Selon un journal canadien : 78,6 millions de dollars transférés depuis l’Algérie

transfert capitaux Canada
Les transferts ont augmenté avec la crise. D. R.

Le journal québécois Le Devoir révèle que «plus de 78,6 millions de dollars ont été envoyés au Canada depuis l’Algérie entre janvier et juillet 2019». Le journal se réfère au Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada, qui surveille les télé-virements de fonds de plus de 10 000 dollars en provenance de l’étranger. «Pour les sept premiers mois de l’année, il s’agit de 10 millions de plus que pour l’année 2018 complète, mais également d’une croissance de 50% des transferts par rapport à 2017. Cette année-là, 52 millions de dollars avaient été transférés au Canada depuis des institutions bancaires algériennes», constate Le Devoir.

Le journal lie cette augmentation des transferts des capitaux à «la crise politique et sociale qui frappe l’Algérie depuis le 22 février dernier». Une crise qui «se fait sentir jusqu’au Canada où, depuis le début de l’année, les transferts de capitaux en provenance de ce pays d’Afrique du Nord sont en forte croissance par rapport aux années précédentes».

Pour le média québécois, ces transferts sont le «signe d’une certaine fébrilité», expliquant que «la valeur moyenne des transferts a également explosé en 2019, pour atteindre 405 195 dollars par transaction déclarée, contre 187 900 dollars et 157 857 dollars respectivement en 2018 et 2017». «Ce montant, note Le Devoir, représente plus de 26 fois le PIB par habitant en Algérie en 2018, confirmant ainsi que ces transferts sont orchestrés principalement par les plus grosses fortunes du pays». Le journal indique, par ailleurs, que le Québec, où la diaspora algérienne au Canada «est particulièrement bien établie», «est le principal point d’entrée de cet argent».

Le Devoir précise que les transferts de capitaux à partir d’Algérie ont commencé notamment en 2015, en raison de la crise qui commençait à poindre suite à la baisse drastique des prix du baril. «Alors que le pays faisait face à une crise économique et politique provoquée par la chute du prix du pétrole, un secteur vital de son économie, plus de 151 millions de dollars ont été transférés au Canada depuis l’Algérie. Le montant moyen des transactions était alors de 374 000 dollars», note le journal qui relève que «l’Algérie s’enfonce dans l’instabilité politique, économique et sociale».

K. B.

Comment (28)

    Brahms
    10 septembre 2019 - 4 h 58 min

    Personne ne va enquêter. L’argent a été viré donc c’est terminé. Tant qu’il n’y a pas une décision de justice ordonnant la restitution des avoirs, les fraudeurs sont à l’abri. D’ailleurs, si l’argent est envoyé au Canada (plate – forme) un second virement peut être opérer par les fraudeurs pour envoyer l’argent en Suisse puis encore une autre destination inconnue Belgique, Dubaï, Angleterre étant précisé que l’on peut aussi ouvrir un compte bancaire en ligne (internet) avec des cartes bancaires prépayées en devises que l’on peut alimenter comme on veut. Notre système bancaire, fiscal et financier date des années 1970 et rien n’est à jour donc quand il y a une fraude, il est impossible d’intervenir en amont ou en aval. Enfin, la fraude est un sport national donc si tout le monde vole tout le monde forcément la société où l’on vit ne fonctionne plus. Ne pas oubliez, si le Boulanger ne se lève pas à 3 heures du matin pour bosser et faire son pain, ses gâteaux et ses croissants, le citoyen ne trouvera rien le matin en se levant. Si le facteur rechigne à la tâche même chose, pas de courrier dans les boîtes aux lettres et donc le citoyen sera insatisfait. Tout vient par conséquent par le travail et l’homme est obligé de travailler car sans travail pas de construction possible.

    Ali BENDAOUD
    10 septembre 2019 - 1 h 18 min

    Combien possède le général Ali Bendaoud de millions et bien immobiliers rien qu’en France où il est protégé et qui le protège en Algérie ?

    Felfel Har
    9 septembre 2019 - 20 h 50 min

    C’est la preuve que des voleurs sont encore en activité.Le ministre des finances, le gouverneur de la banque Centrale et les autres directeurs de banques doivent immédiatement rendre des comptes.
    Par ailleurs, le ministre des AE doit instruire notre ambassadeur à Ottawa de demander aux autorités canadiennes (que dis-je, exiger d’elles) le gel de ces fonds volés au peuple algérien. Il y va de la solidité de nos futures relations bilatérales avec ce pays, d’autant que nous n’avons pas fini d’enquêter sur les malversations de SNC-Lavallin en Algérie.
    Tapons du poing sur la table, faisons entendre notre voix et défendons nos intérêts!

    Anonyme
    9 septembre 2019 - 7 h 10 min

    L’accord international sur l’échange automatique d’informations sur la fiscalité, est rudement efficace…

    …Puis une menace, viend être lancée contre les banques du Golfe du Moyen Orient…

    Une liste noire, des banques, des pays non signataires, est établie.
    C’est banques sont l’objet d’un boycott international, et exclu du commerce international de l’argent…

    Sont visés, tout particulièrement l’argent sale de la corruption, de la drogue, financement du terrorisme, trafic et traite de l’humains, des organes humains, prostitution…

    3
    1
    Ju
    9 septembre 2019 - 4 h 47 min

    Stop…
    …à l’hémorragie des fuites de capitaux de l’Algérie… vers l’étranger.

    3
    2
      @Ju
      9 septembre 2019 - 14 h 15 min

      Gaid Salah son principal objectif n’est pas l’élection presidentielle ,mais essentiellement le gain du temps.Il use d’une bonne tactique,qui est de provoquer la population avec ses sorties tonitruantes doublées de luttes anti-corruption qu’il médiatisent à outrance .Les raisons:Hé bien tout simplement c’est pour détourner l’attention de la population sur les transferts de devises et la fuite massive des familles des membres du système inconnus du public.Que font les institutions bancaires et la douane pour empecher et retracer ses fuites .Que fait la Police des frontières qui laissent des familles entières fuir vers les émiratis.Tout cela se déroule sans que ces institutions sensées protéger le pays ne s’inquiètent avec la benediction de Gaid Salah.
      Les oligarques et généraux incarcérés à grands coups médiatiques ne sont en fait qu’une mise en scene pour tromper le peuple.Ils ont plutot eté mis à l’abri des turbuleneces crées par le hirak.Et si jamais ce derneir faiblit ou disparait (ce que je ne souhaite pas ),ils ressurgiront et reprendront les affaires avec plus de férocité dans le nouveau système instauré par Gaid.
      N’est-il pas bizarre que des hommes aussi puissants que Toufik,Tertag et j’en passe aient accepté aussi docilement d’ètre internés.J’en doute fort.Il y a eu certainement des arrangements sur le dos du peuple.

      1
      2
    Ju
    9 septembre 2019 - 4 h 33 min

    Demain, et tout de suite, la volonté politique de la manifestation de la population, doit exigée que…

    L ‘Algérie, doit signer… vite… très vite…

    L’accord international, d’échanges automatiques d’informations sur la fiscalité. Entré en vigueur en 2016…

    Par les pays de L’OCDE, les USA, Canada, UE… et de nombreux autres pays…

    Objectif, combattre l’argent sale, partout dans le monde… corruption, drogue, traite des humains…

    Ainsi, tout Algérien, détenteur d’un passeport Algérien, résident à l’étranger, ou pas, sera tenu à une déclaration fiscale de ses avoirs à l’étranger. Devra payer un l’impôt en Algérie.
    C’est l’impôt universel.

    Les banques étrangères, sont par la loi de leurs pays respectifs, dans l’obligation de transmettre toutes les données de compte, de toute Algérien, client auprès de leurs établissements.
    Réciproquement, l’Algérie, devra impérativement informé, sur les étrangers résidents sur son territoire.

    Faute de quoi, tout Algérien, renonce à la nationalité Algérienne, et doit rendre et remettre son passeport.
    Il cesse d’être Algérien…

    Les USA applique cette loi, depuis des lustres… Oui depuis plusieurs décennies déjà…

    Voici…que les solutions existent, pas besoin de ce tiré les cheveux…

    Mais la volonté politique… une exigence… existe t-elle… on va bientôt le savoir…

    2
    2
    Koulech Mzawar
    8 septembre 2019 - 16 h 25 min

    ET CE N’EST QUE LA PARTIE VISIBLE DE l’ICEBERG.

    Il faut savoir que la Loi de notre pays interdit formellement la sortie de devises vers l’Etranger sauf dans quelques cas biens précis MAIS, comme vous le savez tous, dans notre pays tout est falsifié, contourné, corrompu.

    D’ailleurs c’est pour éviter la fuite des devises vers l’Etranger que la dotation touristique de nos concitoyens est limitée à 100 euros ( une des plus faibles au Monde)

    Pour connaître en détail comment l’argent sort illégalement de notre pays , il suffit d’écouter sur le Net les explications de l’économiste Ferhat Aït ALI.

    Ce rapport canadien ne fait état que sur un intervalle de quelques mois mais des transferts d’argent vers DUBAÏ, la SUISSE, La FRANCE , les PARDIS FISCAUX ( Panama, Luxembourg ) etc….existent depuis des décennies.

    Si pour notre pays cette fuite massive des capitaux est une catastrophe économique, il faut savoir que pour les pays receveurs c’est une aubaine, raison pour laquelle certaines chancelleries étrangères ont soutenu le régime actuel pendant des décennies en fermant les yeux sur des choses graves.

    Après tout , pour ces pays étrangers, ce qui se passe dans notre pays n’est pas vraiment leur problème.

    8
    2
      Anonyme
      9 septembre 2019 - 8 h 36 min

      pour ces pays étrangers, ce qui se passe dans notre pays n’est pas vraiment leur problème… D’autant plus que le pouvoir bouteflikien avait neutralisé l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC) depuis 2006. Alors quand la corruption est institutionnalisée tout est permis.

      1
      1
    Larnaque
    8 septembre 2019 - 15 h 26 min

    «plus de 78,6 millions de dollars ont été envoyés au Canada depuis l’Algérie entre janvier et juillet 2019». Question à 1 DA: comment se sont faits ces transferts? Via des banques algériennes ou dans des valises? Si transferts de banques à banques donc les autorités algériennes sont forcément complices. Si transferts de banques à banques la traçabilité de ces flux est chose aisée pour peu que la volonté politique existe. En 2019 on peut facilement identifier les sources (banques algériennes ayant procédé aux transferts), les bénéficiaires et les montants transférés par chacun d’eux.

    9
    3
    Vangelis
    8 septembre 2019 - 13 h 49 min

    Environ 80 mios de $ transférés depuis l’Algérie par de supposés proches du régime. Il s’agit de savoir si ce sont des $ us ou canadiens. La question a son importance puisque si ce sont des $ canadiens, légalement, ils doivent avoir une contrepartie fournie par une entreprise installée au Canada. Dans l’hypothèse où il s’agirait de $ us, la question reste en suspens car elle n’est pas d’une part justifiée et d’autre part la faute exclusive incombe aux banques algériennes qui, on le voit encore une fois, traitent avec une légèreté évidente, les transferts de deniers publics dont elles ont pourtant la garde. Et dire que Loukal ancien gouverneur de la Banque d’Algérie, a été promu Ministre actuel des finances !!!

    Ceci étant dit, cette somme, si modique soit elle, additionnée à d’autres, transférées selon le même processus vers d’autres pays, se transforme en véritable fortune soustraite sur le dos des algériens.

    Cette information veut à l’évidence cacher d’autres autrement plus importantes.

    Ces pays qui ont signé la convention de l’ONU interdisant l’acceptation de fonds douteux, souvent provenant de la corruption, se cache les yeux en ne dénonçant pas de tels faits ou encore en refoulant les fonds reçus qui sans justification et/ou enquête ont pour origine un crime économique.

    L’hypocrisie des pays qui accueillent des fonds de cette nature est évidente. Le prochain gouvernement algérien devra en priorité s’engager à récupérer ces fonds frauduleux afin qu’ils servent au développement du pays et non pas en engraisser des salopards pires que des colons qui doivent en outre être déchu de leur nationalité algérienne puisqu’il est entendu qu’ils en possèdent une autre qu’ils ménagent et respectent bien plus que celle de leurs ancêtres et qui les a nourris bien trop longtemps sans contrepartie alors qu’ils n’ont été que des traîtres.

    9
    3
    LE BIENFAITEUR
    8 septembre 2019 - 11 h 45 min

    IL EST TEMPS POUR QUE TOUS LES ALGÉRIENS RÉSIDENTS AU CANADA, EN FRANCE, AUX USA, EN ANGLETERRE OU AILLEURS SE LÈGUENT EN ASSOCIATIONS AFIN DE PRENDRE DES COLLECTIFS D’AVOCATS POUR RÉCUPÉRER LEUR BIEN QUE CETTE MAFIA LEUR A VOLÉ ET QUI LEUR REVIENT DE DROIT.
    CES … ONT RUINÉ L’AVENIR DE TOUT UN PEUPLE, ILS ONT CHASSÉ DE LEUR PAYS LES PLUS COMPÉTENTS ET MAINTENANT ILS VIENNENT LES NARGUER AVEC LEUR FORTUNE , FRUIT DU PILLAGE DES RICHESSES DU PAYS.
    JE LANCE UN APPEL AUX PREMIERS MINISTRES CANADIEN ET ANGLAIS, AUX PRÉSIDENTS MACRON, TRUMP ET AUTRES AFIN DE MENER DES ENQUÊTES SUR TOUS CES FUYARDS VOYOUS, ASSASSINS ET ESCROCS.
    LA JEUNESSE ALGÉRIENNE À TRAVERS LE MONDE ENTIER NE DOIT PAS LAISSER PASSER ÇA.
    POUR QUE LES CHOSES SOIENT BIEN CLAIRES, CETTE JEUNESSE NE SE LAISSERA PAS FAIRE, ELLE DEMANDERA DES COMPTES À CES CANAILLES, FLIBUSTIERS ET ESCROCS, MAIS SURTOUT DES LLLLÂCHES AVEC UN GRAND L, ET CE QU’ILS SOIENT PROTÉGÉS OU PAS, PAR L’OCCIDENT, OU PAR LEURS FRÈRES DE L’ORIENT.

    17
    5
    Maktub-com
    8 septembre 2019 - 10 h 59 min

    Pourquoi transfère -t-il autant de fric? Il y a quelque chose qui doit les déranger alors.. Pourquoi aussi l’avènement d’un État démocratique juste et libre fait-il tant peur? Veut-on dissoudre le bien dans le mal ou le mal dans le bien. L’avenir est prometteur.

    7
    2
    Ali El Vérité
    8 septembre 2019 - 10 h 55 min

    Environs 79 millions de Dollars transférés au Canada,j’aimerais bien que les maitres de nos dirigeants les Français nous disent combien,de milliards d’Euros nos dirigeants ont transférés chez eux,aussi les Luxembourgeois et les Suisses;ainsi les Espagnoles et les Monégasques; et les autres pays, en France lorsque vous déposer une sommes d’argent en liquide de plus de mille euros ils vous demande la provenance,mais quand il s’agit de leurs soumis corrompus dirigeants Algériens,c’est autorisé meme ont le droit a une carte de séjour ou une carte nationale;l’argent n’a d’odeur,ni de nation, ni de religion,

    15
    7
    CHASSONS LES VOLEURS
    8 septembre 2019 - 10 h 48 min

    Une vraie fuite de données d’un cabinet d’avocats au Panama serait très intéressante. Beaucoup de gens riches et/ou des politiciens cachent de l’argent dans les sociétés fictives que ces firmes panaméennes fournissent. Mais les « fuites » actuelles de données, diffusées, à grand renfort de publicité, par plusieurs empires de presse qui soutiennent l’OTAN et par une « Organisation non gouvernementale « financée par le gouvernement américain, ont simplement pour but inavouable de salir des personnalités que l’empire américain n’aime pas. Elles offrent aussi une belle opportunité d’en faire chanter d’autres en promettant de ne pas publier des informations en échange d’une faveur puis d’une autre.

    3
    5
    Brahms
    8 septembre 2019 - 10 h 20 min

    Le système opaque se fissure de partout au grand jour. Tous les jours, on apprend des vérités qui étaient cachées depuis des lustres par un système opaque qui faisait croire au peuple que tout aller bien.
    Le peuple va vite déchanter et devra mettre de l’argent au pot pour combler tous les déficits, les ardoises laissées par nos chers margoulins sans vergogne. Que le Trésor Public fasse donc des contrôles et nous explique comment peut on devenir propriétaire de villas ou d’appartements avec 40 000 dinars par mois soit 200 euros ? Vous en conviendrez donc qu’il y a forcément du trafic et pas besoin d’avoir BAC + 15 pour comprendre cela.

    10
    3
    Abdallah
    8 septembre 2019 - 10 h 03 min

    Wallah ma yahachmou, sarraqine echaab walbilad. Ils seront confondus un jour ou l’autre et la justice divine ne les épargnera pas, c’est une certitude. Où sont donc les Zorro qui nous dirigent ?

    15
    5
    SIDI OKBA
    8 septembre 2019 - 9 h 28 min

    C’est INCROYABLE et INADMISSIBLE que les « dirigeants « algériens » VOLENT de façon IMPUNIE leur propre peuple et leur pays ! La HONTE.
    Alors, que tout cet argent du peuple DEVRAIT normalement servir au DÉVELOPPEMENT du pays et du peuple, il est VOLÉ et DÉTOURNÉ à des fins personnelles pour leurs familles… et cela continue.
    Alors que G.S. DOIT les arrêter pour les FUSILLER à El-Kharouba, G.S. les laissent faire ! Serait-il complice avec ces gens là ? Le pays est en état de décomposition latent… J’ai HONTE, aujourd’hui, de dire que JE SUIS ALGÉRIEN !!!
    Pendant que mon peuple lutte, « ses » dirigeants ESCROCS le DÉTROUSSENT !
    A HACHMOU ! KHAFOU RABI, YA KLAB !!!!!

    23
    4
    Confidentiel
    8 septembre 2019 - 9 h 18 min

    En France c’est silence radio des médias sur l’argent volé par des escrocs en cols blancs qui coule dans les banques françaises ou atterrit dans des valises en passant par les salons d’honneur des aéroports depuis années sans compter les millions investit dans l’immobilier.
    On crache pas sur l’argent frais.

    25
    11
      Anonyme
      9 septembre 2019 - 9 h 15 min

      L’opinion publique française et les médias francophones au contraire de ce que tu affirmes sont très bien informée sur la corruption qui a régné et qui règne encore à ce jour dans le milieu des dirigeants algériens.
      De toute façon, une valise diplomatique est inviolable et aucune autorités françaises ne peut prendre connaissance du contenu. Après, c’est une affaire de réseau pour le blanchiment. Et il ne manque pas de citoyens algériens émigrés pour activer dans ce domaine moyennant un pourcentage évidemment. C’est la filière des civils qui ne concerne pas seulement la France mais plusieurs pays d’ Europe et le Canada.
      Il y a une autre filière dont on parle peu et qui concerne les achats d’armements avec le système des rétrocommissions qui sont, elles, versé directement dans des banques situées principalement dans les Pays du golfe et qui offrent toutes les garanties de discrétion et d’anonymat.

      3
      2
    2ème république
    8 septembre 2019 - 8 h 52 min

    Voilà la réalité de ce régime!!! Ils ont soi-disant gelé les comptes bancaires des oligarques mais pas ceux de certains!! Et même pour ces oligarques je ne suis pas sûr qu’ils aient fermé tous leurs comptes car ils en ont probablement des dizaines avec des prête-noms. Et on ne parle ici que du Canada. Pour des pays comme la France, Suisse, Luxembourg etc… ça doit être encore plus important!! Merci aux journalistes canadiens de nous avoir démontré, chiffres à l’appui, que ce régime nous prends pour des imbéciles. Et GS ose dire dans son dernier discours qu’il a ouvert « tous les dossiers sans exception ». Il a arrêté une centaine de personnes sur des milliers de corrompus et il veut qu’on tourne la page et qu’on reparte à zéro avec Tebboune et les milliers de corrompus encore en place!!! Encore une preuve qu’il faut….ytnehaw ga3!!!

    25
    3
    Elephant Man
    8 septembre 2019 - 8 h 44 min

    En attendant le Canada qui autorise ces transferts n’a pas l’air de souffrir de la situation qui lui est profitable.

    29
    34
      Anonyme
      8 septembre 2019 - 10 h 02 min

      Pfffff…..L’Algérie ne veut pas empêcher ces transferts et c’est au Canada de les arrêter!!! Je propose aussi qu’ils viennent enquêter et les arrêter en Algérie tant qu’on y est!! N’importe quoi!!

      31
      19
        Elephant Man
        8 septembre 2019 - 12 h 37 min

        @Anonyme au 2
        Waouu quelle bougnoule ABRUTIE suis-je
        Aveugle est celui qui je voit pas au travers d’un crible.
        Be seeing you 😉

        3
        18
      Anonyme
      8 septembre 2019 - 10 h 14 min

      A la place d’un banquier canadien je ne refuserai pas 78 millions d’euros si la loi ne me l’interdit pas!!

      14
      16
    Lghoul
    8 septembre 2019 - 8 h 35 min

    Qui signe ces transfers et qui les autorise a la BEA ? Qui sont ces gens qui PEUVENT transferrer des devises a partir d’Algerie ? Qui peut transferrer a l’etrangers et sous quel critere ? Les responsables doivent repondre a ces questions et en meme temps la diaspora algerienne contactera la banque du Canada et les differents ministeres canadiens sur cette fraude, les detournements de l’argent du peuple et le BLANCHISSEMENT de l’argent. L’ambassade du Canada a alger sera aussi contactee. Le Hirak notera cet nieme pillage du pays par des traitres et des mercenaires qui sont en train de detruire l’Algerie. Voici donc la vraie « main de l’etranger » ou la issaba. Ils payeront TOUS a la fin.

    18
    4
      Anonyme
      8 septembre 2019 - 11 h 07 min

      Bedoui !

      15
      2
    Zaatar
    8 septembre 2019 - 7 h 50 min

    Et alors? Et alors ? Comme dirait Johny. Nos responsables ont besoin de massrouf au Canada , il faut bien que nos banques leurs envoient un peu. Et comment vont ils faire sinon s’ils sont sans ressources ?

    13
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.