponsors! Dévoilez enfin comment, partis de rien, ils sont devenus des incontournables du FLN, de jeunes dinausores ayant amassé fortune et propriétés immobilières sous le règne de Saidani et de son protecteur, le vôtre aussi je crois. Je vous croirai quand vous exhiberez leur carcasse. « Seeing is believing » (Il faut voir pour le croire) dit-on de ce côté de l’Atlantique! Encore une fois CHICHE! Je parie qu’on vous verra bientôt en pleine séance de bousboussate avec ceux que vous avez dans le viseur. C’est ça la BOULITIQUE!




    15



    4
    ali
    12 septembre 2017 - 17 h 37 min

    Il faut dissoudre le FLN,il n a plus lieu d être, on a eu notre indépendance ,oui ou non !!!!à moins qu on continue à combattre un colonisateur que le peuple ne connait pas???
    Ce sigle historique ne sert qu à leurrer notre population illettrée ,
    celui qui veut créer un parti n a qu à le faire.
    Arrêtez de vous en servir ,C est une tromperie grave,tous les opportunistes y sont.
    Les Tliba,Djemai et consorts en sont la preuve vivante.




    15



    1
    Mohamed El Maadi
    12 septembre 2017 - 16 h 48 min

    Djamel Ould-Abbès l’homme qui a laisser crever des malades algériens et qui n’a jamais tiré un coup de feu pour l’indépendance !




    20



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.